Le monde de l’agro-alimentaire bientôt à Ouagadougou pour la promotion des produits locaux

LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou (Stagiaire) • jeudi 10 novembre 2016 à 22h25min

Du 29 novembre au 4 décembre 2016 aura lieu à Ouagadougou, la 8e édition des Journées agro-alimentaires (JAAL) sous le thème : « Le marché : courroie de transmission des biens et services entre les nations ». L’information a été donnée ce jeudi 10 novembre 2016 au cours d’une conférence de presse organisée par la Fédération nationale des industries de l’agro-alimentaire et de transformation du Burkina (FIAB).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le monde de l’agro-alimentaire bientôt à Ouagadougou pour la promotion des produits locaux

Promouvoir et valoriser le secteur de la transformation agroalimentaire du Burkina Faso, c’est le leitmotiv de la Fédération nationale des industries de l’agro-alimentaire et de la transformation du Burkina (FIAB) qui organise depuis 2000 les journées de l’agro-alimentaire (JAAL). Cette 8e édition des JAAL initialement prévue pour se tenir en décembre 2015, connaîtra comme à chaque édition, la participation des acteurs nationaux et étrangers des filières agro-sylvo-pastorales que sont les producteurs, les transformateurs, les distributeurs, les équipementiers et les consommateurs.

Il s’agira au cours de cette 8e édition de faire un plaidoyer auprès des autorités et des institutions afin de favoriser l’accès aux marchés nationaux et internationaux des produits locaux transformés.

Un programme alléchant

Plusieurs activités rythmeront cette 8e édition. Une exposition-vente et un salon professionnel se tiendront à la maison du peuple et permettront aux exposants de présenter aux visiteurs les différents produits, services et équipements de l’agro-alimentaire. A cet effet, 150 stands seront mis à la disposition des exposants qui viendront du Niger, du Mali, du Sénégal, du Togo, de la Tunisie, du Cameroun, du Gabon, de la France et du Burkina Faso.

Il est aussi prévu des journées promotionnelles par filière à la Maison du peuple, afin de présenter aux visiteurs les opportunités d’emplois et d’investissements dans les différentes filières.

Dans le cadre des JAAL, sont aussi prévues des journées dédiées aux enfants ou « Journées stimulus ». Un jeu concours sera organisé à cette occasion par la FIAB en collaboration avec le ministère de l’éducation nationale. Ce jeu concerne des élèves d’écoles de la commune de Ouagadougou qui devront s’affronter en dessin, sketch, récital et dans l’art culinaire en cuisinant des mets locaux.

Les JAAL, c’est aussi les conférences-débats sur le thème de la présente édition. Ces conférences auront lieu à la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina.

Il est également prévu une bourse des céréales qui devrait favoriser la mise en relation de l’offre et de la demande des produits agricoles et aussi permettre la commercialisation des produits agricoles des régions excédentaires vers celles déficitaires.

Les JAAL connaîtront cette année une innovation. Il s’agit de l’initiation des acteurs de l’agroalimentaire au e-commerce pour la vente de leurs produits, internet étant aujourd’hui un outil incontournable pour atteindre le maximum de personnes.

Des difficultés à moins de trois semaines des JAAL

A quelques semaines des JAAL, le comité d’organisation conduit par la présidente de la FIAB, Simone Zoundi dit connaître des difficultés dans l’organisation des JAAL. Il s’agit surtout des difficultés d’ordre financier. Le budget prévu pour l’organisation était de 55 millions. A ce jour, le comité a mobilisé 30% du budget. Il appelle donc les bonnes volontés à soutenir la FIAB, afin de faire de cette 8e édition des JAAL, un succès, car comme le souligne Mme Zoundi, le secteur agro-sylvo-pastoral est un « secteur pourvoyeur d’emplois et de création de richesses qui permet de lutter contre le chômage des jeunes et des femmes, de lutter contre la malnutrition qui annihile les forces de demain et de lutter contre la faim et la pauvreté. »

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 novembre 2016 à 08:42, par Proposition/Amélioration
    En réponse à : Le monde de l’agro-alimentaire bientôt à Ouagadougou pour la promotion des produits locaux

    Bonjour,

    Je pense que ce type d’activités est important, mais son affluence pourrait être améliorer avec des expositions tournantes dans 4 grandes zones de la ville de Ouaga. En effet, comme il me semble difficile pour un citoyen de quitter Bassinko, Tampouy, Kossodo, Karpala, Balkuy ou Naghrin... pour venir au centre-ville, je suggère des minis foires dans ces zones.

    Par exemple, trouver un moyen pour exposer (en même temps/ou après) sur des site vers le SIAO, vers Tampouy et Naghrin, Pissy/Zagtouli...

    Cela peut parraitre plus cher, mais les bénéfices et l’affluence seront là, car la ville est trop grande et les gens habitent de plus en plus nombreux les quartiers périphériques. Et nous ne voulons plus nous déplacer loin pour voir quelque chose

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés