Ciblage des personnes vulnérables : Le CNPS évalue l’opération pilote

LEFASO.NET | Par Yvette Zongo (Stagiaire) • mercredi 28 décembre 2016 à 19h30min

Le secrétariat permanent du conseil national pour la protection sociale (SP/CNPS) organise les 28 et 29 décembre 2016 à Ouagadougou, un atelier d’évaluation interne de l’opération pilote de ciblage pour les personnes vulnérables au Burkina Faso. Au cours de cette rencontre, les participants passeront en revue les étapes de la méthodologie sur les aspects liés à la communication, la sensibilisation des différentes populations, l’enregistrement des ménages et la validation, etc.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ciblage des personnes vulnérables : Le CNPS évalue l’opération pilote

Evaluer l’opération pilote de ciblage des personnes vulnérables au cours de l’année et faire les ajustements utiles pour l’amélioration de la méthodologie consensuelle au Burkina Faso, c’est l’objectif de cet atelier du conseil national de protection sociale (CNPS) qui réunit les secrétaires généraux des communes de la phase pilote. Il s’agit de Séguénéga et de Mane, de Manga, Kaya et de l’arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso. Pendant deux jours, les participants feront le point de ladite opération, dont le lancement est intervenu le 16 août dernier à Manga, afin d’en tirer les enseignements pour améliorer la phase théorique.

Au cours de cette rencontre, la mise en œuvre du plan de communication, de l’enregistrement des ménages vulnérables, la saisie et le traitement des fiches d’enregistrement, la validation communautaire sont autant de points qui seront analysés afin d’en connaitre les niveaux de réalisation. Un accent sera mis particulièrement sur l’efficacité du système et le suivi-évaluation pour dégager les forces et les faiblesses de ladite opération.

Pour M. Karime Ganemtoré, le secrétaire permanent du CNPS, les résultats sont satisfaisants puisqu’il y a eu mille trois cent quatre-vingt-quinze ménages enregistrés dans les cinq communes rurales concernées par la phase pilote. Et à en croire Bamory Ouattara, secrétaire général du Premier ministère, cet atelier marque une étape importante de la mise en œuvre de la méthodologie consensuelle de ciblage des personnes vulnérables dans la perspective de la constitution du registre unique au Burkina Faso.

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés