Tournoi de l’UEMOA 2016 : Fin de parcours pour les Etalons

LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • jeudi 1er décembre 2016 à 22h30min

Les Etalons ont été éliminés ce jeudi 1er décembre 2016 de la septième édition du Tournoi de l’UEMOA après un match nul (0-0) contre les Ecureuils du Benin. Dans l’autre match du groupe B, le Sénégal a atomisé la Guinée-Bissau par cinq buts à zéro. La finale mettra aux prises le samedi 3 décembre prochain les Eperviers du Mali aux Lionceaux du Sénégal.

Tournoi de l’UEMOA 2016 : Fin de parcours pour les Etalons

C’est désormais fini pour les Etalons au Tournoi de l’UEMAO 2016. Face au Benin, les poulains de Drissa Malo Traoré dit Saboteur ont concédé le nul (0-0) alors qu’ils étaient obligés de battre le Benin et espérer que le Sénégal fasse au moins un match face à la Guinée-Bissau.

Le sort aura été sévère pour les Etalons locaux. Dans la cuvette du Stade de Kégué, alors qu’ils luttaient fébrilement pour arracher un nul face au Benin, au Stade municipal, le Sénégal faisait carton face aux Lycaons de la Guinée-Bissau. Pourtant, les nôtres ont entamé le match avec détermination comparativement aux deux premiers matchs.

Barry Hassimi, Lingani Ismael, Ouédraogo Ismael et Karambiri Ismael sont chargés de l’attaque. Bénéficiant de balles régulièrement balancées par le milieu, ils mènent les assauts contre les Béninois. Mais les Ecureuils, regroupés à l’arrière, repoussent ces attaques. Saboteur est débout au bord du terrain. Il interpelle, parle, conseille ses poulains. Mais rien ne va comme voulu.

A la 16e minute, David Kabré, l’ancien ministre des Sports et des loisirs fait son entrée au Stade de Kégué. Des poignées de mains aux membres de la délégation burkinabè et autres personnalités présentes dans la tribune officielle et il s’installe sur une chaise libérée pour lui. Sita Sangaré est également présent dans le public. Le regard grave, il assiste au jeu décousu des Etalons locaux.

Alors que les Etalons locaux se démènent avec les Ecureuils, nous apprenons l’ouverture du score pour le Sénégal. Un silence de cimetière dans l’assistance. Les calculs se corsent pour les Burkinabè. A peine cinq minutes après, les Lionceaux aggravent le score. Les carottes sont désormais cuites. A peine un quart d’heure et le Sénégal était à trois buts. Les Etalons sont désormais éliminés de la compétition.

L’arbitre malien qui officie la rencontre renvoie les deux formations aux vestiaires. Le score, zéro but partout. « C’est fini pour nous. Le Burkina perd son titre », se décourage un confrère de la télévision nationale burkinabè. Quinze minutes après, les 22 acteurs refont surface sur la pelouse. Le coup d’envoi est donné. 45 minutes pour les Etalons pour imposer leur suprématie sur le Benin et au tant de minutes pour le Benin pour se donner une victoire à ce tournoi. Mais rien pour les deux équipes. Au terme du temps règlementaire, elles étaient toujours à une égalité parfaite de zéro but partout.

Le Sénégal qui comptait quatre points consolide son avance en s’octroyant les trois points du match contre la Guinée-Bissau. Tout comme le Togo, le Benin, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau et le Niger, le Burkina quitte la compétition. Il perd son titre au profit du vainqueur de la finale qui va opposer le Mali au Sénégal. Ce sera le samedi 3 décembre 2016 au Stade de Kégué du Togo. Une finale qui promet du spectacle pour les amoureux du ballon rond.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Messages

  • Il est temps que Saboteur Drissa Traoré Malo arrête de saboter le football et aille se reposer. Il doit savoir partir et laisser la place aux nouvelles compétences.

    • bien dit si l vous plait ms le president de l fbf pour honnore votre mandat commence a metre le saboteur drissa a la porte,car il desonore le denotre championnat.Remplacer par kambou malo.

    • - Mon ami, le problème n’est pas Sabotteur, mais ce sont les burkinabè ! Toujours insatisfaits et voulant toujours plus ! Pour ta gouverne, sache que Sabotteur ne vit pas que du foot-ball ! Il est Commissaire de Police spécialisé en criminologie. Donc si tu l’enquiquines trop, il va te faire jetter dans le gnouf pour mieux t’y concentrer et trouver l’intelligence pour les fois prochaines !

      Par Kôrô Yamyélé

    • Qui s’y frotte s’y pique. combien de crimes a t’il résolu avant et depuis sa retraite ? L’amusement de me jeter au gnouf est une bonne blague pour les "bienvenus", l’oeuf sait où danser. Quant à trouver l’intelligence pour les prochaines fois ce ne sera pas auprès des serpents cireurs ou dans les bas-fonds de l’histoire.

  • C’est la loi du sport. Il faut un gagnant et un perdant. Nous avons gagné la dernière fois et aujourd’hui ça passe à une autre équipe. Tirons les enseignements pour toujours progresser. Cessons de nous tirer à boulet rouge car tous ceux qui participent espèrent repartir avec la coupe. Acceptons les défaites avec positivité car elles nous permettront de nous remettre en cause pour toujours travailler. Salut !

  • Un peu de respect pour Saboteur qui demeure le plus grand entraineur de football de notre pays. Aussi les étalons locaux ne se sont pas mal comportés à ce tournoi. Le tournoi a révélé des jeunes talents à l’image de Ismaël KARAMBIRI.

  • Un fossile sorti des profondeurs du sous sol burkinabê.... pour quelle fin ?

  • Les échecs ne font que commencer. Quelles ambitions affichons-nous réellement dans le football et que faisons-nous pour les atteindre ? Tout le problème est là !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés