Bourse : Coris Bourse fait le bilan de sa première cotation à Abidjan

mardi 27 décembre 2016 à 12h40min

Sous l’égide de SEM. Mahamadou ZONGO, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso en République de Côte d’Ivoire, la cérémonie de la première cotation de Coris Bank International a eu lieu, le vendredi 23 décembre 2016, dans la salle de conférence de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bourse : Coris Bourse fait le bilan de sa première cotation à Abidjan

La cérémonie a été très sobre mais également très technique. Le PDG de Coris Bank international, Monsieur Idrissa NASSA, a résumé les caractéristiques de l’offre publique de vente qui se présente ainsi qu’il suit :
-  Capital : 25 milliards avec une valeur nominale de 5 000F CFA et 5 millions d’actions sous forme dématérialisées.
-  Personnes concernées : toute personne physique ou morale jouissant pleinement de ses prérogatives légales, résident ou non dans la zone UEMOA, y compris les agents de Coris Bank et les salariés des autres entités du Groupe Coris. En somme, il s’agit de deux catégories, à savoir, le grand public et le personnel de Coris ainsi que les salariés des autres entités du Groupe Coris.
-  L’émission a été fixée à 30 000F CFA pour les personnes ou morales et à 24 000F CFA pour le personnel de Coris Bank et salariés des autres entités du Groupe Coris.
-  La valeur globale de l’opération est de 36 milliards 750 millions de CFA.
-  La période de souscription était du 02 au 18 novembre 2016 avec possibilité de clôture anticipée de l’opération.
-  La date de jouissance des actions nouvelles est le 1er janvier 2016.
-  La période prévisionnelle de la première cotation est courant février 2017 avec possibilité de cotation des actions avant la période indiquée.

Au cours de cette cérémonie, la primeur a été donnée au PDG de Coris Bank International (CBI) d’annoncer la valeur du cours boursier qui était à ce vendredi 23 décembre 2016 à 32.250 F CFA. En rappel, c’est le 02 novembre 2016 qu’avait été lancée l’offre publique de vente des actions de Coris Bank International Burkina Faso avec un taux de souscription de 291,8%.

JPEG - 22.7 ko
De droite à gauche : Ousmane Sana (DG Coris Côte d’Ivoire), Mahamadou Zongo (ambassadeur du BF), Idrissa Nassa (PDG Coris Bank), Edoh Kossi Amenounvé (DG BRVM) et Yacouba Saré (DG Coris Bourse)

Au terme de la cérémonie, l’Ambassadeur Mahamadou ZONGO s’est réjoui de la pleine santé financière de Coris Bank qui démontre le savoir-savoir d’une institution financière burkinabè. Il a saisi cette opportunité pour témoigner sa reconnaissance aux responsables de la banque, et leur adressé ses félicitations. L’Ambassadeur ZONGO note que Coris Bank est une jeune institution bancaire qui fait preuve d’une vision claire et qui s’inscrit dans une perspective moderne et modèle du Burkina et d’Afrique.

Lors du lancement de l’opération de vente d’actions en bourse, le PDG Idrissa NASSA avait déclaré : « inspirer et encourager d’autres sociétés du Burkina Faso à prendre le chemin de l’introduction en bourse qui passe forcément par une gestion exemplaire. Elle contribuera à renforcer la culture boursière dans notre sous-région et permettra de partager les fruits de la croissance de notre Banque ».

Monsieur Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM, avait pour sa part, indiqué : « Il n’y a pas d’évènement plus heureux pour une bourse que de voir une entreprise faire volontairement la démarche d’offrir ses actions au public en vue de sa cotation. Les admissions volontaires constituent, en dehors des privatisations et des sorties des fonds de capital investissement, les principales sources qui alimentent une bourse en sociétés cotées. Bien que rares, les admissions volontaires sont l’aboutissement d’une longue réflexion, d’une démarche structurée et courageuse de la part de dirigeants visionnaires. Je suis persuadé que l’exemple de Coris Bank International sera suivi dans notre sous-région et sur notre continent car il est plein d’enseignements et porteur d’espoir pour la nouvelle génération. »

Service Presse de l’Ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire


La famille Coris Bank en deuil : Décès brutal de Ousmane SANA, DG Coris Bank Côte d’Ivoire

JPEG - 24.4 ko
Ousmane Sana.jpg

C’est ce mardi 27 décembre 2016 que le corps de l’ex Directeur Général de Coris Bank Côte d’Ivoire, Ousmane Sana, sera transféré d’Abidjan à Ouagadougou. L’Ambassadeur Mahamadou était aux côtés de la famille, du PDG et l’ensemble du personnel de Coris Bank du défunt, durant cette dure épreuve qui a endeuillé la toute communauté burkinabè en Côte d’Ivoire.

Ousmane SANA a été fauché par la mort, le dimanche 25 décembre 2016, à la station balnéaire d’Assinie, une cité située à environ 80 km au Sud d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Alors qu’il était en compagnie de sa famille, Monsieur SANA a voulu prendre un bain lorsqu’une violente vague d’eau de mer l’a emporté.

Le vendredi dernier, Ousmane SANA a participé à la cérémonie de première cotation de Coris Bank. En compagnie du PDG NASSA, ils ont eu une séance de travail dans la soirée avec l’Ambassadeur Mahamadou ZONGO à la chancellerie.

Sa mort est intervenue au moment où Coris Bank connait une progression fulgurante en Côte d’Ivoire. Actuellement, Coris Bank compte une vingtaine d’agences, et occupe la 13ème place des banques commerciales du pays contre la 25ème place au début de ses activités.
Ouverte en 2013, Coris Bank Côte d’Ivoire, est la première filiale de ce groupe bancaire créé au Burkina Faso.

I.Z

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 décembre 2016 à 13:15, par ENFANT BENIS DE BAM
    En réponse à : Bourse : Coris Bourse fait le bilan de sa première cotation à Abidjan

    Que son âme repose en paix et toute nos con condoléances a la famille éplorée !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 15:25, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Bourse : Coris Bourse fait le bilan de sa première cotation à Abidjan

    Paix à l’âme du disparu et condoléances à la famille.
    Pour ce qui est de la photo, même si l’habit ne fait pas le moine, on gagnerait à faire aussi la diplomatie du paraître. Autrement c’est un peu abracadabrant, l’enveloppe et la posture.
    Ce n’est que certes une perception.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 15:42, par @TOmitozi
    En réponse à : Bourse : Coris Bourse fait le bilan de sa première cotation à Abidjan

    RIP, Mr. Nassa. e trouve aussi que SEM l’ Ambassadeur est tres mal habille. Ou il se met en Faso Danfani ou il se met dans des costumes dignes.Ya pas le gout dans son habillement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 16:11, par Cheikh
    En réponse à : Bourse : Coris Bourse fait le bilan de sa première cotation à Abidjan

    Paix à l’âme du disparu ! Mais compte tenu des performances enregistrées par cette banque en RCI, il faut si possible s’atteler à une vraie enquête, pour savoir s’il n’y a pas autre chose derrière cette noyade ! Parce qu’il y a trop d’intérêts qui rivalisent dans cette Côte d’Ivoire actuelle, qui n’a rien à voir avec celle des années 1980. Et puis, sans aucune volonté de ma part de vouloir rigoureusement les indexer, lorsque les anglophones s"immiscent à corps perdu dans un domaine, ils ne font généralement aucun cadeau !

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 18:36, par Guebre
    En réponse à : Bourse : Coris Bourse fait le bilan de sa première cotation à Abidjan

    Me Condolēance a la famille questo son ame répose en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2016 à 16:01, par Angelus
    En réponse à : Bourse : Coris Bourse fait le bilan de sa première cotation à Abidjan

    Bon vent à CBIBF dans cette aventure. Mes condoléances à la famille éplorée ! Et du courage aux collaborateurs du disparu.

    Je viens cependant ajouter un petit bémol dans cette OPV car les clients Burkinabé n’ont pas pu bénéficier de l’OPV du mois de novembre à part, je suppose, les travailleurs de la structure comme en témoigne cette information adressée aux clients d’une SGI de la place :

    "Très Chers Clients,
    Suite à l’Offre Publique de Vente des actions de Coris Banque International qui a eu lieu le 02 novembre 2016, nous venons par la présente vous informer que les allocations définitives effectuées par le chef de file de l’opération, sont disponibles.
    Cependant, nous avons le regret de vous informer que sur une souscription de plus de 270 000 actions (environ 8 milliards de francs CFA), nous n’avons bénéficié que de 10 200 actions, (FCFA 306 millions), soit 0,90% du montant total émis qui est de FCFA 33 milliards 750 millions.

    Aussi, nous avons constaté que tous les clients ayant souscrit dans les deux SGI du Burkina, ont vu leur nom purement supprimé de notre liste.
    Rappelons que le nombre total d’actions ouvert au public est de 1 125 000, soit 33 750 000 000 FCFA.
    Notons en outre que nous avons massivement recueilli ces souscriptions dans l’espoir que tous les Burkinabé seront priorisés comme c’est le cas dans les autres pays pour ces types d’opérations.
    Vous remerciant pour votre participation massive à cette opération et surtout pour votre confiance placée en la SBIF, et dans l’espoir de mieux vous satisfaire dans les opérations futures, recevez, Très Chers Clients, nos salutations les meilleures.
    Bien cordialement"

    Veuillez prochainement faire en sorte que des Burkinabé profitent des fruits des entreprises Burkinabé, chauvinisme à part.

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2016 à 21:27, par tunwende
    En réponse à : Bourse : Coris Bourse fait le bilan de sa première cotation à Abidjan

    Merci de refuser de vendre vos actions aux citoyens lamda Burkinabé. SBIF nous en a informé par mail. Bon vent à vous

    Répondre à ce message

  • Le 29 décembre 2016 à 13:53, par sbif
    En réponse à : Bourse : Coris Bourse fait le bilan de sa première cotation à Abidjan

    toute personne qui le désire pourra acheter les actions en bourse

    Répondre à ce message

  • Le 6 janvier à 16:55, par  !!!!!
    En réponse à : Bourse : Coris Bourse fait le bilan de sa première cotation à Abidjan

    Mais attendez là pourquoi notre ambassadeur ne s’habille pas en faso danfani ? veste là c’est pas forcé et ça ne va pas à tout le monde surtout quand ce n’est pas taillé sur mesure et que c’est acheté au fouks d’adjamé Vivement un recadrage de son ministre sinon s’il est incapable de valoriser notre culture en portant le danfani qu’il rentre continuer à donner ses cours à l’UO regardez moi des complexés comme ça vite un remaniement pour mettre l’homme qu’il faut là ou il faut

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés