Lutte biologique contre les algues : C’est parti pour la campagne à Ziga

LEFASO.NET | Par Yvette Zongo (Stagiaire) • mercredi 28 décembre 2016 à 11h52min

L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a procédé au lancement de la campagne de lutte biologique contre les algues du barrage de Ziga ce mardi 27 décembre 2016. A l’occasion, un exposé sur les poissons planctonophages a été fait suivi de l’introduction d’alevins planctonophages dans le barrage de Ziga et de la visite du site de production des poissons.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte biologique contre les algues : C’est parti pour la campagne à Ziga

Au total 4,5 millions d’alevins de cinquante grammes ont été introduits pour l’épuration des 208 millions de m3 d’eau du barrage de Ziga. En effet, plus de 50% du régime alimentaire ces poissons planctonophages sont constitués d’algues. Selon le directeur général de l’ONEA, Harba Jules Ouédraogo, cette introduction d’alevins vise deux objectifs fondamentaux. Dans un premier temps, les poissons aideront l’ONEA dans le traitement de l’eau.

A cela, il est à noter que ces types de poissons sont reconnus par leur grande capacité à filtrer les algues et à brouter le périphyton. Un phénomène permettant la réduction du coût de traitement de l’eau par l’ONEA.

Dans un second temps, ces millions d’alevins introduits dans l’eau seront pêchés dans une période de trois ans par la population riveraine qui œuvre à la protection dudit barrage. Une pêche qui sera une source de revenus pour ladite population et améliorera leurs conditions de vie. Les poissons pêchés à la période fixée auront en moyenne cent à deux cent cinquante grammes chacun. Ce qui permettra également d’injecter environ trois cent quinze millions de F CFA dans l’économie.

Ces poissons de lutte contre les algues sont produits dans le Laboratoire Environnemental et Social de l’ONEA avec l’expertise de l’Université de Ouagadougou. Ce sont notamment l’Oreochromis niloticus, Saratherodon galilaeus et le Tilapia zillii. Cette opération contribuera à baisser la quantité de produits chimiques utilisés pour le traitement de l’eau brute et mettra à la disposition des consommateurs une eau de bonne qualité. C’est ce qu’a confirmé M. Harba Jules Ouédraogo, lorsqu’il souligne que ladite opération constitue un gain en production d’eau pour la structure, notamment sur la qualité d’eau, l’économie dans le traitement et les retombées pour la population riveraine.

Mme le gouverneur de la région du Plateau-central, Fatoumata Benon, a lancé un appel à la population riveraine pour une mobilisation constante aux cotés de l’ONEA et des autorités pour la protection et la préservation du barrage de Ziga. Elle a également invité les pécheurs à plus de civisme en s’abstenant de pécher les poissons avant la période fixée de trois ans.
Notons que cette opération ne se limitera pas seulement à Ziga, elle s’étendra à l’ensemble des retenues d’eau à ciel ouvert exploitées par l’ONEA.

Yvette ZONGO (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 décembre 2016 à 14:26, par Maria de Ziniaré
    En réponse à : Lutte biologique contre les algues : C’est parti pour la campagne à Ziga

    Le barrage de Ziga est d’une importance tellement stratégique dans l’alimentation de la ville en eau qu’il faudrait prendre des dispositions spécifiques pour sa protection. Personnellement je serais pour que la zone du barrage ( 1 km autour) soit déclarée zone militaire avec le transfert d’une caserne de Ouaga dans la zone ou la création d’une caserne spécifique des agents des eaux et forêts dans la zone. La caserne aura comme tâche de défendre et protéger le barrage des agressions diverses. Il serait plus indiqué que les ressources issues de la pêche du barrage soit affectées aux différents acteurs ( pêcheurs autorisés, université pour la recherche, Onea pour son laboratoire et la caserne pour incitation à une meilleure surveillance. )

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2016 à 16:54, par Bengué
    En réponse à : Lutte biologique contre les algues : C’est parti pour la campagne à Ziga

    Encore une bonne action de veille sur la ressource en Eau bravo le Dio AEN-ONEA

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2016 à 17:04, par Cheikh
    En réponse à : Lutte biologique contre les algues : C’est parti pour la campagne à Ziga

    Courage ! Avec çà de nombreuses personnes comprendront que les points d’eau aussi s’entretiennent pour être bien conservés, et que les poissons ne tombent pas du ciel. On ne saurait laisser les barrages et les lacs à l’état sauvage, si nous voulons qu’ils demeurent ce qu’ils sont, et produisent ce qu’ils ont à produire.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2016 à 17:08, par Fidèle
    En réponse à : Lutte biologique contre les algues : C’est parti pour la campagne à Ziga

    Pour réduire les problèmes de pollution de l’eau et de multiplication des algues, respectons le code de l’environnement avec la distance minimale de 100 mètres de protection des berges, et pratiquons l’agroécologie sans produits chimiques comme le Roundup et toute sorte de pesticides toxiques pour l’homme, les animaux et l’environnement et sans engrais chimique. Mais, que voyons-nous ? l’Homme de ce pays est un irresponsable prêt à tout pour le gain facile aujourd’hui même si ces enfants s’empoisonnent demain. J’accuse nos autorités d’avoir démissionné sur ce terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2016 à 18:37, par Amadoum
    En réponse à : Lutte biologique contre les algues : C’est parti pour la campagne à Ziga

    Mieux vaut tard que jamais !

    Je me souviens avoir fait la suggestion de control biologique au niveau du barrage de Tanghin, a cote de l’hotel Ricardo. Dans le cas du barrage, je pensais aux especes herbivores. Et comme el barrage de Ziga n’est que le premier pas dans une approche qui couvrira d’autres retenues d’eau "ONEA" sur tout le territoire, je pense que l’ONEA doit mettre l’accent sur l’autre partie de l’entreprise : il faut necessairement des mesures d’accompagnement.
    Apres avoir depense autant d’argent pour commencer le programme, inviter la population au civisme ne suffit pas. Que doivent faire ceux qui vivent uniquement de la peche ? Si cela n’a pas encore ete fait, prenez du temps, approchez les et faites leur comprendre la mesure et son bienfait pour tout le monde, surtout eux. Faites d’eux vos partenaires !

    J’ai travaille sur un tel projet sous d’autres cieux et serai content d’aider de quelque maniere que je peux.

    A propos des especes de poissons, il y a des piscivores, herbivores, planktivores...!

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2016 à 11:23, par T. Stéphane BAMBARA
    En réponse à : Lutte biologique contre les algues : C’est parti pour la campagne à Ziga

    C’est bien tout ça, mais est-il juste de procéder au lancement d’une opération de telle envergure sans associer le Ministère de l’Environnement ? Il est bien d’avoir des idées mais il est mieux de déléguer les tâches à la compétence requise !

    Répondre à ce message

    • Le 29 décembre 2016 à 20:37, par JEUNE
      En réponse à : Lutte biologique contre les algues : C’est parti pour la campagne à Ziga

      vous rigolez je suppose. pourquoi la compétence requise dont vous parlé n’a telle pas imaginé ce projet,
      toujours la a attendre que d’autres réfléchisse a votre place et apres on se la ramene en disant de confier le projet a une autre structure .si tu na pas ete capable dimagine une chose tu peux pas la realiser comme il le faut il y aura toujours des blocages.

      Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2016 à 15:50, par Ad wè
    En réponse à : Lutte biologique contre les algues : C’est parti pour la campagne à Ziga

    Bravo au DG ONEA et à Neya Augustin qui est les spécialiste derrière cet exploit. C’est un exemple de ce que gagne la Société lorsqu’un homme est à la place qu’il faut. Bonne année mes braves

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés