Cancer du Col de l’utérus à Solenzo : 6 cas enregistrés entre 2015 et 2016, dont 2 décès

LEFASO.NET | Par David Demaison NEBIE, correspondant dans la Boucle du Mouhoun • dimanche 18 décembre 2016 à 14h00min

Les passages organisés du 23 au 29 décembre 2015 puis du 23 au 27 mai 2016 de la vaccination contre le virus du papillome humain (HPV) dans le District Sanitaire de Solenzo ont connu un succès selon le Médecin-Chef du district sanitaire Oumar Ouattara. Pour un succès du 3e passage de la vaccination contre le virus du papillome humain (HPV) et une meilleure adhésion, une rencontre de plaidoyer a été organisée à l’intention des principaux acteurs à Solenzo, dans la province des Banwa le mardi 06 décembre 2016. L’objectif est de contribuer à une meilleure implication des autorités administratives, politiques, coutumières, religieuses, des ONG, du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation, du ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille à l’organisation de la campagne de vaccination avec le vaccin contre le cancer du col de l’utérus.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Cancer du Col de l’utérus à Solenzo : 6 cas enregistrés entre 2015 et 2016, dont 2 décès

Le nombre total de la cible concernée (les filles de 9 ans préalablement dénombrées dans les ménages ainsi que dans les écoles primaires) qui ont eu pendant ces 3 campagnes la dose du vaccin contre le cancer du col de l’utérus dans le district sanitaire de Solenzo s’élève à 8.816. Selon le médecin-chef du district de Solenzo, Oumar Ouattara que nous avons rencontré. Pour le médecin-chef, « La vaccination HPV est une protection contre 70% des cancers du col. Mais, il est nécessaire de continuer le dépistage des filles vaccinées ainsi que des filles et jeunes femmes non vaccinées. La prévention du cancer du col de l’utérus égal vaccination par le vaccin contre HPV. La stratégie doit être au service de deux générations de femmes. Vaccinez la fille, dépistez et traitez sa mère ». Pour ce qui est du cancer du col de l’utérus, sachez que le col est la partie inférieure de l’utérus. Le cancer du col est la multiplication incontrôlée de cellules anormales dans le col de l’utérus, qui débute généralement à la surface. Le cancer du col est invasif, ce qui signifie qu’il peut se développer en profondeur dans le col de l’utérus et dans l’utérus. Il peut se propager à d’autres parties du corps (métastaser) dans certains cas.

Le virus du papillome humain (HPV) est la cause principale du cancer du col. Le virus du papillome humain se propage facilement par contact direct pendant l’activité sexuelle avec une autre personne infectée. Le HPV de types 16 et 18 sont associés à environ 70% de tous les cas de cancer du col de l’utérus. Les facteurs de risque d’infection par le HPV et du cancer du col de l’utérus sont les suivants : les relations sexuelles précoces, les partenaires sexuels multiples et l’usage du tabac.

Les symptômes du cancer du col de l’utérus avancé

L’infection par HPV est souvent asymptomatique. Les symptômes apparaissent après le cancer à un stade avancé. Les principaux symptômes sont les suivants : les saignements vaginaux irréguliers ou saignements après rapports sexuels. Douleurs du dos, des jambes ou pelviennes. Fatigue, perte de poids, perte d’appétit. Pertes vaginales inconfortables ou odorantes et gonflements d’une jambe. Les symptômes les plus sévères sont entre autres, anémie sévère, insuffisance rénale, Fistule, Lymphœdème. »

Au cours de notre rencontre le vendredi 9 décembre 2016, Oumar Ouattara nous a fait savoir que le cancer du col de l’utérus sévit bel et bien dans les Banwa. « Entre 2015 et 2016, nous avons enregistré 6 cas dont 2 décédées. Ces deux femmes qui sont décédées par la suite à Bobo-Dioulasso vivaient avec le cancer. Nous interpelons les jeunes filles et femmes des Banwa à se faire dépister. Le dépistage et les soins sont gratuits. Et vaut mieux prévenir que guérir pour le bien-être et leur santé ».

David Demaison NEBIE
Correspondant dans la Boucle du Mouhoun
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 décembre 2016 à 12:17, par Alexio
    En réponse à : Cancer du Col de l’utérus à Solenzo : 6 cas enregistrés entre 2015 et 2016, dont 2 décès

    A l an 2016, on devrait pas mourir de ce cancer avec les moyens que la medicine s est appropriees. En Europe toutes les jeunes filles a l age mature de la sexualite beneficient d un programme de vaccination gratuit. Et pas seulement le cancer du col de l uterus mais le cancer dans toutes ses formes.
    Le cancer des seins, son depistage sous la mamografie. Les conseils du medecin spesialistes pour la self-controlle. anime a la TV, a la radio.par nos langues vernaculaires du pays.

    Il faudrait une campagne de detabourisation dans nos campagnes avec certains charlatans de la medicine traditionelle qui bloffent sur les causes patologiques de la maladie du cancer dans toutes ses formes.

    Evitons les scenes medecins apres la mort du patient.

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2016 à 21:40, par l’ex pape
    En réponse à : Cancer du Col de l’utérus à Solenzo : 6 cas enregistrés entre 2015 et 2016, dont 2 décès

    mes encouragements aux braves agents de santé qui travaillent inlassablement dans cette partie du Burkina afin de contribuer à l’amélioration de l’état de santé des populations locales. pour avoir y travailler j’en sais quelque chose. dieu vs retribuera au centuple

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés