Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout ce qui vaut la peine d’être fait mérite et exige d’être bien fait» Comte de Chesterfield

Suivi des activités agricoles 2016-2017 au Nord : La campagne de récolte du riz pluvial lancée à Namassa

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Yann Nikièma • mardi 8 novembre 2016 à 20h55min
Suivi des activités agricoles 2016-2017 au Nord : La campagne de récolte du riz pluvial lancée à Namassa

Les autorités régionales, à la faveur de la fin de cette saison agricole, étaient le week-end dernier en visite de soutien et de lancement des récoltes dans le bas-fond rizicole de Namassa, village de la commune de Arbollé dans la province du Passoré. C’est une visite commentée qui a donné l’opportunité aux autorités de se rassurer de l’engagement des populations pour assurer une autosuffisance alimentaire et de lancer officiellement la récolte du riz dans la région.

C’est dans le périmètre rizicole aménagé du village de Namassa dans la commune rurale de Arbollé que autorités régionales, locales, techniciens de l’agriculture et producteurs se sont retrouvés pour le suivi de la campagne agricole qui est à son terme. Le site rizicole de Namassa aménagé sur 30 hectares, devrait procurer 150 tonnes de riz (5 tonnes à l’hectare) aux producteurs, a fait comprendre le Directeur Provincial de l’agriculture du Passoré Raymond Zemba dans sa présentation.

C’est une population très enthousiasmée pour ce champ rizicole école qui a opté pour la production de la variété FKR19 d’un cycle de 110 jours que le Gouverneur a félicitée et encouragée pour sa contribution à l’autosuffisance alimentaire de la région du Nord.

Une marge brute de plus de 15 millions

Le Système de Riziculture Intensif (SRI) est une technologie innovante qui favorise un accroissement des rendements en production rizicole à en croire les techniciens de l’agriculture. Pour cette campagne sur le site de Namassa, 300 producteurs dont 117 femmes ont cultivé le riz sur les 487 parcelles dégagées sur le site avec l’appui du projet riz pluvial (PRP). Les producteurs qui ont expérimenté cette année le SRI ont vite fait de se rendre à l’évidence des avantages, même si le travail est plus contraignant. Le compte d’exploitation du site qui a été présenté au cours de la visité fait ressortir des charges de 6.795.000Fcfa pour un total des produits de 22.500. 000 FCFA soit une marge brute pour les producteurs de 15.705.000 FCFA. Adama Borro Directeur régional de l’agriculture laissera entendre que cette année 2016, 230 ha ont été aménagés au profit de plusieurs producteurs afin de contribuer à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire et à la réduction de la pauvreté des populations rurales.

Surmonter les contraintes

Mauvaise levée, faible niveau de technicité, manque de magasins de stockage, telles sont entre autres des contraintes objectives à lever pour encourager les producteurs rizicoles du Nord à persévérer dans la culture du riz. C’est en substance ce qui ressort des échanges avec les producteurs à l’issue de la visite du site de Namassa. Par la voix de leur représentant, ces derniers ont salué les efforts du gouvernement dans le domaine de l’agriculture tant du point de vue de l’introduction des technologies appropriées que de la disponibilité des semences améliorées et des intrants. « Grâce à l’aménagement de ce bas-fond par le PRP, plusieurs ménages pourront améliorer leur alimentation et se procureront des revenus substantiels pour subvenir à d’autres besoins vitaux » a soutenu Ali Dianda qui s’exprimait au nom de l’ensemble des producteurs.

Hassane Sawadogo, gouverneur de la région du Nord véritablement satisfait après le lancement officiel de la récolte du riz, exhortera les producteurs à s’améliorer dans l’activité en suivant les conseils des techniciens. « Il faut que nos braves paysans dans ce contexte de changement climatique soient résilients en adoptant des comportements nouveaux pour améliorer la production au profit de toute la communauté » a soutenu le patron de la région.

Yann Nikièma
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Logements sociaux : Fin de calvaire pour Issiah Tabsoba
Ouagadougou : Des pesticides non-homologués saisis dans des marchés de la capitale
Agriculture : Le Projet PISAAF veut développer un système contractuel de vente au profit des producteurs de maïs
Campagne « Plus fort avec le lait maternel uniquement » : Le ministère de la Santé sollicite l’accompagnement des journalistes
KOSSOUKA voyage AU PDG de STAF : « Vous n’avez pas été prudent »
Quartier Zongo de Ouagadougou : Les habitants se mobilisent pour construire un pont
Enregistrement des naissances : L’Unicef et l’Union européenne renforcent les capacités opérationnelles de la direction générale de la Modernisation de l’état civil
BEPC 2020 au Nord : Fatimata Bintou Jaharahi Sawadogo bat le record
Prise en compte de l’animisme dans l’ONAFAR : L’association pour la tolérance religieuse salue le geste
Dori : L’UFC mobilise les FDS et la population civile pour le curage des caniveaux
Stage militaire des énarques : 45 jours en « terrain inconnu » pour 850 élèves
Fada N’Gourma : Un éclatement de pneu sème la panique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés