Diplomatie : Deux nouveaux ambassadeurs ont présenté leurs lettres de créances

LEFASO.NET | Par Nicole Ouédraogo • jeudi 1er décembre 2016 à 23h20min

Ce jeudi 1er décembre 2016, le président du Faso Roch Kaboré, a reçu les lettres de créances de deux nouveaux ambassadeurs. Il s’agit des diplomates Andrew Robert Young des Etats-Unis d’Amérique et Waleed Al-Hamoudi du royaume d’Arabie saoudite.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Diplomatie : Deux nouveaux  ambassadeurs ont présenté leurs lettres de créances

Andrew Robert Young, 56 ans, succède à Tulinabo Mushingi comme ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso. Titulaire d’un DESS en relations internationales de l’université de Californie Berkeley, M .Young occupait avant sa nomination, le poste d’adjoint à l’ambassade des USA à Bamako, au Mali.

Le nouvel ambassadeur américain est loin d’être un novice dans la diplomatie. Il a ainsi occupé plusieurs fonctions au sein des missions diplomatiques américaines en France, au Mali, en Inde, en Italie, à Séoul, etc. Marié et père de deux enfants, l’ambassadeur Young parle plusieurs langues : le français, l’italien, le coréen, l’allemand et l’espagnol.

Pour l’ambassadeur Waleed Al-Hamoudi par contre, Ouagadougou constitue son premier poste d’ambassadeur et sa première expérience en Afrique. Avant sa nomination, il occupait le poste de Directeur général de l’administration et des cérémonies au Ministère saoudien en charge des Affaires étrangères. Diplômé en sciences politiques de l’université King Saud de Airiyadh en 1992, monsieur Al-Hamoudi a par la suite poursuivi des études à l’université de Houston, où il a obtenu un Master en sciences en 1999.

De janvier 2008 à septembre 2015, ce docteur en philosophie de l’université Kings Collage du Royaume-Uni, a été consul du royaume d’Arabie saoudite à Londres. En tant qu’agent du Ministère saoudien des Affaires étrangères, docteur Al-Hamoudi a pris part à plusieurs conférences internationales, dont celles sur la coopération entre l’Union européenne et les pays du Golfe en 2003 et la conférence internationale sur la lutte contre le terrorisme en 2005. Ces deux diplomates accrédités en qualité d’ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires de leurs pays respectifs vont résider à Ouagadougou.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés