Trésors du Faso 2016 : La boucle est bouclée avec la région des Cascades

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • mardi 20 décembre 2016 à 20h20min

La première édition des Trésors du Faso 2016, cérémonie de récompense des meilleurs acteurs de la culture, des arts et tourisme dans les régions, s’est achevée le samedi 17 décembre 2016 à Banfora. Les meilleurs ambassadeurs de la région dans les domaines de la culture, des arts et du tourisme ont été distingués à la place de la nouvelle mairie. C’est donc la région des Cascades qui referme cette première manche.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Trésors du Faso 2016 : La boucle est bouclée avec la région des Cascades

Comme dans les 12 autres régions qui ont déjà accueilli les Trésors du Faso, la région des Cascades connait désormais ceux qui œuvrent, le mieux, à la promotion de la culture, des arts et du tourisme de la localité. Au cours d’une soirée, ils ont été auréolés. Un trophée, une enveloppe de 100 000 et d’autres gadgets des partenaires pour récompenser leurs mérites. Des trophées d’hommage ont également été décernés.

Prestations d’artistes, défilés de mode, humour, cirque ont été servis au banforalais sortis nombreux. Les lauréats ont loué cette initiative qui récompense leurs efforts et les encourage à poursuivre leurs actions. C’est le cas de Paul Soma, meilleure journaliste culturel de la région.

Pour lui qui officie à la radio catholique Teriya de Banfora, cette récompense est un appel. « Je suis sur plusieurs terrains en même temps, c’est ce qui a peut-être motivé le jury à me choisir. En plus de la promotion des artistes, je me suis beaucoup intéressé à la découverte des communautés de notre localité. Tous les sites touristiques, dès que j’ai l’occasion, j’essaie de faire des documentaires pour les présenter ici et ailleurs ; parce que je suis correspondant de radios internationales ».

Riche en potentialités touristiques et artistiques, la région les Cascades marque la dernière étape des Trésors du Faso pour l’année 2016. L’heure est donc au bilan pour l’organisateur en chef.

« Après les 13 éditions, nous avons révélé une centaine de créateurs et d’artistes. Nous avons des raisons d’espérer sur le plan de la qualité, de la création des emplois », s’est réjoui le ministre de la culture, des arts et du tourisme qui a estimé ‘’un bilan très positif’’ et affirmé sa joie et sa fierté « de voir un Burkina si riche, si fort, si varié sur le plan touristique et artistique ».

Le ministre a par ailleurs rassuré du suivi de cette initiative. Par exemple, foi de Tahirou Barry, les éditions d’œuvres ont déjà débuté pour ce qui concerne les révélations littéraires et musicales. En plus, les guides touristiques sont en phase de formation. « C’est toute une politique que nous avons engagée, nous irons jusqu’au bout », a-t-il dit.

Aussi, un plan d’aménagement des sites touristiques est envisagé en fonction des moyens dont dispose le ministère.

Pour la deuxième édition en 2017, l’innovation majeure sera la délocalisation des Trésors du Faso dans les provinces. Ce ne sont donc plus les capitales des régions qui accueilleront la soirée de récompense.

Avant la soirée de récompense, le ministre et sa délégation sont allés sur des sites touristiques de la région. Au lac Tengrela, une minute de silence a été observée et une prière dite en mémoire des trois personnes qui s’y sont noyées, récemment. Après, cap a été mis sur Sindou pour voir les pics.

La visite s’est poursuivie le lendemain dimanche 18 décembre. Les dômes de Fabédougou et la cascades de Banfora ont reçu la délégation.

Palmarès des trésors du Faso (Région des cascades)

Meilleur site touristique : Village troglodyte de Nianssogoni (Léréba)

Meilleure révélation musicale : Ousmane Francki Diao (Comoé)

Meilleur restaurant  : Restaurant Munyu (Comoé)

Meilleur guide touristique : Tiémogo Ouattara (Léraba)

Meilleur styliste : Tinga Julienne Kabré (Comoé)

Meilleur artiste plasticien : Ibrahim Ouattara en sculpture (Comoé)

Meilleur établissement touristique d’hébergement : Cascades Palace Hôtel (Comoé)

Meilleure révélation littéraire : Blagnima Ouattara (Comoé)

Meilleur journaliste culturel  : Paul Soma de la radio catholique Teriya (Comoé)

Tiga Checik Sawadogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés