Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

jeudi 15 décembre 2016 à 01h25min

Ce 14 décembre 2016, l’ancien chef de la diplomatie burkinabè a été conduit à la justice, certainement pour l’audition concernant les écoutes téléphoniques. Djibril Bassolé est arrivé dans un véhicule de la Maison d’arrêt et de correction des armées.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

Pendant plusieurs heures, le détenu est resté dans l’enceinte de la justice militaire. Rien n’a filtré quand il en est ressorti. Son avocat s’est refusé à tout commentaire.

L’expert commis pour l’authentification des écoutes téléphoniques entre le Général Djibril Bassolé et Guillaume Soro, a « déposé son rapport le lundi 5 décembre 2016 aux mains du juge d’instruction, pour suite à donner », avait informé le commissaire du gouvernement Alioune Zanré lors de sa conférence de presse le 8 décembre 2016.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 décembre 2016 à 02:45, par Nabiiga
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Ceux qui me lisent parfois me donneront raison. J’ai soutenu depuis lors qu’on n’attendait que la libération de Djibril car l’expertise demandée n’est rien qu’une stratégie de libération. Voilà que c’est fait. Il n’y a pas lieu que Djibril ne soit pas libéré. C’est une suite arrangée, on le savait fort bien. Et la raison ? Inexploitable ? Si un document écrit est inexploitable c’est qu’on n’arrive pas à le lire. Si un enregistrement est inexploitable c’est qu’on n’arrive pas à l’écouter comme il le faut or, le monde entier à écouter, écoute toujours très clairement ces enregistrements. Comment se fait-il que ce soit disant crème de la crème de son domaine puisse nous dire que c’est inexploitable. C’est tout simplement parce que la suite a été arrangée bien avant par le camp du gouvernement et la défense de Djibril pour qu’une telle suite soit donnée. Pas de surprise. Désormais qu’on libère tout le monde et on n’en parle plus.

    Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2016 à 10:16, par Tony
      En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

      C’est parce que ceux qui ont dirigé la transition réfléchissaient comme toi que nous en sommes là. La justice a ses règles et au nom de ces règles, un enregistrement ne vaut pas un enregistrement. Arrêtons d’y mettre beaucoup de passion, si au nom de la justice Djibril n’est pas coupable, il faut le libérer c’est tout. Aux yeux de beaucoup, il n’est pas plus coupable que ceux qui se la coule douce au bord de la mer sans être aucunement inquiété. Autrement, on penserait comme beaucoup que c’est un acharnement politique.

      Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2016 à 10:29, par Ka
      En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

      Je confirme, et comme je l’ai toujours dit, sans une justice juste, une classe donnée comme le régime Roch Kaboré ne pourra tenir sa domination face à des prédicateurs comme Djibril Bassolé et autres. Libérez-les ! Ce sont eux qui remettront les RSS dans les cellules de la MACO et le compte sera bon.

      Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2016 à 12:56, par Yao kaboré
      En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

      Bassolé est un prisonnier politique fabriqué par le plus grand hold-uper du Burkina qui a fait hold-up pour être président pour etre premier ministre, pour etre général , pour etre décoré , pour etre ambassadeur au USA , pour s’octroyer des hectares à Ouaga 2000 ;
      Cette histoire d’écoute téléphonique ne devrait même pas être examiné et nous coûter des Millions ( facture de l’expert allemand) parce qu’il n’est pas légal. Dans un états de droit seul un juge peut décider de l’écoute téléphonique d’un juge. Le général félon ZIDA déserteur aujourd’hui, qui est à la base de cette écoute n’était pas un juge. Mais comme en Afrique le populisme et l’émotion prime sur tout on préfère piétiner le droit et maintenir un innocent en prison pendant un an juste pour faire plaisir à un certain peuple incivique qui a tous les droits et aucun devoir.

      Répondre à ce message

      • Le 15 décembre 2016 à 17:12, par Nabiiga
        En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

        ...ceux qui nous gouvernent aujourd’hui sont les partisans fieffés de tous ceux qui sont détenus à la MACA et ailleurs. Toutes les libérations de toutes les colorations y compris celle de Djirbril que nous attendons incessamment mais savait pertinemment que ce n’était qu’une question de temps, n’ont rien à voir avec la justice encore mois la technicalité de celle-ci mais tout à voir avec ceux qui nous gouvernent. Soyons sérieux, comment est-ce que ces mêmes RSS peuvent veiller sur une justice qui va condamner à perpétuité des gens comme les Djirbrils ou encore Diendéré. Minimisons pas quand même l’amitié qui les lie ; une amitié vieille d’une trentaine d’année. Ils ont soupé ensemble. Gilbert les gardait au pouvoir, les a gardés au pouvoir pour qu’ils soient où ils sont aujourd’hui. Si justice il y aura, ce ne sera pas sous les RSS. Videz la MACA et on n’en parle plus. Ceux qui sont tombés par les balles assassines de Gilbert et consort, paix à leurs âmes. Avançons !!!!!

        Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2016 à 14:45, par Sountong noma
      En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

      Merci mon cher Nabiiga. Je n’ai plus rien à commenter après vous avoir lu.
      C’est tout simplement hallucinant les décisions de justice dans ce pays même post insurrection. (Soupires).

      Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 02:54, par Hess
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    « La seule question qui nous intéresse est de savoir s’il s’agit d’un montage. » dixit Djibrill Bassolé

    La principale question pour le peuple pourrait être la suivante : est-ce que pendant le pays était au bord du gouffre M. Bassolé a pactisé avec des puissances étrangères ? et subsidiairement est-ce que ces enregistrements résultent de conversations impliquant M. Bassolé ?

    Sans être expert, c’est troublant de croire que tout le dossier repose sur l’authenticité des fichiers audios. N’ont-ils pas saisi les téléphones du suspect ? n’y aurait-il pas de traces d’appels passés ou reçus (Diendéré, Soro, une dame du Togo) ? dans les enregistrements on en attend relater des faits qui sont faciles à vérifier... des émissaires arrêtés que l’on a fait libérer par intervention, argent mobilisé, etc. D’ailleurs l’authenticité de l’écoute ne compense pas forcement sa légalité...

    Bref, si la Justice n’a rien de tangible que le monsieur qu’il soit libéré. Cela ne changera en rien l’intime conviction que le monsieur est mouillé. On devrait souffrir de vivre avec les contraintes de l’état de Droit. L’arbitraire ne nous mènera nullement bonheur ! Quoique le juge ou les juges doivent savoir qu’un fichier authentique peut avoir fait l’objet d’un montage qui n’altère pas sa substance. Dans ce cas l’effort devrait être de ne pas miner davantage la confiance du peuple vis-à-vis du système de justice.

    Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2016 à 13:58, par baramogo l
      En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

      On ne peut pas vouloir d’une chose et son contraire. Nous avons réclamé une justice indépendante qui se prononce sur des dossiers. Même si cela parait difficile, ce qui est normal, l’apprentissage de la démocratie est à ce prix. Sachez que cette justice n’a rien dit sur le cas Bassolé. Si elle le déclarait innocent pourquoi voulez-vous qu’elle dise le contraire ? Qu’avez-vous personnellement contre lui ? Nous devons apprendre à faire confiance en nos institutions si non nous aurons un pays ingouvernable. On reste innocent jusqu’à preuve du contraire. Soyons patients.

      Répondre à ce message

      • Le 15 décembre 2016 à 22:07, par Hess
        En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

        D’accord avec vous : restons patient !
        Je soulignais simplement que dans certaines situations, fonder la justice uniquement sur la "technicalité" des choses mine la nécessaire confiance du public sur tout le système judiciaire.
        A titre personnel, je suis pour la Justice et contre l’arbitraire qui a fait tant de mal à ce pays. S’il est innocent qu’il en soit ainsi.

        Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 06:11, par Bapio
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Mon parent, reste tranquille, cette justice d’exception fera mieux d’aller écouter les djiadistes de Djibo. Un élément truqué et politiquement exploité parce que tu es fort et tu menaçais d’être un candidat sérieux à la présidentielle ne peut jamais prospérer. Nous t’attendons à Réo pour te bénir encore. Tu es notre digne fils car tu as oeuvré à sauver des vies humaines au cours de l’insurrection.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 07:32, par kaya biiga
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    JE N’AVAIS JAMAIS PENSE QUE LE PEUPLE DU BURKINA PUISSE UN JOUR ETRE COMPTE PARMI LES PEUPLES LES PLUS RIDICULES DE LA PLANETE. MAIS VOILA QU ’UN PRETENDU EXPERT EN ACCOUSTIQUE ,A LUI SEUL SEMBLE ,AVOIR DEUX OREILLLES PLUS FINES QUE 2 FOIS 17 MILLIONS D’OREILLES DES BURKINABE. D’AUTHENTIFICATION EN AUTHENTIFICATION, JE PENSE QU’ ON NE PEUT PAS ACCUSER LES AUTRES AUSSI SANS AUTHENTIFIER LEURS ACTES. QUELLES AUTHENTICITES !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 08:16, par le vigilant
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    je pense que ceux qui ont volé le pouvoir en jouant sous la ceinture , doivent savoir que leur jeu tire à sa fin. Salif Diallo qui croit que le pays se résume à lui doit savoir qu’il a trop fait du mal à ce pays.
    Les écoutes sont inexploitables ça veut dire que le montage a été tellement grossier qu’on ne peut les utiliser pour servir de mobile pour inculper DJIBRIL qui tout le monde sait qu’il a fait tomber le regime Compaoré et des opportunistes qui étaient caché dans des maisons feutrées sont sorties pour revendiqués l’insurrection.
    LIBERE LE GENERAL , pont BARRE.. vive celui qui peut mobiliser les vrais fonds pour le pays..

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 08:19, par C’est bien pour lui
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    On vous dit que vous êtes suspendus pour 5 ans pour avoir soutenu la modification de l’article 37 de notre constitution. 5 ans, c’est vite arrivé. Au lieu de s’éclipser attendre la fin des 5 ans et revenir prendre la chose haut les mains, tu veux la chose vite vite. Et si le mogo avait pu faire passer la modification de l’article 37, est ce que tu allais lever le petit doigt pour dire que toi aussi tu veux la chose là ? Des jeunes, des femmes, etc. aux mains nues ont pu barrer la route à cette forfaiture en laissant leur vie sur place. Et toi tu viens gonfler ta poitrine que tu vas compétir pour chercher la chose. Ici au Faso, on n’enjambe les cadavres des dignes du Faso pour chercher la chose surtout qu’on a été responsable de leur mort. Et comme cela ne suffisait pas, tu pactises avec l’extérieur pour destabiliser notre cher Faso, tout cela parce que toi, tu es pressé avec la chose.
    Il faut tous les juger et condamner comme il se doit. Surtout ce longable de faux general qui, depuis 1983 excelle dans les coups d’Etat. En 1989 il monte coup pour faire accuser ses compagnons de tentative de coup d’Etat au cours duquel aucun coup de feu n’a été entendu ni de blessé afin de les passer aux armes. Maintenant que lui a fait un coup d’Etat qui causé la mort d’une quinzaine de personne, on fait comment maintenant ? Réponse : pendaison à la place de la revolution suivie d’enterrement à la va vite au cimétière Blaise Compaoré de Dagnoin. En 1989 des voix se sont élevées pour demander pardon d’épargner la vie de ces accusés pour tentative de coup d’Etat. Mais sourde oreille jusqu’à leur exécution. Chacun à son tour chez le coiffeur !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 08:33, par Minute
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Ecoutez ! Les écoutes téléphoniques ne doivent pas être seulement la seule preuve pour inculquer Djibril Bassolet ! Si c’est le cas et que bien que palpable et reconnaissable pour ceux qui le connaissent, on s’obstine à dire que c’est difficilement exploitable, je pense qu’il y a lieu de nous résigner et de regretter qu’on puisse sacrifier ces martyrs pour blanchir un individu qui parait être un suspect sérieux.

    Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2016 à 13:06, par Sapience
      En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

      Vous ferez bien en apportant les preuves à votre possession. Soyons sérieux la justice est une institution sérieuse qui travaille selon des règles de droit, des procédures et J’en oublie. Rendre la justice ne saurait être une action selon les humeurs et les opinions des citoyens. Elle plus complexe et exigeante. Alors que les uns et les autres se calment.

      Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 08:40, par éé
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Nabiiga ! On s’en fout ! liberer le monsieur now ! on doit pas continuer à le maintenir en prison pour votre ego !
    basta

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 08:43, par Le juste
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Je suis d’avis que le putsch profitait bien à Djibril BASSOLET, mais est-ce pour autant qu’il doit être considéré comme acteur. Je ne connais pas bien l’homme mais je sens du floue dans cette affaire.
    Mon opinion est la suivante : si le Monsieur est innocent, il faut purement et simplement le libérer car, Si nous voulons la justice, nous devons commencer par accepter la justice même quand ça nous contrarie.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 09:00, par Zangoté
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Et maintenant on fait comment ? ça fait plus d’un mois qu’il croupit en prison. Faut-il le dédommager ? Parce que s’il est libéré c’est qu’il n’est pas fautif et s’il n’est pas fautif, c’est qu’il doit être dédommagé pour tout ce qu’il a eu à subir. En tout cas, s’il n’y a pas eu arrangement, il devrait en être ainsi. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 09:04, par Minute
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Ecoutez ! Les écoutes téléphoniques ne doivent pas être seulement la seule preuve pour inculquer Djibril Bassolet ! Si c’est le cas et que bien que palpable et reconnaissable pour ceux qui le connaissent, on s’obstine à dire que c’est difficilement exploitable, je pense qu’il y a lieu de nous résigner et de regretter qu’on puisse sacrifier ces martyrs pour blanchir un individu qui parait être un suspect sérieux.

    Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2016 à 12:51, par zxréo
      En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

      djibril bassolé est très méchant . faite bcp attention a lui. il est capable de tout .
      il beaucoup volé l’argent et le djiadistes le finance pour les actions sombres ;
      ne croyer pas sur parole. merci

      zx réo ;

      Répondre à ce message

    • Le 15 décembre 2016 à 14:36, par charles
      En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

      On n’est pas amnésiques, le Monsieur a été envoyé en prison sur la base des écoutes téléphoniques ( qui s’avèrent être fabriquées par les pro-GBAGBO, ennemis de Guillaume SORO). Maintenant que la thèse des écoutes a échouée, il faut tout simplement le libérer au lieu de s’engager sur une autre piste qui consiste à trouver autre chose pour le maintenir en prison. Je suis contre l’injustice, même si elle est dirigée vers un ennemi.

      Répondre à ce message

      • Le 15 décembre 2016 à 17:23, par Kouda
        En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

        Je vous rappelle que Djibril Bassole est aussi ministre du dernier gouvernement de Blaise Compaoré mis en accusation par le Conseil national de la transition. Votre champion n’en a donc pas encore fini avec la justice.

        Répondre à ce message

      • Le 15 décembre 2016 à 18:16, par Mafoi
        En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

        On se calme car tu veux aussi dire que la conversation entre Bassolé et la Togolaise Rebecca est fabriquée de toute pièce ?En tout cas la bonne dame qui n’est pas aussi lâche que votre général en carton avait reconnu les faits.Si votre général de pacotille s’en sort,ça sera au nom de la real politik car ADO tient à son criminel Soro et surtout que nos autorités ne sont pas assez courageuses.Alors une fois de plus c’est la justice qui sera instrumentalisée

        Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 09:59, par FIFI
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    j’avais déjà dis au sujet de la justice que Tiao n’avait pas fuit ; il s’était juste mis à l’abris le temps de tout ficeler avec la justice avant de rentrer pour faire un tour rapide en prison et se faire libérer officiellement. j’ai comparer sa situation a celle de Eddie Comboïgo et d’autres qui avaient quitté le pays. Djibril Bassolet sera libéré également et dans les bref délais. Sachez qu’avant que la politique sépare nos autorités, ils sont de vieux copains et ce qu’on attend de la justice arrivera difficilement surtout quand des billets de banque circulent dans les coulisses. Bref je vois que la politique est comme un jeu d’enfants, pendant que le peuple qui a prit conscience brave les balles pour exiger la justice eux se dispute la place puis narguent nos morts.
    Mon souhait est que ceux qui se foutent de nous soient pris dans leur piège et qu’on nous demande à nouveau de sortir défendre leur pouvoir...

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 10:06, par Chafiq
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Triste cette justice indépendante. Les Djihadistes ont souvent raison d’utiliser certains moyens pour se faire entendre. Juges burkinabé, attention à vous !!! Ne forcez pas les gens à changer d’attitude à votre égard. A bon entendeur, salut

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 10:14, par NOUAGA
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    La encore il s’agit d’une manipulation, d’un arrangement, quel que soit la suite on le savait à l’avance, la justice est encore de se transformer en une injustice. je pense qu’on avait pas besoin d’une expertise étrangère pour prouver l’authenticité de cette écoute téléphonique, c’est nous dire que tout le monde entier s’est trompé, il s’agit tout simplement demander à ceux découvert l’affaire.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 10:41, par expert oueder
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Bonjour. Libérez tous les prisonniers et on s’en fouuuuuuuuuuuuuuu. Point barre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 11:12, par souobo boalidi
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    internaute1 ne cherché pas des poux sur une crâne raser ;Djibril est innocent,il faut le croire si tu veux que c’est un pur montage pour le nuire. suis pas partisans de la NAFA ni du CDP.on s’en fout point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 11:52, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Ce feuilleton des écoutes n’a que trop duré, et fait inutilement trainer le procès de ce putsch manqué. Il faut trancher dans le vif. De deux choses l’une :

    En dehors des expertises sonores, si ces écoutes sont authentiques, elles sont surement corroborées par des faits, car la conversation faisait référence à des transactions qui devaient suivre. Si ces actions ont été constatés et interceptées comme on le raconte, ce sont des preuves indirectes de l’authenticité des écoutes. Qu’on aille au procès avec ces autres éléments au lieu de tout baser sur la légalité et l’origine de ces écoutes ?

    Ou alors le dossier est trop léger si on écarte ces écoutes et dans ce cas il faut choisir entre aller au procès en acceptant qu’il sera relaxé faute de preuves suffisantes ou le libérer en attendant d’avoir plus de preuves. La différence étant qu’il vaut mieux libérer quelqu’un dans le doute que de lui accorder un verdict qui le blanchirait définitivement. Sauf qu’on l’a déjà emprisonné un an...

    Pour ma part, je suis surtout scandalisé par le statut de "candidat sérieux à la présidence du Faso" que beaucoup de ses supporters brandissent pour "expliquer" ses ennuis avec la justice, alors qu’il n’a encore rien gagné comme élection et a juste surfé sur la vague Blaise Compaoré. L’idéal serait qu’il soit libéré, qu’il participe à la prochaine présidentielle afin qu’on constate son poids réel devant le suffrage universel. Je crois que beaucoup, y compris lui même seront désagréablement surpris par son score. Jean-Baptiste Natama, Ablassé Ouédraogo, Bénéwendé Sankara et Saran Sérémé en savent quelque chose. Rappelons que le candidat Sankara a eu moins de voix que son parti l’UNIR/MS aux législatives pourtant organisé le même jour. L’élection de députés de la Nafa est plus due à leur propre implantation locale de longue date (ce sont des transfuges du CDP et de ses soutiens) qu’à la popularité d’un Djibril Bassolet.

    Mais le risque, c’est qu’il soit vraiment le putschiste traitre à sa nation que les écoutes nous ont semblé révéler, et qu’avec ses moyens et son réseau de relations, il tente encore de prendre le pouvoir par les intrigues, la violence et en versant le sang de Burkinabè. Difficile de faire cohabiter la démocratie légaliste et le principe de précaution dans ce genre de situation...

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 11:59, par TANGA
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Même si ce que tout le monde a écouté et dont ont dit être le coup de fil entre les deux était faux (du montage), Bassolé ne devait pas se fâcher et pour cause, le coupé collé qu’eux même ont eu à faire afin de justifier le massacre de Koudougou.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 13:00, par bob
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Je n’ai confiance en personne. point barre ! On essai de nous embrouiller ! point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 16:26, par vérité no1
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Qu’il soit sévèrement puni à la hauteur du forfait, point barre !
    Le Burkina Faso n’est pas un chapalodrôme, point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 17:13, par Zas
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    On crée trop de mystère autour cette fameuse bande. Ce n’est pas de la transparence ça !

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 18:32, par Bado Lienwouen
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Bassole paye sa loyauté envers ses deux faux frères Blaise et son frère, qui se frottent les mains de sa situation, je pense que la période est propice pour qu’il retrouve les siens ;

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2016 à 19:11, par Cheikh
    En réponse à : Ecoutes téléphoniques : Djibril Bassolé a été entendu

    Pourquoi devancer l’iguane dans l’eau, alors que la procédure suit son cours ? Attendons la suite pour voir ! Etant donné que SORO aussi a réagi, c’est encore un autre volet qui s’ouvre. Je ne sais pas d’où vous vient cet argument "d’écoute inexploitable", mais évitez d’induire les gens en erreur ! Pour ceux qui réfléchissent comme moi, même si c’était le cas, personne ne vous affirmerait ce genre de choses officiellement. Ah chers bout-en-train ! Tempérez vos ardeurs, pour ne pas vous laisser emporter par votre propre tourmente. Certes, la nature a horreur du vide ! Mais veillez tout de même à combler utilement ce vide, que de continuer à vociférer négativement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés