Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Convention des secteurs structurés du MPP : « C’est main dans la main que nous pouvons réussir à transformer le pays … » , exhorte le coordonnateur, Ludovic Bationo

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • dimanche 4 décembre 2016 à 23h25min
Convention des secteurs structurés du MPP : « C’est main dans la main que nous pouvons réussir à transformer le pays … » , exhorte  le coordonnateur, Ludovic Bationo

Les secteurs structurés du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) ont tenu, le samedi, 3 décembre 2016 à Ouagadougou, une convention nationale pour marquer la commémoration de l’An I de l’accession au pouvoir de Roch Kaboré. Occasion pour les participants, venus des 45 provinces, de jeter un regard sur le chemin parcouru et se donner les moyens d’une mobilisation pour accompagner le pouvoir.

Cette convention est donc insérée dans les activités marquant la commémoration du parti, MPP, de l’An I de l’élection de Roch Kaboré à la Présidence. Entamée la veille, cette rencontre nationale a permis aux militants du parti de ces secteurs, d’égrener « les nombreuses avancées enregistrées » par le pouvoir en une année d’exercice. Ainsi, le coordonnateur, Ludovic Bationo, s’est réjoui des actions du gouvernement en faveur des secteurs sociaux tels la gratuité des soins de santé pour certaines couches sociales et le recrutement des 4 200 étudiants pour l’enseignement, la mise en route du « zéro corvée d’eau ».

Un acte audacieux de la part du gouvernement, selon M. Bationo, d’injecter des milliards dans les acteurs sociaux. Ce qui n’était pas le cas avant, affirme-t-il.
C’est pourquoi, a-t-il déploré que des gens ne voient la situation qu’en noir. « Le Burkina Faso est devenu un pays invivable, c’est vrai ; parce que ceux qui avaient des avantages du pouvoir déchu, ne peuvent que ne pas se reconnaître dans une situation où ils n’ont plus les avantages. Quand je vois des opposants, qui bénéficiaient d’enveloppes nuitamment et qui insultaient Blaise Compaoré le jour, que ces derniers crient qu’au Burkina, ça ne va pas, et que la réponse promise au peuple est devenue le problème, ces personnes ne sont pas honnêtes. Même quand on est opposant, on doit avoir le courage de dire la vérité en reconnaissant les efforts qui sont faits », titille M. Bationo.

Sur la fronde sociale, notamment la grève des agents de santé, Ludovic Bationo a apporté le soutien des secteurs structurés au ministre de la santé (présent à la cérémonie d’ouverture des travaux) avant d’ajouter : « Le régime déchu est parti avec les enveloppes qu’on distribuait à certains syndicats pour les faire taire, certains sont sortis de leur léthargie et de leur sommeil. Aujourd’hui, n’importe qui pense qu’il faut revendiquer ».

C’est pourquoi, après avoir expliqué le contexte national (surtout sécuritaire) et international difficile, il a appelé l’ensemble des Burkinabè à mettre en avant l’intérêt supérieur du pays dans leurs actions. « C’est ensemble que nous pouvons construire le Burkina. C’est main dans la main que nous pouvons réussir à transformer le pays en un pays où il fait bon vivre », exhorte-t-il.

Pour le secrétaire général du MPP, Clément P. Sawadogo, en douze mois d’exercice, il y a des motifs de satisfaction. Et ce, malgré les défis liés entre autres à la sécurité et aux ‘’velléités de sabotage de politiciens disqualifiés et tapis dans l’ombre’’.

Ce rendez-vous a donc servi de cadre pour exposer sur le nouveau référentiel de développement, le PNDES, afin de mettre tous les « camarades » sur une longueur d’onde pour prendre d’assaut les chantiers de développement.

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés