Counterpart International : Accroître et renforcer les capacités des réseaux de protection de l’enfance

LEFASO.NET | Par Yvette Zongo (Stagiaire) • mardi 22 novembre 2016 à 12h00min

Counterpart international, à travers le projet Reducing Child Labor Through Education Services (RCLES), a remis du matériel aux structures de protection de l’enfance de sa zone d’intervention. Une remise de matériels qui s’inscrit dans le cadre du 27e anniversaire de la convention relative aux droits de l’enfant. C’était le 21 novembre 2016 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Counterpart International : Accroître et renforcer les capacités des réseaux de protection de l’enfance

Huit millions de francs CFA. Telle est la valeur des dons offerts par Counterpart International aux structures de protection de l’enfance de sa zone d’intervention. Ces dons sont composés de plusieurs matériels logistiques et didactiques. Parlant des matériels logistiques, l’on enregistre six motos, des ordinateurs de bureau, des imprimantes et des photocopieurs. Quant aux matériels didactiques, ce sont des guides de gestion de cas, etc. Pour ce qui est de la zone d’intervention, ce sont les trois Directions provinciales de la femme, de la solidarité nationale et de la famille qui sont concernées. C’est-à-dire la direction provinciale de la Comoé, du Mouhoun et de Tuy. Par ailleurs, cet acte s’inscrit dans l’objectif général dudit projet RCLES qui est d’accroitre les capacités opérationnelles des services de protection de l’enfance des zones d’interventions en vue de renforcer la lutte contre le travail des enfants. C’est à cet effet que le chargé des affaires à l’Ambassade des Etats Unis, représentant des donateurs, David YANG a indiqué ceci : « cette remise de matériels s’inscrit toujours dans le renforcement de la grande lutte contre le travail des enfants qui est si important dans le développement du Burkina Faso et qui permettra la promotion de l’éducation des enfants au lieu que ceux travaillent dans les champs de coton ou autres ».

Monsieur Yang a également ajouté que le changement du Président des Etats unis ne changera pas les relations que leur pays entretient avec le Burkina Faso, parce que l’Etat est une continuité. Quant au représentant des bénéficiaires, Melaine Millogo, les dons reçus permettront d’améliorer leurs conditions de travail et aideront à avoir de bons résultats. Les structures qui ont pris part à cette rencontre sont de deux catégories. Au nombre des participants résidents, il y a Counterpart international, l’Ambassade des Etats unis, le ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, la Direction générale de la protection sociale, etc. Pour les participants non-résidents, l’on a la Direction régionale, la Direction provinciale de la femme, de la solidarité nationale et de la famille et le coordonnateur du réseau de protection de l’enfance, etc. desdites provinces.

Yvette ZONGO (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés