Energie nucléaire : Mettre l’atome à l’abri des mains malveillantes !

lundi 21 novembre 2016 à 22h45min

L’agence internationale de l’énergie atomique en collaboration avec le gouvernement burkinabè organise un atelier sous régional sur la sécurité nucléaire. Depuis ce 21 novembre et ce jusqu’au 25, les participants venus de cinq pays de la sous-région vont se pencher essentiellement sur les plans intégrés d’appui en matière de sécurité nucléaire et le système de gestion des informations sur la même thématique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Energie nucléaire : Mettre l’atome à l’abri des mains malveillantes !

Au Burkina Faso comme dans d’autres pays de la sous-région ouest africaine, les matières radioactives sont utilisées dans des secteurs socio-économiques. Santé, agriculture, élevage, travaux publics notamment.

Mal utilisées, ou tombées dans de mauvaises mains, ces matières peuvent constituer des risques. Des menaces à la sécurité et à la santé des populations peuvent alors en découler. De l’avis de Zéphirin Ouédraogo expert en sécurité nucléaire à l’Agence internationale de l’énergie atomique(AIEA), la sécurité nucléaire relève de la responsabilité de chaque Etat.

Raison pour laquelle, a-t-il poursuivi, chaque pays doit assurer la protection physique des matières nucléaires et autres matières radioactives, ainsi que des installations connexes, lors du transport, et le combat contre leur trafic illicite.

Il faut coordonner les efforts nationaux et internationaux pour développer une stratégie globale et intégrée de lutte contre l’utilisation malveillante des sources radioactives, d’où l’atelier sous régional qui se tient à Ouagadougou.

Avec l’appui de l’Agence internationale de l’énergie atomique, les pays de la sous-région vont échanger et partager leurs expériences sur la mise en œuvre et l’évaluation des Plans intégrés d’appui en matière de sécurité nucléaire(INSSP). Ce plan étant un canevas de travail détaillé et consolidé, permettant une meilleure coordination des activités de structures nucléaire d’un Etat.

« A la date d’aujourd’hui, 105 plans intégrés de ont été développés dans le monde, dont 48 en Afrique. Une analyse complète de ce plan établit en Afrique montre que les besoins prioritaires par domaine thématique de la sécurité nucléaire sont, la détection, la durabilité travers des ressources humaines, le cadre législatif et règlementaire, l’intervention, les sources radioactives des matières nucléaires, la sécurité du transport et l’évaluation de la menace », a expliqué l’expert Zéphirin Ouédraogo.

Foi du ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatique qui a procédé à l’ouverture de l’atelier, c’est en 2011 que Burkina Faso a adopté son plan INSPP assorti d’un plan schéma directeur dont la mise en œuvre a permis l’acquisition d’équipements de détection et de mesures de la radioactivité. Cela a aussi permis le renforcement des compétences sur plusieurs thématiques liées à la sécurité nucléaire au profit d’opérateurs , des régulateurs et des éléments des forces de défenses et de sécurité nationales.

Selon Nestor Bassière, il s’agira au cours des travaux, de :
-  Renforcer le cadre législatif et règlementaire en matière de sécurité nucléaire,
-  Renforcer les capacités de détection et d’intervention en cas de trafic illicite de matière nucléaires ou autre matières radioactives ;
-  Renforcer le développement des ressources humaines et la réponse aux besoins en matière de sécurité nucléaire

Nestor Bassière a également précisé qu’il sera question d’évoquer les orientations et la maitrise du Système de gestion des informations sur la sécurité nucléaire(NUSIMS) de l’AIEA. « Ce système est une plateforme unifiée et sécurisée de collectes d’informations en vue de faciliter l’identification des besoins nationaux en matière de sécurité nucléaire et permettre à l’AIEA d’apporter une approche de collaboration plus ciblée au regard des préoccupation des Etats et de régions ».

« La menace du terrorisme nucléaire est réelle », a reconnu l’expert de l’AIEA, il faut donc agir en amont pour renforcer la sécurité nucléaire dans la région et éviter tout incident, et en limiter les conséquences s’il y en a. La formation sera assurée par des experts venus des Etats Unis d’Amérique, de Thaïlande, d’Indonésie du Cameroun et du Burkina Faso.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 novembre 2016 à 19:58, par Mouikolgo
    En réponse à : Energie nucléaire : Mettre l’atome à l’abri des mains malveillantes !

    Eeeh Dieu ! Ayez pitie vous n’avez rien trouve d’autre pour nous amuser quoi ?
    Ca fait pitie !!!!

    Répondre à ce message

    • Le 22 novembre 2016 à 08:15, par Averti
      En réponse à : Energie nucléaire : Mettre l’atome à l’abri des mains malveillantes !

      Profane, c’eest normal tu es mouikolgo. Ton intelligence est ainsi. Sache que le monde évolue beaucoup. tu connais rien dans le domaine. Il faut te renseigner sur ce qui existe et se passe. On ne peut te dévoiler le détail sur le net. Mais je comprends que pr le profane quand on parle de matière nucléaire, il ne voit que l’arme nucléaire et les centrales.
      Eh bien ! Tu peux mourir dans ce Burkina sous l’effet d’une bombe sale fabriquée par un terroriste à l’aide d’une source radioactive que l’on trouve un peu partout ou pays. Pr le détail, s’adresser au professionnel du domaine parce que ca ne s’évoque pas sur le net.

      Répondre à ce message

      • Le 24 novembre 2016 à 09:51, par Ouss
        En réponse à : Energie nucléaire : Mettre l’atome à l’abri des mains malveillantes !

        Heureusement qu’il y’a des gens comme vous pour faire comprendre aux gens que le nucléaire ne se résume pas à l’electro nucléaire ni à la bombe nucléaire. Pour réagir sur des postes pareils veillez s’il vous plait vous informer au préalable afin d’éviter de verser la face de notre pays par terre (honte). Si non que chaque jour que Dieu fait vous vivez avec et vous travaillez avec la radioactivité ; que ce soit par ignorance ou par méconnaissance.
        Rendez vous tout simplement à l’ARSN/MEEVCC et vos discours seront modérés à votre sortie en moins de 15 mn d’entretien.

        Répondre à ce message

  • Le 21 novembre 2016 à 21:07, par Petit
    En réponse à : Energie nucléaire : Mettre l’atome à l’abri des mains malveillantes !

    C’est bien de savoir detecter ce qui est radio actif entrant dans le pays surtout avec les temps qui courent. Il faudra aussi que nos petits pays acceptent qu’une frange du bas peuple ai acces a certains contrat secrets avec les pays dits grands pour s’assurer que nos dirigeants n’hebergent pas des tetes nucleaires de ces "puissants".
    A la longue il faudra que chaque pays puissent se doter meme en achetant quelques tetes nucleaires pour eviter que tiers lui fassent la force.
    En tout ame et conscience, si l’Inde, le Pakistant n’avaient pas cette betise, ils allaient encore etre divises par les memes colons. Je crois aussi que si l’occident joue balle a terre avec l’Iran, c’est par ce qu’ils sont conscient les vieux peres ont desormain la bombe.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2016 à 22:42, par Chalamar
    En réponse à : Energie nucléaire : Mettre l’atome à l’abri des mains malveillantes !

    Je ne suis ni expert, ni professionnel du domaine, mais cet atelier est bidon et les experts africain qui y participent sont des inconscients ou perçoivent mal le problème.
    Ils devraient plutôt se pencher sur les moyens (matériels et les procedures) de protection de nos populations en cas de contamination de l’air en produits radioactif. Fournir aux états les moyens de protection. Car en Afrique on ne laissera jamais personne détenir ou produire de la matière radio-active qui mettrait en danger un grand nombre de personnes, seule la contamination venu d’ailleurs qui pourra nous détruire. Les états n’ont pas les moyens d’assurer notre sécurité.
    À bon entendeur

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2016 à 10:00, par Ouss
    En réponse à : Energie nucléaire : Mettre l’atome à l’abri des mains malveillantes !

    Heureusement qu’il y’a des gens comme "averti" pour faire comprendre aux gens que le nucléaire ne se résume pas à l’electro nucléaire ni à la bombe nucléaire. Pour réagir sur des postes pareils veillez s’il vous plait vous informer au préalable afin d’éviter de verser la face de notre pays par terre (honte). Si non que chaque jour que Dieu fait vous vivez avec et vous travaillez avec la radioactivité ; que ce soit par ignorance ou par méconnaissance.
    Rendez vous tout simplement à l’ARSN/MEEVCC et vos discours seront modérés à votre sortie en moins de 15 mn d’entretien.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre 2016 à 15:36, par Noaga
    En réponse à : Energie nucléaire : Mettre l’atome à l’abri des mains malveillantes !

    Bonjour

    Heureusement que ce type d’événement à lieu car il permet de nous protéger contre des terroristes qui voudraient utiliser les sources radioactives pour contaminer nos familles et notre environnement.
    l’Union fait la force et un atelier impliquant les états africains est un succès en matière de coopération.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés