Le Président du Faso à l’investiture du nouveau Président du Ghana

samedi 7 janvier 2017 à 00h33min

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, assistera le 07 janvier 2017 à Accra, avec d’autres chefs d’Etat, à l’investiture du nouveau Président du Ghana, Monsieur Nana AKUFO-ADDO.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le Président du Faso à l’investiture du nouveau Président du Ghana

Candidat du Nouveau Parti Patriotique (NPP), Monsieur Nana AKUFO-ADDO a été élu dès le premier tour du scrutin avec 53,8 % des voix contre 44,7% pour le Président sortant, Monsieur John Dramani MAHAMA.

Le Président du Faso mettra à profit son séjour pour rencontrer la communauté burkinabè vivant au Ghana et réaffirmer au Président élu, sa disponibilité constante à œuvrer pour le renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays, liés par l’histoire et la géographie.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 janvier à 18:05, par XAVIER
    En réponse à : Le Président du Faso à l’investiture du nouveau Président du Ghana

    La rumeur, telle une trainée de poudre, se répand dans toute la ville de Ouagadougou sur l’imminence d’un remaniement ministériel d’envergure dans les prochains jours. Une rumeur prise au sérieux du fait que le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré ait annoncé les couleurs sur RFI et dans son interview bilan ,qu’un nouveau gouvernement est envisagé pour 2017.Supposons que le Président a tiré leçons des critiques de forme et de fond qui ont été émises sur son premier gouvernement qui a brillé par une incapacité à engager la relance économique tant escomptée. D’une manière générale, les citoyens pensent que le président va corriger la grosse erreur qui a consisté à nommer ministres, des personnes sans expérience confirmée dans la gestion de l’administration publique. Cela a beaucoup banalisé la fonction ministérielle qui est et devrait demeurer une haute fonction avec des citoyens qui ont une carrure d’hommes d’Etat. Pour sortir du tâtonnement et des pilotages à vue par des ministres incompétents, il faudrait cette fois-ci revaloriser la fonction ministérielle par des cadres dont l’expérience et le profil confirment pour le grand public, qu’ils sont à la hauteur de la tâche. La promotion du genre ne consiste pas aussi à nommer ministres, des femmes incompétentes, juste pour la forme. Il en de même pour les jeûnes qui doivent avoir au préalable assumé des responsabilités dans la gestion des affaires publiques avant de parvenir à la phase terminale de ministres. On ne vient pas au gouvernement pour apprendre à diriger les affaires publiques, mais on y va parce qu’on dispose déjà d’un savoir faire confirmé. Si le Président commet l’erreur de reconduire dans le gouvernement les ministres décriés par les syndicats et l’opinion publique, il aura choisi de se mettre à dos quasiment tout le peuple. Non aux ministres incompétents, incohérents, sectaires, régionalistes. Le Burkina regorge d’hommes et femmes valeureux pour constituer un gouvernement crédible, travailleur afin de réussir une bonne mise en œuvre du PNDES pour sortir le pays de la misère galopante qui est une bombe socio-politique à désamorcer intelligemment et par des mesures fortes pendant qu’il est encore temps.Le président Kaboré peut profiter de son séjour au Ghana pour s’inspirer de l’exemple ghanéen en matière de responsabilisation dans les fonctions ministérielles.Au Ghana,comme dans plusieurs pays respectables de démocratie à travers le monde,on ne parachute pas dans le gouvernement, des gens sans expérience confirmée dans la conduite des affaires de l’Etat.

    Répondre à ce message

    • Le 6 janvier à 18:53, par Yiriba
      En réponse à : Le Président du Faso à l’investiture du nouveau Président du Ghana

      M. Xavier, vous venez de faire une simple analyse importante et juste. Si les conseillés du Président pouvaient lire ton opinion et le relise 2 fois, ils se mettraient sur une bonne piste pour la réussite de leur chef et du pays en général. Il faut faire une chasse approfondie aux compétences et de leadership des personnes de valeur en outre-passant les amis, et entourage loyaux. Ces derniers ont leur place aussi autour du Président pour voir ce qui pourrait lui échapper. Mais quant à la réalisation des programmes nationaux en administrant des ressources financières, humaines et de l’information (qui est autant un capital), il faut voir au-delà des amis pour déceler les vrais candidats travaillants et compétents. Et le Burkina en a.

      Répondre à ce message

    • Le 6 janvier à 20:23, par Le Vigilent
      En réponse à : Le Président du Faso à l’investiture du nouveau Président du Ghana

      Xavier serait-il in de ces cadres dynamiques et competents qu’il faudra nommer ministers dans le deuxieme gouvernement de Rock pour remplacer ces novices des affaires publiques qui ne sont pas a leur place ? Malheureusement, Xavier est certainement in illustre inconnu qui n ;a meme pas ose piper mot de son CV que j’imagine pas du tout impressionnant. Pour conseiller le President sur le choix des hommes pour la composition de la prochaine equipe fouvernementale, le seul fait de savoir ne pas avoir de la sympatie pour certains membres de l’equipe gouvernementale actuelle ne suffit pas.
      Les gens desireux de faire des propositions serieuses, et en toute sincerite, au President ne les chantent pas sur les toits.

      Répondre à ce message

  • Le 6 janvier à 19:37, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie
    En réponse à : Le Président du Faso à l’investiture du nouveau Président du Ghana

    Nana AKUFO-ADDO, c’est pas Burkinabè ça ? Au pays de Rawlings, nous sommes roi.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier à 08:20, par Hum !
    En réponse à : Le Président du Faso à l’investiture du nouveau Président du Ghana

    Le vigilent fait partie de ces ministres incompétents parachutés dans le gouvernement sans expérience et carrure d’hommes d’Etat.Sachez qu’après votre départ du gouvernement,la vie continuera pour vous et les autres Burkinabè.Le gouvernement n’est pas votre entreprise personnelle pour que vous espériez y demeurer à vie.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier à 11:41, par Tian
    En réponse à : Le Président du Faso à l’investiture du nouveau Président du Ghana

    La tache de constitution d’un gouvernement n’est pas facile. Pour être ministre, il est indéniable qu’il faut avoir une expérience solide dans la gestion de la chose publique , mais il faut aussi avoir des compétences dans l’utilisation des technologies modernes. La capacité d’anticipation est une qualité principale pour réussir dans cette fonction. Le Ministre doit s’entourer d’une équipe de personnes compétentes mais cela ne suffit pas , il doit lui même être capable de lire des tableaux de projection de les interpréter et d’y déceler des erreurs s’il y en a. Il doit avoir son propre tableau de bord de suivi de la mise en oeuvre des interventions.
    Il doit savoir que la politique rentre partout. Ne pas appartenir à un parti politique c’est déjà faire de la politique. Le meilleur ministre ce n’est pas forcément celui qui a occupé toute les directions régionales et centrales de son ministère et qui va à la retraite dans quelques mois. Le meilleur ministre ce n’est pas non plus celui qui a fait une brillante soutenance de thèse de doctorat au USA il y a deux mois et qui n’a jamais géré une équipe de deux personnes. Il s’agit d’un savent mélange de divers aspects pour nommer un Ministre. Nous souhaitons une excellente année 2017 pleine de santé et de clairvoyance au Président Rock. Dans son discours du Nouvel an le président a insisté sur le fait que c’est ensemble que nous devons construire notre Burkina chacun jouant pleinement son rôle à son lieu de travail. La pire des choses c’est d’être au maquis à 10 h le mardi matin et de dire après deux bières que rien ne marche au pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier à 20:27, par lagitateur
    En réponse à : Le Président du Faso à l’investiture du nouveau Président du Ghana

    C’est très beau de voir en Afrique un Président bien élu à l’investiture d’un autre aussi bien élu. J’ai espoir que notre continent va s’en sortir. Il suffit que chacun y croit.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés