Loumbila - Mitry-Mory : Bilan positif pour un jumelage de près de 18 ans

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • lundi 28 novembre 2016 à 22h50min

La flamme de l’amitié entre la commune de Loumbila et celle de Mitry-Mory, en France, est toujours vive, 18 ans après sa naissance. Et elle aura besoin de plus de souffle pour inspirer les générations à venir. C’est le diagnostic dressé par les acteurs des deux parties, ce dimanche 27 novembre 2016 à Loumbila.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Loumbila - Mitry-Mory : Bilan positif pour un jumelage de près de 18 ans

Loin des yeux près du cœur. Plus de 5000 km séparent Mitry-Mory de Loumbila et pourtant la distance et le temps n’ont pas altéré cette relation qui date de depuis 1998. Une relation qui a porté des fruits tangibles dans la commune de Loumbila. Présente au Burkina depuis le 26 novembre novembre, une délégation de Mitry-Mory conduite par son maire, Charlotte Blandiot-Faride, a eu une séance de travail avec le comité local de jumelage de Loumbila (CLJL) présidé par Paul Taryam Ilboudo. Objectif, dresser le bilan de cette coopération et envisager les perspectives.

De la Banque de céréales à l’achat de bêtes de trait

Dans sa présentation sur les acquis, Valentin Ilboudo, secrétaire général du CLJL, a énuméré les projets réalisés dans le cadre de ce jumelage de 1998 à 2016. Dans le domaine de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, une banque de céréales a été construite en 2005 au profit des femmes de Loumbila. Le projet a coûté 9 787 534 F CFA et son financement a été supporté à hauteur de 70% par Mitry Mory. L’approvisionnement en céréales de ladite banque s’est fait en 2006 et 2012. L’autre moitié du ciel a également bénéficié, dans le cadre du jumelage, de crédits, de semences, d’intrants et de matériels pour ses activités de maraichage.

Dans le domaine de la santé, poursuit M. Ilboudo, le Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) a bénéficié d’un don de matériel médical en 2005. Trois ans plus tôt, il bénéficiait d’un projet d’électrification solaire d’un coût global de plus de 8 millions de francs CFA. Mais depuis l’arrivée de l’électricité à Loumbila, les installations solaires ont été délocalisées au CSPS de Goundry. Deux blocs de latrines ont été enfin construits au marché de Goué et celui de Nomgana pour un montant de plus de 8 millions de francs CFA.

En 2003, lors de leur séjour au Burkina Faso, un groupe de jeunes de Mitry Mory a réalisé et alimenté la bibliothèque du CEG de Loumbila et celle communale. Toujours dans le domaine de l’éducation, une quarantaine d’élèves démunis ont reçu des bicyclettes.

Mitry-Lutte, une association présidée par Christophe Hingant, a offert des bêtes de trait (Douze ânes et deux bœufs) au groupement villageois de Goué depuis 2006. Cette année encore, M. Hingant confie être venu les bras chargés pour acheter des ânes pour les paysans. Il ambitionne installer d’ici 2017-2018 une moto-pompe pour le village.

Corriger les erreurs pour mieux bondir

Selon le maire de Loumbila, Paul Taryam Ilboudo, toutes ces réalisations sont la preuve qu’il y a « une communion des cœurs et d’esprits ». Même si la coopération a été jugée « bonne », la délégation mitryenne a insisté sur le retard ou l’absence de rapports de certaines activités menées à Loumbila, ce qui peut porter un coup à la collecte des fonds à Mitry-Mory en direction du Burkina.

Après avoir présenté succinctement, la vision du conseil municipal, « faire de Loumbila une commune unie à économie compétitive, où la sécurité et le bien-être social sont assurés et les atouts agro-sylvo-pastorales valorisés », Paul Taryam a pris l’engagement, au nom du comité de jumelage, de corriger ces erreurs qui ont émaillé la coopération. Ce qui va apporter un nouveau souffle à cette flamme de l’amitié qui pourrait déjà s’appuyer sur le plan stratégique de développement de Loumbila pour réfléchir à de nouveaux projets.

En attendant, la délégation de Mitry-Mory, durant son séjour jusqu’au 30 novembre, a prévu de visiter les réalisations faites dans le cadre du jumelage et de rencontrer des associations de femmes et de jeunes.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés