Santé : Le Ministre rend visite aux malades de la dengue

LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • mardi 8 novembre 2016 à 21h14min

Le Ministre de la santé, Smaila Ouédraogo, a rendu visite, dans la soirée du lundi 7 novembre 2016, aux malades de la dengue. Il a également encouragé le personnel du service de maladies infectieuses de l’hôpital Yalgado Ouédraogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé : Le Ministre rend visite aux malades de la dengue

La dengue fait actuellement ravage. Pour manifester son soutien au personnel de l’hôpital Yalgado Ouédraogo et exprimer sa compassion aux malades, Smaila Ouédraogo s’est rendu dans les locaux du Centre hospitalier universitaire. Visite à pas de course des salles d’hospitalisation, une poignée de mains à certains malades, des paroles de réconfort à d’autres, le Ministre de la santé a pris la température de la maladie qui sévit actuellement au Burkina et dont Ouagadougou est l’épicentre.

Un nombre croissant de malades

En trois mois (septembre-novembre), le service de maladie infectieuse du Centre hospitalier Yalgado Ouédraogo, a enregistré 112 personnes souffrant de la dengue. « Nous avons reçu huit malades en septembre, 70 en octobre et 40 dans la première semaine de Novembre », a expliqué Dr Sondo Apolline, chef de service de maladie infectieuse.

Sur les 112 cas enregistrés, 65% étaient classiques et 35% compliqués. « Les complications sont la diarrhée, les vomissements, l’hémorragie, etc. », a spécifié Dr Sondo. Selon elle, des décès ont été aussi enregistrés. « Environ 5 personnes sont décédées de la dengue. Mais comme vous le savez, l’hôpital Yalgado est un centre de référence. Pour cela nous recevons des cas compliqués et les personnes décédées sont arrivées dans une situation déjà compliquée », a-t-elle ajouté.

Des difficultés inhérentes à la prise en charge

Doté de 22 lits, le service de maladie infectieuse, au regard du nombre croissant des malades, a dû faire la demande de renforcement de capacités. « Nous avons obtenu quinze lits en plus des 22. Et 95% de nos lits sont actuellement occupés par des cas de dengue », a indiqué Dr Sondo. Son service compte également quinze personnes dont cinq médecins. Seulement ce personnel est débordé. Comme solution, Dr Sondo a dû faire appel à l’Université de Ouagadougou pour obtenir des étudiants en médecine. « Les difficultés que nous avons également c’est le manque de mesures de protection du personnel soignant alors que ce dernier a émis des inquiétudes pour sa santé », a expliqué le chef de service.

La dengue est une maladie virale. Ceux qui contractent cette pathologie présentent presque les mêmes symptômes que le paludisme (fièvre, maux de tête, fatigue, douleurs articulaires, etc.) Tout comme le palu, elle est transmise par un moustique. « Tout le monde sait que le moustique se reproduit pendant la saison des pluies et se propage à partir de septembre. Donc la période de grande dengue c’est octobre, novembre et décembre. Je pense qu’il faut même l’étendre jusqu’en janvier », a ajouté Dr Sondo.

Les initiatives du gouvernement

La situation de la dengue est préoccupante. Le gouvernement en est conscient et entend prendre des initiatives pour lutter contre cette maladie qui a déjà endeuillé plusieurs familles. A cet effet, le ministère va pulvériser toutes les chambres du service de maladie infectieuse de l’hôpital Yalgado pour lutter contre les moustiques. Une dotation des structures de santé notamment les CMA de Ouagadougou en produits répulsifs pour le personnel et la mise à la disposition de ces structures du matériel permettant le dépistage et la prise en charge des malades.
Partant de là, Smaila Ouédraogo a appelé la population à se débarrasser des eaux usées qui constituent des nids de reproduction pour les moustiques et à utiliser les produits permettant de lutter contre ces derniers.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 novembre 2016 à 14:40, par OTH
    En réponse à : Santé : Le Ministre rend visite aux malades de la dengue

    Très belle initiative de Mr le Ministre d’apporter du réconforts aux malades de la dengue, de pulvériser les chambres des maladies infectieuses du CHU, mais il faut plutôt pulvériser les eaux stagnantes de la ville et ses périphéries pour vaincre ce moustique . c’est là début du combat.... "Prévenir vaux mieux que guérir" "Que Dieu protège le BF" amen !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2016 à 14:56, par matyp & K’Emp
    En réponse à : Santé : Le Ministre rend visite aux malades de la dengue

    J’imagine que tout ce bordel dans la gestion de l’épidémie de dengue est la faute à Kadéba et cie ? Vraiment ce ministre est trop fort. Et il faut attendre que le ministre se déplace à Yalgado pour prendre la température. Il n’y a personne donc pour lire les statistiques et prendre les mesures qu’il faut ? Pourquoi dans ce pays on est toujours étonné de ce qui nous arrive ? La dengue n’est pas nouvelle dans ce pays et on sait tout du moustique, qu’est-ce qu’on a fait de la prévention ? Ah, j’oubliais, le problème de la Cameg était plus sérieux que la santé des Burkinabés.

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2016 à 16:48, par Posons nous les bonnes questions
    En réponse à : Santé : Le Ministre rend visite aux malades de la dengue

    Si SANKARA était là, le problème de la dengue était résolu en une semaine. Tout le monde allait participer à ce combat.

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2016 à 18:37, par Dramane
    En réponse à : Santé : Le Ministre rend visite aux malades de la dengue

    L’adage selon lequel le malheur des uns fait le bonheur des autres n’est pas bon à appliquer dans le domaine de la santé car, on ne doit pas sacrifier sous aucun prétexte la vie humaine. La dengue est un type de paludisme grave dont l’apparition au Burkina suscite la psychose. Le ministre de la santé ne doit pas profiter de ce drame pour tenter de faire oublier les graves perturbations qu’il a provoquées à la CAMEG et dont les conséquences en termes de ruptures de médicaments dans des services de santé et les cas connexes de morts sont catastrophiques. Le ministre s’efforce de redorer son blason tâché à l’encre indélébile. Avec le passage en force qu’il a opéré en s’imposant au peuple et à la justice du fait du soutien politique indécent dont il bénéficie, il est en train de transformer la CAMEG en un empire économique personnel au mépris de la santé publique. Comme dit Valère Somé, paraphrasant un jargon musical’ ’allons seulement’ ’, le jugement de l’histoire se fera en temps opportun et la responsabilité historique des fossoyeurs de la CAMEG sera située

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2016 à 19:11, par Lexys
    En réponse à : Santé : Le Ministre rend visite aux malades de la dengue

    C’est ça les trouvailles de nos nouveaux dirigeants "illuminés" qui prétendent avoir les solutions pour lutter efficacement contre les grands maux qui endeuillent nos sociétés ? Waouh !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés