Vols d’engins à Bobo-Dioulasso : un groupe de malfrats aux arrêts

LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • dimanche 6 novembre 2016 à 00h30min

Dans sa dynamique de lutte contre le grand banditisme en général et l’insécurité urbaine en particulier, le commissariat de l’arrondissement de Dafra à Bobo-Dioulasso a mis aux arrêts un groupe de malfaiteurs spécialisés dans les vols d’engins à deux roues et de divers biens. Ces malfrats ont été présentés aux hommes de médias ce vendredi 4 novembre 2016.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Vols d’engins à Bobo-Dioulasso : un groupe de malfrats aux arrêts

Selon le commissaire de police du commissariat de l’arrondissement de Dafra, Aimé Salvador Bougouma, ces malfrats ont été dénoncés par un citoyen « digne de foi » sur les activités suspectes que ce groupe d’individus menait dans la ville de Bobo-Dioulasso.

Ces personnes avaient en leur possession des engins à deux roues et des biens d’origine douteuse. C’est ainsi que les éléments de la police ont mis en œuvre une série d’investigations afin de vérifier cette information et de pouvoir mettre la main sur ces malfrats.

Ce groupe de malfaiteurs, au nombre de 07 personnes dont 4 co-auteurs et trois receleurs d’engins volés, est composé d’élèves, de conducteur de camion, de mécanicien, d’employés de commerce et la majorité réside au secteur 15 de Bobo-Dioulasso.

Comme mode opératoire, ces malfrats usaient des fausses clés pour s’emparer des engins à deux roues. Une fois que les engins sont en leur possession, ils les revendent à un receleur moyennant la somme de 150 000 à 175 000 Frs. Ils opéraient dans les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Orodara et dans un pays voisin. De 2014 au mois de septembre 2016, la bande a volé à elle seule plus d’une centaine de motos de marque Crypton 07, Force X, Crypton 07 KTM, Sirius, Vegas RR, Nano, la Yamaha V80, Spark RX.

Toutefois, le commissaire ne manquera pas de souligner que les recherches se poursuivent activement en vue d’interpeller toutes personnes impliquées dans ce réseau.

Suivant la procédure, tous seront conduits devant le Procureur du Faso, près le tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso pour qu’une suite judiciaire soit donnée.

Cette conférence de presse s’est tenue en présence de quelques victimes.
Comme Koné Kadidiatou, agent communal à la mairie de l’arrondissement 03, visiblement heureuse, qui ne mâchera pas ses mots pour exprimer ses sentiments de joie et pour remercier les forces de défense et de sécurité pour avoir retrouvé sa moto qui a été volée lors des votes des élections couplées en 2015.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés