Assemblée nationale : Harouna Dicko invite le président Salifou Diallo à démissionner

jeudi 5 janvier 2017 à 00h10min

Monsieur le Président

A l’issue du scrutin du 29 novembre 2015, vous avez été élu député et la résolution n°002-2015/AN du 30 décembre 2015 fait de vous le Président de l’Assemblée Nationale. Aux termes des articles 91 et 93 de la Constitution, c’est vous qui dirigez l’Assemblée Nationale dont vous êtes responsable de la gestion des crédits alloués pour son fonctionnement. Alors je me permets de vous adresser ces quelques observations :

Assemblée nationale : Harouna Dicko invite le président Salifou Diallo à démissionner

1- C’est par vos prérogatives constitutionnelles que vous avez réceptionné 130 tablettes, en attribué 126 aux députés et décidé de la destination des 4 autres restantes. Il s’avère que la réception de ces tablettes a violé l’obligation de déclaration qu’impose la loi n°004-2015/CNT portant prévention et répression de la corruption au Burkina Faso en ses articles 31, 32 et 33. Cela est une infraction qui mérite une sanction.

2- Sans disculper les autres membres de l’Assemblée, je pense que la responsabilité première de cette infraction vous incombe. Au lieu de faire amende honorable, vous avez méprisé l’indignation légitime des citoyens par le propos public vulgaire « nous on s’en fou d’où ça vient point barre ». Cela est indigne d’un élu vis-à-vis de ses mandants. Vos excuses viennent trop tard.

3- Au mépris de la mémoire des victimes du 30 octobre 2015, vous avez décidé de façon légère et inopportune d’octroyer un million de francs à chaque député ; ce qui autorise des soupçons sur le montant exact que vous vous êtes octroyé.
4- En violation des dispositions de la Constitution vous avez adopté la loi n°023-2016/AN du 13 octobre 2016 portant retrait des parcelles illégalement acquises de 1995 à 2015. (Décision n°2016-025 du Conseil Constitutionnel) Cela est une faute injustifiable.

Ce mépris ou méconnaissance de la procédure constitutionnelle d’adoption et d’une proposition de loi, et les nombreuses autres fautes, toutes commises en une seule année me font douter de votre capacité de gérer l’Assemblée Nationale de manière vertueuse.

Aussi, j’estime que vous devez à froid tirer toutes les conséquences de ces fautes pour démissionner avec sagesse et humilité afin de redonner espoir au peuple Burkinabè en quête d’une meilleure gouvernance.
Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très grande considération.

Ouagadougou, le 04 janvier 2017

Harouna DICKO

Messages

  • Il reste encore des rescapés comme harouna qui vivote. La platitude avec laquelle qui t’exprimer me confirme que tu désespéré. Nous ne sommes plus à ce stade. Souffrez du changement climatique.

  • C’est quoi tout ce bordel ! Si tu veux être député, tu te présentes dans ta province d’origine, point barre ! Le débat est clos, ou si tu veux rencontrer Salif, il y a des coordonnées GPS qui peuvent t’indiquer où se trouve l’hémicycle, point barre !
    J’étais de passage !!!!!!!!!

  • Faute de bois,le feu s’éteint .
    On dirait que chacun veut apporter son bois au feu pour l’embrasement !
    Tonton DICKO à votre âge ,la sagesse devrait vous conduire à vous taire à un certain moment et apaiser les cœurs des gens de la cité par l’invite à la tolérance et au discernement quant aux questions sensibles qui touchent à la paix sociale.

    Quand la vérité peut nuire à la multitude plus que l’injustice ,on s’abstient de la dire à la criée .

  • Réflexion Juste et mesurée !
    Sous d’autres cieux , la démission est la règle pour moins que ça !
    La dignité et l’honneur sont devenus choses vaines !
    S’il y a violation de la loi , la démission à elle seule n’est pas suffisante !
    Nul n’est au dessus de la loi et il faut que le procureur fasse son boulot
    Si nécessaire il faudra lever l’immunité, parce que tous sommes justiciable !
    Dans tous le cas l’on se fait toujours rattraper par ses propres turpitudes
    Amicalement

    • Monsieur, comme vous évoquez la sagesse, je me permets d’attirer votre attention sur l’expression : "Sous d’autres cieux" que vous utilisez allègrement et qui me fait dresser les cheveux. Sachez que "Vérité en-deçà des Pyrénées, erreur au-delà !". Sous d’autres cieux, certaines aberrations ne sont pas ce que nous devons imiter. Inutile d’en donner des exemples. Sans rancune.

    • Je remarque que tu as un probleme de personne avec le MPP et ses dirigeants et je l ai remarque depuis hier dans tes Postes.Je suis tout sauf MPP mais j aime quand le niveau d intervention vol plus haut.Autant dissoudre tout l Assemblee.Souvent le silence est plus sage que l Idiot au marche.

    • Pourtant, si nous voulons poursuivre tranquillement notre apprentissage démocratique et la construction d’un État de droit où tous les hommes sont égaux devant la loi et la Justice, il faudra bien accepter que, si les faits reprochés sont exacts (ce qui, pour ma part ne souffrent de polémique), l’indexé tire les conséquences de ses forfaits.
      Sinon, il affaiblira la fonction de Président de l’AN et l’autorité qui va avec.
      De plus, si lui-même se permet de fauter sans sanction, comment peut-il avoir l’outrecuidance de sanctionner le gouverner ou simplement d’invectiver un membre dudit gouvernement comme il aime le faire ou encore, de présider l’Assemblée pour retirer l’immunité d’un député comme ce fut le cas récemment avec Salifou Sawadogo ?
      J’espère qu’on ne commettra pas l’injure de me compter parmi les militants du CDP !

  • Je ne vous suis pas en ce qui concerne le point 4. A moins que vous nous éclairez davantage sur ledit point.

    • La constitution stipule que c’est le gouvernement qui propose la loi et l’assemblée vote la loi puis le conseil constitutionnel prend acte en vérifiant de la légalité de la loi.
      Or, l’AN a voté directement la loi sans que le gouvernement n’est fait la proposition et cela a eu pour conséquence le rejet de la loi par le conseil constitutionnel pour vice de forme (procédure) et a instruit de suivre les étapes consignées dans la constitution.

  • Ne connaissant ni l’honneur ,ni la dignité ,Salif Diallo ,habitué de l’immoralisme et de l’inhumanité (il a contribuer à raffermir par le sang le pouvoir de Kouassi blaise Compaoré ) ne peut pas reconnaître qu’il a fauté .Partager le repas du diable pendant plus de 27 ans conduit à la dégénérescence. Sinon on ne peut parler et se comporter comme salif le fait ,surtout que son autorité derive des martyrs .

    • je valide,moi je disais que le chien quelquen soit son dressage ne changera point sa position de s’asseoir.actuellement ces le pauvre peuple burkinabè qui est laissé a son sort.ne soyons pas étonnés qu’ils fêtent encore leur x.ieme milliard.mais quelqu’en soit ce k tu es,la justine divine dattend..

  • Moonvéééh !
    C’est ça même, VOUS AVEZ DIT TOUT HAUT CE QUE BEAUCOUP PENSENT TRES BAS !
    Comme disait quelqu’un, Salif DIALLO n’est pas fait pour être un bon dirigeant ; il connait les bonnes idées, les bonnes choses mais ne les utilise pas. Il excel plutôt dans les coups bas, les manigances pour puis s’échapper.
    Voaaaaala. Mr Salif DIALLO, vous vous rappelez avoir dit la vérité à Blaise par rapport au fait qu’il perdurait au pouvoir ; c’est votre tour. Descendez svp. Ce poste ne vous va pas.
    Si vous refusez, vous risquez de vous attirer les foudres de ceux là même qui sont ces jours ci avec vous et en plus ceux là qui vous soupçonnaient mais n’ont pas de preuves contre vous et pour finir ceux là qui ont des preuves contre vous mais qui sont impuissants aujourd’hui.
    Mr DIALLO, On avait dit à Blaise ici même sur lefaso.net que si il refusait la facilité plus la gloire que cela engendrait, il n’allait pas avoir le temps de demander pardon ; eh bien ça a été ainsi.

    • Frère tampon.Que Dieu te bénisse ! Salifou ! Salifou ! tu me fais me pitié.Même un insensé pendant ces périodes ne dira pas de bêtises pareilles.

  • Le monsieur est fatigué physiquement et intellectuellement .Il mène une politique a vie ce qui est aux antipodes après l’insurrection du 31 octobre . A mon avis on peut pas passer a un régime parlementaire avec des députés sans au minimum le bac . Imaginez notre président de la chambre de commerce Kadhafi et celui de la Cote d Ivoire Billon dans un débat d’idée ????

    • bonjour,
      où étiez vous quand Kanazoé (paix à son âme ) et Gando ont été président de la chambre de commerce ? ils avaient quels niveaux ?
      En affaire, le diplome n’est pas le plus important. les qualités de bon homme d’affaire sont innées.
      organise un débat entre les deux pour voir ce qui va se passer.

      j’étais de passage !!!

    • Absolument, après l’insurrection nous ne pouvons plus accepter celà, un maire d’une capitale telle que Ouaga sans niveau ; ou plutôt avec niveau chauffeur, un président de la Chambre de Commerce niveau CP2 non terminé, ....etc, c’est de la médiocrité pure et simple.

    • Ce n’est pas parce que ça s’est fait qu’il faut faire. Quand il vous manque des arguments, prière éviter de distraire le peuple.
      Pour votre gouverne, l’élection de Kadhafi relève d’un acte mafieux. Pour commencer, il a créé sous Blaise (régime par excellence de la promotion de la médiocrité) une structure elle-même mafieuse regroupant disent-ils les jeunes hommes d’affaire. Y étaient membre, tous les opérateurs de sa génération (preuve de l’exclusion et des mauvaises intentions) qui n’avaient pas fait de longues études, à savoir, les cours du soir, entraide culturelle, medersa, école arabe libyenne, etc. Cette clique n’a jamais aimé les opérateurs dits très instruits ou intellectuels.
      C’est sous la houlette de cette structure et des manœuvres politiciennes, qu’il a été porté à la tête de la Chambre de Commerce. Voilà la vérité

    • Mon frère chauffeur c’est pas un niveau ! Moi j’ai un doctorat mais je suis chauffeur ! Quel est mon niveau ???? Aider moi.

    • CEla vous regarde. Dans ce pays quoi qu’on dise, il y a toujours de la place !! beaucoup ! Si c’est pas au public, au privé. tu es chauffeur de qui ? Et il t’a laisse ?! Donc tes parents apres s’etre investis sur toi, tu es chauffeur avec un doctorat ! Et tu es bien dans ça ! Donc Tu n’as aucune initiative personnelle !!? Donc, mais dis moi, avec le cerveau que tu as, tu ne peux pas resoudre une equation meme de terminal ? Pour creer quelques chose !!? J’oubliais que il ya des instituts fantoches dans ce pays. Ecoutez, dites moi, tu es chauffeur de quelle direction provinciale ? En venant de voyage amene des fagots de bois a ma bonne.. Donc si c’est de l’ambiance laisse moi le faire avec toi ! reviens dans deux ans me raconter ton experience.

  • Même pas en rêve. Personne ne démissionnera. La surveillance citoyenne vise à contraindre ceux qui ont la légitimité du pouvoir à agir selon la loi et non les remplacer par d’autres dont les vices sont inconnus. Monsieur le PAN, vous savez maintenant comment " rentrer
    dans l’histoire ". Bonne suite dans vos fonctions et bonne et heureuse année 2017.
    Le Faso est la forme républicaine du Burkina. Alors :
    Vive le Burkina Faso !

  • vous avez raison M. DICKO sous d’autres cieux le président allait démissionner sans se faire prier. Mais bon nous sommes au Burkina les mauvaises habitudes persistent et signent surtout quand on les a fait installées et y fonctionner durant 27 ans je veux dire 27 ans moins le nombre d’année que Salif a passé dehors suite à sa sanction par le pouvoir d’alors.
    Sérieusement Salif et Simon doivent préparer leurs sorties leurs temps sont révolus ce n’est plus le Burkina Faso sous le règne de Blaise les gens sont éveillés et intelligents plus que ceux là même qui prétendent LES gouverner. Salif peut pas laisser ses habitudes. chez nous il y a un proverbe qui dit : si le voleur déclare qu’il a cessé de voler faites attention car désormais il ramassera hasardieusement beaucoup de choses.

  • Le PAN ne démissionnera pas ici, je suis d’accord avec vous sur quelques points notamment celui des tablettes et des propos peu discourtois de la part d’un homme politique de sa trempe. sur la question du million, ça n’a pas commencer par lui ni ici seulement, cet montant figure dans les lignes budgétaires de notre AN donc rien à dire sur sa légalité. cet montant est véritablement revu à la baisse car l’autre a distribué 3 millions aux députés quand il était lui même PAN et aujourd’hui il parle de l’opportunité de la distribution de cet million au regard du contexte économique : on ne nous dira pas qu’en cet temps la situation économique était favorable à même de permettre la distribution du triple de ce million qui n’est pas opportun aujourd’hui. ceux qui doivent demissionner c’est plutôt le sinistre de la défense et celui de la sécurité au regard du contexte d’insécurité dans lequel nous sommes plongé : pardon il faut écrire sur ça

  • Merci le salif la fin est proche il faut libérer le fauteuille plein de dossier en justice vous attendent.

  • Très belle analyse, mais chez nous le ridicule ne tue pas et la recevabilité n’existe pas dans notre vocabulaire, à moins de faire appel à Safiatou lopez et ses gangs, je ne pense pas que vous serez entendu. De toute les façons il s’en fout.

  • Je m’étonnes que vous ne demandez au gouvernement qui a demandé et reçu les tablettes de démissionner car s’il y a eu corruption c’est bien là-bas que cela aurait eu lieu.
    Aussi, ce même gouvernement a décidé de mettre en œuvre l’intégralité des recommandations de ladite commission parlementaire sur le foncier. La forme, si c’est cela qui vous intéresse ; c’est bien. Le fond, rendre justice à ce peuple floué, c’est ce qui m’intéresse.
    Avez vous demandé aux magistrats qui sont à la base des dossiers mal monter ayant entraîné les annulations, de rendre le tablier ?
    Vous voulez la tête du PAN Dr Salifou Diallo ? Vous estimez que même si les autres députés ne sont excusables, le PAN est le responsable. C’est votre avis, surement qu’il y a d’autres qui sont contraires.
    Vive le PAN Dr Salifou Diallo et en avant vers de nouvelles victoires.

  • SACRE HAROUNA DICKO.
    CE LEPREUX DE PEULH QUI NE PEUT PAS TRAIRE LE LAIT MAIS PEUT BIEN LE RENVERSER§§§§§§§

  • Le Burkina a besion effectivement des responsables dignes qui ont le sang du burkindi.Nous ne pouvons pas comprendre que des responsables comme Salif Diallo pouvait parler de telle sorte ou se distribuer des millions.Mais esperons un changement de comportement de la part du président de l’AG.

  • Tout est pire qu’avant ? On s’en fout. Point barre...

  • Mr dicko vous etes mal placer pour demander la demission du pan .ou etais quand les deputes du cnt prenait les 1 millions

  • Une question a mes freres burkinabe ???? Pourquoi autantbde haine et d’envie ??? C’est vrai hein c’est les RSS qui ont installe ce climat la et c’est bien qu’il goute un peu a leur propre medecine.
    Mais une question, les tablettes ont ete remises a l’assemblee nationale comme institution ou bien Huwaei est allee remettre ca a chque deputee chez lui ??? Une tablette c’est un outil de travail et je pense que quand l’on recoit les donts des autres pays la et que on les attribue a des personne ca ne pose pas probleme... Sinon il y a plein d’ordinateur, plein de vehicule, plein de materiel qui sont le fruit de don semblable qui ont ete attribue a des personne mais personne ne s’en est offusque pourquoi autant d’acharnement sur des tablette que lea depute peuve eux meme payer ???
    C’est votre premier ministre qui est allee demanddr dont pour financer son programme de developpement non ??? C’est argent la aussi quand il va etr utiliser pour achetet du materiel de travail qui sera redistribuer la ce sera de la corruption ????
    Arretez ce comportement la sinon on sera extremement seul dans notre galere et vous verez que la faim fait revenir les gens a l’essentiel

  • Un autre plaisantin. Si pour chaque faute commise les autorités doivent démissionner, il faudrait peut être des anges pour pour diriger nos pays. Comme le chef de l’Etat l’a dit, le versement de un million à chaque député de l’Assemblée Nationale n’est pas une question de légalité mais une question d’opportunité. Vous dites bien "au mépris de la mémoire des victimes", il faut aussi et surtout vous rappeler que pour le respect de la mémoire de ces victimes, les députés de la présente législatures ont consenti une baisse de leur rémunération d’environ deux cent mille francs cfa par députés et par mois. Il faut également se rappeler que pour le respect de la mémoires de ces victimes les députés de la présente législature ont consenti une baisse de cette allocation qui était de trois millions par an et par député pour ne prendre que un million par an et par député. Il faut se le dire aussi que cette allocation a été octroyée à partir de crédits budgétaires votés, donc autorisés par le CNT. Je ne demande combien eux ils ont pris mais allons doucement. WALAY

  • Pourquoi ne pas demander au président de l’AN de tirer leçons de ses erreurs et de se ressaisir ? N’’ ’y a t il pas une liste des fautes qui poussent un responsable à démissionner ? Les démissions ne sont pas les solutions à tous les problèmes je pense . Tout responsable doit savoir et pouvoir écouter et se corriger. Ne dit on pas que seuls ceux qui ne font rien ne se trompent . Que chacun de nous interroge sa conscience et agisse positivement pour le bien de la société et le monde ira mieux je pense .

  • Et oui et c’est parti pour les plans B, C, etc... pour déstabiliser le pouvoir en place. Le président Rock n’étant pas Blaise pour se laisser berner par ceux qui veulent créer la zizanie entre l’exécutif et le législatif on s’en prend individuellement à Salif et à Simon , on insinue le retour des éléments de l’ex RSP. Voyons qui veut tromper qui ? Il est grand temps qu’au lieu du tuer les resonsable de ce désordre qu’a connu notre pays, qu’on passe au jugement des responsables des tueries de l’insurrection et du coup d’état le plus bête pour qu’on tourne la page de cette période douloureuse de notre pays.C’est ainsi qu’on pourra démanteler les officines ou attaques , lettres ouvertes ou je ne sais quoi se préparent. Blaise est parti , Blaise est Ivoirien qu’on nous laisse progresser car il y a eu un avant Blaise et maintenant c’est l’après Blaise n’en déplaise à des CODER ou autres qui n’ont pas la décence de respecter la mémoire de ceux qui sont morts sous les balles assassines du RSP. Allons seulement et montrons par le travail bien fait et dans la cohésion que le Burkina n’est pas un pays ou l’argent facile détermine le reste (morale, dignité etc) .

  • Hum les gens !Belle et bien cette analyse !Mais est ce que ça vaut une démission ?Non !Demandons le à être sérieux et se souvenir que les mêmes insurgés sont burkinabés.et que ce sont les manières que l’on sait qui ont conduit le peuple à balayer l’ex assemblé .à bon entendeur , salut !

  • Avec le retrait des Parcelles, tous les mercenaires de la plume vont être mis à Contribution pour ELIMINER le PAN Salif DIALLO : car tous les autres fraudeurs craignent pour leur tour

  • Pas du tout d’accord avec vous. Nul n’est infaillible et spécifiquement en ce qui concerne son écart de langage. Mais démissionner pas question. Maintenons toujours cette veille citoyenne pour amener nos dirigeants à s’améliorer, car que ce soit Pierre ou Paul sa sera pareille. Notre seul moyen de contrôle est la veille citoyenne envers tous les responsables politiques. Naa lara en sara.

  • Dicko, tu es encore sonné par l’attaque de Nassoumbou. Réveille toi ! Les djihadistes sont partis.
    Pourquoi ne parles tu pas du gouvernement qui a reçu les tablettes et qui en a donné à l’Assemblée Nationale ?
    Ton raisonnement est totalement tronqué.

    • Salut Poko n°2. Depuis deux semaines tu utilises mon pseudo en profitant de mon absence en ligne, sans demander d’abord ma permission. Je t’autorise à le faire si défends la vérité et les plus faibles contre les injustices des politiciens. Pour moi, c’est le Président de l’Assemblée le vrai problème de notre pays actuellement. Même si le gouvernement a aussi des insuffisances graves parce que Roch est mal entouré et conseillé, c’est Salifou qui va détruire l’Etat burkinabè et le pays tout entier. Il le prouve lors de chacune de ses sorties hasardeuses. La haine et l’esprit de vengeance ne construisent pas un pays. Ce sont la justice, l’équité, la vérité, le dialogue, le pardon, la solidarité et l’humilité qui sont les fondements du vivre ensemble dans la cohésion sociale.

  • BJR MR DICKO. VOUS AVEZ PU PARLER POUR REVELER VOTRE EXISTENCE. C’EST BIEN. MAINTENANT QUE NOUS SOMMES TOUS AU COURANT QUE VOUS EXISTEZ, PARDON : REGLEZ VOS RETROVISEURS DE FACON A POUVOIR PROJETER VOTRE REGARD SUR L’AVENIR AU LIEU DE NE VOIR QUE LE PASSE. LES BURKINABE ONT COMMENCE A CONSTRUIRE UN NOUVEAU BURKINA DEPUIS DIMANCHE PASSE. AUJOURD’HUI VOUS NOUS OBLIGEZ A REVENIR AU BURKINA ANCIEN .NON !!! AVANCONS. JE M’EXCUSE BEAUCOUP MAIS IL FAUT QU’ON AVANCE UN PEU.

  • M. Dicton, vous avez presque toujours eu raison trop tôt. Ce que vous dites est là vérité vraie et suis persuadé que R et second S carresse ce même espoir mais haya nul ne peut indiquer au vautour où se trouve la charogne.

  • Monsieur Harouna dicko, comme c’est bien de parler comme on veut dans les réseaux sociaux. Pourras tu regarder le PAN une fois face to face ?

  • Faite doucement il n’est pas trop au point du coté santé et il est sevèrement affecté moralement ces temps-ci par les critiques de tout genres. Soyez un peu indulgent car c’est une autorité et vu son âge je vous demande pardon quoi qu’on disent il a quand même servi ce pays à un moment donné quand il était ministre de l’agriculture et là il a très bien travailler. Sincèrement je ne veux pas que le président de l’assemblée soit traité de la sorte honnêtement je suis choqué je ne sais pas ce que ce monsieur en une seule année de gouvernance a pu faire de mal aux burkinabés. Si le président du faso ne commence pas a recadrer les tires groupé sur son président de l’assemblée nationale lui même sera victime des conséquences que cela pourra engendrer. Je suis contre le MPP je n’ai jamais aimé ce parti car connaissant le passé de ce trio je savais que compter sur ces gens là pour bien gerer ce pays était une utopie. Mais si Dieu les a donné le pouvoir respectons le choix de Dieu et attendons. Ne chercher pas coûte que coûte à les diviser. Moi je n’aime pas ce monsieur mais je suis contre qu’il soit traité de la sorte car ce n’est pas bien. La démocratie d’accord mais le respect des autorités d’abord.

    • Très sage ce que vous dites madame. Je partage absolument le même point de vu. Mais c’est ça aussi la veille citoyenne. Nous aspirons à un Burkina meilleur c’est pour ça qu’il faut souvent déversé cette nivaquine et réveillé les gens pour qu’ils ne sombrent pas dans l’obscurité. Avec tout le respect. Meilleures salutations

    • internaute 30 vous avez parfaitement raison. moi personnellement je suis contre ceux qui passe leur temps a diffamer et insulter les autorités via les réseaux sociaux. il est bien facile de se cacher derrière un clavier et insulter quelqu’un et même raconter tout sauf la vérité. mais est ce face à face vous aurez ce courage d’acculer la même personne comme vous le faites à travers les réseaux sociaux. faites des critiques constructives qui peut amener nos autorités à changer. aussi sachez que c’est Dieu le tout puissant qui a voulu à ce qu’ils soient à ces postes de commandement. laissons la justice divine faire son travail. soyons tolérant dans nos propos. s’il plaît à Dieu, il y aura un vrai changement dans ce pays. soyons positif et confiant.

  • laissez Salif tranquille, vous voulez qu’il se comporte de quelle manière. il a fait Blaise président, il l’a chassé, il vient de faire Rock président. il connait ce peuple, le jour ou le peuple Burkinabè va décider d’avoir son propre président, vous n’allez plus entendre parler de Salif. POINT BARRE !!!!!!

  • Tout est pire qu’avant ? On s’en fout. Point barre... QUI SÈME LE VENT RÉCOLTE LA TEMPÊTE. APRÈS UN BURKINA INSURGE IL FAUT RÉFLÉCHIR AVANT DE POSER DES ACTES ? SURTOUT QUAND ON EST UNE AUTORITÉ ET PAS LA MOINDRE...

  • c’est ça la vérité monsieur Dicko ! allons seulement !
    Basta

  • choco arrête ton cinéma, le Burkina a besoin d’hommes valides pour sa gestion , ce sont pas des compétences qui manquent au Burkina, c’est la boulimie du pouvoir qui fait que les dinosaures de la scène politique ne veulent pas laisser la place.La politique n’est pas un métier, même en tant que travailleur si on est malade on prend une retraite anticipée.Il faut que nos hommes politiques sachent passer le témoigne sinon c’est la volonté divine que va s’en charger.

  • Propos objectifs mais qui ne peuvent être compris par beaucoup de burkinabe qui ne pensent que leurs intérêts immédiats et très souvent égoïstes.

  • Hum... "You must calculer", comme ils disent à Yaoundé.

    S’il est vrai que des erreurs ont été commises, la démission est-elle la solution ? Allons nous passer cinq ans à changer les responsables et à refaire des élections partielles au lieu de travailler au développement du pays ?

    Au contraire, ces épisodes montrent qu’effectivement, "plus rien n’est comme avant", puisque les réactions populaires ont emmené d’une part à remettre les tablettes, et d’autre part à ce que le PAN présente des excuses. Ce n’est pas rien quand on sait comment ça se passait avant.

    Maintenant, la vigilance des journalistes et la veille citoyenne sont devenues des garde-fous pour les dirigeants et peut contribuer à la bonne gouvernance "forcée". Allons donc avec ces acquis et cherchons à les renforcer au lieu de renverser la calebasse ?

    • Ce qui se passe montre aussi que ce sieur ne peut pas changer ; il n’en est pas capable.
      Comme on dit en mooré : Le derrière qui pète très haut ne pourra jamais essayer de le faire bas !
      Il doit partir, il n’est pas plus que Blaise, pire ils sont les même. Puisque comme l’a dit lui même, ils ont diner ensemble.
      Wait and see, si ce monsieur reste là-bas, il vous nous mettre (tout le pays) dans la merde puis fermer tous les robinets.

    • bien dit Sebgo. la démission n’est pas la solution il faut que les gens sachent que le naam est donné par Dieu et nous instruit à respecter les autorités, si par la démocratie on a le pouvoir de les voter ou pas il n’y a pas de raisons pr qu’on s’alarmant sur notre sort car si ns le peuple on se décide par les votes ils nous mèneront plus, pour dire que si on a commis l’erreur de les voter assumons donc et prenons acte pour le quinquennat à venir. pour l’instant aidons-les a nous conduire au bon port. l’erreur est humaine.

  • Bravo Tonton Dicko !!!
    vous êtes au Burkina de l’intolérance, nous nous sommes au Burkina de la tolérance. si l’on devrait pour un oui ou pour un non, demander à chaque responsable de démissionner pour que je m’ installe, le Burkina Faso n’avancera jamais. Alors un peu d’eau dans le vin. Posons nous la question toujours la question qu’elle est ma contribution dans le développement du pays. pas e critique stérile.

  • À l’internaute 15SIDZABDA .
    Je vous prie de trouver d’autres arguments en lieu et palace de ces références toujours ethniques :le lépreux peulh ,le mossi du plateau central ,etc.....
    Ce sont des poisons mortels ,
    Anka

  • Bien écrit M. Dicko, c’est la vérité vrai, que ceux qui ont des oreilles écoutent. Avant les élections je disais que ceux qui vont voter MPP ne vont que voter CDPbis, en 1 an, celà se confirme. Ma seule consolation est que je n’ai pas voté pour ce partis. Pauvre Faso.

  • Ça vole bas cette publication. Sur par exemple les enquêtes parlementaires le gouvernement est allé déjà dans le sens de l’AN en commençant à mette en oeuvre ses recommandations.

  • Ce DICKO est qui ou quoi pour demander la démission d’un PAN ? C’est tout simplement de l’incivisme qui doit être sanctionné par la plus grande rigueur quand on voit des adultes faire de tels écrits dans la presse. Certains Burkinabè doivent prendre des cours d’éducation civique ou être internés dans des Camps militaires pour y subir une formation civique et d’apprentissage à l’amour de la patrie pour une bonne marche de notre démocratie.

    • Je valide votre idée. Heureusement que les internautes ne sont qu’une petite minorité du peuple burkinabé. Le vrai peuple est hors du net. Tous ceux qui sont contre PAN savent qu’ils ne sont rien. Même aux prochaines élections ils ne seront pas élu. Ils ne peuvent que déverser leur haine par le net. pour présenter leur désire. Malheureux aux haineux.

  • Les burkinabè devraient continuer dans les prières collectives et la veille citoyenne pour aider les gouvernants à réaliser le programme présidentiel, la raison d’un choix du peuple. Restons unis, tolérants et travailleurs car notre pays a été sauvé par Dieu. L’incitation à la haine est inopportune. Donnons la preuve que nous ne remplissons pas les églises, mosquées, temples...pour louer Satan. La patience est un chemin d’or ou bien ?

  • je salue cette déclaration de son honorable DICKO parce que son honorable Salif DIALLO se comporte comme un monarque absolu au sein de l’assemblée. Il prend les décisions qu’il veut tout en violant les procédures formelles.

  • Mr Harouna Dicko, laissez ce Mr qui ne connait pas la honte dans ses contradictions. Le reveil de Salifou Diallo sera douloureux . Il Pense qu’ il est le plus intelligent du Faso. Il vient encore de declarer sur la radio du MPP Omega que ce sont Blaise Compaoré et son clan qui sont responsables des attaques perpetrées au nord du pays .C’ est decevant vraiment . C’ est facile de charger ses ennemis.

  • Encore DICKO ! D’où sors-tu ?
    Une seule question à Mr DICKO : n’as-tu jamais fauté de façon consciente ou inconsciente contre le peuple burkinabè depuis que tu existes ? Soyons objectifs. Evitons ces petites jalousies, mesquineries et méchancetés inutiles. Je suis d’accord avec la veille citoyenne mais contre ceux-là qui profitent des occasions pour se régler des comptes. Il ne faut pas que les gens se laissent aller dans leur élan. Beaucoup de vigilance ! Lui-même, DICKO, n’inspire pas confiance. Alors prudence !

  • A tous ces internautes nouveaux venus ou anciens prédateurs, ou du type JOJO, Karim Ouédraogo avant l’insurrection devenu Yako, ou Fasoden, ou lionceau, ou tant d’autres pseudos, sur Lefaso .net pour désinformer les critiques fondées des internautes de bonne foi avant l’insurrection 2014 et après : Je leur demande de s’abstenir de troubler la jeunesse Burkinabé dans leurs actions de faire avancer le Burkina nouveau. Vouloir a la vérité fondée des internautes de bonne foi comme Körö Yamyélé, SOME, Le citoyen, Ka, Tapsoba de…, et surtout le valeureux WALLAY, qui ont, avant l’insurrection du 31 Octobre 2014, ont braver les balles du RSP à travers le Faso.net pour encourager la jeunesse a défendre l’article 37, pour une alternance politique apaisée, perdent leur temps. Nos messages étaient et restent des repères pour la jeunesse avant l’insurrection et après. 98% de la jeunesse Burkinabé, y compris les chevaliers de la lutte pour un Burkina sans crime, sans l’injustice ni l’impunité, nous lisent avec un grand faim pour mieux continuer la lutte. Pour vous dire pourquoi cette critique de Ka hors sujet de cette analyse, c’est que sur ma page FACEBOOK un jeune Burkinabé m’encourage avec les internautes WALLAY et Körö yamyélé, de continuer avec nos critiques fondées avec des argumentations solides. Et je confirme la critique fondée de l’internaute WALLAY 20 sur cette analyse : Et si les internautes de bonne foi veulent connaître le combat que nous menons pour un nouveau Burkina sans triche avec sa jeunesse, c’est d’aller dans l’historique de ‘’’Politique de Lefaso.net, page 2100, titre, REFERENDUM : Que peut-on attendre de la CENI ? 23 Octobre 2014 a la porte de l’insurrection avec Blaise Compaoré et ses fillettes du RSP aux aboies, lisez les commentaires de Ka ‘’1’’ et de Wallay ‘’52’’, c’est ce combat pour orienter les jeunes, afin qu’ils suivent la bonne voie pour un Burkina qui avance que nous menons toujours. Yako, Fasoden, Lionceau, et d’autres pseudos qui restent que les mêmes deux personnes, mettez-vous sur vos cranes défectueux, que sans une justice juste, ou les criminels payent leurs crimes pour soulager les familles des victimes, il n’y a pas de réconciliation nationale, ni de développement, dans un pays comme le nôtre, dont le peuple est muri par les crimes gratuits, la corruption à ciel ouvert, l’injustice et l’impunité. Le monde change avec sa jeunesse innocente qui veut avancer dans la sincérité et non dans les mensonges ou dans les trahisons. Wallay, Anta, Körö yamyélé, Ka, Tapsoba de.., et tant d’autres internautes de bonne foi, seront toujours sur les sites des réseaux sociaux, surtout avec Lefaso.net, pour rectifier les tirs des prédateurs. Qu’il pleuve ou qu’il neige, la vérité prenne toujours le dessus des mensonges ou les trahisons, avec la direction de Dieu qui est capable de tout. Les hommes passent, mais des Körö Yamyélé, des Wallay, des Anta, des Sankara, des SOME, des Ka, des M. Guirma, des Sayouba Traoré, des Lefaso.net, restent pour rectifier les mauvais tirs des prédateurs. Bonne année 2017 à tous les internautes de bonne foi depuis les 13 ans de Lefaso.net. Le combat continu. Je profite remercier le jeune Tanga de Koudougou, pour ses encouragements.

  • Il est nostalgique du regime dechu. de quelle loi tu parle ? il ya eu des crimes de tout genre dans ce pays et tu na rien dis. nous allons vous apprendre à respecter le peuple a
    par les elus du peuple. RSS courage vous avez les vrais burkinabè a vos côtés. ceux qui sont hostiles au
    changement vont se retrouver très bientôt en cote-d’ivoire.

  • Mr DICKO ce qu’il faut savoir, ceux qui sont au pouvoir actuellement ont été les artisans des malheurs de notre pays, ils ont utilisés des voix et moyens pour maintenir Blaise COMPAORE pendant longtemps au pouvoir à fin de devenir des milliardaires.
    Aujourd’hui ils ne savent rien faire que de voler. Si le peuple ne se dresse pas rapidement pour chasser ces gens là, on n’aura plus nos yeux pour pleurer.
    Ils nous pillés pendant des décennies et ça continus.
    QUI C’EST SI SEULEMENT LA CENTAINE DE MILLIONS QU’ILS ONT UTILISES POUR BEURRER LA BOUCHE DE CES FAMEUX DEPUTES ?

  • SI SALIF DIALLO N’EST PAS SAINT, DICKO HAROUNA NE SEMBLE PAS L’ETRE AUSSI. ETERNEL EMBUSQUE, TOUTE SA POLITIQUE A CONSISTE A TENDRE DES PIEGES AUX AUTRES. QUE RETENIR D’AILLEURS DE SON ACTION POLITIQUE ? JE NE VOIS PAS GRAND CHOSE. NOTRE PAYS A BESOIN A MON AVIS D’UN VERITABLE SEISME DES MENTALITES, DE L’AUTORITE AU SIMPLE CITOYEN LAMBDA.

  • Huumm. la haine quant tu nous tiens. que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre. Il est temps qu’on grandissent en esprit harouna !

  • Bonjour tonton DICO
    Je pense que vous avez pris le soin de lire attentivement les différentes réactions. Comme vous le réclamé la sagesse ne se reclame pas elle se mérite. Pour un vrais peul ne me demande qu’ est qui vous reste après cette honte de plus. Merci d éviter d être ridicule.

  • Les Messieurs de Salif Diallo faites pardon, et exprimer vous en tant que digne fils du Burkina. Démission ou pas, Salif doit prendre ses responsabilités pour ne pas être en marge de la volonté populaire. Il est inadmissible que le Chef de l’ état de même bord politique que Salif reconnaisse qu’il était inopportun d’accepter les tablettes, de se partager des millions malgré leurs richesses. Cet argent du contribuable burkinabè ( pousseurs de barrique, vendeurs ambulants pour ne citez que cela) pourrait à l’exemple de Jean Baptiste Natama, servir à construire une école pour diminuer le nombre des écoles sous paillotes. Ainsi Salif rentrait dans l’histoire par cet acte patriotique. Je souhaite à tous bonne et heureuse année 2017 que 2017 apporte plus de cohésion sociale.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés