Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

LEFASO.NET | Dalou Mathieu Da correspondant régional • jeudi 10 novembre 2016 à 23h05min

Après 48h de grèves, les enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest, sous la houlette de la fédération des syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-SYNTER) est à nouveau en grève, pour la période allant du lundi 07 au 12 novembre 2016.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

Une semaine de grève. C’est au total 144 heures de perdues pour les élèves des lycées et collèges de la région du Sud-ouest. Et pour cause, les enseignants exigent la relecture de l’organigramme de leur ministère qui fusionne les deux ministères en charge de l’enseignement. La F-SYNTER tient par exemple pour preuve la nomination d’un directeur régional pour le secondaire et le primaire. En plus de cette raison, le coordinateur régional de la F-SYNTER Sud-ouest Sansan Bienvenue Da a estimé que l’actuel directeur régional (DR) méprise le côté enseignement secondaire au détriment du primaire : « Tous les hommes avec qui ils travaillent sont du primaire ».

En déplacement sur Ouagadougou, le nouveau DR joint au téléphone a assuré que bien avant sa prise de service le 29 Août 2016, les inspecteurs de l’ex direction régionale du Ministère des enseignements secondaire et supérieur (MESS) avaient adressé une correspondance au gouverneur et au ministre notifiant qu’ils ne travailleront pas avec lui. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Dalou Mathieu Da correspondant régional
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 novembre 2016 à 00:32, par rectificatif
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    prière revoir votre article. il faut noter que c’est un mot d’ordre conjoint F/Synter +SNESS ! Ensuite si l’article a été posté à 23 h 05 , vous devriez savoir qu’il y a eu une évolution depuis jeudi midi !!! la grève a été suspendue suite lors d’une AG , pour donner une chance aux initiatives de Monsieur le Ministre qui a envoyé une délégation pour demander aux uns et aux autres de la patience !!!! les cours reprennent demain vendredi à 7 h00

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 05:57, par Kateb yacine
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    Je suis enseignant. Je ne suis pas d,accord avec la position idéologique de la F SYNTER. Quand Sankara est arrivé au pouvoir des colonels et des généraux ont serre les fesse devant lui. La fonction prime le grade dit on. Jugez le sur ses compétences. Et non sur ces diplômes monsieur les francophones obnubilés par la diplomite.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 08:46, par yat
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    Vous êtes bien car vous avez un arbre pour vos rencontres. Dans notre zone aucun syndicat ne peut organiser un sit- in dans la journée et réussir !!!

    Répondre à ce message

    • Le 11 novembre 2016 à 11:39, par Un éducateur du Sud-Ouest
      En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

      Mes chers éducateurs, montrez plutôt le bon exemple aux élèves qui sont les futurs cadres de notre région et de notre pays au lieu d’exposer votre égoïsme... aux yeux de l’opinion public. Vous avez signé un contrat avec l’Etat, et celui-ci est libre de choisir ses représentants dans chaque région. Si vous vous concentré plus pour revendiquer une amélioration de vos conditions de travail, ça aurait beaucoup plus de crédits. Vous allez vous faire Mater !!!... pour rien.

      Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 10:16, par Ginagnè
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    A la population de prendre leur responsabilité devant de telles attitudes qui sont de la paresse et de l’idiotie. Ils sont payés pour enseigner et nonbiur être politiciens.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 11:26, par mobutu
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    ces réactions enfantines et scolaires ne m’étonnent pas. ce qui m’étonne c’est que ces soient disant "professeurs" ne savent que professer la médiocrité et l’incivisme. le DEG,la licence ou même la maitrise de certains ne valent pas le BEPC de ces inspecteurs d’il ya 20 ou même 30ans. certains soit disant "professurs" arrivent à peine à s’exprimer.
    du reste c’est une occasion pour le personnel du MENA de ne plus reconnaitre les encadreurs du secondaire nommés comme DPENA et DRENA.
    mais je ne les accuse pas. c’est le ministre qui est incompétent.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 11:29, par le remonté
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    tous des paresseux pire que leurs élèves.ils ne cherchent rien d’autre qu’alourdir les fin de mois par des vacations mal dispensées.des enseignants mal formés qui dissimulent leur insuffisance derrière de piteuses revendications à ne finir.vivement que cela prenne fin. car c’est par de bon résultat scolaires que les décideurs s’obligeront à satisfaire nos attentes (je suis de l’enseignement secondaire).mille fois merde.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 12:49, par sincére
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    la fusion ne concerne pas seulement ces deux ordres.il y.a aussi le prescolaire.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 13:39, par Isoka78
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    En fait, ces professeurs ont toujours été complexés : à l’époque,ils passaient le concours des Inspecteurs avant , comment était leur rendement ??!! Aussi, ils montrent leurs limites objectives en raisonnant de la sorte : dans l’enseignement primaire il y a des postes auxquels on ne peut accéder par concours directs ; et si on prend le cas des IEPD de nos jours la majeure partie ont fait des études de troisième cycle, maîtrisent des outils conceptuels et d’analyse et il y a un bon paquet de doctorants parmi eux !!. IL FAUDRA QUE LES PROFS (EXCUSEZ, CE NE SONT ¨PAS DES PROFS PARCE QUE LES PROFS SONT AU SUPERIEUR), LES INSTITUTEURS DU SECONDAIRES RESTENT HUMBLES !!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 14:09, par patoin
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    J’espère que des retenues pour grève sont opérées parce que ca commence à faire désordre. Comment un enseignant consciencieux peut avoir le culot d’abandonner ses élèves pendant une semaine sans travailler pour des motifs politiques. En quoi la fusion du ministère peut empêcher un enseignant qui n’est pas paresseux de donner son cours ; LES AUTORITÉS SONT INTERPELLÉES ;. MÉMÉ S’IL FAUT N2GOCIER IL FAUT FAIRE APPLIQUER AUSSI LA RÉGLEMENTATION EN MATI7RE DE GR7VE ..Sinon on est entrain d’aller droit au mur ;

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 15:05, par skitter
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    On va où ainsi ?Il fo gérer ces crises avec une main de fer dans un gan de velours.Pour un rien, c’est grève.Les gens n’ont plus honte. S’ils pensaient un peu à leurs petits frères qui triment pour chercher le boulot, s’ils pensent que un jour ils auront aussi des postes de responsabilités(ils voudront en ce moma que les autres les laissent travailler), s’ils pensent que les ressources du pays c’est pas pour les fonctionaires seulement, ils devraient mettre de l’eau dans leur vin.Le peuple même est fatigué d’entendre ces grèves sans fin.Quant au soi disant"profs", on sait comment vs êtes venus pour la plupart d’entre vs ds l’enseignement.C’est parck ENAREF na pas marché.Les profs, les vrais des universités vous ont laissé travailler avec eux, vous les avez dirigés dans les régions, DRESS .Maintenant vs refusez de cohabiter avk les instituteurs.Vs vs prenez pour qui ?Quand on est garçon, on quitte la fonction publique pour vendre son expertise.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 16:01, par hambak
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    Dommage que certains aient une appréciation superficielle ! Un problème est posé. Il faut juste démontrer à ces gens là qu’ils ont peut être tort et que leur vision n’est pas la bonne ! En quoi ça nous avance si on se met à les insulter et à prendre des exemples qui ne collent pas ! Le problème est posé au niveau DR ! ! Nous ne sommes pas au niveau où était le colonel devant lequel les généraux serraient les fesses. Et les périodes aussi ne sont pas pareilles. Même à cette époque, un instituteur certifié ne serrait quand pas les fesses devant un instituteur adjoint à l’école ! Comment sont les choses dans les directions régionales des autres ministères à travers le pays ? Il vaut mieux faire des propositions que de jeter l’anathème sur ces gens. Ce n’est pas comme ça qu’on réglera les problèmes on déplore certes les jours de cours perdus, mais que faire pour que ça ne se répète plus. Tout n’est il pas lié à la prise de décision en amont ? La rumeur court d’ailleurs que les jours à venir la santé et les impôts iront en grève sur le plan national ! Est ce parce qu’ils n’aiment pas le pays ? Eh bien NON ! C’est parce qu’il y a des problèmes et ils veulent qu’on les entendent. Qu’avons nous fait pour éviter ces situations ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 16:11, par le remonté
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    ces enseignants pour la plupart sont même pas passé par l’ENS (Ecole Normale Supérieure de Koudougou) donc n’ont pas les béaba en pédagogie. ce sont des directs qu’on appelle communément les SAC AU DOS ; beaucoup d’entre eux ne domine même pas leur discipline.ainsi ils préfèrent être dehors pour camoufler leur insuffisance au lieu d’être en classe.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 16:11, par ido@
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    Je vois pas de lien entre le problème posé et le niveau des enseignants ! On est dans une situation qui a entraîné un dysfonctionnement administratif et une perturbation des activités pédagogiques ! En quoi cela est dû au niveau d’un enseignant ?. Chaque corps a des brebis galeuses en sein. Évitons les jugements subjectifs. On peut en vouloir aux professeurs, mais il faut avoir des arguments fondés. D’ailleurs comment peut on affirmer ces choses sans avoir une idée des statistiques de la région ! Évitons l’instrumentalisation digne d’une autre époque et cherchons des solutions aux défis de la fusion de ce "giga ministère "

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 17:33, par monsole
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    Si la fonction prime le grade, il est bon que les ministères fassent des circulaires en ce sens ; ainsi, chacun sait à quoi s’en tenir. Pour ma part, il convient de ne pas considérer comme repères les diplômes universitaires et académiques mais surtout la somme des expériences sur le terrain et les relations qu’on entretient avec le milieu. En principe, si l’on a accepté un poste de responsabilité, c’est qu’on se juge apte à la fonction. Des gens bien formés ont eu du mal dans leur fonction, tandis que d’autres moins bien formés ont exercé leur fonction avec brio. Il faut attendre que les gens fassent leurs preuves sur le terrain. Donc, il ne doit pas y avoir de complexe à voir moins diplômé comme chef hiérarchique. Nous avons beau lutter contre la politisation de l’administration, cette lutte paraît vaine. Car chaque pouvoir doit s’arroger le droit de s’accompagner d’hommes qu’il juge compétents et acquis à sa cause pour la réussite de sa politique. Donc, je me dis que le choix se fait selon l’aptitude ou la compétence des individus. Pourrions-nous apprendre à intégrer cette donne une fois pour toutes ? Malheureusement, le burkinabe passe son temps à voir la paille dans l’oeil de son concitoyen au lieu de s’occuper de la poutre qui est dans le sien. Heureusement, il est des burkinabe qui comprennent qu’il n’y a pas que les défauts qu’il faut voir aux autres qui ont surtout des qualités qu’il convient d’apprécier et contribuer à améliorer ; j’en ai fait l’expérience. Le développement du Burkina passe par une bonne instruction et bonne formation civique des hommes chargés d’éduquer et d’enseigner ses enfants. La qualité de l’étoffe dépend certes de la qualité du fil ou du métier à tisser mais surtout de la créativité et l’habileté de l’artisan.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2016 à 17:44, par Boubie
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    Les gens parlent sans le moindre discernement ! C’est pas une question de diplôme ou de niveau ! Il s’agit de lourdeur administrative ! Nous demandons à l’état de nous faciliter la tâche même pour les enseignants du primaire ! Nous constituons avec le primaire le nombre le plus important des fonctionnaires du pays ! Nous regrouper alors qu’on peut nous faciliter la tâche en scinder en deux les directions comme au niveau de l’économie serait bien pour nous tous ! Il faut que les gens arrêtent des réactions de ce genre ! Ça ne construit pas ! Ceux qui peuvent bien enseigner ou qui se soucient du pays plus que nous peuvent nous remplacer

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2016 à 10:23, par HINASO
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    Mais pourquoi sanctionner les enfants qui n’ont rien à voir dans votre égoïsme ? Je pense que certains motifs de grève surtout des enseignants font que le corps enseignant n’est plus respecté par les élèves. Pour de meilleures conditions de travail, oui. Mais si c’est vraiment pour une affaire de hiérarchie comme l’a relaté l’article, il faut arrêter ça et le plus tôt possible sinon ça vous diminue trop à lire l’article. Même si mot d’ordre a été suspendu revoyez votre position à l’avenir. Vous devez être des modèles pour les enfants que vous enseignez chers enseignants.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2016 à 10:28, par BEN BOUKARY
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    il ya bel et bien des professeurs aux lycées et collèges mais on les appelle plutôt des professeurs certifiés des lycées et collèges.

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre 2016 à 18:04, par Commissaire
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    Ce qui me fait c’est les professeurs nés au sud-ouest enfants du bafuji qui décident de tuer l’éducation de leurs propres frères. Vous êtes sans coeur.

    Répondre à ce message

    • Le 13 novembre 2016 à 00:52, par sud-ouest
      En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

      Mon frère il faut arrêter cette manière de voir en fils de la région. Le problème est biaisé quand vous ramenez ça à fils de la région ! Le problème est national. Seulement au sud-ouest les blocages et les dysfonctionnements qu’il a provoqué sont plus accentués qu’ailleurs. C’est pourquoi cette région a été la 1ere à réagir. Dans les jours à venir si rien n’est fait tu verras ce qui se passera dans les autres régions. Si tu étais professeur, fils du sud-ouest, et candidat à l’examen pratique du CAPES, et voyant que rien n’est prévu pour tenir cette session tu ne resterais pas les bras croisés. Si tu es fils du sud-ouest et proviseur et on vient te créer un trou en t’enlevant un prof dans résidence raison,tu veux comprendre et on te dit que ton ordre d’enseignement était mal géré on est venu pour mettre de l’ordre que ferais tu ? Si tu te rends compte que les blocages que tu rencontres sont liés à la question de l’organigramme qui traîne que ferais tu ,cher fils du sud-ouest ? Si l’organigramme traîne et que les autres régions entrent dans la danse que diras tu, sachant que chaque région a des fils dans son corps professoral ? Avant d’accuser tes frères il faut chercher à comprendre l’origine du problème et te demander si ceux qui ont pris la décision contestée ont pensé aux élèves du sud-ouest ? ?

      Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2016 à 15:12, par hi !!!!
    En réponse à : Des enseignants des lycées et collèges du Sud-ouest en grève du 7 au 12 novembre

    Monsieur Isoka78, prenez le soin de vous renseigner ! Vous confondez de la manière la plus ridicule, grade et profession. L’enseignant du secondaire est bel et bien un professeur ; et cela est sa profession. Quant au grade de Professeur (Pr ou Prof dans certains systèmes) c’est le dernier grade dans la hiérarchie de l’enseignement supérieur ! Mais tous les professeurs du secondaire et du supérieur sont professeurs de profession. Le grade précède toujours le nom de son porteur (Pr Isoka). Par contre on dira : Monsieur Isoka est professeur de lycée. Amicalement !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés