Coopération Burkina-Taiwan 2015-2016 : 90% de taux d’exécution pour les 20 projets

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • samedi 17 décembre 2016 à 19h18min

Le Comité de suivi de la 10e session de la Commission mixte de coopération Burkina Faso – République de Chine (Taiwan) était en conclave ce vendredi 16 décembre 2016 à Ouagadougou. Au menu de cette rencontre, les deux parties ont dressé un bilan sans complaisance de la mise en œuvre de 20 projets sur la période 2015-2016. C’était en présence de l’ambassadeur Sheng Cheng-Hong et du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Dieudonné Sougouri.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coopération Burkina-Taiwan 2015-2016 : 90% de taux d’exécution pour les 20 projets

Chaque année, et ce depuis le rétablissement des relations entre l’île de Formose et le pays des hommes intègres, les deux parties marquent une pause pour évaluer la qualité de leur coopération, déceler les goulots d’étranglement et tirer les enseignements pour les prochains challenges. Cette année, 20 projets ont été mis en œuvre dans le cadre de 10e session de la Commission mixte, arrivée à échéance. Ils concernent l’éducation, la santé, l’agriculture, l’environnement, la formation professionnelle et la lutte contre le chômage des jeunes,le transfert de technologie, la réduction de la fracture numérique, l’appui aux engagements nationaux et le renforcement des capacités. Après avoir passé au peigne fin les performances de chaque projet, le comité de suivi a jugé satisfaisant leur mise en œuvre.

La lourdeur administrative comme difficulté

Dans son discours, l’ambassadeur de Chine (Taiwan) a noté que sur les 20 projets, seize ont atteint un taux d’exécution financière supérieur à 90%, un projet à 72% et enfin trois projets ont un taux d’exécution inférieur à 70%. Ce qui fait un taux global d’exécution financière de 90%.Une performance qui donne des motifs de satisfaction au diplomate taiwanais qui n’a cependant pas manqué de relever une difficulté relevée presque chaque année. Il s’agit de la lourdeur des procédures administratives dans les appels d’offres. Aussi,« pour ce qui de la coopération militaire, des logiciels en cours d’élaboration ont rencontré des problèmes. Tout cela n’était pas prévu et on pensait que ça allait se régler tout doucement mais finalement on n’a pas pu régler les problèmes à temps », a confié Sheng Cheng-Hong.

Un portefeuille de 26 projets pour 2017-2018

2017 c’est pour bientôt ! Et la 11e session de la Commission mixte de coopération entre les deux Etats débutera au mois de janvier avec un portefeuille alléchant de 26 projets. Ceux-ci ont été déjà approuvés en septembre dernier. Selon le diplomate taiwanais, les quatre grands volets de la coopération seront maintenus : le projet riz pluvial, la formation professionnelle, l’assistance médicale et l’énergie solaire. La coopération militaire, la collecte et le traitement des déchets plastiques seront également poursuivis dans le cadre de la 11e session. Parmi les nouveaux venus, un projet sera mis en œuvre en partenariat avec le ministère en charge de la femme. Il portera sur le bien-être des jeunes et des femmes dans la rue.

Apporter un soutien « indéfectible »

Dans son allocution, le secrétaire général du ministère des affaires étrangères, Dieudonné Sougouri a exhorté les différents chefs de projets à redoubler d’efforts pour une parfaite exécution des projets retenus pour la 11e session dont le financement assuré par l’île de Formose s’élève à 41 930 000 euros (près de 27 milliards de francs CFA). Il a par ailleurs remercié le peuple taiwanais pour ses sacrifices consentis pour le développement du Burkina Faso. Aussi a-t-il rassuré Sheng Cheng-Hong, que le pays jouera sa partition dans cette coopération bilatérale notamment en apportant à Taiwan « un soutien indéfectible en vue de sa reconnaissance pleine et entière dans les instances internationales ».

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 décembre 2016 à 07:56, par BaYelemSida
    En réponse à : Coopération Burkina-Taiwan 2015-2016 : 90% de taux d’exécution pour les 20 projets

    Toute notre gratitude à cette coopération exemplaire. Côté formation professionnelle, maintenez la même organisation pour le prochain projet au risque de voir les acquis du projet finissant volés en éclat

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2016 à 17:16, par Amadoum
    En réponse à : Coopération Burkina-Taiwan 2015-2016 : 90% de taux d’exécution pour les 20 projets

    Avec des taux d’execution de 70-a plus de 90%, il y a de quoi tirer son chapeau ! Mais que nos partenaires mentionnent la LOURDEUR BUREAUCRATIQUE comme frein a un meilleur taux d’execution, je pense que les responsables de cette lourdeur bureaucratique doivent corriger leur tir, et au plus vite, afin que les 26 projets du prochain tour ne souffrent pas de la meme lenteur bureaucratique. C’est la deuxieme fois que des partenaires/amis mentionnent la lourdeur bureaucratique comme frein a un merilleur taux d’execution de projets.

    J’ose croire que la lourdeur bureaucratique dans le present cas n’incombe pas a la partie Burkinabe.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés