Fêtes de fin d’année à Ouaga : Près de 2000 policiers veillent au grain

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • jeudi 29 décembre 2016 à 23h20min

Pour ces fêtes de fin d’année, la police nationale est mobilisée pour que les citoyens passent à la nouvelle année en toute quiétude. Au cours d’une conférence de presse dans la soirée 29 décembre 2016, les responsables de la sécurité ont dévoilé le dispositif mis en place. Ce sont près de 2000 éléments qui sont aux aguets. On note déjà une baisse des accidents de la circulation routière comparé à l’année dernière à la même date.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fêtes de fin d’année à Ouaga : Près de 2000 policiers veillent au grain

Cette année encore la police nationale sera sur pieds pour permettre aux citoyens de la capitale de passer les fêtes de fin d’année en toute quiétude. Le dispositif mis en place a deux volets.

D’abord pour la prévention de l’insécurité routière, c’est la direction régionale de la police nationale du centre qui répondra. Le commissaire central de la ville de Ouagadougou a précisé que c’est un effectif de 1085 éléments qui sont déployés dans 112 carrefours de la ville.

Ensuite pour la sécurisation des lieux de cultes et des patrouilles de dissuasion, c’est la direction des unités d’intervention qui est mobilisée. Et le commissaire principal, Irnou Kambiré d’indiquer que plus de 424 éléments ont été déployés à cet effet.
Ce sont donc au total un effectif de près de 2000 policiers qui sont sur pieds pour ces fêtes de fin d’année. Depuis le 24 décembre, ils sont mobilisés.

Le commissaire central Kambiré a rappelé une fois de plus le respect de la mesure d’interdiction de l’importation, de la commercialisation et de l’usage des pétards pendant cette période. Les résultats sont déjà remarquables, s’est-il réjoui, tout en indiquant que « la lutte se poursuivra même après les fêtes ».

En tout cas, si on en croit les chiffres, cette année il y a moins d’accidents de la circulation routière, comparé à l’année dernière à la même date. Par exemple pour les 24 et 25 décembre, la police nationale a enregistré 92 cas d’accident de la circulation. Un décès est à déplorer, 11 blessés graves et 21 autres légers. Selon le commissaire à la même date en 2015, on peut déjà noter une baisse de 65%.
Aussi, les services de police de la ville de Ouaga ont enregistré 42 cas de vols, 4 cas de cambriolages, 2 agressions, 5 menaces de mort, 9 cas de coups et blessures volontaires, 1 cas de conduite sans permis, 3 tentatives de vol. Ces chiffres font dire au Commissaire principal Irnou Kambiré que « les gens ont été plus sages cette année ».

Le principal animateur de la conférence de presse a par ailleurs saisi l’occasion pour inviter l’ensemble de la population à la collaboration avec les forces de sécurité en dénonçant tous cas suspects aux numéros verts suivants qui sont : 10 10, 16, 17.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 30 décembre 2016 à 10:03, par PAULO
    En réponse à : Fêtes de fin d’année à Ouaga : Près de 2000 policiers veillent au grain

    Félicitations et encouragements aux FDS Pour ce travail

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2016 à 13:57, par Annie
    En réponse à : Fêtes de fin d’année à Ouaga : Près de 2000 policiers veillent au grain

    COURAGE à vous, sincères félicitations pour le travail fait.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2016 à 15:42, par Le PSYCHO
    En réponse à : Fêtes de fin d’année à Ouaga : Près de 2000 policiers veillent au grain

    encouragement et felecitation pour le travail abattu au quotidien. que Dieu veille sur vous FDS et sur tous les citoyens. la police fait sont travail au citoyen egalement de faire leur parti et tous le monde sera gagnant dans le long terme pour la sécurité dans les grandes villes et un peu partout au burkina.
    je me sastisfait un peu de cette comunication des policiers car cela montre bien qu’elle est bien au coeur de la sécurité Urbaine et maitrise sont sujet. il faut que les autorités travail d’avantage a responsabiliser les corps de tenus par rapport au zone d’action urbaines semi urbaine et rural. l’avantage est que les types de materiel seront mieux ajuster pour leur équipement en fonction de chaque zone d’action et la responsabiliter de chacun est engage d’office en cas de situation securitaire. je suggere que les armes que les policiers tiennent au carrefour soient remplacer par des fusils un peu plus court et efficace. aussi les policiers qui n’aurait pas les fusils au carrefour soit equiper de pistolet comme on le voit en france. il faut aussi des alco test aux policier carrefour et des baches de sante avec des infirmier pour les cas d’alcoolique ne pouvant plus conduire pour une prise en charge. aux policiers aussi ATTTENTION eviter les BAVUREs et les ABUS VOS RAPPORT AVEC LES CITOYEN ON EVOLUER POSITIVEMENT DONC IL NE DOIT PLUS AVOIR DE VIOLENCES UNITILES MAIS UN PARTENARIAT OU LA LOI DOIT ETRE RESPECTER POUR LA SECURITE DE TOUS. pour l’armement il faut evoluer sinon un ou deux en fusil au carrefour ce n’est pas suiffisant. les sans arme feront quoi en cas de cas. y a t il des simulilation qui sont souvent faite ou bien c’est le manque de moyen pour equiper la police qui a pourtant un effectif consequent en ville. courage a l’ensemble des FDS que les moyens les soit donner urgemment

    Répondre à ce message

  • Le 31 décembre 2016 à 17:33, par Jeunedame seret
    En réponse à : Fêtes de fin d’année à Ouaga : Près de 2000 policiers veillent au grain

    Même après les fêtes, FDS, veillez en permanence au grain ; car nous veillerons toujours aux grins !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés