Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou (Stagiaire) • lundi 26 décembre 2016 à 22h44min

Le Syndicat national des agents du ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (SYNAMICA) était face à la presse ce lundi 26 décembre 2016 à Ouagadougou. Il était question de l’évolution de leur plateforme revendicative minimale : la mise en place d’un fonds de soutien à la vérification des importations et la règlementation de la nomination au poste de conseiller économique et commercial dans les ambassades et missions diplomatiques du Burkina Faso à l’étranger.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

C’est en 1993, raconte Daouda Ouédraogo, secrétaire général du SYNAMICA, qu’a été mis sur pied un programme de vérification des importations qui a pour but d’amélioration la transparence dans les importations à travers le contrôle de la quantité, de la qualité et du prix des marchandises. En vue de permettre un bon fonctionnement de ce programme, il a été institué en 1998, une contribution au programme de vérification des importations. Cette contribution devait contribuer à accroitre la capacité opérationnelle des structures du ministère en charge du commerce intervenant dans ce programme de vérification des importations et les rendre plus efficaces. Cependant, jusqu’à ce jour, a-t-il déploré ce fonds de soutien à la vérification des importations n’est pas encore une réalité.

Pour l’adoption des textes

Pour résoudre ce problème, des discussions ont été engagées entre le syndicat, le ministère en charge de l’économie et des finances et celui en charge du commerce. Ces discussions ont abouti d’une part à la rédaction d’un projet d’arrêté portant modalités d’application du décret d’application instituant la contribution au programme de vérification des importations. Et d’autre part, la révision du décret portant institution d’une contribution au programme de vérification afin d’y intégrer le principe de sa répartition entre le budget de l’Etat et les structures intervenant dans le programme, ainsi que son arrêté d’application. Ces deux textes ont été transmis au ministre en charge de l’économie le 11 novembre 2016, mais comme le souligne Daouda Ouédraogo « Pendant qu’on s’attendait à l’adoption des deux textes par nos autorités, nous assistons à des manœuvres dilatoires tendant à remettre en cause le compromis trouvé entre les techniciens des deux ministères ». Le syndicat entend donc ne pas se laisser faire et dit lutter pour que ces deux textes soient adoptés, car il y va de l’amélioration des conditions de travail des personnes intervenant dans la chaine du programme de vérification des importations.

Mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut

Pour ce qui concerne le deuxième point de leur plateforme revendicative, le syndicat dénonce la nomination de personnes non avertis des questions économiques dans les ambassades et consulats du Burkina Faso à l’étranger. Les conférenciers du jour estiment en effet que « dans le but d’accroître les investissements directs étrangers, nous pensons que les représentations diplomatiques devaient être dotés de personnels avertis des questions économiques et des textes en la matière au Burkina Faso et ayant une parfaite connaissance des potentialités économiques et des mécanismes d’investissement dans notre pays. » Ils invitent donc le gouvernement, notamment le ministère en charge du commerce et celui en charge des affaires étrangères à résoudre ce problème par la signature du projet d’arrêté interministériel qui a déjà été élaboré.

Si les deux points de leur plateforme revendicative ne trouvent pas satisfaction d’ici la fin de l’année 2016, le SYNAMICA menace de durcir le ton en 2017 par d’autres formes de lutte.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 décembre 2016 à 23:48, par Cheikh
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Humm çà y est ! C’est au tour du ministère du commerce. On a exactement comme l’impression que même s’il n’y a rien, il faut fouiller pour trouver. Sinon comment voulez-vous exiger que des décisions prises depuis 1998 qui n’ont jamais été appliquées, le soient ici et maintenant.Vraiment il faut trouver autre chose d’approprié quoi, sinon çà c’est de la diversion.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 06:13, par kabore
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    C’est du n’importe quoi tout ça.
    Vous revendiquez des postes dans les ambassades à l’étranger comme si vous étiez des diplômantes.c’est tout simple de demander qu’on vous nomme ambassadeurs que de chercher à créer des postes qui n’existent pas.vous faites vraiment la honte de ce pays.
    Que devient ce pauvre pays avec des tarés comme ça ?personne ne connaît ce qu’on appelle la honte dans ce pays.il suffit qu’on entende parler d’argent qui va venir d’ailleurs et chacun commence à fabriquer son plan pour manger.est ce que vous êtes vraiment des vrais burkinabé ?si oui,est ce que vous pensez au développement de ce pays ?
    Il vous faut vraiment un vrai dictateur pour mater tous ces troubleurs car
    On voit que le burkinabé n’aime pas la démocratie.Au temps de compaoré,même si on vous purigeait,vous n’osez même pas faire ces cochonneries.

    Répondre à ce message

    • Le 27 décembre 2016 à 11:02, par lemuet
      En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

      Vous ne savez pas de quoi vous parler. Je vois que vous n’avez pas bien bien lu l’article et vous ne savez pas de quoi il parle.

      Répondre à ce message

      • Le 27 décembre 2016 à 12:03, par abdoul
        En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

        Il sait de quoi il parle. Depuis le temps de blaise, vous n’avez jamais rien revendiqué, et c’est maintenant vous revendiquez, mais on peut vous comprendre, car il y a moins que une femme à la tête du pays. Et aussi, la formation tambours battant de lenam ne vous fait pas des économistes....Il y a des affairistes en votre sein, à tel enseigne que je tombe des nus quand vous parlez de développement de ce pays....mais enfin soutien car les magistrats ne valent pas mieux que vous.

        Répondre à ce message

        • Le 29 décembre 2016 à 12:23, par Lemuet
          En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

          Pensez vous que ceux du ministère du finance sont de vrais économistes. même si la plupart d’entre eux ont des diplômes en économie leur formation en fiscalité en finance ne fait pas d’eux des économistes. Qui vous a dit que sous le régime de Blaise Compaoré, nous n’avons pas fait des revendications. Je vois bien que vous ne suivez pas bien l’actualité nationale et vous n’êtes pas bien informé. Sachez que parmi les conseillers des affaires économiques il y a des docteurs et des doctorants en économie pétris d’expérience et capable de faire des analyses économiques solides.

          Répondre à ce message

    • Le 27 décembre 2016 à 12:40, par leader
      En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

      donc tu trouves normal que l’on nomme un archiviste, juriste, enseignant, agriculteur, pêcheur, bref, quelqu’un qui n’a aucune connaissance sur les négociations commerciales, la mobilisation des investisseurs... comme "conseiller économique et commercial" dans une ambassade quoi ? c’est dans cette logique sadique que vous mettez le pays en retard. Pour ta gouverne, les agents du MCIA ne veulent pas être des ambassadeurs (c’est de la compétence des diplomates). ils veulent simplement jouer pleinement leur fonction, ce sur quoi ils sont recrutés (ce sont des conseillers des affaires économiques)...

      Répondre à ce message

    • Le 5 janvier à 13:37, par Adara BELEM
      En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

      Quand on ne sait pas de quoi on parle, il vaut mieux se taire.
      Le post de Conseiller Économique existe belle et bien dans les ambassades. On ne peut ou doit prendre un Agent qui n’est pas former sur le commerce international pour aller faire des négociations commerciales pour le pays ou signer des accords en matière de commerce.

      Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 07:36, par ouedraogo Alidou
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Bjr à tous je comprend les uns et les autres et c’est bien normal que nous ayons pas les mème point de vue sur la question,car dans ce pays les gens désir avancer et en même temps on cherche à reculé.
    pour ce qui est des poste de conseiller commerciaux et économiques dans les ambassades saché que c’est pas seulement au BF que sa existe partout dans le monde se poste existe dans les ambassades et est gérer par des professionnel avertis des questions commercial, économique et les potentialités économiques afin de monnayer cela à l’étranger.Cela n’a rien n’avoir avec la diplomatie et préner le décret portant organisation type des ambassades et consultas du BF vous verrez que c’est dit que ce poste est réservé au ministère du commerce et regarder le texte portant emplois spécifique du ministère du commerce c’est également dit que ce poste doit être assurer par le ministère du commerce. regarder dans autre pays de la sous région et chercher à vous renseigner comment ses services sont organiser et apporte bcp à ces pays tout simplement par ce qu’ils ont mi la personne qu’il faut à la place qui sied.vous qui parler de diplomatie que savez vous de Marrakech,de Bali et de Doha et des accord de l’OMC, de l’OMPI,de l’OAP dans le cadre du commerce.Aujourd’hui tous les pays soucieux de leur développement mettent l’accent sur l’économie dans les relation diplomatique.
    Pour ce qui du fonds de soutien à la vérification des importants cela est une injustice qu’il faut réparer pour ce qui connaisse le domaine vous dirons que dans la sous région ce fonds existe et son apport est très capital dans l’opérationalisation des structures qui y intervient à savoir la Douane et le Ministère du commerce (la fraude,les produits et aliments impropres à la consommation et la concurrence déloyale que vivent certains commerçants est le faits que le ministère du commerce et les services des douanes manque de moyens pour appliquer correctement la règlementation) et ce fonds peut aider à fournir des moyens pour plus de contrôle de la qualité des produits et même des prix toutes choses qui fait gagner le pays en termes fiscalité de porte, et même intérieur en combattant la fraude.Bonne journée.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 07:43, par ouedraogo Alidou
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Bjr à tous je comprend les uns et les autres et c’est bien normal que nous ayons pas les mème point de vue sur la question,car dans ce pays les gens désir avancer et en même temps on cherche à reculé.
    pour ce qui est des poste de conseiller commerciaux et économiques dans les ambassades saché que c’est pas seulement au BF que sa existe partout dans le monde se poste existe dans les ambassades et est gérer par des professionnel avertis des questions commercial, économique et les potentialités économiques afin de monnayer cela à l’étranger.Cela n’a rien n’avoir avec la diplomatie et préner le décret portant organisation type des ambassades et consultas du BF vous verrez que c’est dit que ce poste est réservé au ministère du commerce et regarder le texte portant emplois spécifique du ministère du commerce c’est également dit que ce poste doit être assurer par le ministère du commerce. regarder dans autre pays de la sous région et chercher à vous renseigner comment ses services sont organiser et apporte bcp à ces pays tout simplement par ce qu’ils ont mi la personne qu’il faut à la place qui sied.vous qui parler de diplomatie que savez vous de Marrakech,de Bali et de Doha et des accord de l’OMC, de l’OMPI,de l’OAP dans le cadre du commerce.Aujourd’hui tous les pays soucieux de leur développement mettent l’accent sur l’économie dans les relation diplomatique.
    Pour ce qui du fonds de soutien à la vérification des importants cela est une injustice qu’il faut réparer pour ce qui connaisse le domaine vous dirons que dans la sous région ce fonds existe et son apport est très capital dans l’opérationalisation des structures qui y intervient à savoir la Douane et le Ministère du commerce (la fraude,les produits et aliments impropres à la consommation et la concurrence déloyale que vivent certains commerçants est le faits que le ministère du commerce et les services des douanes manque de moyens pour appliquer correctement la règlementation) et ce fonds peut aider à fournir des moyens pour plus de contrôle de la qualité des produits et même des prix toutes choses qui fait gagner le pays en termes fiscalité de porte, et même intérieur en combattant la fraude.Bonne journée.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 09:02, par will
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Vous pensez que les Affaires Etrangeres c’est du n’importe quoi, ou bien, chacun gratte sa nuque et dit qu’il veut aller en Ambassade, le MAE n’est pas un concentré des ministeres c’est un corps de métier qui forme des diplomates qui ont un bagage en diplomatie en relation commerciale en négociation ect.. plein de juristes d’économistes de sociologues des philosophes ect(Docteurs Master...) et meme des géologues vous voulez quoi maintenant mes amis.Il y a la potentialité mes amis vous devez chercher ailleurs.Vivement que le statut particulier du corps voit jour rapidement.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 09:24, par BOUBA
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Camardes du SYNAMICA, je vous félicite pour pour le travail abattu et vous encourage pour cette mobilisation ; seule la lutte paye ; vous avez notre soutien.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 09:25, par Gangobloh
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Ce que vous gagnez dans les deals ne vous suffisent pas ??? Les commerçants vont aller en grève pour exiger de meilleur traitement, vos salaires viennent des contribuables. On se connaît dans ce pays de savane .

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 09:32, par kwiliga
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Hé oui, voilà où des années de politique paternaliste ont amenés nos fonctionnaires.
    Pendant que plus de la moitié du pays vit avec moins d’un €uro par jour, tous se replient sur leurs petits égoïsmes, en oubliant une chose pourtant essentielle :
    ILS NE PRODUISENT RIEN !!! (à l’exception de quelques uns, malheureusement trop rares).
    Fonctionnaires, posez vous donc honnêtement la question : d’où vient l’argent qui vous nourrit ?
    Chaque fois qu’un service réclame une "amélioration de ses conditions", c’est un peu de goudron qui s’en va, c’est un CSPS en moins, c’est des investissements qui se perdent pour le monde agricole,... en fait, c’est des gens qui meurent.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 09:35, par Jeune Premier
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Donc l’annee 2017 risque d’etre une annee mouvementee encore ? J’espere que le president Kabore va ouvrir l’oeil et le bon sur les differentes revendications. Mais comme ils clamaient haut et fort lors des campagnes qu’ils ont participe a la gestion du pouvoir d’Etat et qu’ils ont acquis l’experience pour apporter solutions a nos problemes, il ne reste plus que les chomeurs de constutuer leur syndicat et venir deposer leur plate-forme au gouvernement

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 09:53, par le vérificateur
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Pour ceux qui commente sans aller aux vraies infos ou qui ne savent ce que signifie lutte pour un bien commun abstenez vous. Les revendications du ministère en charge du commerce n’ont pas commencer sous le regime RSS mais depuis 2011 donc mes chers amis vérifier ou contrôler vos languages avant toute puplication

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 10:35, par gohoga
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Ce dommage pour le Burkina Faso. Les fonctionnaire se sont transformés en MAFIA tous pour eux et rien pour les autres habitants. Vous voulaient vérifier les importations pourquoi ? et la douane alors ? L’Etat a intérêt à supprimer tous les doublon des services inutiles comme ONASER, Coordination de lutte contre la fraude etc. qui rendent la vie chère pour la population. Il faut obliger les services à faire leur travail correctement au lieu de créer d’autres services pour palier au mauvaise fonction de services classiques.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 11:08, par Remso
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Chers internautes, allez plus aux infos et vous verrez que le SYNAMICA a pleinement raison. Merci !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 11:14, par BREN
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Seule la lutte paie. Vivement le SYNAMICA pour ce boulot que vous faites. Merci !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 12:36, par lecoq
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Chers internautes, nous sommes assoiffés de vrai infos du pays d’ou des occupants de l’hémicycle s’en sortent avec un(01) million par Député pour la fete de noel.A vrai dire Jesus même est contre ça.
    Excusez moi,ce n’est pas l’actu du jour mais ça me donne maux de ventre si je lise ça sur facebook. On vous attend avec la meilleure information pour mieux discuter.
    Cher SYNAMICA,c ’est du hasard

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 12:59, par par Nouveau Depart(ND)
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    SYNAMICA soyez plus précis dans vos déclarations !arrêter d’embêter les gens car il ya des priorités au BF !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 13:03, par par Nouveau Depart(ND)
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    e que vous gagnez dans les deals ne vous suffisent pas ??? Les commerçants vont aller en grève pour exiger de meilleur traitement, vos salaires viennent des contribuables. On se connaît dans ce pays de savane .verité !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 13:03, par Naaba Guesbé
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    FERMEZ CES MINISTÈRES ET QUE LES AGENTS AILLENT AU CHÔMAGE PENDANT AU MOINS 2 MOIS POUR COMPRENDRE QU’ILS GAGNENT MIEUX LEUR VIE QUE LA MAJORITÉ DES BURKINABÉ.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 14:03, par nana
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    EH yaako au PNJDES, donc vous voulez qu’on partarge l’argent du PNDES, vous les fonctionnaires les n’etes pas les seuls populations du Burkina. fallais partir en grève au temps de Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 15:19, par ouedraogo Alidou
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Bjr à tous je comprend les uns et les autres et c’est bien normal que nous ayons pas les mème point de vue sur la question,car dans ce pays les gens désir avancer et en même temps on cherche à reculé.
    pour ce qui est des poste de conseiller commerciaux et économiques dans les ambassades saché que c’est pas seulement au BF que sa existe partout dans le monde se poste existe dans les ambassades et est gérer par des professionnel avertis des questions commercial, économique et les potentialités économiques afin de monnayer cela à l’étranger.Cela n’a rien n’avoir avec la diplomatie et préner le décret portant organisation type des ambassades et consultas du BF vous verrez que c’est dit que ce poste est réservé au ministère du commerce et regarder le texte portant emplois spécifique du ministère du commerce c’est également dit que ce poste doit être assurer par le ministère du commerce. regarder dans autre pays de la sous région et chercher à vous renseigner comment ses services sont organiser et apporte bcp à ces pays tout simplement par ce qu’ils ont mi la personne qu’il faut à la place qui sied.vous qui parler de diplomatie que savez de Marrakech,de Bali et de Doha et des accord de l’OMC, de l’OMPI,de l’OAP dans le cadre du commerce.Aujourd’hui tous les pays soucieux de leur développement mettent l’accent sur l’économie dans les relation diplomatique.
    Pour ce qui du fonds de soutien à la vérification des importants cela est une injustice qu’il faut réparer pour ce qui connaisse le domaine vous dirons que dans la sous région ce fonds existe et son apport est très capital dans l’opérationalisation des structures qui y intervient à savoir la Douane et le Ministère du commerce (la fraude,les produits et aliments impropres à la consommation et la concurrence déloyale que vivent certains commerçants et le faits le ministère du commerce et les services des douanes manque de moyens pour appliquer correctement la règlementation) et ce fonds peut aider à fournir des moyens pour plus de contrôle de la qualité des produits et même des prix toutes choses qui fait gagner le pays en termes fiscalité de porte, et même intérieur en combattant la fraude.Bonne journée.

    Répondre à ce message

  • Le 27 décembre 2016 à 17:37, par en verité je vous le dis
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    à l’internaute 2 tu feras mieux de laisser les femmes tranquille en quoi tu compares le Prési à une femme.Tu as raison depuis que Sankara est mort il n’y a plus d’hommes au BF mais des sexes masculin .ils sont tous des poltrons prêts à trahir pour l’argent.Tu sais bien que si c’était une femme qui gouvernait le BF vous allez voir la différence..Chaque secteur à le droit de réclamer ce qui est de leur droit.on a bien dit plus rien ne sera comme avant si avant on n’osait pas grever soufrez que maintenant qu’on peut gréver.si la manière de gouverner du Président ne vous plait pas changer de nationalité.point barre

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2016 à 08:31, par Le sage
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Chers camarades du « SYNAMICA », ne laisser pas les commentaires des uns et des autres qui n’ont rien compris de vos revendications "minimales". A les lire on sent qu’il y’a une certaine défiance et de la méconnaissance quant aux attributions du Ministère en charge du Commerce. Ne vous laissez surtout pas intimider car ceux qui insultent ici ne peuvent rien arranger.
    On a vu pire comme revendication au pays, donc chers camarades levez-vous et main dans la main vous triompherez.
    Vous avez tout le soutien de vos camarades syndicalistes !!

    Répondre à ce message

  • Le 28 décembre 2016 à 18:00, par Sid la naam
    En réponse à : Ministère en charge du commerce : Le SYNAMICA promet de durcir le ton en 2017

    Bravo au SYNAMICA et Félicitations à tous pour la voix portée au sus de l’opinion publique nationale et internationale. Une lutte qui a debuté en 2011 avec des causes nobles y’a rien de tel que de la maintenir certainement avec plus de pression. Le SYNAMICA ne cherche rien d’autre que l’application des textes. Il veut rentrer dans ses droits. Qui ignore les causes aille aux infos. Le malheur pour le Burkina Faso est qu’on veut tous le développement mais personne ne veut le développement de l’autre. Le synamica veut des meilleures conditions de vie et travail ce qui est recommandé pour bien servir le pays. Courage à vous le SYNAMICA, votre lutte connaitra un aboutissement heureux. Que Dieu protège le Burkina Faso avec ces Hommes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés