Conseil municipal de Gourcy : Des conseillers menacent de destituer le bourgmestre

LEFASO.NET | Par Yann Nikièma • vendredi 16 décembre 2016 à 20h50min

A la faveur des récentes élections municipales, Kadidja Traoré élue conseillère sous la bannière du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a été portée à la tête de la commune de Gourcy (Province du Zondoma) à l’unanimité par ses pairs conseillers. Cette union autour de sa personne présageait une infaillible cohésion au sein du groupe. Malheureusement six mois après, des conseillers de sa propre famille politique menacent de la déposer de son perchoir.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conseil municipal de Gourcy : Des conseillers menacent de destituer le bourgmestre

Que nenni ! Depuis quelques temps, certains conseillers municipaux de la commune urbaine de Gourcy ne seraient plus en odeur de sainteté avec leur maire. Selon certaines indiscrétions, ceux-ci se prépareraient à destituer l’édile Kadidja Traoré par le vote d’une motion de défiance. Une des raisons que les frondeurs avancent c’est le choix d’un site pour la construction d’un lycée professionnel dans la commune courant octobre 2016, ce qui a occasionné une vive protestation des habitants du secteur 5 de la ville avec à leur tête leurs conseillers. Il était reproché au maire en son temps d’avoir décidé unilatéralement de transférer vers un autre secteur la construction dudit lycée.

Certains conseillers pointent du doigt la gestion solitaire et opaque du projet d’ouverture des voies en cours dans la cité, et l’accusent pour son refus de communiquer sous le prétexte que c’est à la fin de sa mission qu’elle rendra compte à ses mandants. Et ce n’est pas tout car à en croire certains élus, ces la présidente du conseil municipal semble confondre la gestion de ses propres affaires avec celle de la collectivité, et d’autres sans détour disent être excédés par son manque de courtoisie voire son mépris à leur égard. Ce sont entre autres les récriminations qui seraient à l’origine de la fronde d’un groupe de conseillers. Ceux- ci seraient en train de planifier en réalité sa destitution.

Face à toutes ces accusations, nous avons plusieurs fois essayé de joindre le maire pour sa version des faits. Malheureusement, toutes nos tentatives sont restées vaines.

La cohésion prônée pour booster le développement local

Traoré/Traoré Kadidja opératrice économique de son Etat et élue conseillère municipale est la première maire plébiscitée à l’unanimité (94/94) à la suite d’un deal dans les coulisses avec les conseillers du CDP. Installée pompeusement dans ses nouvelles fonctions de maire de Gourcy en présence des leaders locaux et plusieurs barons du MPP, la toute première femme maire de l’histoire de la commune de Gourcy a aussitôt décliné ses priorités pour le développement harmonieux de la cité de Naaba Yadéga. Son programme prévoit des actions énergiques dans les domaines de l’hygiène et de l’assainissement, de l’éducation, de la santé, de l’emploi des femmes et des jeunes, du développement socio-économique ; le tout dans l’unité et la cohésion sociale retrouvées. Pour y arriver, madame le maire a sollicité le soutien de l’ensemble du conseil municipal et des fils et filles des 40 villages de la commune de Gourcy. Malheureusement, cette volonté affichée dès le départ va s’effriter à la grande surprise de beaucoup d’observateurs de la scène politique de Gourcy.

Qui tire les ficelles et pour qu’elle fin ?

Face à la crise et pour sauver les meubles, une rencontre a été initiée il y a de cela quelques jours à la résidence de Lassané Savadogo, un des responsables du MPP/Zondoma. De cette concertation à huis clos, une entente semble être trouvée et un sursis est accordé au maire qui échappe à la motion de défiance qui allait la débarquer de son fauteuil, si les 2/3 des conseillers suivaient le mouvement des frondeurs. Mais à ce qu’on entend, la marmite continuerait de bouillir et les jours à venir risquent de nous réserver des surprises dans cette bataille de leadership au niveau local.

Dans les gargotes il se susurre que certains partisans du maire seraient en alerte pour une éventuelle riposte, mais c’est sans oublier la capacité de mobilisation et de nuisance du chef de file des frondeurs (un certain N.O., pour ne donner que ses initiales) élu MPP que tout le monde connait à Gourcy depuis la fameuse époque du Front populaire, en passant par celle du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP). Celui- ci aurait du soutien et pas des moindres selon certains conseillers qui ont désiré garder l’anonymat.

Nous osons espérer que le scénario de l’arrondissement 8 de Ouagadougou ne se reproduira pas à Gourcy même s’il est évident que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Les jours et semaines à venir nous en diront plus car les langues vont se délier du côté des frondeurs et certainement de celui du maire, afin que les populations soient éclairées sur la gouvernance de leur commune.
Affaire donc à suivre.

Yann Nikièma
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés