Réveillon de la Saint-Sylvestre : Une célébration contrastée

LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou (Stagiaire) • mardi 3 janvier 2017 à 22h30min

2016 a définitivement cédé sa place à 2017. Et dans les familles Tapsoba et Kaboré où nous nous sommes rendus, le réveillon a été célébré de façon différente. D’un côté, une fête, des mets alléchants, de la boisson, et de l’autre côté, rien. Dans ces deux familles cependant, le même vœu pour le Burkina Faso en 2017 : la paix.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Réveillon de la Saint-Sylvestre : Une célébration contrastée

Le réveillon a été diversement fêté dans la ville de Ouagadougou. Si certains l’on passé dans les églises, les boites de nuits ou bars de la capitale, la famille Tapsoba a, elle préféré passé le réveillon en famille entourés de parents et amis. Pour l’occasion, la cours familiale a été transformée en dancing, le temps d’une nuit. Une ambiance festive donc, entre danse, éclats de rire et bonne humeur en attendant l’entrée en 2017. Ce réveillon 2016 est aussi spécial pour le couple Tapsoba qui fête 20 ans de mariage le 1er janvier 2017. Les petits plats ont donc été mis dans les grands pour que la fête soit belle. « C’est vrai que les temps sont durs, nous avons fait face à beaucoup de difficultés, mais nous avons tenu à fêter parce que grâce à Dieu, nous avons passé l’année 2016 dans la santé et nous sommes en vie. Il y a donc de quoi se réjouir. De plus, le 1er janvier 2017, cela fera 20 ans que nous mariés. 20 ans, ce n’est pas 20 mois, encore moins 20 jours, il fallait donc marquer le coup. », explique Mme Tapsoba Mariam, institutrice à Ouagadougou.

A minuit, c’est une explosion de joie qui accueille la nouvelle année au sein de la famille Tapsoba, puis s’en suivent les traditionnels vœux de nouvel an. Santé, bonheur, prospérité et paix pour le Burkina Faso, tels sont en effet, les vœux de M. et Mme Tapsoba, heureux de renter dans la nouvelle année. La fête se poursuivra jusqu’à 2heures du matin sur des rythmes endiablés et la boisson abondance.

5 heures du matin, après trois petites heures de sommeil, la famille est de nouveau sur pied pour apprêter le repas de fête. Au menu, de la salade, des frites de pomme de terre, de l’aloco, du couscous, du haricot vert, etc. Et bien sûr, les incontournables poulets, brochettes et merguez, réalisés par M. Tapsoba Abdou, charcutier de formation. A ce repas, s’ajoute le jus de gingembre, les boissons gazeuses et le vin.

Si dans la famille Tapsoba, ce sont des mets alléchants qui ont été servis aux invités, dans la famille Kaboré, il n’est point question de réveillon, encore moins de repas de fête. Comme le souligne Mme Kaboré Fatimata, « Nous n’avons pas les moyens de fêter. Nous sommes en bonne santé, c’est l’essentiel. »

Elle renchérit « Nous avons du mal à joindre les deux bouts. Mon mari est briquetier et moi-même je lave les vêtements des gens pour nourrir mes enfants. Je ne me sens donc pas concernée par la fête. On ne peut même pas se permettre de fêter. Les enfants iront certainement manger chez leurs camarades ou chez les voisins qui ont les moyens de fêter. »
Néanmoins, elle formule des vœux pour que l’année 2017 soit meilleure que celle qui vient de s’achever. « Je prie que Dieu garde notre pays dans la paix. Et qu’il nous accorde la santé, la prospérité, la joie. Que 2017 nous soit favorable. »

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 janvier à 17:48, par Cheikh
    En réponse à : Réveillon de la Saint-Sylvestre : Une célébration contrastée

    A vrai dire vous faites un constat pertinent, mais qui ne peut s’arrêter que là pour la bonne raison que : Ce que vous venez de constater au Burkina a été, est, et sera toujours la même chose tant ici que partout ailleurs au monde. Je connais même des peuples qui ont forcé leur fête, sous l’effet des explosions de bombes. C’est pour vous dire que l’essentiel demeure la paix et la tranquillité. Sinon de personne à personne et de famille à famille, il y aura toujours cette différence, comme au niveau des cinq doigts de la main. Certains seront en fête, pendant que d’autres seront dans la faim, dans des prisons, dans des hôpitaux ou au cimetière. Il en est ainsi depuis que le monde est monde, et nul n’y peut rien. Ce n’est ni une question de régime, ni un problème de gouvernement, ni propre au Burkina. Demandons à Dieu d’être le plus souvent du bon côté, et dans la moyenne. Bonne année 2017, meilleurs voeux à lefaso.net, et meilleurs voeux à tous et à toutes !

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 17:53, par Tanga
    En réponse à : Réveillon de la Saint-Sylvestre : Une célébration contrastée

    Il y a y il une personne qui puisse expliquer ce qu est cette fete ?
    Comment cela a commemce ? Qui est sylvestre, son histoire ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 23:42, par TIENFO
    En réponse à : Réveillon de la Saint-Sylvestre : Une célébration contrastée

    Bonne et heureuse année 2017 à tous les internautes. Surtout la paix à notre cher pays le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 08:42, par Sage
    En réponse à : Réveillon de la Saint-Sylvestre : Une célébration contrastée

    Internaute 2. Mon avis est que la plupart des gens à travers le monde, fêtent plutôt le 01 janvier (nouvelle année) que la saint Sylvestre, même si cette date du 1er janvier correspond à la saint Sylvestre dans le calendrier. Vous verrez que la plupart des gens se souhaitent une Bonne année et non une bonne fête de la Saint Sylvestre.

    Répondre à ce message

    • Le 3 janvier à 12:55, par rendak
      En réponse à : Réveillon de la Saint-Sylvestre : Une célébration contrastée

      saint Sylvestre c’est plutôt le 31 décembre et non le 1er janvier !

      Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 10:32, par Zongo Soumanaba
      En réponse à : Réveillon de la Saint-Sylvestre : Une célébration contrastée

      A supposer que vous dite vrais, alors pourquoi doit on fêter le 1er Janvier ?
      Cette fête à une histoire , laquelle ? D’aucun dise que c’était pour rendre hommage à une divinité nommée Janus qui posséderait une tête à 2 faces (Une face tournée vers le passé et l’autre vers le future).
      Si c’est le cas on fête Janus ? Et si je ne me trouve pas en Janus je ne fête pas !!! On ne doit pas fêter ce qu’on ne connais pas, a mon humble avis.
      Doit ne stigmatisons pas ceux qui ne fête pas ou ne souhaite pas bonne et heureuse année , non par manque de moyen mais pas pure conviction. Merci

      Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 12:21, par Medio
    En réponse à : Réveillon de la Saint-Sylvestre : Une célébration contrastée

    D’après Wikipedia ;
    Saint Sylvestre est le nom du 33eme Pape décédé le 31 décembre 335.
    Sylvestre est l’un des premiers saints canonisés sans avoir subi le martyre. Il est fêté le 31 décembre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 15:58, par Jeunedame seret
    En réponse à : Réveillon de la Saint-Sylvestre : Une célébration contrastée

    Sans position prise. Madame Bonkoungou vous êtes restée neutre dans la description du contraste. Stage ?! Ok. C’est pas grave. Néanmoins sachez qu’il nous faut toujours le contraste pour le sentiment du bien-être. Vous même stagiaire dans ces exercices de rédaction, serez bientôt employable ; et pourtant il y a des chômeurs et sans-emplois historiques. Vive la différence !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 11:57, par oualloquido
    En réponse à : Réveillon de la Saint-Sylvestre : Une célébration contrastée

    bne et heureuse annee a ttes et a ts .paix ds les coeurs ds les foyers et ds le pays .ainsi va la vie .prochainement montrer la photo de la famille kabore .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés