ONU : Ban Ki-Moon exprime sa reconnaissance au Burkina Faso

Le 2 décembre 2016 • mercredi 28 décembre 2016 à 19h00min

Dans une lettre datée du 02 décembre 2016, adressée au Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur, Son Excellence Monsieur Alpha Barry, le Secrétaire Général sortant des Nations unies, Monsieur Ban Ki-Moon partage succinctement ses vues sur les défis mondiaux et traduit sa reconnaissance au pays des hommes intègres pour le soutien durant son mandat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
ONU : Ban Ki-Moon exprime sa reconnaissance au Burkina Faso

Monsieur le Ministre,

Après près de dix ans à la tête de l’Organisation des Nations Unies, je tiens non seulement à vous remercier chaleureusement pour votre étroite collaboration, mais aussi à partager avec vous mes vues sur les défis que, je l’espère, vous relèverez avec mon successeur, M. Antonio Guterres. La signature de l’Accord de Paris sur les changements climatiques et l’adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030 s’imposent comme des réalisations exemplaires de ce dont la communauté internationale est capable lorsqu’elle est unie dans sa détermination et dans son action.

Dès lors, il m’est d’autant plus difficile de constater que des divisions entre Etats Membres affectent la résolution de conflits et de drames humanitaires dans la République arabe syrienne, dans la République du Yémen, dans la République du Soudan du Sud et ailleurs encore. Je vous suis reconnaissant, ainsi qu’à votre pays, d’avoir été un partenaire privilégié et fiable durant mon mandat. J’espère que vous continuerez à soutenir l’Organisation des Nations Unies ainsi que mon successeur afin d’affronter les plus grands défis de notre temps. Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, les assurances de ma très haute considération.

BAN Ki-moon

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 décembre 2016 à 07:02, par ngoonga
    En réponse à : ONU : Ban Ki-Moon exprime sa reconnaissance au Burkina Faso

    Le Burkina est honoré également vous Monsieur le Ministre, d’en déplaise à ceux qui souffrent de vos acquis depuis votre nomination.
    Bon vent

    Vérité ou ngoonga

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2016 à 14:14, par Cheikh
    En réponse à : ONU : Ban Ki-Moon exprime sa reconnaissance au Burkina Faso

    Bien sûr que les Nations Unies sont à soutenir dans la plupart des domaines, car une institution comme celle-là, nous n’en avons pas encore d’égale sur la planète. Mais faisons quand même attention de ne pas nous y attacher aveuglément, car nous avons encore souvenance de certaines réactions récentes dans ce sens et pas des moindres ! En effet, lorsque lors de sa criminelle intervention en Irak, l’on a voulu interpeller Georges Bush fils sur les positions des Nations-Unies, n’a-t-il pas envoyé paître le monde entier, en déclarant que ce sont eux les Américains qui en sont les créateurs ? "C’est nous qui l’avons créé comme instrument pour régler les conflits de par le monde, donc il ne saurait être question qu’on veuille nous appliquer à nous-mêmes ses principes". A-t-il voulu signifier d’une manière ou d’une autre. Voilà pourquoi je dis toujours que comme la France, toutes les puissances du monde ne s’attachent qu’à leur intérêt du moment. Tout autre argument ne vaut que dalle à leurs yeux. Tâchons donc de cheminer avec ces pays en nous inspirant à tout moment de cette donnée. Quant à notre sentimentalisme, usons-en entre nous africains seulement. Bravo à Ban ki-Moon pour sa clairvoyante gestion et à bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 01:16, par Dibi
    En réponse à : ONU : Ban Ki-Moon exprime sa reconnaissance au Burkina Faso

    Pourquoi remercier le Burkina-Faso à travers l’Ex-conseiller du Bachagal de Guinée ?
    Plutôt remercier Djibril Bassolet qui était devenu son poisson pilote dans les différentes crises africaines (Côte d’Ivoire, Soudan partitionné, crises dans la région des grands lacs, Libye...) ; toutes crises qui ont été meurtrières pour l’Afrique, mais très profitables aux intérêts occidentaux qu’il savait servir en grand maître des réseaux de connivence.
    Ban-Ki-Moon, à qui on commence à trouver des casseroles aux pieds selon certaine presse, peut aussi remercier son compatriote Choi. Tous deux, bien dévoués au service de l’impérialisme occidental ont livré la Côte d’Ivoire à Ouattara et jeté L. Gbagbo à la justice coloniale des Occidentaux ; la fameuse CPI que les nègres naïfs que nous sommes restés prennent toujours pour un fétiche protecteur, dans le déni total de nos propres institutions judiciaires d’Etats faillis. Nous avons oublié que pendant tout le temps de son mandat, Ban-Ki-Moon est resté un politicien néo colonisé sud Coréen très préoccupé par son avenir politique chez lui. D’où son attachement zélé à défendre les intérêts géostratégiques occidentaux (USA, France, Angleterre, Allemagne...) de par le monde. Il a de ce fait enlevé tout crédit à l’organisation qu’il laisse dans un état lamentable et inopérant face aux crises qui secouent notre époque.
    Il faut dire que dans ce jeu de décrédibilisation de l’organisation, il a trouvé partout en Afrique (Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina-Faso, Gabon, Cameroun...) des hommes de pailles à son service ; des hommes qui sont restés à leurs leçons de terminale de lycée d’où ils sont sortis gavés de bobards datant de la guerre froide et d’idéalisme institutionnel juridique sans considération des nouvelles évolutions du nouvel ordre néo-impérialiste occidental. Or ce dernier se fiche comme d’une guigne du droit international.
    Aussi avec Ban-Ki-Moon, l’ONU est quasiment devenue une menace à la Paix Mondiale du fait de l’approfondissement de la crise du grand capital et de la férocité de l’impérialisme occidental qui caporalise l’Institution et n’hésite plus à s’appuyer sur un terrorisme aveugle et meurtrier que financent les pétro-dollars de l’Islam wahhabite des obscurantistes Saoudiens et Qataris.

    Répondre à ce message

    • Le 5 janvier à 11:07, par le républicain
      En réponse à : ONU : Ban Ki-Moon exprime sa reconnaissance au Burkina Faso

      Bravo au Ministre Barry pour cette reconnaissance. Nous sommes en diplomatie, et on félicite les acteurs présents qui ont hérité des hauts faits d’armes de leurs prédécesseurs. Ban Ki Moon a vu juste et il a bien fait de féliciter Barry et non le PF himself pour traduire toute l’action diplomatique entreprise pendant son mandat par la diplomatie burkinabè.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés