Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

Ceci est un communiqué du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir). • mercredi 7 décembre 2016 à 23h45min

Dans la matinée et l’après-midi du mardi 06 décembre 2016, des manifestations d’une extrême violence ont été perpétrées dans l’arrondissement n°8 de la commune de Ouagadougou à la suite d’un vote de défiance à l’encontre du maire dudit arrondissement.

Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

Le Mouvement du Peuple pour le Progrès condamne avec énergie cette dérive barbare antidémocratique qui est aux antipodes des valeurs républicaines prônées et défendues par le Parti.
Il exprime à toutes les personnes victimes de cette barbarie inqualifiable sa sympathie et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés

Il invite par conséquent les autorités compétentes à rechercher, poursuivre et sanctionner selon la rigueur de la loi tous les auteurs et complices de ces actes ignobles.

Pour sa part, le Mouvement du Peuple pour le Progrès prendra toutes les mesures nécessaires afin que tout militant dont la responsabilité est avérée dans la commission de cette barbarie soit sanctionné conformément aux textes fondateurs du Parti.

Au demeurant, et à titre conservatoire, les personnes dont les noms suivent sont exclues du Parti.
Ce sont :

- OUEDRAOGO Moussa, Secrétaire Général de la sous-section de l’Arrondissement n°8 ;

- ZONGO Mahamadi, Responsable au Contrôle et à la médiation de la sous-section ;

- ZONGO T. Omar, délégué du secteur n°36 ;

- OUEDRAOGO Sada, Responsable des Anciens du secteur n°35.

La direction nationale du Parti tient à rassurer les militants de sa fermeté sur le respect des valeurs de la démocratie, de la justice, des principes organisationnels et de la discipline.
Elle les invite par conséquent à la sérénité et la consolidation de l’esprit militant, afin de conforter le Mouvement du Peuple pour le Progrès dans la mise en œuvre des engagements pour lesquels le peuple lui a placé sa confiance.

Démocratie – Egalité – Progrès

Ouagadougou, le 07/12/2016
Dr Salifou DIALLO

Vos commentaires

  • Le 7 décembre 2016 à 21:02, par Le Vent En réponse à : Violence à l’arrondissement 8 de Ouagadougou : le MPP exclut 04 membres

    Ce n’est que des conflits d’interêt a l’interne. Nous somme k des spectateurs

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2016 à 21:47, par CP1 En réponse à : Violence à l’arrondissement 8 de Ouagadougou : le MPP exclut 04 membres

    J’ai bien envie de dire "je m’en fous de cette exclusion, point barre". Des militants du MPP ont fait des violences sur d’autres militants du MPP et des militants d’autres partis politiques avant, pendant et après les élections municipales. L’opposition avait même haussé le ton fasse à ce silence complice de la direction du MPP. Eh bien, si la direction du parti avait discipliné ses militants nous aurions peut être fait l’économie de ces saccages. Quel signale vous donnez aux investisseurs avec ces saccages.

    Répondre à ce message

  • Le 7 décembre 2016 à 22:24, par Oumar Sandiwidi En réponse à : Violence à l’arrondissement 8 de Ouagadougou : le MPP exclut 04 membres

    Suspendus ou exclus ? Sans etre entendus ? C’estanti- statutaire. Ou bien c’est la democratie MPP en marche comme ca ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 00:23, par CP1 En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    Toute chose étant égal par ailleurs, les militants n’ont pas volé, ils ne copient que la tête. Et le gouvernement veut que l’incivisme baisse ? Au sommet, on parle en désordre, sans respect pour les militants, les sympathisants, la population, et les partenaires alors, les agissements de la base, ne doivent pas étonner. Des militants de la base s’en foutent, des conséquences de leurs agissements. Point barre. Ainsi, va le pays de mouta - mouta où des militants du parti au pouvoir et parmi lesquels des élus du peuple se foutent royalement de ce même peuple. Point en barre. Tournez la page, pour une nouvelle épisode ou scandale.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 00:49, par Burkinabè En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    C’est un début, mais il faut aller bien au delà de simples affirmations. Notre pays, le Burkina Faso a besoin de paix et ces actes ne nous honorent pas.
    Il faut aller au delà de l’exclusion, une formation politique et civique de vos militants est nécessaire pour préserver la paix. Personne ne gagnerait à l’exécution de tels actes.
    Il faut prendre à bras le corps la résolution pacifique des différents et que de tels actes ne se produisent plus dans notre chère patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 03:01, par L’Indigné En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    Peine perdu ! On s’en fou de ces exclusions ! La violence comme mode de gestion est la marque du Parti. La défaite a une élection n’ y est pas admise, " Si le MPP avait perdu les élections, le pays serait en guerre" N,est ce pas ces militants formés pour la guerre qui n’ admettent pas leur défaite aujourd’hui ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 06:55, par LE VILAIN En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    QUE VOULEZ C’EST LA VIE RÉELLE DU MPP COMME CELA PARCE QU’ILS SE CROIENT A TOUT PERMIS ALORS ILS DICTENT LEUR LOI ET "NOUS, ON S’EN FOU"

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 08:14, par SAMANDÉ En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    Le MPP, arrêttez la comédie. Vous n’êtes rien moins que des fauteurs de troubles comme votre ancêtre le CDP. Allez mettre fin à vos conneries à Andémtenga (Kourittenga) par exemple, pour la quiétude des populations.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 08:18, par Keisha En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    Ce n’est que début de l’implosion de ce château de cartes qu’est le MPP. Un véritable fourre tout avec en tête des délinquants politiques sans aucune vision si ce n’est d’être au premier rang. La déchéance ne fait que commencer. Allons seulement.....

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 08:18, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    - Entredéchiquetez-vous les ventres ! Étripez-vous mutuellement ! Moi je ne suis qu’un simple spectateur assis dans son fauteuil entrain de regarder la scène. Merci de vous hâcher mutuellement à la mâchette et à la hâche !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 08:24, par Youwsom En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    "La direction nationale du Parti tient à rassurer les militants de sa fermeté sur le respect des valeurs de la démocratie, de la justice, des principes organisationnels et de la discipline."
    Ce n’est pas suffisant, dénoncez-les à la justice !
    Ils n’ont eu aucune formation politique de votre part : sauf des consignes de vote à respecter. Vous avez fait miroiter le bonheur dans la politique ; ils ont cru que galère finirait avec ces postes qu’ils occupent ! ils ont oublié ce qu’ils sont : burkinabè.
    Tant que vous allez utiliser des gens qui ne croient pas à l’avenir de ce pays mais qui convoitent les grosses voitures et les grandes villas, c’est des bruleurs potentiels que vous formez car ils seront aigris.
    Certainement qu’ils comptaient sur nos 8 000 milliards que THIEBA vient avec mais ils se trompent : thiéba c’est pas l’homme hein ! c’est un technocrate ; si vous vous amusez il ferme le robinet et retourne s’assoir dans le frais.
    Pardon MPP, laissez le coro Thiéba travailler, j’ai ma part dans 8 000 000 000 là : le bitumage de la RN 11. Même s’il ne fait pas votre affaire, laissez-le, il travaille bien.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 08:36, par narcisse Bado En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    une maniere de se voiler la face le MPP a tropé tout le monde . on s’en fou

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 08:46, par ZEPH En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    A l’issue des municipales du 22 mai 2016, la mouvance présidentielle, avaient obtenu 11 conseillers sur les 13 de l’arrondissement. Il revenait donc au MPP, avec 7 conseillers municipaux, de désigner le candidat de la mouvance présidentielle pour briguer la mairie de l’arrondissement. Pour ce faire, le parti au pouvoir organise des primaires. Kassoum Simporé l’emporte face à Mahamadi Zongo, son adversaire qui, du fait de cette défaite, devait sursoir à ses ambitions et se plier à la démocratie interne du parti.
    Mais contre toute attente, le 20 juin, lors de l’élection du maire, Mahamadi Zongo se porte de nouveau candidat et bat par 6 voix contre 7 Kassoum Simporé, le même qui l’avait battu lors des primaires. L’élection du maire, s’est terminée en queue de poisson. Et face à la tension, les forces de sécurité ont dû intervenir pour rétablir l’ordre.
    Le procès-verbal n’a pu être signé ce soir-là. Le lendemain, un groupe de militants du même arrondissement se déporta au siège du MPP à Nonsin pour que le « camarade » Mahamadi Zongo soit suspendu. C’est donc à cette requête que semble avoir répondu favorablement la section provinciale du bureau exécutif du MPP en suspendant Mahamadi Zongo de toutes les instances et activités du parti pour 6 mois. Et ce, pour « acte d’incivisme notoire ».

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 09:05, par lebronze En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    au lieu de les exclure du parti ils devraient être primés car ils sont de bons élèves pour avoir appris la leçon du maitre. c’est la devise du MPP, nouvelle façon de gérer la cité. on s’en fou, là, point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 09:05, par le panafricain En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    MPP contre MPP on s’en fous
    MPP avec ses contres alliances le pire est devant mais on s’en fous
    Alliance MPP et UPC = violence ,point barre

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 09:21, par SID PAWALEMDE En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    NAMISSIGUIMA ET TANGAYE du YATENGA dans la région du Nord

    Vous avez oublié M. OUOBA Bendi ?? Rappelez vous !!!!
    Il n’y a eu aucun respect de la directive du MPP signée par Salifou DIALLO et vous n’avez rien dit. Ce n’est que le début du commencement. Même pas un semblant de dialogue après les forfaits de TANGAYE et de NAMISSIGUIMA. Donc deux poudrières dans le Yatenga !!!! Le deux Maires (Tangaye et Namissiguima) feraient mieux de rendre le tablier.

    Aujourd’hui, le MPP parle de quel respect de principes organisationnels ?? Ou bien vous prenez les gens pour des nez percés ?

    Des militants du MPP ont fait des violences sur d’autres militants du MPP et des militants d’autres partis politiques avant, pendant et après les élections municipales. L’opposition avait même haussé le ton fasse à ce silence complice de la direction du MPP. Eh bien, si la direction du parti avait discipliné ses militants nous aurions peut être fait l’économie de ces saccages. Quel signale vous donnez aux investisseurs ???

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 09:24, par Walai En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    Les CDPistes bouffè au moins entre eux dan la paix même si c’est sans le peuple. Vous CDP second (le MPP), vous démontrez une barbarie politique jamais connue au Faso ; guerre interne au MPP, et le peuple observe. Un nouveau parti où tous y vont (anciens du CDP, du UNDD et j’en passe) pour se tailler une place le plutôt, je dis et je répète, il vous faut un balai de terreur pour instaurer l’ordre. Mais encore faut-il que les premiers responsables du MPP se disciplinent en se démarquant des propos indignes de leur rang

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 09:41, par ASCE LC interpellée ! En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    L’ASCE est invitée à auditer le PDSEB, en effet une odeur a fort relent de détournement de plus de deux milliards au préjudice de ce projet se susurre et tout est entrain d’être mis en œuvre pour étouffer l’affaire qui mettrait en cause des ministres du gouvernement KABA, un député, un chef coutumier, des entrepreneurs, un directeur du MINEFID et bien d’autre acteurs.
    Des détournement qui avaient court depuis le temps du PEDDEB et qui se sont accentués ces derniers temps. Ces faits avaient été dénoncés à l’époque à l’ASCE qui a demandé à la section de recherches de la gendarmerie de diligenter une enquête mais un p v arrangé n’avait pas permis de poursuivre les auteurs des faits malgré les preuves.
    Les montants détournés ont servi à construire des immeubles, des hôtels, des villas, ( sous prêtes noms ), des fermes, des véhicules pour les maitresses, des V8, des 4x4 pour des amis dont un ministre et un chef coutumier. Elle a servi aussi à financer des campagnes électorales, des manifestations de toute nature.....et à corrompre.
    L’ASCE LC est invitée à auditer très rapidement le PDSEB pour confondre les auteurs de ces actes. un dossier est déjà ouvert à l’ASCE au nom du mis en cause avec des preuves

    Répondre à ce message

    • Le 8 décembre 2016 à 10:56, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

      - Mon ami, n’avance pas masqué avec un tel sujet ! Si tu veux rendre service à la Nation, appelle en anonyme le numéro du Ren-Lac et dénonce les faits et dit tout ce que tu sais. Voici le numéro du Ren-Lac : 80 00 11 22.

      Merci de t’exécuter pour rendre service à la Nation. Ou bien tu appelles le rédacteur en Chef du Journal Le Courrier Confidentiel et tu le mets sur la piste.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 11:52, par Walai En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    Les CDPistes bouffè au moins entre eux dan la paix même si c’est sans le peuple. Vous CDP second (le MPP), vous démontrez une barbarie politique jamais connue au Faso ; guerre interne au MPP, et le peuple observe. Un nouveau parti où tous y vont (anciens du CDP, du UNDD et j’en passe) pour se tailler une place le plutôt, je dis et je répète, il vous faut un balai de terreur pour instaurer l’ordre. Mais encore faut-il que les premiers responsables du MPP se disciplinent en se démarquant des propos indignes de leur rang

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 12:30, par dar na ka ta En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    Mr salifou DIALLO vient par cette exclusion offrir au procureur général la liste des gens à poursuivre par auto saisine au cas ou personne ne reposerait une plainte pour les acte de vandalisme posés dans l’arrondissement n°8 de Ouaga. le peuple averti suis avec intérêt les actes d’indépendance que notre justice indépendante pose.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 12:46, par Cherchons des solutions En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    Tous ceux là qui disent de "s’entredéchirer, on s’en fou" ne sont pas différent de celui qui a demandé un seau d’eau pour se laver les mains au temps de Jésus . Sans vouloir le dire, c’est la même chose.
    Tout problème a une solution. Faites des suggestions constructives que de souhaiter qu’il y ait des erreurs.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 13:14, par Alexio En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    C est honteux pour un pays qui a dans ses memoires une traversee de desert qui nous obligeait tous a notre sobriete intellectuelle de conquerir le pouvoir avec sa vision politique et non se cantonner dans toujours dans cette echelle de l assenssion sosiale par la politique politicienne le cancer des nations africains colonises par la France.

    On rentre dans la politique pour la maintenace du statut sosial, l argent et les privileges sans pour autant a la fin de son mandat deposer un bilan positif pour l amelioration du Standing collectif de la majorite des menages a qui on a sermenter, d apporter des solutions fiables aux Challenges quotidiens du moment.

    On passe tout son temps aux luttes intestines, des conflits d interets qui ne devraient pas avoir droit de cite dans une democratie jeune comme la notre.

    L homme a la place qu il le merite.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 13:26, par Ka En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    Salif DIALLO, les dealers et voyous que Le CDP envoyait intimider les opposants, c’était sous qui ? Tu es comptable de ce qui arrive aujourd’hui : Le MPP a conservé l’héritage du CDP, et c’est comme avant. plusieurs fois ministre de Blaise Compaoré, tu as tout conservé du CDP pour ton MPP. Tout ce qui s’est passé sous le régime Blaise Compaoré en 27 ans avec son parti, des destructions des biens, crimes, vols, détournements, se répètent avec le MPP et ses petits voyous venus du CDP. Sans une politique juste, une classe donné ne pourra pas dominé très longtemps son peuple averti, et par conséquent un soulèvement peut rectifier le tir comme d’habitude au pays des hommes intègres. Qu’une condamnation exemplaire soit donner a ses larbins, pour les dire qu’on n’a pas le droit de détruire ce qui a été fait, dans un pauvre pays comme le nôtre.

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 13:43, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    - Bonnes gens, je viens d’apprendre une histoire rocambolesque ! Dites-moi que c’est faux ! Ou va-t-on dans ce pays ? Je viens d’apprendre qu’un député MPP a subtilisé une V8 et a falsifié les papiers. Ce ce que je sais, ce dernier qui tyrannisait ses agents pour les exiger la probité dans un projet financé par les USA en arrive là ?! C’est effarant ! Comme quoi on ne fait pas ce qu’on exige des autres !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 8 décembre 2016 à 13:57, par Figo En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    Moi, je pense qu’il s’agit encore de luttes internes et fratricides pour contrôler le peu d’espaces verts et de parcelles cachées qui restent dans la zone. En plus, ils couvriront leurs méfaits passés. Parmi les protagonistes cités, certains sont mouillés jusqu’au cou dans la gestion de PTO de l’ancien arrondissement de Signoghin. Si les responsables du MPP voulaient véritablement le changement, ils auraient dû écarter les candidatures de tous ceux qui sont cités dans les malversations. Reste à assumer maintenant. Point barre

    Répondre à ce message

  • Le 14 décembre 2016 à 14:58, par dara En réponse à : Violences dans l’arrondissement n°8 de Ouagadougou : Le MPP exclut quatre militants

    A l’UPC vous n’êtes pas mieux. Des intrigants de tous genre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés