A quand la rupture ? A quand la refondation ?

Point de vue • jeudi 29 décembre 2016 à 16h56min

Et maintenant il faudrait qu’on « passe à une autre phase qui ne doit pas s’accommoder de tergiversations vis-à-vis de ceux qui ont montré qu’ils ne sont pas capables de se réformer (...) qui veulent s’accrocher au passé et qui constituent un boulet. Il faut couper ce boulet et aller de l’avant ».

A quand la rupture ? A quand la refondation ?

Il n’aurait pas pu mieux dire s’il avait parlé du Burkina de cette fin d’année 2016. Non, les préoccupations de Pascal Affi N’Guessan étaient toutes autres, ce 26 décembre, en parlant à l’AFP. Et pourtant…

Au Burkina, nous devrions être en période de « refondation sociale », oui. C’est urgent même.
Mais elle est partie où, cette refondation ? Les anciens caciques de Blaise ont, semble-t-il, perdu toute envie de changement depuis qu’ils sont au pouvoir sans leur papa-diable à les faire manger.

La justice burkinabè a été hautement récompensée, ça oui, on en connaît toutes et tous une partie qui sont parmi les plus corrompu(e)s – ces récompenses, était-elles pour services rendus dans le passé ? Pour services à rendre dans un avenir sûr d’approcher à pas de géant ?

On se fatigue à réclamer le règlement des crimes de sang. Et pourquoi n’a-t-on toujours pas commencé à récupérer les milliards perdus par suite de crimes économiques ?

Est-ce parce que tout l’entourage de notre ancien tyran, pardon : de notre ivoirien national, pardon : de notre ex-diable, est-ce parce que, alors, tout son entourage allait passer à la casserole ?

Ouagadougou, 28 décembre 2016

Günther Lanier

Messages

  • nous sommes déçus nous peuple mouton qui ont votés ses néo-blaise, je suis convaincu maintenant que le Burkina na plus besoin de démocratie budgétivore il nous faut un État d’exception, parce que avec cette état dite démocratique on va ou ? et croit que DINDERE avait attendu ce moment pour faire son coup d’état le peuple allait applaudir.

  • En quelques lignes, vous avez dit l’essentiel, Günther Lanier. Merci pour votre contribution. Nous martelons ces vérités-requêtes depuis si longtemps sans succès.
    Espérons qu’avec les dernières actions qu’il a prises, il a compris qu’il faut passer du cacique d’hier à l’homme du Peuple. Nous attendons ce renouveau de sa part.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés