Personnels de l’éducation nationale dans les Hauts-Bassins : Le SYNATEB dénonce une mauvaise gestion

LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • mercredi 7 décembre 2016 à 22h45min

Le collectif syndical des syndicats autonomes de l’éducation a tenu une conférence de presse ce mardi 06 décembre 2016 à la bourse de travail de Bobo-Dioulasso. Cette conférence de presse fait suite à la crise que connait l’éducation dans la région des Hauts-Bassins en général et dans la province du Houet en particulier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Personnels de l’éducation nationale dans les Hauts-Bassins : Le SYNATEB dénonce une mauvaise gestion

Selon les conférenciers du jour, cette conférence est une occasion pour eux, d’éclairer non seulement l’opinion nationale et internationale sur les raisons de cette crise, mais surtout et aussi les nombreux parents d’élèves.

En effet, le syndicat national des travailleurs de l’éducation de base est en grève depuis plus de trois semaines. Il faut dire que « cette crise est liée à la mauvaise gestion des personnels de l’éducation nationale ». Selon les statistiques, la ville de Bobo-Dioulasso en 2014-2015 avait huit cent soixante-quinze (875) enseignants suppléants tandis que dans les campagnes, le manque d’enseignants se fait sentir.

C’est ainsi que, s’inscrivant dans la logique de ne pas dégarnir les écoles de la campagne au profit de celles de la ville de Bobo-Dioulasso, syndicats et administration avaient fait le choix de n’agréer aucune demande d’affectation pour convenance personnelle pendant la commission provinciale d’affectation. Cette proposition n’a pas été prise en compte par la Direction Provinciale de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (DPENA), avec de nombreuses affectations dans la ville de Bobo-Dioulasso pour nécessité de service.

Selon le secrétaire général du Syndicat National des Personnels d’Administration et de Gestion de l’Education et de la Recherche, (SYNAPAGER), Kalifa Ouattara, « plus de 40 enseignants y ont été affectés et certains même l’ont été sans acte ».

Tirant alors leçons de cette trahison de la part de la DPENA, les syndicats ont souhaité que les enseignants demandeurs d’affectation pour convenance personnelle pour cette année 2016-2017, puissent être satisfaits, en fixant le nombre de points à 07 ou 09. Ce qui a été rejeté par les autres membres de la commission avec la bénédiction de la DPENA. C’est finalement 15 points et plus qui a été retenu comme seuil par la commission.

Malgré les multiples tentatives des syndicats de mettre fin à ces affectations, lors de la commission d’affectation tenue le 22 aout dernier, la DPENA a renoué avec ses habitudes en procédant encore à des mutations sous le couvert des nécessités de service dans la ville où il n’y a aucun besoin selon les syndicats. Cette situation a irrité les syndicats qui exigent l’annulation pure et simple de la note opérant ces affectations, même s’ils reconnaissent que les affectations pour nécessité de service sont régies par un décret.

Aussi, ils tiennent pour responsables le Haut-commissaire de la province du Houet et le gouverneur de la région qui selon eux ont pris cause et effet pour la DPENA, en faisant fi de la pertinence de leurs préoccupations.

De même, ils ont saisi cette occasion, pour informer les parents d’élèves sur l’objet de leur lutte. Une lutte qui a pour objectif de défendre ces pauvres enfants des campagnes afin qu’ils aient les mêmes chances que ceux de la ville.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés