Sécurisation des fêtes de fin d’année : Simon Compaoré aux côtés des forces de défense et de sécurité

MATDSI • mardi 3 janvier 2017 à 22h25min

Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2017, le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure, Simon Compaoré est allé encourager les Forces de Défense et Sécurité (FDS), déployées dans la ville de Ouagadougou, pour la sécurisation du réveillon.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sécurisation des fêtes de fin d’année : Simon Compaoré aux côtés des forces de défense et de sécurité

A chaque carrefour, le ministre chargé de la sécurité intérieure a marqué un arrêt pour présenter ses vœux les meilleurs aux agents de sécurité et leur traduire ses sincères félicitations pour le travail qu’ils abattent. « Je suis venu vous souhaiter une bonne et heureuse année 2017, et vous dire que toute la nation est fière de vous. Grâce à vous, les citoyens fêtent dans la tranquillité et la quiétude », a déclaré Simon Compaoré.

Il a invité ses hommes à plus de vigilance dans leur mission. Certains postes de contrôle ont reçu la visite du ministre d’Etat. C’est le cas du poste de gendarmerie situé à la sortie nord de la capitale sur l’axe Ouagadougou – Ouahigouya, où le même message a été livré. La première compagnie des sapeurs-pompiers a aussi reçu la visite du MATDSI.

Cette sortie du Ministre a été appréciée par ces hommes et femmes qui veillent sur la sécurité des populations.

C’est aux environs de 3 heures 40 minutes que le ministre Simon Compaoré a pris congé de ses hommes.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du MATDSI

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 janvier à 09:01, par the upright
    En réponse à : Sécurisation des fêtes de fin d’année : Simon Compaoré aux côtés des forces de défense et de sécurité

    Quoiqu’on dise, l’homme malgré certaines insuffisances, démontre sa proximité avec ses troupes. Cela rassure les hommes que l’on se soucie de leur sacrifices. Ils sont rares les ministres qui accepteraient sacrifier leur réveillon pour se retrouver sur le terrain avec leur subordonnés. Souhaitons-lui beaucoup de courage et que Dieu l’assiste dans cette mission, ô combien difficile, de coordonner les actions des forces de sécurité dans la situation qui prévaut. Puisse-t-il réussir sa mission au grand bonheur de tous les burkinabê.

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 11:34, par Fernand
    En réponse à : Sécurisation des fêtes de fin d’année : Simon Compaoré aux côtés des forces de défense et de sécurité

    Courage à la police et à l’ensemble des forces de défense et de sécurité. Après des moments de léthargie suite à l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, les forces de sécurité font acte présentement d’une mobilisation et détermination dans leurs missions. C’est ainsi que par leur présence régulière aux feux tricolores, les citoyens de la ville de Ouagadougou sont en train de développer une culture du respect des feux tricolores. Cela contribue à réduire le taux des accidents de l’ordre de 50% selon des statistiques de services de santé de des sapeurs pompiers. Derrière ces hommes de sécurité, il y a un homme, le ministre d’Etat en charge de la sécurité, Simon Compaoré dont le dynamisme et la perspicacité permettent de galvaniser les troupes pour le renforcement de la sécurité publique. Le climat de coopération qu’il a réussi à instaurer entre forces de sécurité et les civils acteurs des initiatives locales de sécurité (Koglwéogo,dozos) est à saluer et encourager. Il convient également de féliciter les Volontaires Adjoints de Sécurité(VADS) ; qui font figures de feux tricolores vivants par une régulation remarquable de la circulation en collaboration avec la police. Il faut capitaliser tous ces acquis par des moyens conséquents de soutien pour que la sécurité publique se renforce crescendo. Quant à la lutte contre le terrorisme, il faudrait équiper les forces armées d’armes adéquates et de longue portée. Car, les récentes attaques vers Djibo qui ont fait 12 soldats burkinabè morts, ont été perpétrées par des armes performantes contrairement aux moyens de combat dont disposent les forces armées du Burkina basées vers la frontière malienne. Il importe que les financements promis dans le cadre du PNDES puissent servir aussi pour renforcer les moyens de sécurité car, il y va de l’intérêt des Burkinabè et des investisseurs du PNDES. Alors, il convient que le Président du Faso, ministre de la défense ne lésine pas sur le coût de la protection nationale contre le terrorisme. Question. A quoi servent les forces françaises et américaines basées au Burkina et dans la zone sahélienne dans la lutte contre le terrorisme pendant que les attaques terroristes se mènent périodiquement dans la sous-région sans que des auteurs soient capturés ?

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 19:08, par "LE VIEUX"
    En réponse à : Sécurisation des fêtes de fin d’année : Simon Compaoré aux côtés des forces de défense et de sécurité

    LE POPULISME SI TU NOUS TIENS. LES FORCES DE SECURITÈ ONT BESOIN D’ETRE BIEN EQUIPÉES EN MATERIEL ADEQUAT AU LIEU DE PARTICIPER A UN THEATRE OÙ L’ACTEUR PRINCIPAL EST SIMON COMPAORÉ. ETES-VOUS MINISTRE DU BURKINA OU MINISTRE DE OUAGA ? POUR L’EQUITÉ, VA AUSSI A BOBO’ OUAHIGOUYA, KOUDOUGOU... ON VEUT DES ACTIONS FORTES ET LA SILHOUETTE D’UN MINISTRE SUR LES CARREFOURS

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 20:36, par ZAP
      En réponse à : Sécurisation des fêtes de fin d’année : Simon Compaoré aux côtés des forces de défense et de sécurité

      Je veux répondre à celui qui s’est baptisé le VIEUX. A vrai dire ce vieux là n’est pas du tout sage. Je pense qu’il faut au moins reconnaître les actes positifs que nos gouvernants posent. On ne peut quand même pas se mettre sytématiquement dans la négativité. Je pense qu’il faut que nous changions. Ce régime, c’est nous qui les avons mis en place, il faut les encourager et ils poseront des actes positifs. Si au contraire on passe notre temps à ne voir que du mauvais dans tous les actes qu’ils posent on ne rend pas service ni au gouvernement ni au peuple. On pousse alos nos dirigeants dans les hésitations, le manque de confiance, etc. J’invite alors les gens à essayer une autre façon de faire : changer radicalement en encourageant le gouverment comme on encourage une équipe de football qui a des difficultés sur le terrain et vous verrez que les choses vont aller dans la bonne direction. Expérimenter cela au moins un an et vous verrez.

      Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 09:44, par yerbanga joel
    En réponse à : Sécurisation des fêtes de fin d’année : Simon Compaoré aux côtés des forces de défense et de sécurité

    BRAVO AUX FORCES DE DEFENSE ET DE SECURITE. BRAVO AU MINISTRE DE LA SECURITE SIMON COMPAORE ET SON EQUIPE.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés