Arbre de Noël à la Banque de l’Habitat : Les tout-petits se sont encore amusés

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • dimanche 18 décembre 2016 à 22h00min

Un arbre de Noël. Les tout-petits n’en demandent pas plus à chaque décembre. Une occasion pour eux d’être au cœur de l’attention de leurs parents et de recevoir de leur part plein de cadeaux. A la Banque de l’Habitat du Burkina Faso l’on a sacrifié, pour la deuxième année consécutive, à cette tradition le samedi 17 décembre 2016 à l’espace aéré de la BCEAO.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Arbre de Noël à la Banque de l’Habitat : Les tout-petits se sont encore amusés

Filles comme garçons, tous ont moins de 10 ans. A cet âge, la magie de Noël demeure inexplicable. Sapés de la tête aux pieds, ils étaient les rois, ce jour-là. Et leurs caprices n’étaient point un supplice pour leurs parents qui passent beaucoup plus de temps à la banque qu’en famille. Après le parking de la Banque de l’Habitat qui avait servi de cadre pour la célébration du premier arbre de noël l’an dernier, c’était au tour de l’espace aéré de la BCEAO, à Ouaga 2000, d’accueillir les bambins cette année. Changement d’ambiance donc.

Avant de recevoir leurs cadeaux et les gourmandises qui vont avec, les enfants ont récité et chanté avant de faire le show avec l’artiste musicien, Imilo le Chanceux, l’homme du « Wassa Wassa », du « Talaba » et du « Attrapez-Attrapez ». La petite Elsa a énormément sidéré le public dans sa poésie intitulée « Ce que tout enfant demande ». Que dit son texte ? « Père donne-moi ce que je demande. La vie pour explorer le monde, du pain pour entretenir mon corps, des habits pour paraitre beau, des livres pour percer le secret de la nature, la confiance pour convaincre mes semblables, le temps pour construire ma citadelle, la foi pour croire en ce que je fais, l’amour pour toujours compter et assurer. Père, donne-moi la clé du monde ».

Cet arbre de Noël n’aurait pas été possible sans la mutuelle des travailleurs de la Banque de l’Habitat que dirige Ardjouma Sanou,. En dehors de ses activités statutaires qui consistent à soutenir le travailleur pendant les moments joyeux ou douloureux, la mutuelle se réjouit d’avoir réussi cette année l’organisation d’un don de sang qui a vu la participation des clients et même des vendeurs ambulants autour du siège de la banque. Aux enfants, M. Sanou a promis, même s’il est en fin de mandat à la tête du bureau de la Mutuelle, des Noëls encore plus intenses grâce au concours de la direction générale.

« Les perspectives sont très bonnes au niveau de la banque », foi de son directeur général, Sibiri Coulibaly. L’année 2016 a été une année charnière car le réseau de la BHBF s’est étendu avec l’ouverture de quatre agences qui s’ajoutent aux huit agences existantes. Aussi, une progression de 30% des dépôts a été enregistrée au cours de l’année, réaffirmant ainsi la confiance des clients vis-à-vis de l’institution. « Pour 2017, nous disposons donc de toutes les cartes en main pour faire de la Banque de l’Habitat une banque solide », parole du directeur général.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés