Produits forestiers non ligneux : Deux jours pour valider dix avant-projets de normes

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • jeudi 15 décembre 2016 à 00h40min

L’Agence burkinabè de normalisation de la métrologie et de la qualité (ABNORM) tient les 14 et 15 décembre 2016, un atelier de validation des projets de normes avec le comité technique de normalisation sur les produits forestiers non ligneux. Cette activité est le début d’une série de trois ateliers qui prendront fin le 22 décembre prochain. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du directeur général de l’ABNORM, Ky Oumarou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Produits forestiers non ligneux : Deux jours pour valider dix avant-projets de normes

Selon l’Organisation internationale de la normalisation (ISO), une norme est un document qui définit des exigences, des spécifications, des lignes directrices ou des caractéristiques à utiliser systématiquement pour assurer l’aptitude à l’emploi des matériaux, produits, processus et services.La qualité des produits étant une préoccupation de l’heure, qui dit qualité de produits dit spécification, donc norme. Dans le cadre du programme d’appui au développement du secteur privé, l’Union européenne a élaboré un certain nombre de normes au profit de l’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABNORM). Dans le cadre de ce programme 300 normes seront élaborées. Déjà, deux ateliers descomités techniques de normalisation sur l’électrotechnique et les cycles et cyclomoteurs se sont tenus. Trois autres sont en téléchargement et le premier atelier concerne lanormalisation des produits forestiers non-ligneux.

Selon le directeur général de l’ABNORM, Ky Oumarou, le comité technique « Produits forestiers non-ligneux », à l’instar des autres comités est inclusif et regroupe toutes les parties prenantes : des organisations et groupements professionnels de la filière concernée, des services techniques administratifs, des scientifiques et des organisations de défense des consommateurs. Après l’élaboration de ces normes, la prochaine phase, à l’en croire, consistera à leur diffusion. A cet effet, des catalogues de normes seront mis à la disposition des consommateurs. Et une série de sensibilisations seront menées pour amener les populations à changer de comportement.Par nature, les normessont d’application volontaire. « Il revient au ministère en charge du commerce de les homologuer et quand ces normes deviendront d’application obligatoire, à ce moment la règlementation pourra sévir », a confié M. Ky. Sur les 313 normes qui ont été déjà élaborées, 311 sont d’application obligatoire.

« Dans le domaine de la normalisation, il n’y a pas à réinventer la roue qui tourne », estime Ky Oumarou. Et d’ajouter « lorsqu’au niveau international il y a une norme qui existe et qui répond à nos attentes, alors on l’adopte. Il y a des normes internationales mais il y a aussi celles qui sont propres à notre terroir, par exemple les normes relatives aux produits forestiers non ligneux sont pour la plupart du temps propres au Burkina. Si des pays voisins de la CEDEAO, de l’UEMOA estiment que ces normes que nous sommes en train d’élaborer répondent à leurs spécifications, il se peut que ces normes puissent être étudiées au niveau régional », a-t-il indiqué.

Les emballages sont une préoccupation pour les industries de transformation et l’environnement aussi. Ainsi, les prochains ateliers des comités techniques permettront de valider 14 projets de normes pour les emballages et 30 projets de normes pour l’environnement.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

L’ABENORM en quelques mots

L’Agence Burkinabé de Normalisation, de la Métrologie et de la Qualité (ABNORM) est la seule structure au niveau national, chargée d’élaborer des normes. L’un des objectifs clé de l’ABNORM est de couvrir tous les secteurs prioritaires du Burkina Faso en matière de normalisation notamment les secteurs de l’alimentation, de l’électrotechnique, de l’environnement et du bâtiment et génie civil. L’ABNORM a déjà élaboré plus de 300 normes dans ces domaines ci-dessus mentionnés.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 décembre 2016 à 15:28, par Afrique Consciente
    En réponse à : Produits forestiers non ligneux : Deux jours pour valider dix avant-projets de normes

    "..Dans le cadre du programme d’appui au développement du secteur privé, l’Union européenne a élaboré un certain nombre de normes au profit de l’Agence burkinabè de normalisation, de la métrologie et de la qualité (ABENORM). Dans le cadre de ce programme 300 normes seront élaborées. Déjà, deux ateliers des comités techniques de normalisation sur l’électrotechnique et les cycles et cyclomoteurs se sont tenus...."
    Je pensais que vous vous étiez affranchis de la TUTELLE de votre MAITRE COLON, de cet IMPERIALISME, DE CE CAPITALISME ; mais à la lectque je citure de ce que j’ai puisé de vos sources, vous PIETINEZ dans ce libéralisme, dans cette SERVITUDE sans fin. Je vous exhorte à OUVRIR l’oeil et le bon, afin de se prendre en charge, parce que jusqu’alors, en répétant ou en prennat juste ce QUI EST ELABORE, CE QUI EST CONCU POUR VOTRE ASSERVISSEMENT A JAMAIS, vous me donnez la preuve par 1000 que le bout du tunnel est encore bien loin.
    Mais je ne suis pas de ceux qui savent se contenter de la BEQUEE, de ceux qui se font BERCER par les illusions venues d’outre-mer ; de ceux chez qui l’ont nourri et entretien le PESSIMISME.
    J’ai en moins la force et le courage et la pleine CONSCIENCE que les LIGNES BOUGENT.
    Aussi, quittez dans cette attitude de servils servants..
    REFLECHISSEZ PAR VOUS MEMES POUR SORTIR DE LA MISERE QUE L’ON LLE ET INSTAENTRETIENT DANS VOS ESPRITS ; "...car.c’est la seule façon de vivre libre, de vivre DIGNE..." Feu Thom Sank.
    La liberté, elle ne se donne pas ; elle se conquiert par les armes s’il le faut.
    Mais c’est justement tellement le cas ici qu’il est nécessaire de LIBERER SA TETE POUR PENSER REFLECHIR PAR VOUS MEMES AU LIEU DE LE FAIRE A TRAVERS LES AUTRES

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés