Renforcement des capacités des producteurs de coton biologique de l’UNPCB sur la gestion de la fertilité des sols

Projet RECOLTE/ CRS Burkina Faso • mardi 8 novembre 2016 à 18h51min

Le Catholic Relief Services, en collaboration avec l’Union Nationale des Producteurs de Coton (UNPCB) et Green Cross, a lancé une série de formations sur les techniques améliorées de production du compost. Cette série de formations est à l’attention des agents de terrain, des relais et des producteurs de coton biologique à travers toutes les zones de production de coton dans le pays. Elle entre dans le cadre de la stratégie globale de renforcement de capacités des producteurs en vue de l’augmentation de la productivité du coton biologique et des cultures de rotation de l’UNPCB.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Renforcement des capacités des producteurs de coton biologique de l’UNPCB sur la gestion de la fertilité des sols

Pour rappel, le Catholic Relief Services (CRS) met en œuvre le programme dénommé Revenue through Cotton Livelihoods, Trade and Equity (RECOLTE) en collaboration avec l’UNPCB et l’assistance technique de l’INERA et de l’Université Texas A&M-Agrilife Research Center. Financé par le Département de l’Agriculture des Etats Unis d’Amérique (USDA), ce programme de cinq ans a pour but de moderniser la chaîne de valeur coton biologique, d’augmenter les revenus, d’améliorer les perspectives économiques et la sécurité alimentaire de plus de 10 000 petits producteurs agricoles dont la majorité est constituée de femmes.

L’objectif du programme RECOLTE, d’augmenter la productivité agricole (coton biologique et cultures de rotation), passe entre autres à travers l’utilisation de techniques modernes de gestion de la fertilité des sols. Le maintien, voire l’amélioration de la qualité des sols est un défi majeur qui passe par l’utilisation de techniques et technologies améliorées de production de fumure organique ; cela constitue un élément central des systèmes biologiques de culture. Relever ce défi est une condition sine qua non pour la rentabilité et la durabilité de la production.
C’est dans cette optique que le CRS, en collaboration avec l’UNPCB et Green Cross, a organisé une série de formations de formateurs sur les techniques améliorées de compostage avec l’activeur ‘compost plus’. A l’intention des agents techniques biologiques, des relais et des producteurs de l’UNPCB, ces formations ont été déroulées du 24 octobre au 03 Novembre 2016. A l’issue des formations, toutes les zones de production de coton biologique auront été touchées et 47 agents techniques biologique, 212 relais de production et 7418 producteurs recevront les connaissances utiles pour assurer la bonne gestion de la fertilité de leurs sols en vue d’une augmentation de la productivité agricole de leurs exploitations.

La session de la Zone de Banfora s’est tenue le 27 Octobre 2016, dans le village de Nianiagara dans la province de la Comoé. La formation visait à renforcer les capacités techniques et opérationnelles des productrices/producteurs de coton biologique de la zone de Banfora sur les techniques de production accélérée et massive de la fumure organique avec l’activeur ‘compost plus’ ainsi que de son utilisation. Elle a réuni environ 3 agents techniques biologiques, 28 producteurs relais et productrices issus de l’ensemble des groupements de production de coton biologique de la zone de Banfora. Ces derniers ont fortement apprécié la méthodologie participative bien maitrisée des formateurs de Green Cross et de CRS. Fort de leur expertise technique sur le sujet et de leur expérience en matière de renforcement de capacités des adultes, la force de la démonstration, l’interaction intense avec les participants, la valorisation des connaissances endogènes des participants ont été mis à contribution pour faire de la session de formation une réussite. De la mobilisation des agrégats, à leur quantification précise, à la délimitation exacte du site de réception, au montage finale, les participants ont pu voir et poser les questions utiles pour assurer un transfert efficace de connaissances et de savoir-faire technique.

Dans la logique de formation en cascade ces heureux relais, productrices et producteurs formés sont chargés de démultiplier la même formation à plus de 450productrices/producteurs de la zonede Banfora avec l’accompagnement de CRS, Green Cross et des agents techniques biologique de l’UNPCB.

Cette formation dans sa forme et dans son contenu répond sans conteste aux besoins actuels des productrices/producteurs et de la production de coton biologique. En effet, selon le formateur de Green Cross Monsieur Moumouni PORGO et le chef de zone de l’UNPCB M. Mande DIALLO :« les petits productrices/producteurs de coton biologique sont peu équipés et rencontrent beaucoup de difficultés avec l’ancienne technique de compostage en fosse nécessitant certaines matièresdifficiles à mobiliser comme le fumier. A cela s’ajoute l’obligation de creuser une fosse carrée d’un mètre de profondeur et trois mètres de côté. Cette ancienne méthode demande plus de temps, soit environ trois à quatre mois de décomposition. Par contre avec la nouvelle technique de décomposition avec l’activeur ‘compost plus’, on a juste besoin d’une biomasse constituée soit de tiges de céréales, de coton, d’arachides ; en un mot,de la matière végétale et le processus ne dure que deux mois. On assiste donc à une amélioration considérable de la fertilité dessols,toute chose qui permet une augmentation du rendement ».

Les productrices/producteurs ont suivi avec intérêt la formation car selon eux, l’ancienne technique était pénible, mais avec la production avec l’activeur ‘compost plus’,promu par Green Cross, on peut produire du composten tout temps et dans un bref délai. Plus besoin de creuser des fosses. Ils ont salué les initiateurs de la formation (CRS, UNPCB et Green Cross) et ont pris l’engagement de former à leur tour les autres membres des groupements de producteurs de coton bio pour que chacun l’adopte dans son exploitation biologique.

A l’issue de la formation, une visite guidée d’un champ de démonstration de production de coton biologique a été organisée. La protection intégrée du cotonnier contre les prédateurs et déprédateurs demeure une contrainte majeure qui limite la productivité de la culture. Cette baisse de productivité est plus accentuée en culture biologique du fait de la faible disponibilité de pesticides biologiques efficaces. Les prospections effectuées en station par le programme coton de l’INERA ont permis de retenir deux pesticides biologiquesdont l’efficacité laisse présager une meilleure protection du cotonnier en culture biologique. C’est fort de ce résultat encourageant obtenu par l’INERA en station que le CRS, en collaboration avec l’UNPCB, a décidé de mettre en place un dispositif de pré-vulgarisation avec un réseau de champs de démonstration pour introduire ces nouveaux produits aux productrices et producteursde coton biologique afin que ceux-ci puissent à leur tour apprécier ces nouveaux pesticides biologiques. Le dispositif global de champs de démonstration mis en place par CRS, l’UNPCB et l’INERA comporte 15 parcelles de démonstrations installéespartout à travers toutes les zones de production du coton biologique. Sous la direction du Dr. HEMA Omerdu programme coton de l’INERA, ces parcelles ont servi à montrer au maximum de productrices/producteurs de coton biologique, l’efficacité de ces produits sur les principaux ravageurs du cotonnierlors des visitescomme celle qui ont été organisée à Kankounadeni, visite au cours de laquelle la productrice, SORY Awa, ayant conduit le champ de démonstration a pu ressortir le savoir et le savoir-faire acquis et partager avec ses compères autres productrices/producteurs de coton biologique venus apprendre.

Projet RECOLTE/ CRS Burkina Faso

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés