CODER : Départ d’Alain Zoubga, arrivée de Soumane Touré et de Valère Somé ?

lundi 5 décembre 2016 à 23h45min

Le dimanche 16 octobre 2016 à Ouagadougou, huit partis politiques à savoir, le RSR (Rassemblement pour un sursaut républicain), les LR (Les Républicains), le CDP (Congrès pour la démocratie et le Progrès), la NAFA (Nouvelle Alliance du Faso), Le Faso autrement, l’ADF/RDA (Alliance pour la démocratie et la Fédération/Rassemblement démocratique africain), l’UNDD (Union nationale pour la démocratie et le développement) et l’Autre Burkina/PSR (parti pour le socialisme et la refondation) officialisaient, par la signature d’un protocole d’accord, leur union par la mise en place de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER).

CODER : Départ d’Alain Zoubga, arrivée de Soumane Touré et de Valère Somé ?

Moins de deux mois après ce ‘’mariage’’, c’est la vie en ‘’résidence séparée’’ pour l’Autre Burkina/Parti pour le socialisme et la refondation (l’Autre Burkina/PSR) par rapport aux autres membres de la CODER. En effet, le parti de Dr Alain Zoubga a annoncé la suspension de sa participation aux activités de la CODER.
C’est ce qu’on peut résumer des propos du président de cette Coalition, Dr Ablassé Ouédraogo, via la radio Oméga FM.

Pour Dr Ablassé Ouédraogo, « tout le monde est souverain dans la coalition. Nous n’avons pas de commentaires pour l’instant en attendant de rencontrer le président de l’Autre Burkina/PSR pour mieux comprendre ce qu’il a voulu dire dans la lettre qu’il nous a adressée le 29 novembre(2016) », rapporte Oméga FM des propos du premier responsable de la CODER.
Si ce dernier est resté ‘’diplomatique’’ dans ses propos aux relents politiques voilés, avec en sus, la promesse de rencontrer d’abord le premier responsable de l’Autre Burkina/PSR pour comprendre les « fondements » de sa décision, d’autres sources que nous avons contactées au sein de la Coalition à ce sujet se sont voulues ‘’affirmatives’’ et ‘’directes’’ sans pour autant commenter le contenu de la lettre de l’intéressé.

« On le voyait venir au fait. Vous constaterez que même le jour de la cérémonie de lancement, il (président de l’Autre Burkina/PSR) n’était pas là, il s’est fait représenter par quelqu’un d’autre. On s’attendait donc à ça mais comme c’est une organisation, chacun vient librement et repart librement », rétorque notre source avant d’ajouter : « C’est le genre de personnes qui jouent un double-jeu ».

Pour cette autre source, « ce sont des gens qui ont peur et qui, peut-être, traînent des casseroles, il suffit qu’on les intimide et ils se rétractent. Et dans la CODER, c’est d’ailleurs l’homme qui pèse le moins en termes d’assises ».

A en croire nos interlocuteurs, ‘’la CODER se porte bien et continue de dérouler correctement son programme en faveur de la réconciliation nationale’’.

Mieux, confient ces sources, de nombreuses figures, tant de l’opposition que de la majorité, attendent de faire leur entrée dans la CODER. Elles citent Soumane Touré (Parti de l’indépendance du travail et de la justice, PITJ) et Valère Somé (premier président de la Convergence pour la démocratie sociale, CDS).

Nous avons tenté, sans succès, d’entrer en contact avec Dr Alain Zoubga pour avoir sa réaction.

Les jours à venir nous en diront certainement un peu plus sur ces questions de la CODER qui se veut « non seulement un cadre de dialogue, mais également un creuset de recherches de cohésion sociale, de l’unité et de la réconciliation des Burkinabè » (http://lefaso.net/spip.php?article73676).

Affaire à suivre donc !

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Lire aussi : Réconciliation nationale : La CODER reçue par le Mogho Naba

- « Le Burkina fait face à une crise multidimensionnelle jamais égalée », note le président de la CODER, Dr Ablassé Ouédraogo

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés