Convention des secteurs structurés du MPP : « C’est main dans la main que nous pouvons réussir à transformer le pays … » , exhorte le coordonnateur, Ludovic Bationo

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • dimanche 4 décembre 2016 à 23h25min

Les secteurs structurés du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) ont tenu, le samedi, 3 décembre 2016 à Ouagadougou, une convention nationale pour marquer la commémoration de l’An I de l’accession au pouvoir de Roch Kaboré. Occasion pour les participants, venus des 45 provinces, de jeter un regard sur le chemin parcouru et se donner les moyens d’une mobilisation pour accompagner le pouvoir.

Convention des secteurs structurés du MPP : « C’est main dans la main que nous pouvons réussir à transformer le pays … » , exhorte  le coordonnateur, Ludovic Bationo

Cette convention est donc insérée dans les activités marquant la commémoration du parti, MPP, de l’An I de l’élection de Roch Kaboré à la Présidence. Entamée la veille, cette rencontre nationale a permis aux militants du parti de ces secteurs, d’égrener « les nombreuses avancées enregistrées » par le pouvoir en une année d’exercice. Ainsi, le coordonnateur, Ludovic Bationo, s’est réjoui des actions du gouvernement en faveur des secteurs sociaux tels la gratuité des soins de santé pour certaines couches sociales et le recrutement des 4 200 étudiants pour l’enseignement, la mise en route du « zéro corvée d’eau ».

Un acte audacieux de la part du gouvernement, selon M. Bationo, d’injecter des milliards dans les acteurs sociaux. Ce qui n’était pas le cas avant, affirme-t-il.
C’est pourquoi, a-t-il déploré que des gens ne voient la situation qu’en noir. « Le Burkina Faso est devenu un pays invivable, c’est vrai ; parce que ceux qui avaient des avantages du pouvoir déchu, ne peuvent que ne pas se reconnaître dans une situation où ils n’ont plus les avantages. Quand je vois des opposants, qui bénéficiaient d’enveloppes nuitamment et qui insultaient Blaise Compaoré le jour, que ces derniers crient qu’au Burkina, ça ne va pas, et que la réponse promise au peuple est devenue le problème, ces personnes ne sont pas honnêtes. Même quand on est opposant, on doit avoir le courage de dire la vérité en reconnaissant les efforts qui sont faits », titille M. Bationo.

Sur la fronde sociale, notamment la grève des agents de santé, Ludovic Bationo a apporté le soutien des secteurs structurés au ministre de la santé (présent à la cérémonie d’ouverture des travaux) avant d’ajouter : « Le régime déchu est parti avec les enveloppes qu’on distribuait à certains syndicats pour les faire taire, certains sont sortis de leur léthargie et de leur sommeil. Aujourd’hui, n’importe qui pense qu’il faut revendiquer ».

C’est pourquoi, après avoir expliqué le contexte national (surtout sécuritaire) et international difficile, il a appelé l’ensemble des Burkinabè à mettre en avant l’intérêt supérieur du pays dans leurs actions. « C’est ensemble que nous pouvons construire le Burkina. C’est main dans la main que nous pouvons réussir à transformer le pays en un pays où il fait bon vivre », exhorte-t-il.

Pour le secrétaire général du MPP, Clément P. Sawadogo, en douze mois d’exercice, il y a des motifs de satisfaction. Et ce, malgré les défis liés entre autres à la sécurité et aux ‘’velléités de sabotage de politiciens disqualifiés et tapis dans l’ombre’’.

Ce rendez-vous a donc servi de cadre pour exposer sur le nouveau référentiel de développement, le PNDES, afin de mettre tous les « camarades » sur une longueur d’onde pour prendre d’assaut les chantiers de développement.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Messages

  • Toi la tu es qui pour parler des syndicats de la sorte.ok on vera les jours avenir ce la riposte desyndicats

  • Bjr, je demande a Mr Ludovic en retour de sortir aussi de sa léthargie et de son sommeil pour pouvoir aider le président à gouverner. c’est pas en jouant au griot que vous l’aidez. Epuis de grâce ça fait plus de deux ans maintenant que le régime de Compaoré a été balayé donc arrêté de nous pomper l’air avec c’est histoire pour enfant et mettez vous au travail. Et pour les 4200 étudiants je dis que vous provitez de la misère des gens sinon vous avez bien que si il y avait d’autre alternative aucun n’étudiant n’allait se mettre dans ça donc arrêté de brandir ça à tout vent.
    Le Chancelier

  • C était une très belle convention j invite tous les camarades des secteurs structurés à travailler.

  • Exactement comme le CDP dans le temps. Infiltration de l’Administration publique par le parti au pouvoir..

  • Merci Monsieur Bationo, les gens demandent en un an de pouvoir ce qu’ils n’ont jamais demandé sous un régime qui a fait 27 ans. Le pire promis par les partisans du régime déchu n’a pas eu lieu après le départ de Blaise, ils veulent donc créer le chaos par tous les moyens. Tous se sont confondus pour faire échouer le programme en voulant faire naitre la désolation dans les cœurs des concitoyens. MPP, soyez sur, vous ne serez jamais seuls.

  • Dans quel pays sommes nous ? N’importe qui s’élève pour insulter grossièrement les syndicats. Il faut que Rock recadre sa troupe sinon cela peut entrainer sa chute car l’orgueil précède la chute, a- t-on l’habitude de dire.

  • Sous Blaise, les médecins n’ont jamais observé une gréve sans service minimum. Tout nouveau tout beau mais sachez que dans ce pays on se connait et Rock n’est pas arrivé au pouvoir en main avec un bâton magic. Gréves par ci gréve par la, si l’erreur a été l’augmentation du salaire des magistrats, je donne raison a certaines gréves. Sinon, revenez sur terre pour marcher ou démarrer votre véhicule. En fait,quittez les nuages.

  • Dans la majorité, les burinabés n’ont pas apprécié absence de service minimum lors de la gréve des médecins. Les impôts ont grevé sans que les gens ne se plaignent bien que certaines prestations de service étaient bloquées. Mais lorsque pour une question de revalorisation salariale, des gens assermentés oublient certains besoins primaires et se permettent des actions conduisant à la perte de la vie humaine, il faut pousser la réflexion loin. Nos hôpitaux même n’étant pas dans une situation de gréve n’arrivent toujours pas depuis plus de 30 ans à couvrir les besoins en soin des population. Actuellement avec le paludisme, la dialyse, la dengue, je peux dire que le moment fut mal choisi par nos personnes assermentées pour leurs gréves.

  • 1-absence de service minimum lors de la grève des médecins
    2-Greve par ci par là
    3-Revendication qui vont au Delas de nos moyens,

    Tout cela parque les secteurs structuré étaient OUBLIES après élection.
    Pour le moment, que soit santé et autres c est toujours les mêmes administrations et les mêmes principes du précèdent régime qui existent.je ne sais pas si le Pouvoir en place craint l paiement des droit(dédommagement) des différents responsables qui y sont toujours en oubliant que les perte que fabriquent ces individus dépassent mille fois le montant évité, sinon, logiquement ils devraient depuis mettre qui il faut à la place qu’il faut afin d’assainir les différente institutions afin d’être maitre de la situation..
    sûre et certain,
    ce sont les mêmes qui ont essayé d’empêcher la réussite du programme du Président Rock par des attentats, des coup d’états et autres, qui jusqu’à présent ont échoué qui ont maintenant opté une guerre froide à l’intérieur des différents services et institutions.

    qui pouvait palier à cela autre que le secteur structuré ?
    quelqu’un peu me dire pourquoi le DG de service qui en un an à placé ses proche au sein du dit service en amenant le nombre des employé de 500 à 1000 et poussière et se retrouver zéro employé pendant une grève ? reste à réfléchir.

    Il s’agit sans doute d’une méthode pour discréditer le corps médical auprès de la population et cela surement va rendre la tache difficile au nouveau gouvernement. Déjà nous voyons que le corps médical s’est fait ouillé pas la population avec des cri "assassin assassin".
    où allons nous ?
    Nous avons connu l’éducation avec son vrai rang quand l’élève croisait les mains quand le maitre passait. Maintenant avec tellement de discréditations de ce corps l’élève sert les colles de ce même maitre. Si cela atteint les autres corps, nous ferons surement face à l’irréparable, et c est cette forme de guerre que le régime déchus a commencé(Toujours rendre le pays ingouvernable).
    les secteurs structurés étant les militants du régime au pouvoir et en service dans les différents services sont censés apporter le changement avec tous les moyens qu’ils disposeront. Mais hélas ils étaient oubliés et toujours victimes des difficulté que je ne vais cité ici.
    merci que le bureau politique font le reflexe à temps.
    Mon unique conseil :(Gouvernement et secteur structuré)que chacun se ressaisisse pour empêcher notre pays de sombrer dans le chaos !

  • Au temps du president Compaore, c’etaient les Amis De Blaise (ADB). Aujourd’hui, ce sont les sans "noms" qui sont en train de chanter les louanges du president Kabore. Pour avoir de la credibilite, il faut que ces gens, tout en enumerant les success du gouvernement en 12 mois, parlent aussi de ses insuffisances.

    Monsieur le president, ne les ecoutez pas ! Remerciez les et dites leur d’arreter, "point barre" !

  • Hé ! hé hé !!!! BATIONO est le nouveau Salif DOLEMVZANGA de ROCH. Ils se connaissent bien d’ailleurs puisqu’ils sont de la même bande de rapaces. Dommage à toi pour ce rôle.

  • Mimbour, apporte des solutions à ton pays au lieu de chercher à salir ceux qui parlent à visage découvert. S’asseoir derrière un clavier et critiquer, tout le monde peut le faire mais apporter des solutions intelligentes, certains le font. Si tu n’as pas de rôle dans ce pays , cherches en au risque d’être plus inutile que ceux que tu traites de rapace.

  • Qui est ce Sieur pour parler ainsi des syndicats ? Quel est son background ? Ou travaille t-il ? N’est ce pas les politiciens- professionnels militants de première heure de ODP/MT,du CDP, et du MPP qui font seulement acte de présences au service et repartir aussitôt ? Le chef de service ne peut le rappeler a l,ordre, parce responsable des secteurs structurés du pouvoir. Avec des gens de cet acabit le pays ne peut aller nulle part. La politisation de l,Administration est la source de son faible rendement. Exit ces gens de l,Administration publique.

  • Le Changement en Marche, a t’on besoin de savoir où quelqu’un travaille pour juger de son utilité à son pays ? Apparemment, tu le connais bien parce que tu parles de l’ODPMT et du CDP. Ayez le courage de dire vos frustrations à vos anciens amis au lieu d’utiliser des lieux d’échange sérieux comme lefaso.net pour vous vider. Votre souhait est d’installer le chaos au Burkina Faso mais le chien aboie, la caravane passe passe passe depuis 1 an quelques jours.

  • Bationo ? est-ce le meme qui jouait le meme role au CDP ? Si c’est le meme je n’ai rien a dire

  • Courage au MPP et à ses militants. Malgré les embuches, les calomnies et les sangsues tapis dans l’ombre, vous avancez et vous avancerez encore plus. On ne finit jamais de lutter tant qu’on a toujours une conviction de la justesse de ce que l’on fait. Personne n’a cru en vous mais vous voila au pouvoir contre vent et marrés.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés