A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

vendredi 30 décembre 2016 à 16h19min

En 1994, le soir d’un lundi, un de mes amis m’a appelé pour m’annoncer la naissance d’un enfant dans son foyer. Voici l’annonce : « ma femme m’a encore fait une fille ». A l’entendre je pouvais aisément deviner et par le ton de sa voix qu’il y avait comme de l’insatisfaction, de l’amertume et même du regret. En effet, cela faisait la troisième fille qui venait ainsi dans le foyer. Ce qui a le plus retenu mon attention, c’est qu’il imputait ce qui paraissait comme une faute à son épouse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

Malheureusement, il n’est pas le seul dans ce cas. Combien sont-ils ces hommes qui réservent un mauvais accueil à leur enfant, quand il s’agit d’une fille, oubliant qu’ils sont eux-mêmes venus au monde parce que quelqu’un d’autre a fait une fille : leur mère.

Mais là n’est pas mon propos. Ce qui est incompréhensible voire regrettable, ce sont les récriminations qui sont faites à la mère. On peut comprendre leur ressentiment au vu du contexte social de l’Africain en général et du Burkinabè en particulier. En effet l’homme ne se sent vraiment fier que lorsqu’il a un garçon : l’héritier. Soit ! Mais de là à faire porter à la femme la responsabilité en ce qui concerne le sexe de l’enfant, mérite que l’on y réfléchisse.

En 1971, l’Américain Landrum Brewer Shettles, Docteur en Biologie, a publié un livre intitulé « Comment choisir le sexe de votre bébé », qui présente sa méthode basée sur la durée de vie des spermatozoïdes selon le chromosome qu’ils portent. Lors de la fécondation, l’ovule porteur d’un chromosome X fusionne avec un spermatozoïde, pour créer un embryon. Si le spermatozoïde est Y, l’embryon sera XY, ce qui donnera vie à un garçon. A l’inverse, si le spermatozoïde est X, l’embryon sera XX et donnera une fille. Or, selon les travaux de Shettles, les spermatozoïdes Y seraient plus rapides mais aussi plus fragiles que les spermatozoïdes X. Ces derniers auraient une durée de vie plus longue mais seraient plus lents. En moyenne, les spermatozoïdes peuvent survivre jusqu’à 5 jours dans l’utérus d’une femme.

C’est vrai qu’ils ne sont pas nombreux les hommes qui appréhendent cette démarche, mais il y’a aussi que même ceux qui ont même fait les bancs de l’école continuent de jeter la pierre sur les pauvres femmes. Imaginez la souffrance morale que cela leur fait. Porter une grossesse pendant neuf mois avec tout ce que cela comporte comme malaises, risquer sa vie à l’accouchement et ne recevoir que de l’ingratitude, de l’indifférence…

Les conséquences pour l’épouse

Accusée faussement, humiliée à la limite pour avoir accouché d’une fille est simplement traumatisant. Dans quel état cette dernière va s’occuper de cet enfant ? Le drame c’est que plusieurs femmes se sont laissé convaincre qu’elles sont coupables et donnent raison à l’homme qui, à force d’attendre en vain un garçon, finit par prendre une deuxième épouse en lui souhaitant plus de chance.

Victime innocente, la mère va s’accommoder avec la situation et tremblera intensément à chaque début de grossesse. Et c’est dire que chaque annonce de grossesse devient un calvaire et cela ne sera pas sans conséquence sur sa santé. Elle est psychologiquement marquée. En tant qu’époux, a-t-on le droit de réserver à l’épouse un tel traitement ? Certainement pas du tout.

Les conséquences sur l’enfant

Un homme se plaignait de ce que sa fille lui manquait de respect. A la question de savoir quel accueil lui a été réservé à la naissance il a répondu : « à dire vrai, quand la sage-femme m’a annoncé que c’était une fille, j’ai crié : « « encore une fille…. ? Et j’ai fait plus de deux semaines avant de la prendre dans mes bras ».

La fragile petite fille a senti dès les premiers moments de sa vie qu’elle n’était pas désirée. Elle a été marquée par le rejet du père et cela s’est construit dans son subconscient. Elle n’aimait pas son père, parce que son père ne l’aimait pas. Cette petite fille n’a pas eu besoin de l’apprendre de sa mère, elle le ressentait.

Pour une question de moralité

Les parents doivent éviter d’avoir des attitudes envers les enfants et cela rien qu’à cause du fait qu’ils sont garçons ou filles. Ni l’épouse et encore moins l’enfant n’a rien à voir dans le choix du sexe. S’il y a quelqu’un qui doit humblement et de façon responsable sonnr son mea-culpa, c’est bien l’homme et rien que lui. Mais, même lui a une excuse : il ne s’est pas créé lui-même et il n‘a surtout pas choisi les chromosomes qu’il porte en lui.

En fait, personne n’a à se plaindre, tout au contraire il faut se réjouir du fait que cet enfant, garçon ou fille, va perpétuer l’humanité et mieux, va apporter sa pierre d’une manière ou d’une autre à la construction de la nation.
Filles ou garçons, ce sont nos enfants : accueillons-les et aimons-les tendrement…affectueusement.

Rock Audacien D.DAMIBA
Conseiller conjugal
Email : damibashalom@yahoo.fr

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 décembre 2016 à 16:46, par yarga
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    voila qui est très bien dit ,et ceux qui n’en trouvent pas font comment ?Seul Dieu choisi.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2016 à 18:58, par fasolais
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    enfin un article digne d’interet, loin des brouhahas politiques... chapeau

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2016 à 07:51, par Le Capitaine
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    Bravo pour cette vérité et les conseils que beaucoup d’hommes refusent d’accepter.
    Vive les enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2016 à 08:33, par MARIE
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    POURQUOI accuser L UN OÙ L AUTRE.AVOIR FILLE OU GARCON NE DEPEND D AUCUN ,C EST LA PURE VOLONTÉ DE DIEU

    Répondre à ce message

    • Le 31 décembre 2016 à 13:55, par sois logique
      En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

      Mercii Marie ! Le père est-il celui qui choisi le spermatozoide qui va feconder l’ovule ? Sur des millions voire des milliards, un seul sera accepté. Comment dans ce cas peut-on incriminer l’un ou l’autre des parents ? Monsieur le conseiller, n’induisez pas les couples en erreur. Expliquez leur seulement que ca ne depend ni de l’un, ni de l’autre. Une loterie se joue dans le corps de la femme et un enfant nait. C’est tout.

      L’homme dissemine des milliards de germes, l’ovule choisira qui il veut. Comme dans le monde. A priori, Aucun homme ne sait qui sera sa femme, aucune femme ne sait qui sera son mari.

      Répondre à ce message

    • Le 31 décembre 2016 à 15:21, par Alain Faustin BOCCO
      En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

      Merci M. DAMIBA pour cette analyse. Sauf que je regrette que vous ne soyez pas allé au bout de votre penses. En effet, quelle que soit la situation, c’est en définitive l’homme que détermine le sexe de l’enfant, et ceci à travers les chromosomes X et Y de ses spermatozoïdes. La femme n’y est vraiment pour rien, alors qu’elle a toujours été accusée innocemment.

      Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2016 à 11:47, par SAWADOGO
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    a tout ceux qui font du sexe de l’enfant une condition pour être heureux ou non qu’ils sachent qu’il y a d’autres qui en cherchent au moins un seul peu importe son sexe et même sans sexe que le bon sens nous guide

    Répondre à ce message

    • Le 6 janvier à 09:39, par  !!!!!
      En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

      Merci sawadogo d’avoir rappeler cela à certains crétins heureux qui ne peuvent pas imaginer la souffrance l’humiliation vécus par d’autres du fait qu’ils ou elles ne connaîtront jamais cette joie de donner la vie peut importe le sexe tout simplement parce qu"ils sont stériles etc..
      J’en profite pour exhorter mes compatriotes burkinabés qui ne peuvent avoir d’enfants à en adopter ici au lieu d’aller acheter des enfants ailleurs (nigéria bénin etc) qui plus ont été conçu dans des conditions inimaginables (viol, partouze etc) !!
      Aux femmes déclarées stériles faites beaucoup de dons aux orphelins et laissez le reste entre les mains de Dieu vous verrez sa Gloire idem pour les hommes dans tous les cas donnez donnez et n’hésitez pas aussi à adopter ou parrainer ces orphelins car il est dit
      Le texte d’Exode 22 :21-23 déclare :
      « Vous n’opprimerez jamais ni la veuve ni l’orphelin. Si vous les opprimez de quelque manière, et qu’ils fassent monter leur plainte vers moi, je ne manquerai pas d’écouter leur cri, je me mettrai en colère contre vous et je vous ferai périr par la guerre, de sorte que vos femmes deviendront elles-mêmes veuves et vos fils orphelins. »

      "Le Père des orphelins, le défenseur des veuves, c’est Dieu dans sa demeure sainte."
      Psaumes 68.6

      Allah le Très Haut a dit : « Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers (vos) père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Allah n’ aime pas, en vérité, le présomptueux, l’ arrogant, » (Coran, 4 : 36) et a dit : « Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu’ amour qu’ on en ait, aux proches, aux orphelins… » (Coran, 2 : 177).
      D’après Sahl ibn Saad, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Celui qui prend en charge un orphelin sera logé à mes côtés au paradis comme ça (il fait un geste de ses doigts : l’index et le majeur) (rapporté par al-Boukhari, 5659).

      D’après Abou Hourayra, le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « celui qui prend en charge un orphelin, des siens ou des autres, sera logé au paradis à mes côtés comme ces deux : (il fait un geste de ses doigts, l’index et le majeur) (rapporté par Mouslim, 2983)...

      Les Hadiths de notre Bien-Aimée saw sur le Parrainage de l’Orphelin et son importance :

      "Celui qui fait partager à un orphelin Musulman, sa nourriture et sa boisson, Allah le fera entrer au Paradis sauf s’il a commis un péché impardonnable." (Rapporté par At-Tirmidhi)

      "Celui qui subvient aux besoins de trois orphelins est semblable à celui qui passe la nuit en prières, jeûne le jour et s’en va brandit son épée pour la cause d’Allah. Nous serons lui et moi au Paradis tels des frères tout comme ceux-ci."Et il joignit son index et son majeur." (Rapporté par Ibn Majah)

      "Quand l’orphelin pleure le Trône du Créateur frémit, alors Allah-Gloire à lui- dit à Ses anges :"Ô Mes anges quel est celui qui a fait pleurer cet orphelin dont j’ai enseveli le père dans la poussière ? Alors les anges répondent :Ô Allah Tu es l’Omniscient !"Allah leur dit alors :"Je vous prends à témoins, Ô mes anges, que celui qui le consolera et le satisfaira Je lui donnerai satisfaction le Jour du Jugement Dernier." (Rapporté par Al-Kurtuby)

      "Celui qui pourvoit à sa charge à la nourriture et à la boisson d’un orphelin, tant qu’il en a besoin, il aura pour récompense le Paradis." (Rapporté par l’Imam Ahmad)

      "Celui qui héberge un orphelin de parents musulmans, jusqu’à ce qu’il en soit dispenser, il recevra certes en récompense le Paradis." (Rapporté par Ahmad et Tabarani)

      "Celui qui caresse la chevelure d’un orphelin par compassion, recevra un bienfait pour chaque cheveu que sa main aura touché." Rapporté par Tabarani)

      "La meilleure maison des musulmans est celle où est hébergé un orphelin et où il est traité avec bonté, la pire des maisons des musulmans est où est hébergé un orphelin et où il est maltraité." (Rapporté par Abû Hurayra)

      Voilà,chères Soeurs,vous voyez les récompenses qu’on à en nourrissant l’Orphelin,passons maintenant à quelque Versets du Coran qui nous rappel aussi l’importance de nourir les Orphelins :

      " Et ils t’interrogent au sujet des orphelins. Dis"faire ce qui est bien
      pour eux est la meilleure des actions. Et si vous les mêlez à vous, après tout, ce sont vos frères". Allah sait distinguer celui qui sème la corruption de celui qui fait le bien. " (Sourate Al-Baquara "La Vache

      " Et donnez aux orphelins leurs biens, n’y substituez pas le mauvais au bon. Ne mangez pas leurs biens avec les vôtres : c’est un grand péché. " (Sourate An-Nissa "Les Femmes

      Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2016 à 12:20, par OBA
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    Bravo pour cet article moralisant notre société.l enfant quelque choix son sex est un don de Dieu. Rendons lui grâce et demandons à ce qu il les benissent tout simplement

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2016 à 15:54, par Jeunedame seret
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    "Or, selon les travaux de Shettles, les spermatozoïdes Y seraient plus rapides ..." ça ne serait pas le contraire ? Que bébé soit garçon ou fille il n’y a même pas de faute ; il y a seulement désengagement ou absence de courage. Merci pour l’éclaircissement ; il faut vraiment publier ces vérités pour effacer certaines mentalités. Même la presse et les statistiques contribuent au pire en créant un regret du sexe féminin et insufflant ainsi le dédain et les irresponsabilités. Tout le monde subit les conséquences morales ou sociales. Le mythe du garçon chef héritier bâtisseur surtout chez les mossi s’efface ; car l’expérience a montré que seule l’éducation compte. Quand on veut fuir ses responsabilités de parent, on se cache derrière la plainte du sexe de son bébé. Dignité, où es-tu ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2016 à 16:22, par Yacouba Roger KABORE
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    Merci pour cette lumiere.fille ou garçon rendons gloire a Dieu car c’es une grace et de nombreuses femmes prient Dieu jour et nuit pour avoir ne serai ce que un peu importe le sex

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 10:39, par Bibèga
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    S il faut coute que coute trouver un coupable c est bien l homme. N est ce pas son spermatozoide x qui a rencontré l ovule ! L ovule de madame est de sexe neutre. C est ce ki vient de monsieur ki va determiner le sexe. Messieurs n incriminez personne. Si vous tenez a incriminer kelkun, incriminez vous, vous même.

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 22:10, par Hermaphrodite alSo huMan
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    On ne le dira jamais assez. Un enfant est un wenfant. Il y a des gens qui forcent pour avoir un garcon ou une fille mais quand is gagnent ce qu’ ils ont force pour avoir, c’est souvent un delinquent ou une tete brulee qu’ ils ont mise au monde. L’ enfant que Dieu te donne tu prends. Et que dire de ceux qui veulenet des enfants et qyui peuvent pas enfanter/ Faut pas vous moquer des gens qui recherchent les enfants, meme hermaphrodites, ils vont aimer. Arretez pour vous -la.

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 22:17, par Biereur
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    J’ai un ami qui etait fache contre son ami parce que son ami est un coco. Il sort toujours avec les gens mais dit que lui il ne boit pas la biere. Il boi sucrerie mais c’est les gens qui achetent ca pour lui. Est-ce que sucrerie c’est cadeau ? Mon ami a fini par sortir une theorie. Il a dit que si tu veux avoir des garcons, faut boire la biere que tu achetes toi- meme, faut manger les brochettes pimentees et tu auras des garcons. Ko faut observer tous ceux qui ont toujours des filles, que ils n’ achetent pas la biere donner aux gens et que ils sont avares et ne mangent pas les brochettes dehors. Que de bien regarder ceux qui ont toujours des filles. Est-ce que c’est vrai que les biereurs et les mangeurs de brochettes pimentees ont plus de chance d’ avoir des garcons ? Est-ce qu’ il y a une base scientificque a cela ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 22:27, par Juponniste
    En réponse à : A qui la faute si l’enfant est une fille ou un garçon ?

    Je croix que la meilleure facon d’ avoir une fille, c’est d’ etre fatigue et d’ avoir des rapporteurs avec la femme. Donc si tu donnes dehors avant de rentrer donner, tu multiplies les chances d’ avoir une fille. Si tu economises et puis une semaine apres tu donnes, tu as plus de chances de donner des garcons. Donc, fidelite + abstinence, c’ est gros gracon solment. Mais l’ essentioel, que Dieu donne un enfant a tous les couples qui le desirent cette annee.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés