Journée syndicale du SYNATIC : Bilan satisfaisant de cinq mois de lutte

LEFASO.NET | Par Yvette Zongo (Stagiaire) • dimanche 1er janvier 2017 à 08h48min

24h après la signature du protocole d’accord signé avec le gouvernement suite à ses différentes revendications, le syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (SYNATIC) a fait le point de ses actions de lutte et affuté ses armes pour les futur. C’était le vendredi 30 décembre 2016 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée syndicale du SYNATIC : Bilan satisfaisant de cinq mois de lutte

Les délégués, les travailleurs des sections de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Gaoua, Fada-N’Gourma, Ouahigouya, Dédougou, et les sous sections de Léo, Pô et Kaya se sont rencontrés au lendemain du protocole d’accord signé avec le gouvernement, le 29 décembre 2016 à Ouagadougou. Cette revue de troupe du SYNATIC, après la victoire d’étape remportée avec la signature d’un protocole d’accord avec le gouvernement, s’est axée sur un certain nombre de points. Elle a concerné l’analyse du contenu du protocole d’accord en termes d’acquis et également sur les insuffisances de cet accord.

Bilan satisfaisant

Les acquis de ce protocole d’accord sont entre autres la reconstitution de la carrière au niveau des agents de la RTB et de Sidwaya concernant les compensations qu’il fallait pour que certains travailleurs puissent bénéficier de la retraite propositionnelle. La question des travailleurs qui n’avaient pas de salaire à la RTB a été également résolue, selon Siriki Dramé.

En plus de ces points, il y a l’indemnité du code vestimentaire qui a été harmonisée. Cette indemnité a été vue à la hausse de 30 000 F CFA pour les journalistes et techniciens et 11 000 FCFA pour le reste du personnel. "Tous les agents des sociétés d’Etat jusqu’au ministère de la communication bénéficient de ladite indemnité", a précisé le secrétaire général du STYNATIC.

S’il note quelques avancées, Siriki Dramé fait cependant remarquer que des points n’ont pas été pas pris en compte dans ce protocole d’accord. Il s’agit des la situation des agents bloqués en catégorie B1, A2 et A3. Selon lui, le gouvernement a refusé d’accéder à la requête avançant que le problème concerne cinq ou six ministères et qu’il sera traité globalement.

A cet effet, les membres ont décidé de poursuivre la lutte afin d’avoir des solutions. M. Dramé a aussi indiqué qu’ils redoubleront leur vigilance et leur détermination pour la mise en œuvre des acquis. Quand à un des délégués, M. Oscar Soulama, cette rencontre a permis aux uns et aux autres de s’approprier l’information et de poursuivre la lutte.

Perspectives

De l’avis du secrétaire général du SYNATIC, le bilan de cette lutte de cinq mois est satisfaisant. Cependant, les travailleurs ne comptent pas dormir pas sous leurs lauriers "parce qu’il n’y a eu que des engagements et des accords. La lutte continue", a déclaré Siriki Dramé. La première étape concerne la préparation pour la mise en œuvre de la commission mixte pour la mise en route des sociétés d’Etat et le suivi des autres points d’accord.

La seconde étape sera la préparation de la 2e phase qui consiste à la mise en route des travaux de cet accord. Ce sont entre autres, le décret pour améliorer des conditions de travail, l’établissement des frais de productions, etc.

Pour cela, Siriki Dramé ajoute qu’il y a du travail qui reste encore à faire parce que "le syndicalisme est un sacerdoce".

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés