Coopération Burkina-Taiwan : Du matériel pour soulager les patients de l’hôpital Blaise Compaoré

samedi 10 décembre 2016 à 21h38min

L’Ambassade de Chine-Taiwan a offert des fauteuils roulants au Centre Hospitalier Universitaire Blaise Compaoré (CHU-BC), afin de permettre aux travailleurs d’être plus opérationnels pour mieux soulager les patients. La cérémonie de remise s’est déroulée ce vendredi, 9 décembre 2016 au sein de l’hôpital.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coopération Burkina-Taiwan : Du matériel pour soulager les patients de l’hôpital Blaise Compaoré

Dans le cadre de sa coopération technique, l’Ambassade de la République de Chine-Taïwan au Burkina accorde une place de choix au secteur de la santé et accompagne le gouvernement burkinabè à travers des infrastructures, des formations et des équipements. Ainsi, sous la demande du CHU-BC, elle a fait un don de 50 fauteuils roulants dont cinq électriques, pour faciliter le déplacement des malades. D’une valeur de 13 200 euros, soit 8 658 632 francs CFA, ce don est fait par l’Ambassade de Chine-Taiwan et l’Association taïwanaise AMITO CHARITY, une ONG bouddhiste ayant commencé sa mission caritative en Afrique en 1992.

Ce don permettra de répondre au besoin en matière de fauteuils roulants et permettra aussi de booster les performances du CHU-BC. Il s’inscrit dans la politique d’accompagnement de l’Ambassade de Chine-Taiwan qui entend apporter un soutien pour le bon fonctionnement de ce centre de soin.

Pour l’ambassadeur de la République de Chine-Taiwan, Shen Cheng Hong, cet appui logistique ouvre de nouvelles perspectives d’apports utiles, visant à répondre au mieux aux besoins des usagers et des travailleurs de l’hôpital Blaise Compaoré.
Pour le directeur de CHU-BC Alexandre Sanfo, ce don permettra de mieux prendre en charge les malades qui ont une mobilité réduite. Une unité de dialyse sera bientôt ouverte au CHU-BC grâce à la coopération Burkina-Taiwan.

A l’orée de l’année 2017, qui correspond à l’année de coq dans le calendrier chinois, l’ambassadeur de Chine-Taiwan a souhaité, par anticipation, ses meilleurs vœux au Burkina.

Youmali Koanari (stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 décembre 2016 à 12:08, par Alexio
    En réponse à : Coopération Burkina-Taiwan : Du matériel pour soulager les patients de l’hôpital Blaise Compaoré

    POurquoi du CHU est reste intact, malgre que Blaise Compaore n est plus Burkinabe ? Une gifle au peuple de promoter lhopital avec ce nom indigne dont l auteur nous ademontrer apres sa fuite en Cote D Ivoire. Le seule President a prendre la tagente en plein jours deshonorant ainsi sa personne. Maurice Yameogo a sa chute avait accepter son sort au jugement de la nation entierement, Et il nous quitter par la grande porte avec ses hauts comme ses bas. Lerreur est humaine quelque soit sa gravite. Entant que militaire, Ministre de la defence President, il avait fuit cette responsablite. Un Capitaine qui fuyaoit son bateau qui coulait. Combien d honneur lui reste-il ?

    L actuel President de la republique doit rebaptiser cet hopital avec un nom qui nous represente, la republique toute entiere.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2016 à 14:14, par Pifff
    En réponse à : Coopération Burkina-Taiwan : Du matériel pour soulager les patients de l’hôpital Blaise Compaoré

    "8 658 632 francs CFA".Il en faut combien pour acheter une V8 Toyota Landcruiser ?9 fois sans compter les frais de douane.Et combien de V8 Landcruiser possède l’Etat burkinabè ?Il en a tellement qu’il ne connait pas son nombre.D’ailleurs y en a tellement qu’il est permis de le voler sans être pris.Et pendant ce temps,on fait du boucan pour quelques 8 millions comme si ce pays est tombé trop bas.Au passage,il faut encore combien de temps pour débaptiser cet hôpital de la honte ?Même gratuit,j’irai pas me soigner dans un hôpital qui porte le nom d’un criminel

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2016 à 16:30, par Roger
    En réponse à : Coopération Burkina-Taiwan : Du matériel pour soulager les patients de l’hôpital Blaise Compaoré

    Mon Dieu ! Qu’attend le régime Kaboré pour mettre fin aux frasques interminables du ministre de la santé Smaila Ouédraogo ?Au lieu de rechercher des solutions idoines à la maladie de la dengue par une acquisition de réactifs suffisants de laboratoire et des consommables médicaux qui soulagent contre cette pathologie, le ministre investit dans des projets farfelus et inutiles comme la pulvérisation de certains endroits de la ville de Ouagadougou nuitamment avec un produit supposé lutter contre les moustiques de la dengue et qui n’est pas sans effets secondaires pour la santé humaine.. Monsieur le ministre, pourquoi choisir quelques jardins-maquis de Ouaga pour cette opération aux abords d’avenues de la ville ?Si ce n’est pas du populisme éhonté que vous cherchez, ce serait mieux de pulvériser des eaux usées de caniveaux où prolifèrent des moustiques palu et dengue. Par ailleurs, la dengue sévit un peu partout au Burkina et non pas seulement à Ouaga.Le financement utilisé pour cette opération non réfléchie aurait pu servir utilement à approvisionner les services de santé(CSPS,CMA,CHR,CHU) en consommables médicaux pour faire face aux prises en charge des accidents de fin d’année dans plusieurs localités du pays et particulièrement à Ouagadougou.Le ministre de la santé sachant qu’il a atteint un seuil d’impopularité irréparable, tente désespérément de poser des actions populistes qui ne pourront plus redorer son blason(blouson) terni. Les conséquences des actes de gestion anarchique du département de la santé en une année sont plus graves que l’impact de la dengue. Car, c’est une sorte de génocide sanitaire que le ministre a provoqué pour les populations à travers le blocage de la CAMEG pour ses intérêts claniques et régionaux. Monsieur le Président du Faso, c’est vous le Chef de l’Etat et père de la Nation. Vous ne devez pas laisser ce ministre continuer de sacrifier la vie des Burkinabè impunément. Ni lui, ni ses supposés appuis politiques ne sont au-dessus de la loi. Non à la patrimonialisation du ministère de la santé. Attention à la colère légitime de la population. Trop, c’est trop.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2016 à 16:04, par kabeemyé
    En réponse à : Coopération Burkina-Taiwan : Du matériel pour soulager les patients de l’hôpital Blaise Compaoré

    Blaise est plus burkinabé que vous espèce de lézards. Allez -y à Zianiaré déterrer grand père et grande mère Compaoré si vous êtes des hommes et on verra.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2016 à 16:05, par Kdi
    En réponse à : Coopération Burkina-Taiwan : Du matériel pour soulager les patients de l’hôpital Blaise Compaoré

    Clinique Blaise Compaore oui. Sinon c est pas hopital deh.ceux qui sont passes par la bas savent de quoi je parle

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2016 à 16:13, par kabeemyé
    En réponse à : Coopération Burkina-Taiwan : Du matériel pour soulager les patients de l’hôpital Blaise Compaoré

    Blaise est plus burkinabé que vous espèce de lézards. Allez -y à Zianiaré déterrer grand père et grande mère Compaoré si vous êtes garçons et on verra.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés