Souvenir des luttes du peuple : Les idées attendues jusqu’au 31 décembre 2016

jeudi 1er décembre 2016 à 23h30min

L’association « Mémoire & Conscience », initiative citoyenne née pour perpétuer la mémoire des luttes du peuple burkinabè pour la liberté et la démocratie, a animé une conférence de presse dans l’après-midi de ce jeudi, 1er décembre 2016 au Centre national de presse Norbert Zongo, Ouagadougou. Cette rencontre avec la presse marque le lancement du concours d’appel à idées, première étape dans le projet de réalisation d’un complexe parlementaire intégré Monument du Souvenir-Musée de l’insurrection.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Souvenir  des luttes du peuple : Les idées attendues jusqu’au 31 décembre 2016

Jusqu’au 31 décembre 2016, l’association s’emploie donc à recueillir la contribution des Burkinabè, tant de l’intérieur que de l’extérieur. Les éventuels participants doivent transcrire leurs idées dans un style narratif non illustré (sans croquis, ni schéma, ni dessin, etc.) et respecter le canevas imposé (police Arial, taille 12, interligne 1,5) en deux pages maximum. Les propositions doivent parvenir au comité de sélection au plus tard le 31 décembre 2016 par voie électronique à l’adresse concours@mc.bf ou déposées au Centre national de presse Norbert Zongo. Selon les conférenciers, les propositions vont servir de trame à l’élaboration des termes de référence pour un concours réservé aux professionnels (architectes, urbanistes, ingénieurs, etc.). Les détails relatifs aux conditions de participation et le règlement intérieur sont désormais disponibles sur le site web de l’association : http://www.mc.bf. Elles peuvent également être obtenues via l’adresse e-mail ci-dessus ou retirées à la permanence sise au Centre national de presse Norbert Zongo.

Selon les responsables de ce projet, la réalisation « du complexe intégré monument du souvenir et musée des luttes du peuple burkinabè se veut ouverte, participative et inclusive ». Pour eux, ce projet est l’affaire de tous les Burkinabè et des amis du Burkina. « Nous devons assumer notre histoire si nous voulons véritablement construire une réelle réconciliation nationale qui consolide la nation burkinabè », lit-on dans la déclaration liminaire.

Selon ses géniteurs, « Mémoire & Conscience » a pour objectif principal de « transformer le siège du parlement assiégé, grâce à un financement alliant une quête populaire à la mobilisation des ressources publiques, en un musée vivant, conservatoire de la mémoire de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et des différentes luttes du peuple burkinabè pour la liberté et la démocratie (luttes parlementaires anti-coloniales pour la reconstruction de la Haute-Volta, soulèvement populaire du 3 janvier 1966, révolution d’août 1983, résistance au coup d’Etat des 16 et 17 septembre 2015, etc.) et d’ériger sur les vestiges de l’assemblée assiégée, un monument du souvenir de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 », justifie Luc Marius Ibriga président de l’association « Mémoire & Conscience », entouré de la vice-présidente, Fanta Régina Nacro et de la trésorière, Victoria Ouédraogo.

Cet espace, explique M. Ibriga, ne sera pas forcement géré par l’association mais plutôt par la Mairie de Ouagadougou ou par le gouvernement.

Trois étapes sous-tendent ce projet. La première phase, dont la présente conférence de presse consacre le lancement consiste en un concours d’appel à idées, la seconde est le lancement d’un concours international d’architecture pour la conception du complexe et, la troisième phase qui sera consacrée à une mobilisation financière populaire par des contributions volontaires des citoyens et des amis du Burkina pour la construction du complexe intégré.

O.L.O.
Lefaso.net

Lire aussi : Monument du souvenir de l’insurrection : Avis d’appel à idées

Construction du Musée des luttes du peuple burkinabè : L’association « Mémoire et conscience » et l’Assemblée nationale scellent un partenariat

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés