Internet et sécurité de données : Les cinq propositions pour rétablir la confiance avec les utilisateurs

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • samedi 26 novembre 2016 à 10h00min

Internet évolue. La cybercriminalité et la surveillance aussi. Cela affecte la confiance des utilisateurs vis-à-vis des entreprises victimes d’attaques. Dans son rapport « Global Internet Report 2016 », l’Internet Society livre cinq « remèdes » pour restaurer cette confiance.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Internet et sécurité de données : Les cinq propositions pour rétablir la confiance avec les utilisateurs

« Promouvoir le développement, l’évolution, et l’utilisation de l’Internet au bénéfice de tous les individus à travers le monde », telle est la mission de l’Internet society (ISOC). Dans son dernier rapport, le 3e depuis 2014, l’organisation indique qu’en 2015, 1673 brèches ont été recensées, donnant lieu au piratage de 707 millions de dossiers de données. Et le coût financier d’un piratage ébruité atteint les 4 millions de dollars. Cette situation renforce la méfiance des consommateurs face au web. Or sans confiance, ceux qui sont en ligne sont peu susceptibles de confier leurs données personnelles sur Internet, et ceux qui ne sont pas encore connectés auront un alibi valable pour demeurer hors ligne. Pour rétablir la confiance, ISOC a fait cinq propositions.

Pour Internet Society, il faut penser d’abord aux intérêts des utilisateurs, les mettre au centre des solutions et violations de données. Ensuite, ISOC pense que les entreprises doivent être plus transparentes sur les risques grâce à des notifications de violation ou de divulgation de données. Cela implique aussi, et c’est la troisième proposition, qu’elles accordent une plus grande priorité à la sécurité des données en adoptant les meilleurs outils et approches pour faire en sorte que les violations ne se produisent pas. Quatrièmement, le rapport indique que les organisations et entreprises devraient être responsables en cas de violation de données. Enfin, l’ISOC recommande aux entreprises d’afficher plus clairement le niveau de sécurité de leurs sites web. Cette proposition devrait être suivie par les sites de e-commerce s’ils ne veulent pas perdre de la clientèle.

« Dans de nombreux cas, la violation des données aurait pu être évitée », selon Internet Society. Et d’ajouter qu’à défaut, le préjudice aurait pu être atténué. Les organisations et entreprises devraient se considérer comme des dépositaires des données de leurs utilisateurs et avoir une approche éthique à la manipulation de ces données, si elles veulent avoir encore un brin de crédibilité.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés