Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

Par AFP • samedi 3 décembre 2016 à 03h00min

Selon les résultats du scrutin de jeudi publiés par la commission électorale, Yahya Jammeh s’est classé deuxième avec 36,6% des voix derrière Barrow, crédité de 45,5% des suffrages. Le troisième et dernier candidat en lice, Mama Kandeh, a drainé 17,8% des voix. La participation avoisinait les 65%.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue

"Je déclare Adama Barrow légalement élu pour servir comme président de la République de Gambie", a proclamé le président de la Commission électorale Alieu Momar Njie devant la presse, appelant "à respecter la paix".

Arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en 1994, Yahya Jammeh avait été élu une première fois en 1996, puis largement réélu tous les cinq ans depuis.

Adama Barrow, vainqueur déclaré de l’élection présidentielle gambienne, a salué vendredi l’avènement d’"une nouvelle Gambie", après 22 ans de pouvoir de

Yahya Jammeh qui a reconnu sa défaite et félicité son adversaire, lui souhaitant bon vent.

Il s’était dit certain d’une nouvelle victoire à la présidentielle de jeudi, et ses détracteurs lui prêtaient l’intention de n’accepter aucune autre issue. A la surprise générale, il a félicité Barrow par téléphone et reconnu sa défaite dans une déclaration télévisée vendredi soir, sa première réaction depuis l’annonce des résultats.

"Vous, Gambiens, avez décidé que je devais être en retrait, vous avez voté pour quelqu’un pour diriger le pays, (...) je vous souhaite le meilleur", a affirmé M. Jammeh, apparaissant en boubou blanc, filmé devant un bureau.

Devant la caméra, il a ensuite téléphoné à son tombeur et l’a félicité : "Vous êtes le président élu de Gambie et je vous souhaite le meilleur".

Quelques heures auparavant, Adama Barrow avait salué les derniers développements dans son pays, dans un entretien avec l’AFP à Kololi (environ 30 km de Banjul).

"Le message pour les populations gambiennes : il est temps de se mettre au travail. C’est une nouvelle Gambie, une nouvelle attitude, pour le changement et le développement de notre pays", a poursuivi Barrow, un homme d’affaires encore inconnu sur la scène politique il y a six mois.

- ’La volonté du peuple’ -

Vendredi, de nombreux Gambiens ont salué sa victoire dans les rues à travers Banjul, sans intervention des forces de sécurité qui étaient déployées depuis tôt vendredi matin. Des jeunes ont pourtant été vus déchirant ou piétinant des banderoles et affiches à l’effigie de Jammeh.

Le réseau internet et les communications téléphoniques internationales, qui avaient été coupés depuis mercredi soir afin d’empêcher la diffusion de résultats non officiels, ont été rétablis vendredi, a-t-on constaté.

Quelque 890.000 électeurs, sur près de 2 millions d’habitants de ce pays enclavé dans le territoire sénégalais, hormis sa façade atlantique, étaient appelés jeudi aux urnes pour départager Yahya Jammeh, Adama Barrow et Mama Kandeh, tous âgés de 51 ans et nés en 1965, année de l’indépendance.

Par AFP
Photo : Rfi

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 décembre 2016 à 08:04, par biiga
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    seul les imbéciles ne changent pas.tata djame a pris la bonne décision A quoi ça sert de tuer ses concitoyens pour une affaire de pouvoir dont toi même tôt ou tard partira et laisser.tu mettra le peuple en retard et le pays aussi.prenons l’exemple du Burkina après 27 ans on ne peut pas parler de développement.on a tellement mis dans les têtes des burkinabés l’accès au gain facile corruption sur corruption détournement de derniers publics. on passera tout notre temps à mendier.quelle honte, on donne1000 f pour construire une infrastructure ( route, école, dispensaire) les les 800 iront dans les poches des dirigeants. quelle honte.avec ça vous pensez qu’on peut se développer.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2016 à 09:08, par Mafoi
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Incroyable mais vrai,qui l’eût cru.Voilà quelqu’un qu’on présentait comme un dictateur,un fou mais qui vient de prouver le contraire en concédant sa défaite alors qu’il était au pouvoir depuis 22 ans et dispose donc de tous les leviers du pouvoir pour se maintenir au pouvoir en faisant un braquage.Chapeau bas l’artiste et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule,le président angolais aurait décidé de ne plus se représenter en 2017.A petits pas,nous assistons à la disparition des dinosaures mais il reste ces "3 fils de" qu’il faut effacer sur la carte africaine à savoir bongo fils,eyadéma fils,kabila fils

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2016 à 09:45, par sou kousse
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Comme quoi tout le monde change, qui aurait pu l’imaginer ? organiser des élections après un long règne, les perdre et le reconnaître, il faut saluer malgré tout le courage de l’homme. Ce n’est pas tous les jours qu’on voit une telle attitude de la part de nos "dinosaures" au pouvoir.
    Puisse ce nouvel esprit souffler sur tout le continent et fasse tomber les derniers bastions des pouvoirs ad "vitam aeternam" sans violence.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2016 à 09:55, par Sheiky
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Un souffle d’air frais sur le continent qui est habitué à avancer à reculons. Une belle surprise parce que tout le monde était persuadé que Djammeh avait la volonté claire de passer même si il était clair qu’il est impopulaire.
    Au delà de la liesse et du sentiment de libération, nous souhaitons que les gambiens et leurs nouveaux dirigeants prennent vraiment l’engagement d’apporter un changement réel au pays qui doit être reconstruit sur tous les plans.
    Comme dit par l’internaute 2, selon nous rappelle la situation très amère qui se passe en RDC, au Congo Brazza, au Gabon etc... Des pays qui s’enfoncent chaque jour dans un gouffre pour des ambitions personnelles et claniques au détriment des intérêts de la Nation.
    Bon vent aux gambiens et qu’ils puissent profiter de la providence qui leur accordée.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2016 à 10:10, par Zanga léwa
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Bien dit Mafoi, il n’y a pas que les "3 fils de" qu’il faut effacer sur la carte africaine,il faut souhaiter qu’en plus de Dos Santos, les autres vieux pères qui restent songent aussi à se retirer. Quand on ne renouvelle pas les vielles outres, le vin nouveau qu’on y verse finit toujours par les faire éclater.(ref. évangiles)

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2016 à 10:19, par WHISKY
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    A l’opposée de ceux qui en font de la SAUVAGERIE une fierté nationale c’est par les urnes que les peuples civilisés s’expriment Vive les urnes à bas la VOYOUCRATIE NATIONALE

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2016 à 10:50, par ngoonga
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    C’est ce qu’on appel la sagesse. YAYA a donné une leçon à tous ceux qui tenterons de foncer droit dans la lagune. pardon dans le mur !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2016 à 11:26, par Le Roi
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Il y a de ces moments de la vie où , du fond de l’abîme de l’enfer , une main angélique nous tend une perche pour nous sortir de là : c’est l’heureux destin que vient de connaître le peuple GAMBIEN . Maintenant il reste à déterminer qui , parmi JAMMEH et BARROW est le père NOËl ( nous sommes en décembre ) dans cette histoire. Le premier pour avoir concéder sa défaite et féliciter son adversaire avant la proclamation des résultats et après 22 ans de règne sans partage ? Le second pour avoir promis des se retirer après seulement trois ans de règne et de ne plus se représenter ?
    Cette fois le Bon Dieu est GAMBIEN ; en 2017 il sera peut être ANGOLAIS !

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2016 à 14:39, par Papa
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Le president Yaya Jammeh qu’on a toujours critique’ pour etre dictateur en plus de sa tenue extravagante digne d’un gerant de cimetiere a montre’ a la face du monde et particulierement l’Afrique, qu’il est un homme de paix et honnet. Avant les elections il disait qu’il accepterait les resultats meme s’il y aurait une voix d’ecart entre lui et son adversaire, pourtant il avait tous les leviers pour passer en force. Une bonne lecon pour le reste des dictateurs Africains Bravo a Yaya Jammeh .

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2016 à 17:37, par NAABIGA
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Ainsi va la vie . Demain c’est l’Afrique qui va dominer le monde. C’est irréversible. On sent la main de Dieu en Gambie si comment comprendre ce qui s’est passé ? Les voies de Dieu sont insondables. La contagion va commencer avec l’Angola . Ou ils acceptent le système Faso facile ou l’insurrection du Faso. Ce qui est sur la jeunesse Africaines est consciente à jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2016 à 23:31, par tororoso
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Bien vouloir constater que la GAMBIE ce n’est pas un ’PAYS FRANCOPHONE’. Sinon ça allait être encore la catastrophe - Plus que tout le reste de l’Afrique, c’est la Jeunesse des pays francophones qui doit se réveiller. Même Haiti qui est à deux pas des Etats Unis reste dans la misère la plus totale. Misère Politique, Misère économique, Misère peut être même Culturelle - Misère en tout tout simplement comme pour tous les autres pays francophones. Tout se passe comme si ’RIEN QUE LE FAIT D’AVOIR ETE COLONISE PAR LA FRANCE ETAIT UNE MALEDICTION EN SOIT. Même si l’extrême droite Française gagne le pouvoir un jour, ce sera toujours pareil. Des malettes d’argent iront des palais africains vers la France et les dictateurs n’auront rien à craindre ni même l’intelligence de faire comme DJAMEH.
    J’espère que la nouvelle SG de la FRANCOPHONIE (Elle est d’origine HAITIENNE), LA FRANCE ET TOUS LES DIRIGEANTS FRANCOPHONES vont se réveiller.
    Et les seuls responsables, c’est nous mêmes, même si on ne peut s’empecher de charger un peu l’ancienne puissance coloniale.
    Vraiment dommage !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2016 à 02:18, par rose blanche
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    felicition a yaya jammeh.il comme quoi le peuple peu s exprimer autrement que la violence que nous avons connu.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2016 à 19:02, par warzat
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    La Gambie n’est pas le Gabon,ou la RDC ou encore le Congo et le Cameroun, là on ne sera pas étonné de voir surgir des tragédies pour l’alternance. Il y a de quoi douté des qualificatifs que lui attribuait la presse.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2016 à 07:43, par Olivier
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Moi j’attends de voir qu’il y a eu passation avant de me réjouir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2016 à 10:20, par senadja
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Bonjour a tous.
    merci a Yaya Djamé pour la reconnaissance de ce nouveau pouvoir. Mais mois ce qui m’inquiète c’est l’interet que les hommes d’affaire ont aujourd’hui pour la politique et sur tout le pouvoir. ( etat Unis , Benin et Gambi) . on a connu les hommes d’affaire finançant la campagne des politiciens afin que ceux-ci, en cas de victoire facilitent leurs affaires. de nos jours nous assistons a leur entrée sur la scène politique. des gents qui ont l’argent et le pouvoir. j’ai bien peur que les pauvres ne s’en sortent plus dans cette configuration.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2016 à 17:12, par Cheikh
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Après tout ce qui a été dit sur Yaya Jammeh, moi je préfère attendre de voir. A moins qu’avec ce Barrow, Jammeh ait un lien de parenté, ou autre relation particulière, sinon j’ai comme l’impression qu’il y a anguille sous roche. Tant mieux je me trompe. Dans ce cas alors, qu’il en soit ainsi pour le bonheur de la Gambie et des Gambiens !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2016 à 17:41, par LASSANE
    En réponse à : Jammeh reconnaît sa défaite face à Barrow, qui salue "une nouvelle Gambie"

    Jammeh est un Grand parmi les grands.Beaucoup de gens ont été intoxiqués par les médias occidentaux et locaux. L’Occident a peint l’homme là en noire foncée parce qu’il refuse de rentrer dans leur moule (homosexualité, prostitution....).
    Il n’était certe pas un saint mais un qui avait la foi. il ne vendait pas des illusions comme d’autres. il mettait sa victoire ou son échec dans la main de DIEU.Il portait tjr son épée publiquement pendant que d’autres ont camouflé leurs kalas.
    by las

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés