Le CGD renforce la confiance entre FDS et civils dans le Sahel

lundi 28 novembre 2016 à 23h20min

Le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD) a tenu dans le cadre de son programme de renforcement du contrôle et de la surveillance démocratique du secteur de la sécurité, une conférence publique le Samedi 26 novembre 2016 à Dori. Sous le thème : "Rôle et missions des Forces de défense et de sécurité, et les mécanismes possibles de collaboration entre elles et les populations civiles", cette conférence vise à renforcer la confiance entre les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et les populations.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le CGD renforce la confiance entre FDS et civils dans le Sahel

La gouvernance du secteur de la sécurité en Afrique est devenue depuis quelques années un sujet de recherche en vogue et une problématique centrale pour l’Etat et la société civile. En Afrique, la crise politico-militaire que traversent les Etats du Sahel illustre à merveille l’intérêt que présente la gouvernance de la sécurité. C’est dans un tel contexte que se tient la présente conférence publique, a déclaré Enoch Kéré, Représentant le Directeur exécutif du Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD).

Cette conférence s’inscrit dans le cadre du programme de renforcement du contrôle et de la surveillance démocratique du secteur de la sécurité, et est initiée par le CGD en vue de renforcer la confiance entre Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et populations. C’est pourquoi Me Ali Traoré, commis à la tâche, a animé cette conférence sur le Rôle et missions des Forces de défense et de sécurité, et les mécanismes possibles de collaboration entre elles et les populations civiles. Il ressort de sa communication que des composantes des FDS, il faut noter deux notions à savoir les forces militaires ou forces armées nationales (FAN) du Burkina et les forces paramilitaires. Des Forces militaires, nous avons l’Armée de terre, l’Armée de l’air, la Gendarmerie, la Brigade nationale de sapeurs pompiers. Des paramilitaires il y a, la Police nationale, la Police municipale, les Eaux et forêts, la Douane, la Garde de sécurité pénitentiaire. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Bertrand Nignan, Correspondant Lefaso.net au Sahel

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 novembre 2016 à 18:12, par Nek
    En réponse à : Le CGD renforce la confiance entre FDS et civils dans le Sahel

    Moi je dis félicitations au CGD pour la très belle initiative. mais je souhaite qu’elle soit étendue à toutes les régions et pourquoi pas toutes les 45 provinces pour que les populations et les FDS soient au même niveau d’engagement pour garantir la sécurité qui ne doit plus être gérée de façon unilatérale par l’état d’autant plus que seul il n’arrive pas à le faire. il faut maintenant qu’on arrête les discours creux et partir sur le terrain et agir parce que c’est là qu’on pourra réaliser des grandes choses. En tout cas chapeau au CGD !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés