« On doit s’abstenir de poser des actes de ce genre », Roch Kaboré à propos des menaces de Boulsa de boycotter la fête du 11 décembre

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • dimanche 11 décembre 2016 à 23h35min

A la veille du défilé du 11 décembre 2016 à Kaya, le chef de l’Etat a fait le tour de la ville pour constater de visu les infrastructures qui ont été réalisées. Ce 10 décembre 2016, accompagné d’une forte délégation, Roch Kaboré s’est réjoui de ce qui a été fait. Il s’est également prononcé sur le mécontentement de certains habitants de l’une des trois provinces de la région du Centre Nord (en l’occurrence ceux de la province du Namentenga), qui ont menacé de boycotter la fête parce que leur localité n’a pas bénéficié des dividendes de la fête.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 « On doit s’abstenir de poser des actes de ce genre », Roch Kaboré à propos des menaces de Boulsa de boycotter la fête du 11 décembre

A quelques jours de la célébration du 11 décembre 2016, des bruits étaient venus de l’une des trois provinces de la région du Centre Nord. Mécontents, certains habitants avaient vigoureusement manifesté leur refus de se rendre dans le chef-lieu de la région pour les festivités. La raison de ce malaise, le manque d’infrastructures.

De Boulsa (chef-lieu de la province du Namentenga) à Kaya, c’est le calvaire. La route est impraticable. Les habitants de cette localité s’attendaient à trouver une solution dans la réalisation des infrastructures du 11 décembre. Mais ils devront encore attendre.

Pour ne pas gâcher la fête, le chef de l’Etat a appelé à l’apaisement. Tout en reconnaissant que ce sont des « problèmes locaux », Roch Kaboré a rassuré de la présence de la province du Namentenga au défilé le 11 décembre. Il a annoncé qu’il devrait recevoir ses représentants dans l’après-midi du 10 décembre pour calmer la tension. Pour lui, c’est surtout un « problème d’incompréhension ».

Plus loin, le président a indiqué que la fête de l’indépendance est l’occasion de prôner l’unité et la cohésion et qu’ « on doit s’abstenir de poser des actes de ce genre, qui sont de nature à ternir la fête et l’image du Burkina Faso ».

En plus de la rencontre à Kaya, le chef de l’Etat a annoncé qu’il recevra la délégation de Boulsa, la semaine prochaine, cette fois à Ouagadougou pour discuter.

Des Infrastructures à hauteur de 23 milliards

C’est au pas de course que le chef de l’Etat a visité les infrastructures réalisées dans le cadre de la commémoration du 56e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso.

De la maison de la femme à place de la nation, en passant par l’auberge de l’appelé, le village artisanal, le stade, la brigade de sapeurs-pompiers, Roch Kaboré s’est dit animé d’un sentiment de fierté, à la fin de la visite. Ce sont au total 23 milliards qui a été investis pour permettre à la région de disposer de quoi booster son développement économique et social.

« Le souhait qu’on peut avoir, c’est que la région puisse gérer correctement l’ensemble de ces investissements… », a-t-il dit.

Mais tout n’est pas rose, parce qu’il reste encore des travaux à réaliser sur certaines infrastructures. « Le gouvernement prendra des dispositions pour que nous ayons des infrastructures définitives et propres », a rassuré Roch Kaboré, qui a par ailleurs rassuré que ce sera la dernière fois qu’on assiste à cette situation.

« Je pense que ce n’est pas normal que nous prévoyons de faire des activités dans les régions et que nous courrons à la dernière minute pour terminer », a martelé le président qui préside ce 11 décembre 2016, pour la première fois en tant que chef d’Etat, le défilé civilo-militaire marquant l’anniversaire de l’accession du Burkina Faso à la souveraineté nationale, le 56è du genre.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés