Culture : L’artiste Jah Lee de retour avec « Amour »

LEFASO.NET | Par Youmali Ferdinand Junior KOANARI (Stagiaire) • dimanche 25 décembre 2016 à 00h00min

L’artiste musicien burkinabè, Jah Lee, vient de mettre sur le marché discographique, son deuxième album intitulé « Amour ». Par ce maxi de quatre titres, l’artiste entend prôner l’amour, gage de paix et de développement. La dédicace de l’œuvre a eu lieu le vendredi, 23 décembre 2016 au jardin de la musique, Reem-doogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Culture : L’artiste Jah Lee de retour avec « Amour »

De la défense des enfants de la rue à la reprise de « zadié bobo », l’artiste Ernesto Djédjé en passant par djarabi, le message véhiculé par l’artiste Jah Lee est l’amour. Ce message tire son essence du contexte socio-politique actuel du Burkina. Jah Lee, à l’état civil, Side Monsike, entend par cet opus, promouvoir l’amour dans toutes les sociétés.

Mélange musical de reggae, ragga, afrobeat et de Zouglou, cet album est un maxi de quatre titres dans lesquels, des artistes comme Iron Bender et l’ex-Faso académicienne, Raïssa Compaoré, ont participé. Co-produit par l’artiste musicien, Aly Veruthey dans son studio Berger Africa, l’album a été arrangé par Georges Tiemtoré alias « Devarieux papa mélodie ».

C’est le deuxième album de l’artiste Jah Lee ; le premier album en 2008 de dix titres s’intitulait « Paix ». N’ayant pas connu le succès entendu, cela l’a enhardi davantage à revenir cette année avec cette deuxième œuvre qu’il entend promouvoir davantage au Burkina et dans la sous-région.

Dans le titre « Djarabi », l’artiste Jah Lee pointe du doigt l’extrémisme religieux de certains parents qui s’opposent aux mariages inter-religieux de leurs enfants. « Hommage à Djédjé » est une reprise de la chanson « Zadié bobo » de l’artiste ivoirien, Ernesto Djédjé pour lui rendre hommage, un modèle d’inspiration pour Jah Lee. Pour l’artiste, l’amour est le concept transversal de tous les titres de l’album et ce message vient adoucir les mœurs de la situation socio-politique actuelle du Burkina et une pierre contributive au développement du Burkina. Le CD est disponible chez les revendeurs à un prix de 2000 francs.

Youmali Koanari (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés