Ministère de l’Economie et des Finances : Les deux blessés de l’attaque de Markoye ont été décorés

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • vendredi 23 décembre 2016 à 22h30min

Le ministère de l’économie, des finances et du développement a reconnu le mérite de 121 agents, ce vendredi 23 décembre 2016 à Ouagadougou. Parmi les récipiendaires, les deux douaniers blessés dans l’attaque du poste douanier de Markoye, en septembre dernier. C’était en présence du Grand chancelier des ordres nationaux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère de l’Economie et des Finances : Les deux blessés de l’attaque de Markoye ont été décorés

Dans la nuit du 1er au 2 septembre 2016, le poste douanier de Markoye, dans la province de l’Oudalan, essuyait une attaque terroriste qui coûta la vie à l’assistant des douanes, André Kouraogo et au guide Issaka Yakassi. Évacués au CHR de Dori, deux douaniers ont gardé des séquelles de cette nuit : il s’agit du préposé des douanes, Da Koko, et du chef de poste, l’assistant des douanes Ouattara Soungalé Kiméné. Ce dernier compte reprendre incessamment le boulot. Cette fois-ci, ce ne sera plus à Markoye puisqu’au moment de l’attaque, il était en fin de mandat.

En attendant de répondre une fois de plus à l’appel de la Nation, les deux douaniers ont été fait Chevaliers de l’Ordre du mérite de l’économie et des finances avec agrafe « Finances », ce vendredi 23 décembre au cours de la cérémonie de décoration de 121 agents dont un à titre posthume. Madame le ministre de l’économie, des finances et du développement, Rosine Coulibaly et sa collègue chargée du Budget, Edith Clémence Yaka, ont été faites également Officiers.

Sans travail pas de développement

Au total, ce sont 24 médailles avec agrafe Comptabilité, 23 médailles avec agrafe Economie, 55 médailles avec agrafe Finances et 19 médailles avec agrafe Fiscalité qui ont été décernées aux récipiendaires. Pour Mme Coulibaly, cette reconnaissance est le couronnement de leurs efforts soutenus pour la réalisation des missions du département au titre de l’année 2016. « Le travail a constitué, il constitue et il constituera la première vertu de toute organisation. Il est donc la valeur clé de tout système et sans lui, pas de développement », a-t-elle déclaré. A l’en croire, la médaille du travail, contrairement aux mauvaises langues, est l’une des plus nobles et des plus honorables distinctions qui soient puisqu’elle souligne avec éclat le sens de la valeur de l’implication professionnelle et l’engagement des récipiendaires. « Cet orgueil du métier est un acte moral qui justifie pleinement l’honneur qui vous est fait sans préjugé de sa valeur d’exemple », a-t-elle signifié.

Les douze défis en 2017

Cette cérémonie de décoration fut également l’occasion pour Mme Coulibaly, en cette fin d’année, de rappeler aux agents les douze grands chantiers qui attendent le ministère en 2017. Il s’agit de :

• La bonne organisation du travail des structures pour une plus grande efficacité ;
• La priorisation, la bonne planification et le suivi régulier des investissements ;
• La conduite du recensement général de la population et de l’habitat ;
• La promotion de la bonne gouvernance économique et financière ;
• L’optimisation de la mobilisation des ressources intérieures et extérieures pour financer le plan national de développement économique et social ;
• Le financement par voie de partenariat public-privé de certains investissements prioritaires ;

• La réforme du circuit et des procédures de passation des marchés publics ;
• La mise en place des comités anti-corruption dans toutes les structures du MINEFID ouvertes aux usagers et aux partenaires ;
• La rationalisation des projets et programmes de développement ;
• L’amélioration des relations avec les usagers et les partenaires du MINEFID ;
• L’instauration d’un climat propice à l’atteinte des résultats escomptés ;
• L’élaboration et la mise en œuvre pour le suivi à travers le logiciel KIRA, le référentiel qui permettra de suivre le délai de traitement des différents dossiers.

Pour terminer, Mme le ministre a rendu un hommage à tous les agents du ministère ainsi qu’aux retraités et a souhaité que cette cérémonie de décoration serve d’émulation à ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’être distingués.

En rappel, 39 agents du MINEFID avaient été distingués à Kosyam dont 16 dans l’Ordre national et 23 dans l’Ordre du mérite.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés