Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

dimanche 1er janvier 2017 à 09h12min

Message à la Nation de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso à l’occasion du nouvel an 2017.
Ouagadougou, le 31 décembre 2016

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

Peuple du Burkina Faso
Chers Compatriotes

L’année 2016 qui s’achève, charrie avec elle nos joies et nos peines. Elle aura été une année éprouvante pour nous, aux plans sécuritaire, politique, économique et social.
En effet, les défis sécuritaires auront mobilisés nos attentions tout au long de l’année écoulée. La liste des attaques terroristes perpétrées à Ouagadougou et à l’intérieur de nos frontières, avec son corollaire de victimes et de blessés ont marqué profondément les familles des victimes, l’Armée nationale, nos Forces de Sécurité, nos compatriotes ainsi que nos amis à travers le monde.

Aujourd’hui plus que jamais, nous devons faire corps avec notre vaillante Armée nationale et nos Forces de Sécurité, les soutenir du mieux que nous pouvons, dans l’intérêt supérieur de la Nation burkinabè que nous aimons tous et pour l’honneur de laquelle nos soldats se battent au prix du sacrifice suprême.

Pour assurer convenablement nos tâches de développement du pays, il nous faut impérativement consolider la paix et la sécurité pour tous.

C’est le lieu de rappeler aux populations l’impérieuse nécessité de coopérer avec l’Armée et nos Forces de sécurité et d’être beaucoup plus vigilantes que par le passé pour dénoncer nos ennemis et nous permettre de mieux les traquer.

Peuple du Burkina Faso

Au plan politique, la bonne tenue des élections municipales, la mise en place de la Commission constitutionnelle, l’installation du Haut Conseil pour la Réconciliation et l’Unité nationale, l’esprit de dialogue constructif entretenu permanemment avec les partenaires sociaux et les acteurs de la scène politique, constituent des acquis indéniables qui laissent espérer l’approfondissement continu de la démocratie, de la consolidation de la paix et de la tolérance pour un Burkina prospère.

Au plan économique, l’acquis majeur est sans conteste l’élaboration du Plan national de Développement économique et social (PNDES) 2016-2020, qui vient de recevoir le soutien franc et enthousiaste de nos partenaires au développement réunis à Paris les 7 et 8 décembre courant pour son financement.

Le succès de la mise en œuvre du PNDES est la réponse appropriée aux préoccupations des composantes de notre Peuple.

C’est pourquoi, nous devons avoir présent à l’esprit qu’autant nous devons œuvrer à l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents de l’Etat, autant il nous faut nous rendre à l’évidence que nous devons aussi trouver des solutions appropriées aux besoins de l’écrasante majorité de nos populations en matière d’accès à l’eau potable, à une éducation de qualité, à l’amélioration des productions, aux soins de santé, au logement et à la sécurité. Tout cela devant être financé en partie sur nos ressources propres.

C’est pourquoi, je voudrais particulièrement faire appel à l’esprit de solidarité des uns et des autres pour assurer une répartition équitable des fruits de la croissance, dans l’objectif majeur de lutter efficacement contre la vie chère, la pauvreté et l’exclusion.

Peuple du Burkina Faso
Chers compatriotes

L’année 2017 nous ouvre ses portes avec des perspectives heureuses pour la relance de l’économie nationale.

Toutefois, au regard des défis qui se dressent devant nous, je voudrais rappeler que nos combats en 2017 s’appellent : ardeur au travail, probité, justice et sécurité pour tous, engagement en faveur du renforcement de la culture démocratique et de la prospérité partagée.
En ce moment précis, nos pensées vont aux familles endeuillées durant l’année 2016, aux blessés et aux malades, de même qu’à toutes les personnes éprouvées par l’âge ou les maladies.

A toutes et à tous, j’exprime ma proximité, ma solidarité et mes vœux de prompt rétablissement.

Je salue toutes celles et tous ceux qui, depuis quelques jours et pendant que nous accueillons la nouvelle année, ont abandonné domiciles et familles pour rester mobilisés et prodiguer les soins dans nos formations sanitaires, règlementer la circulation et apporter plus de sécurité sur nos routes et dans nos domiciles, sans oublier tous les travailleurs qui pour des raisons de continuité du service public sont sous astreinte.

Je pense en particulier aux militaires, gendarmes, policiers nationaux et municipaux, sapeurs-pompiers, personnels de la santé, et volontaires adjoints de sécurité. Je leur adresse mes encouragements et mes félicitations, tout en recommandant la modération et la prudence à tous nos compatriotes.

A tous les Burkinabè de l’intérieur et à ceux qui sont partout ailleurs dans le monde, ainsi qu’à toutes les communautés étrangères établies sur le sol national, j’adresse mes vœux de paix, de santé, de bonheur et de prospérité pour 2017.

Aux autorités coutumières et religieuses, je renouvelle la gratitude de la Nation pour toutes leurs initiatives en faveur de la paix et de la cohésion sociale et les exhorte à continuer à porter le Burkina Faso dans leurs prières.

A quelques jours de l’ouverture de la coupe d’Afrique des Nations au Gabon, tous mes vœux de plein succès accompagnent les étalons.
Je sais pouvoir compter sur le sens de l’honneur et du bien commun des Burkinabè pour offrir à la Nation toutes ses chances de réussite.

Puisse l’année nouvelle voir se concrétiser nos attentes pour notre plein épanouissement individuel et collectif et pour la prospérité et la grandeur de notre Nation.

Bonne et heureuse année 2017 !
Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er janvier à 10:19, par Papa
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    Nous vous souhaitons aussi une bonne et heureuse annee pleine de sante’ et de reussite a votre mandat. Mr le president respectez surtout votre parole pour que nos FDS soient bien equipees pour le bonheur du pays car sans securite’ point de developpement . Merci

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 11:47, par laric
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    bonne et heureuse année a tous. il est encore sorti avec son boubou sans dire de bonnes choses. désolé.

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 12:48, par Désaveu Parlement
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    L’Assemblée nationale et particulièrement son président sont l’objet aujourd’hui d’un désaveu populaire. Les affaires des tablettes, des 1 millions de FCFA distribués aux députés sont la pomme de discorde. Des partis, OSC et de nombreux citoyens reprochent au président de l’Assemblée nationale de vouloir se substituer à l’exécutif et de ce fait de ne pas respecter la séparation des pouvoirs. Des voix s’élèvent de plus en plus pour demander au Président du Faso de dissoudre l’Assemblée nationale si cette institution veut continuer d’empêcher le développement normal du pays. Le Président aura le soutien des populations et de la quasi-totalité des partis politiques. Même si aux nouvelles élections parlementaires, le parti au pouvoir(MPP) n’est pas assuré d’avoir la majorité à cause des mauvais agissements de l’assemblée actuelle. Mais, le président Roch Marc Christian Kaboré bénéficiant de la sympathie populaire pour son tempérament modéré et responsable, aura une coalition majoritaire de plusieurs partis pour lui permettre de réussir sa mission. En plus des citoyens en général, le Chef de l’Etat lui-même a désavoué le Parlement sur l’affaire d’un million de FCFA distribué aux 127 députés (soit 127 millions).Il l’a fait savoir le 29 décembre 2016 lors de son interview bilan d’un an de pouvoir à la télévision nationale face à la presse.Pour le Président du Faso, le contexte de récession économique et de la nouvelle gouvernance ne permettent pas de tels avantages. Par conséquent, il faudrait que le Chef de l’Etat prenne courageusement ses responsabilités car certains de ses camarades politiques veulent provoquer des crises dans le pays pour amener les populations à un autre soulèvement en espérant qu’ils pourront en profiter pour ravir la place du président du Faso. Il faut arrêter vite cette logique du mal qui retarde le développement national.

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 09:01, par Le syndicaliste
      En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

      C’est vous qui nous apprenez que "des voix s’elevent de plus en plus pour demander au president du Faso de dissoudre l’Assemblee nationale". Ainsi donc vous y joignez la votre !!! Si au moindre faux pas il faut dissoudre l’Assemblee et proceder a de nouvelles elections,d’ici 2020 nous en serons a notre 10e assemblee du pouvoir de RMCK.
      Moi je trouve normal ce balbuciement des responsables de la premiere assemble d’apres insurrection. Nous chantons tous que "plus rien ne sera comme avant", pensant surtout aux direigeants alors que dans nos pratiques quotidiennes individuelles comme collectives, nous faisons "pire qu’avant".
      Apres l’insurrection du 03 janvier 1966, nos aines ont consentis des sacrifices et c’est cela qui a permis au Burkina d’etre l’un des rares pays de la sous-region a n’avoir jamais connu in retard de paiement des salaires des fonctionaires et ce malgre nos ressources. Actuellement, tout le monde reclame des avantages don’t la plupard sont a la limite insenses.
      Il n’y a pas que les dirigeants qui doivent changer, mais chacun de nous egalement et dans le bon sens.

      Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 15:45, par Déparouve
      En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

      Vous le seul dans ce pays qui pensez ce que vous dites. Vous faites pire que l’Assemblée nationale. Toujours négatif, ça donne ulcères.

      Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 12:51, par sr
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    Bonne fête a vous mon Président qu’Allah vous donne toutes les forces nécessaires dans l’accomplissement de votre très noble mission

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 12:57, par ACHO
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    les vœux les meilleurs a tout les burkinabé, e plein d succès durant votre mandat, mais mr l Président, vous n’avez dit quelque chose d claire e d bon pour les fonctionnaires, peuvent-ils espérer un rehaussement du salaire ?

    Répondre à ce message

    • Le 2 janvier à 11:10, par NBA
      En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

      Mon cher ami, il n’y a pas que les fonctionnaires au Burkina Faso. Déjà que plus de 50 % du budget national est consacré à vos charges salariale, alors que vous ne représentez même pas 2 % de la population. Il faut vous en contenter et espérer que les choses ailles de mieux pour le Burkina. Ne soyez pas égoïste et pensez aussi autres burkinabés. Le burkina n’appartient pas seulement au fonctionnaires.

      Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 14:55, par Le Roi
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    Discours bref (7 minutes) et succincte . Très beau discours , je retiens par cœur les points saillants . Bonne année excellence et que Dieu protège le Faso .

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 15:00, par Patrick DAMIBA
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    Monsieur le President du Faso, Bonne et Sainte année à vous. Que le Saint Esprit vous guide dans vos décisions et dans vos choix. Les Anges et les Principotés de Dieu protège notre peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 15:03, par Patrick DAMIBA
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    Monsieur le President du Faso, Bonne et Sainte année à vous. Que le Saint Esprit vous guide dans vos décisions et dans vos choix. Les Anges et les Principotés de Dieu protège notre peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 15:04, par le coq
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    Mr. le President , votre regionalisme fait de vous le president de tous les Mossi .
    malgre vos beaux discours ,l’annexion de l’ouest reste le probleme majeur. La creation des
    Kolweogos dans le but d’agresser les populations non mossi, reserve un lendemain tres sombre pour notre pays. Mr. le President Rock ,il n’est pas encore tard d’arreter cet incendie .
    reflechissez .!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 15:35, par LA-PATRIE-OU-LÀ
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    MERCI PRESIDENT. NOUS VOUS SOUHAITONS LA RÉUSSITE DE VOTRE MISSION DE BERGER DU BURKINA. AU FAIT JE NE COMPRENDS PAS MES CORRELIGIONAIRES CHRÉTIENS ET/OU MUSULMANS QUI SE RÉSERVENT LA MALADRESSE DE DIRE DES INSANITÉS SUR LE DOS D’UN BERGER DE LA TREMPE D’UN PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE. JE RENVOIE CEUX LA À LEUR BIBLES ET CORAN POUR VOIR CE QUI S’Y DIT, CONCERNANT TOUTES FORMES D’INVECTIVES À L’ENDROIT D’UN CHEF ELU PAR LA MAJORITÉ DU PEUPLE.
    MERCI ET 2017 BONNES RAISONS DE SOUHAITER À TOUS UNE ANNÉE D’ACCALMIE ET DE PAIX À NOTRE CHER FASO, OÙ QUE NOUS PUISSIONS ÊTRE.

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 16:00, par Alexio
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    Bonne annee et perseverance mon President. Que l annee 2017 soit une annee prospere pou votre plan d actions gourvernementales. Que les ennemies de ce vaillant peuple burkinabe perissent dans leurs sales aventures kommanditees.

    Encore une fois un peuple debout ne serait jamais vaincu par ses laches excrements qui ne meritent pas la vie sur la terre du Burkina-Faso.

    Bonne annee aussi au Faso.net pour nous autres qui vivent dans d autre cieux, par ce Canal sont tenus a jours les ordres du jours politiques et les autres nouvelles du pays.

    Bonne annee a tous.

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 23:18, par Barkbigo
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    Tous. ces discours sont du déjà entendu inefficace. Mon Ami Rock s’est entouré de bras cassés qui ne peuvent rien conseiller de bon à ce Président que nous aimons mais qui n’est pas à la hauteur des enjeux actuels du développement de notre pays. Si vous ajoutez l’incompétence de Simon et l’arrogance de Salif Diallo Le tour est joué pour un échec programmé. Qui va aider Rock à mieux gérer notre pays ? Personne puisque ce sont les mêmes méthodes d’exclusion qui continuent....

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 09:41, par Lassissi
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    Un très bon discours et bien balancé. J’ai suivi aussi l’interview du Président face à la presse. Il a achevé de me convaincre que nous avons un bon Président, responsable, pondéré, sincère dans ses propos et qui parle sans langue de bois. Du coup, j’ai beaucoup de sympathie pour lui quand bien même, je ne suis dans aucun parti politique.

    Je m’en voudrais de ne pas relever une petite erreur qui s’est glissée dans son interview face à presse lorsqu’il parlait des achats d’équipements pour notre armee. Il n’aurait pas dû rentrer dans certains détails pour des raisons évidentes de confidentialité et de sécurité.

    Deuxieme erreur, dans le discours ci-dessus, ses Conseillés ont utilisé un mot qui n’existe pas en français. Il s’agit du mot "permanemment" ; il faut plutôt dire "en permanence". C’est une faute que beaucoup de gens font.

    Finalement, je voudrais demander à mes compatriotes, d’utiliser avec modération l’expression "en tout cas". Je sais que le français n’est pas notre langue, mais comme c’est notre langue officielle, essayons de la parler correctement surtout dans nos discours officiels ou à la télévision (vue partout dans le monde) et/ou a la radio.

    je souhaite une bonne année 2017 à toutes et à tous.

    Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 12:04, par lecoq
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    Monsieur le Président,ne jouez pas à la partialité en citant les noms des FDS et ignorer d’autres,ça va frustrer les autres corps qui se battent jour et nuit pour la tranquillité de la population.vous avez tout citer et laisser la GSP, EAUX ET FORET, DOUANE ou bien ILS NE FONT RIEN ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 22:11, par John LANKOANDE
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    merci M le President.plaise à Dieu de vous eclairer et vous guider dans votre lourde tache.Nul doute aujourd"hui que vous voulez construire un Burkina de paix et prospère.mais j’ai une question sur laquelle je seche laborieusement.Elle est la suivante : quel role juoent les bases militaires étrangères dans notre pays ? Ne peuvent pas s’impliquer manifestement dans la lutte contre le terrorisme ? sinon à quand leur deguerpissement de notre territoirr ? mrci.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 17:00, par Arthur
    En réponse à : Voeux 2017 : Le président Roch Kaboré invite à plus de vigilance

    Attention aux erreurs sur les appréciations et jugements de valeur. Il se mène un faux débat sur le profil des ministres en charge de la défense et de la sécurité. L’argument qui tend à faire croire qu’il faille nécessairement un homme de tenue à la tête de ces deux ministères, ne répond à aucune logique d’efficience. Le président du Faso a bien eu une vision de discernement sur cette problématique en disant à la presse le 29 décembre 2016, qu’il ne voit pas la nécessité de confier le ministère de la défense à un militaire. Un civil, tout comme un militaire, peut diriger avec succès les ministères de la sécurité et celui de la défense. C’est juste une question de capacité organisationnelle des ministres choisis pour mobiliser et motiver les troupes avec des moyens conséquents. Des failles existent aussi chez des hommes de tenue en ce qui concerne la qualité du commandement. C’est avec un ministre militaire de la sécurité sous la transition, que le coup d’Etat du RSP a été perpétré le 16 septembre 2015.La nomination d’un nouveau chef d’Etat major général des armées, est intervenue le 28 décembre 2016.Il a été maladroitement présenté par une certaine opinion régionaliste, comme étant originaire de Djibo, dans l’hypothèse de mieux contrer les attaques terroristes dans cette région sahélienne du Burkina. Cela n’a pas empêché une nouvelle attaque armée mortelle dans la nuit du 1er janvier 2017 à Djibo.Il faut être objectif. Le ministre de la sécurité, Simon Compaoré est en train de réussir une réorganisation qualitative des services de sécurité. Les résultats de cette tâche remarquable ont permis d’instaurer le réflexe du respect des feux tricolores à Ouagadougou avec un effet induit sur la réduction des accidents de la circulation. Le rôle des Koglwéogo et dozos, tend à réduire les vols et le phénomène des coupeurs de route à l’intérieur du pays. La lutte qu’il a menée contre les pétards, a également permis de réduire l’usage massif de ces explosifs lors des fêtes de fin d’année comparativement aux années antérieures. Cependant, les forces de l’ordre devront continuer de mener des investigations contre les groupes de jeûnes qui ont enfreint à la loi, en usant de pétards de façon sporadique et en bande organisée sur des motos, dans la ville de Ouagadougou les 31 décembre 2016 et 1 janvier 2017.Cela ressemble à des actions délibérées ,visant à saper le succès des actions sécuritaires du ministre de la sécurité. Comme le Chef de l’Etat l’a dit, il n’y a pas que des ennemis extérieurs qui veulent semer l’insécurité au Burkina. Il existe aussi des ennemis intérieurs. Par conséquent, il y va de l’intérêt de tous les citoyens, de coopérer avec les forces de défense et de sécurité pour une lutte efficace contre les anarchistes égocentriques, qui cherchent à rendre le pays ingouvernable pour espérer parvenir au pouvoir.au mépris des sacrifices de vies humaines.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés