Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut façonner l’argile pendant qu’elle est molle.» Proverbes zoulou

CESAO-Association Nationale Burkina : Une AG pour poser les bases du futur

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Romuald DOFINI • lundi 7 novembre 2016 à 18h26min
CESAO-Association Nationale Burkina : Une AG pour poser les bases du futur

Bobo-Dioulasso a abrité les 02 et 03 novembre 2016, la deuxième Assemblée Générale Ordinaire du CESAO-Association Nationale Burkina. Une assemblée générale qui a connu la participation d’éminentes personnalités, notamment l’Archevêque de Bobo Paul Ouédraogo, président de la conférence épiscopale Burkina-Niger et membre fondateur du Centre d’Etudes, d’Expérimentations Economiques et Sociales de l’Afrique de l’Ouest (CESAO).

Le Centre d’Etudes, d’Expérimentations Economiques et Sociales de l’Afrique de l’Ouest, est une association internationale à caractère non gouvernemental. Le centre s’est fixé pour mission de contribuer à l’émergence et à la consolidation d’une société civile rurale et péri-urbaine capable de conduire des activités socio-économiques viables, des actions citoyennes et de défendre efficacement ses intérêts. La zone d’intervention de cette « ONG » internationale à longue expérience couvre des pays de l’Afrique de l’Ouest particulièrement francophones.

Afin de trouver les stratégies, les moyens d’interventions adaptés dans les pays couverts par le pôle, le CESAO a tenu sa deuxième Assemblée Générale les jeudi 03 et vendredi 04 novembre 2016 à Bobo-Dioulasso. « Cette Assemblée Générale permet de prendre de grandes décisions qui permettront plus tard au pôle régional d’avoir un guide qui, lui permet de planifier les actions qu’il veut entreprendre dans cette direction », a laissé entendre la présidente nationale Rosalie Woba.

Comme dans le passé, le CESAO a voulu relancer ses activités de formation à caractère international. Pour cela, il a mis à contribution les participants pour trouver les stratégies pour une relance réussie desdites sessions.
Venus de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Togo et du Burkina, les participants ont suivi avec intérêt les différents panels qui leur ont été présentés.

« Démocraties locales en construction » est le thème du premier panel. Le deuxième, « Emergence des femmes en politique » puis le troisième « Stratégie de relance des sessions de formation à caractère international du CESAO ». Selon madame Sirima/Fofana Mariam, chargée de présenter la deuxième communication, le thème tire son intérêt dans les valeurs que défend le CESAO à savoir la réduction des inégalités de toutes sortes. « La réduction de la pauvreté passe nécessairement par le bannissement de toutes les formes d’inégalités. C’est pourquoi, il est important pour la structure d’amener les participants à approfondir la réflexion sur la situation de la participation des femmes en politique, et aussi à définir un ensemble de priorités sous forme d’axes de travail pour les trois années à venir ». A-t-elle laissé entendre.

Ces deux jours ont permis aux participants de relever les imperfections des actions passées du pôle régional et de proposer de nouvelles perspectives pour l’améliorer.
En rappel, le CESAO a été créé dans les années 1960 par l’Eglise Catholique comme centre de formation. Par la suite, il est devenu une association laïque de droit burkinabè dans les années 1970. Pionnière dans la sous-région ouest africaine dans le développement de l’approche participative à travers ses activités de formation, le centre se reconnait à travers le leadership des milliers de ruraux et de cadres d’accompagnement. De 1960 à 2010 (cinquantenaire du centre), plus de 44.000 personnes issues de 22 nationalités, dont 20.500 femmes, ont été formées par le CESAO.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité urbaine : Un réseau de voleurs à la « roulotte » mis hors d’état de nuire
Burkina : Eddie Komboïgo, la personnalité politique la plus influente de l’année 2018, selon Intelligence Burkinabè pour le Développement
Drame de Yirgou : La Commission nationale des droits humains prépare un rapport circonstancié
Justice : Une soixantaine de praticiens du droit se familiarisent avec les outils de la chaîne pénale
« Fasoranana » : Premier site de vente, d’achat et de livraison facile de la Poste Burkina Faso
CME Afrique Burkina : Une journée portes ouvertes pour mieux se faire connaître des clients
Ecoles fermées pour cause d’insécurité au Burkina : Bientôt une stratégie pour une « reprise totale de la scolarisation »
Hommage au cinéaste Idrissa Ouédraogo : des intellectuels réfléchissent sur l’homme et ses œuvres
Lotissement à Guéguéré : Un projet soutenu « fermement » par le conseil municipal
Arriérés de bourses : le cri de détresse des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes en spécialisation
Sud-ouest : Les dozos se mobilisent pour la quiétude des populations
Prise en compte du genre dans les politiques publiques : Le NDI outille des OSC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés