Journée contre la corruption : C’est Bobo-Dioulasso qui abrite l’événement cette année

LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou (Stagiaire) • lundi 5 décembre 2016 à 23h40min

Des acteurs de la lutte contre la corruption au Burkina Faso étaient face à la presse ce lundi 5 décembre 2016 au Centre de presse Norbert Zongo. Cette conférence de presse marque le lancement de la commémoration de la Journée internationale de lutte contre la corruption, journée commémorée chaque 9 décembre. Cette année, le thème national est « L’application de la loi anti-corruption : enjeux et défis. »

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée contre la corruption : C’est Bobo-Dioulasso qui abrite l’événement cette année

C’est en 2006 que les Nations-Unis ont décrété le 9 décembre Journée de la prévention et de la lutte contre la corruption. Cette année, le thème international de la journée est « La corruption : une entrave à l’atteinte des Objectifs de développement durable ».

Au Burkina Faso, la journée sera commémorée à Bobo-Dioulasso sous le thème « L’application de la loi anti-corruption : enjeux et défis. » L’organisation de cette commémoration est l’œuvre de plusieurs acteurs de la lutte anti-corruption. Il s’agit de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), le réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC), le Réseau africain des journalistes pour l’intégrité et la transparence (RAJIT), le Réseau burkinabè des jeunes leaders pour l’intégrité (RBJLI) et l’Observatoire pour la justice et la démocratie (OJD).

Le choix de ce thème n’est pas fortuit à en croire Luc Marius Ibriga, contrôleur général d’Etat, l’un des conférenciers du jour. En effet, en mars 2015, le Burkina Faso a voté une loi anti-corruption qui est l’une des meilleures législations en la matière au monde. Cependant, souligne Luc Marius Ibriga, « se dresse le défi de son application, la nécessité d’un engagement commun et ferme pour sa mise en œuvre diligente et effective. »

Plusieurs activités sont prévues dans le cadre de la commémoration de cette journée.

- Une caravane d’information des populations dans les rues de Bobo-Dioulasso

- Un panel au cours duquel seront développés trois sous-thèmes : « les actes et pratiques de corruption au Burkina Faso », « les mécanismes nécessaires pour prévenir, détecter et réprimer la corruption au Burkina Faso », « l’état des lieux de l’application de la loi anti-corruption au Burkina Faso »

- une conférence sur le thème « Citoyenneté et espace public : enjeux sociopolitiques de la démocratisation au Burkina Faso. », animée par le Pr Albert Ouédraogo et Germain Nama

- des émissions télévisées et radiophoniques sur la lutte contre la corruption.
[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés