Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

LEFASO.NET | Par Angelin Dabiré • vendredi 4 novembre 2016 à 00h27min

Le chef de file de l’opposition politique burkinabè, Zéphirin Diabré a reçu en audience, le président du Mouvement citoyen africain pour la renaissance (CAR), Hervé Ouattara le 02 novembre 2016 à Ouagadougou. A sa sortie d’audience, il a souligné être venu faire part au Chef de file de l’opposition de menaces dont il est l’objet.

Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

Arrivé aux alentours de 11h20mns à la tête d’une petite délégation, le président du CAR, Hervé Ouattara a d’abord été reçu en aparté par le Chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré.

Cinq minutes après, Zéphirin Diabré et son hôte s’installeront pour les prises d’images après quoi la presse sera priée de libérer la salle.

Une vingtaine de minutes plus tard, le président du CAR confiera l’objet de sa visite au Chef de file de l’opposition politique.

« Nous sommes venus informer le chef de file de l’opposition politique de ce que notre mouvement traverse aujourd’hui et discuter également avec lui de la situation nationale » a campé Hervé Ouattara. Et le président du CAR de confier que depuis leur dernière sortie, ses camarades et lui sont victimes de tracasseries. Il affirme que de l’argent a été donné à certains de ses camarades afin qu’ils organisent des conférences de presse pour le diaboliser lui et le mouvement qu’il dirige. Il a ajouté que des démissions ont été suscitées et commanditées pour affaiblir le CAR.

Aux dires de Hervé Ouattara, des jeunes auraient été montés contre lui avec pour argument qu’il s’attaque au nord. Des jeunes qui auraient dit connaitre chez lui, menaçant d’incendier son domicile sis à l’arrondissement 9. Le président du CAR a dit avoir saisi la direction générale de la police nationale de ces menaces.

Pour le président du CAR, il s’agit de menaces qui ne peuvent venir à bout de sa détermination et de celle de ses camarades, « car le peuple a besoin de savoir la vérité sur un certain nombre de choses ». Et ce dernier de se demander pourquoi depuis le coup d’Etat manqué de l’ex-RSP, il n’y a qu’un seul leader politique, en l’occurrence Salifou Diallo qui a vu son domicile incendié par des éléments de l’ex-RSP ? Il s’est aussi posé la question de savoir quels sont les rapports qu’ils entretenaient avec ses ex-éléments du RSP et a appelé le peuple à se poser les mêmes questions ?

Il a affirmé qu’il y a beaucoup de choses qui sont toujours cachées. Il a pris exemple du dossier Norbert Zongo en posant une autre question du comment David Ouédraogo a reçu les clés de son véhicule après l’assassinat du confrère, Norbert Zongo ? Pour Hervé Ouattara, il est grand temps que le peuple burkinabè et le monde entier sachent la vérité sur les dossiers pendants.

Mais qu’attendent-ils donc du Chef de file, Zéphirin Diabré ?

Pour Hervé Ouattara et ses camarades, il ne s’agit pas de chercher une quelconque couverture du Chef de file. Il a confié ne pas attendre grand chose en effectuant cette visite. Cependant, il a dit qu’il était nécessaire qu’en pareille situation, les structures reconnues par l’Etat soient informées de ce qui se passe et des tracasseries dont est victime le CAR et ses membres.

Pour Hervé Ouattara, il s’agit en réalité pour lui et ses camarades d’informer le Chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré sur le fait que des citoyens sont menacés pour leurs opinions.

Pour lui, demander la levée de l’immunité parlementaire du président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo ne veut pas dire qu’ils ont des griefs personnels contre ce dernier. D’autant plus a dit Hervé Ouattara, qu’il s’est dit toujours prêt à se mettre à la disposition de la justice. Il a alors estimé qu’il est plus que temps que la justice puisse l’entendre.

Hervé Ouattara s’est alors posé la question de savoir pourquoi le président, Salifou Diallo se « confine à l’Assemblée nationale s’il n’a pas peur de la justice ».

Si lui et d’autres Burkinabè ont risqué leur vie, c’est pour aussi que la vérité sur l’histoire du Burkina Faso se dise, foi du président du CAR qui estime que le président, Salifou Diallo peut contribuer grandement à la manifestation de cette vérité.

Raison d’ailleurs pour laquelle a-t-il dit, ils préparent une pétition visant à la levée de l’immunité parlementaire du président Diallo. Il a confié qu’ils sont en train de s’entourer de certaines précautions et de toutes les garanties afin que l’initiative puisse prospérer.

Quant à la réponse du Chef de file, Zéphirin Diabré, Hervé Ouattara dira que ce dernier a dit avoir pris acte de leur démarche.

Angelin Dabiré
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 3 novembre 2016 à 12:13, par Louila En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Des clichés rien que des clichés. Monsieur OUATTARA n’a rien d’autre a faire . le CAR ne représente aucune menace pour le pouvoir en face. Lui même ne nous dit pas la vérité. C’est quoi ces allégations ???? Il aurait du aller voir Salut DIALLO

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 12:46, par Tapsoba R(de H) En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    « Il a pris exemple du dossier Norbert Zongo en posant une autre question du comment David Ouédraogo a reçu les clés de son véhicule après l’assassinat du confrère, Norbert Zongo ? »
    - Qu est-ce qui cloche ici ? Ainsi D.Ouédraogo (ou s agit-il d un homonyme parfait ?) vivait -il pendant l assassinat de N.Zongo ? Alors que les Burkinabè savent que c est justement l enquête sur la mort suspecte de David qui a entrainé son assassinat ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 12:54, par lawakila Zerbo En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Le style d’écriture de l’article est indigeste pour moi. Cher Dabiré, un peu d’effort de construction.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 12:58, par Dignité En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Courage mon frère ! J’ai toujours dit que c’est ce Vampire en Chef qui brulera ce pays si on n’y prend garde ! Le Burkina connaîtra la paix et prendra la route du développement quand son peuple vaincra ce vampire en Chef !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 12:59, par warba En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Bravo mon frere soutien total car si blaise est diabolise comme un criminel, son ancien bras droit doit rendre des comptes.Une revolution politico-militaire est en marche et sera plus dure que i’insurrection populaire et permettra de bien nettoyer le pays pour permettre un vrai changement.Ce sera le crepuscule des crapules.si jamais il t’arrive qqchose nous saurons les responsables a neutraliser.nan laara n’sara.il faut necessairement lancer un appel patriotique au peuple,a la societe civile,a l’armee,aux koglweogo ,aux partis politiques de se tenir pret pour les futures luttes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:00, par Djermakoye Hamidou, En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Le masque est tombé,Salif,est prie dans son propre piège,quand un chef de parti,detruit son propre parti au profit d’un autre,c’est le cas de Salif dans le Seno,Region du Sahel,suivez mon regard.Monsieur Ouattara Hervé,reste tranquil,nous les jeunes du Sahel nous te soutenons,et nous allons mettre des comites de soutiens dans les 26 communes de la Region du Sahel,pour toi,Salif n’est pas audessus de la loi,Affaire Dabo Boukary,Sara Sereme,les crimes économiques des Ministeres Environnement et Agriculture,Salif va terminée ses derniers jours en prison,je suis tres sur et l’histoire nous le dira.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:07, par S. DIALLO En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Bien dit Monsieur OUATTARA, vous au moins vous n’êtes pas amnésiques comme la plupart des Burkinabé qui ne sont pas conscient que ce sont les valets (RSS) du Diable que le peuple a chassé qui sont au pouvoir. Salifou DIALLO le mossi du Yatenga ancien directeur de cabinet du ministre de la justice Blaise COMPAORE qui a fait tuer Thomas SANKARA, Salifou DIALLO qui n’a rien d’un peulh, l’ homme de l’hombre, des intrigues politiques ( assassinat de Clement Oumarou, de Boukary DABO, Norbert ZONGO,....) économiques et financiers ( il a été maître d’œuvre de transport de devises dans des djembés vers la France) du Président COMPAORE doit être entendu c’est une question de bon sens. Le parlement ne doit être un refuge pour lui pour échapper à la justice. Et tout burkinabè épris de vérité justice doit soutenir votre combat pour qu’il soit entendu dans tous les dossiers de crime imputés à Blaise parce qu’il était son conseiller occulte et au courant de tout ce que Blaise tramait.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:10, par OR En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Pour Hervé Ouattara, il s’agit en réalité pour lui et ses camarades d’informer le Chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré sur le fait que des citoyens sont menacés pour leurs opinions.SURPRENANT D’UN HERVE OUATTARA ! HERVE A OUBLIE QUE SA CLIC A INSTAURE LA PENSEE UNIQUE AU FASO. C’EST AUJOURD’HUI LE RETOUR DE LA MANIVELLE.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:10, par Annie En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Les jeunes de la trempe de Hervé ne doivent pas être acculés de la sorte. La vaillante jeunesse qui réclame des postes de haut niveau doivent être à la hauteur : convaincus, humbles, compétents.
    C’est triste qu’on en arrive à menacer la vie humaine sacrée pour des divergences d’idées. nous avons été tous créés différents, ce sont nos différences qui devraient permettre de construire notre société en ne pensant pas à nous-mêmes, mais aux futures générations.
    Ne faites pas de mal à Hervé ni à ses camarades. Jeunesse du BURKINA FASO, resaisit toi et soit un exemple !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:12, par tapsoba yassiriki En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    jeune homme, faut faire pardon et laisser le pays tranquille, si tu as demandé des choses que tu n’a pas eu , faut mélanger la quiétude des honnêtes citoyen que nous sommes.

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2016 à 18:49, par burkinbila En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

      Bien dit,mon frère.jeunesse burkinabé, travaillons au lieu passer tout le temps a chercher coma créer révolte, troubles... Soyons un peu sérieux. Je ne suis pas mpp,pas upc ,encore moins cdp.ke la vérité soi dite,oui !ke justice se fasse j’en suis soucieux. Mais je suis plus soucieux de la trankilite’ de ce pays.pardon Hervé Ouattara.

      Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:13, par karim En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Encore une denonciation de manigances de salif Diallo. pour qui ce prend til en fin de compte. Qu’il se rappelle que le peuple a applaudi, lorsqu’il avait été debarqué du gouvernement sous Tertus Zongo. Qu’il se pose la question du pourqpui ???? Crois til pouvoir etre un homme publique et ne pas recevpoir de critique ???? Va t-il continuer a tramer des choses comme a ses habitudes, contre ceux qui le critique ???? où cela va t-il le conduire si le pire venait a arriver. Si j’ai un conseil a lui donner (salif diallo) c’est de se rappeler de l’histoire de notre pays qu’il semble oublier avec ces quielques années passées hors du Burkina. S’il arrive quelque chose a Hervé OUATARRA, qu’il sache qu’il sera le premier suspect meme si il n’a rien a voir avec. Et il ne pourra pas se defendre. ça n’arrive pas qu’aux autres Monsieur le President de l’AN

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:15, par Sid Pa Yii En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Vraiment petit, vas te reposer maintenant ; personne ne veut attenter quoique ce soit contre toi car tu n’es rien ! Aujourd’hui tu es sûre d’une chose , tu n’auras rien comme récompense ! Nous savons tous que la transition est finie et que les temps sont durs pour toi ! Réveilles toi, bats toi et cherches un avenir radieux dans ton domaine mais pas par la courté échelle ! Si tu es envoyé, saches être envoyés car le retour du bâton sera douloureux ! Tu t’agites parce que tu sais qu’il y aura bientôt des révélations....ta lutte est une affaire de personnes et nous n’entrerons pas dans ton jeu !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:27, par Djamanatigui En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Qu’allah le tout puissant épargne ce pays a d’autre atrocité je vois venir le danger le camps MPP est totalement divisé même pas un an de pouvoir voilà ils sont entrain de se lâcher quelle honte ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:31, par Desperado En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    je ne te connais pas mais toi, tu es homme. cependant, ne compte sur Zepherin, il a dit qu’"il n’achète pas les bagarres des autres" alors compte acheter celle burkinabè. Ce Zepherin là ne préoccupe pas des questions judiciaires. courage Hervé, je te soutiens dans tous les sens

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:42, par Pascal le véridique. citoyen du Burkina En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Merci à Hervé Ouattara pour sa démarche citoyenne. Mais quelque chose me dérange. A qui en veut Hervé Ouattara ? A Salif Diallo ? A t-il quelque chose à lui reprocher ou connait il quelque chose de son passé ? Si tel est le cas, il peut se rendre au tribunal pour apporter son témoignage avec ses preuves et laisser la justice faire son travail.
    Qu’il justifie d’abord sa fortune soudaine depuis l’insurrection avant de prétendre poursuivre qui que ce soit. Qu’il s’acharne contre un Salif de cette façon, je ne comprends rien sinon que je le soupçonne peut être d’avoir pris l’argent encore quelque part !!! Si Hervé savait quelque chose et qu’il n’en a pas parlé depuis ce temps et qu’il a fallu attendre qu’il soit en disgrâce dans son groupe pour tout d’un coup avoir des révélations à faire, c’est suspect !! Il doit être même poursuivi pour trahison car au nom du peuple il s’est enrichi, au nom du peuple il a été témoin de faits graves et les a "dealé". Après avoir fait cette insurrection, Hervé Ouattra devait d’abord se battre pour que Blaise Compaoré et sa bande soient d’abord jugés et si des complicités sont révélées dans le régime actuel, qu’ils répondent. Si en ce moment un Salif est impliqué, on peut légitimement demander la levée de son humilité parlementaire. Pardon mon frère, ressaisis toi et vite. Le chemin de la liberté est encore long et nous devons continuer la bataille ensemble. La Patrie ou la Mort, nous Vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:46, par Bouisida En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Mon cher Ami kam,le domicile de SIMON a été aussi visité. Mon conseil pour toi est d’aller doucement sinon on risque de ne pas te comprendre à cette étape de l’histoire du Burkina. Tous ceux qui ont voulu courir plus que les autres sont tombés.je te connais bien et je connais bien Salif Diallo, le combat que tu veux engager va te manger. Si tu veux renverser le MPP, c’est mieux d’attendre 2020 sinon tu auras plus d’ennemis que d’amis dans ta lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:47, par HORUDIAOM En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Si je ne me trompe pas, Salif DIALLO risque de connaitre le même sort que Gilbert DIENDERE. Je ne le souhaite pas mais l’évidence est là. Il y a tellement de similitude dans leur parcours et carrière même si leur tempérament est différent. Gilbert Diendéré a été admiré à un moment donné de son parcours militaire, ensuite craint et enfin détesté à mort pour les causes que nous connaissons tous. Salif Diallo, tout comme lui, a été admiré comme étant un fin politicien, un stratège, etc. Il a été craint à un moment donné de sa carrière politique. Si sa carrière s’arrêtait là, il pouvait encore et encore bénéficier pendant des années et pour la postérité de cette admiration. Mais voilà !! Il est revenu et surtout avec les mêmes pratiques que sous le front populaire et l’ODP/MT. Conséquence : il est de plus en plus vomi avec ses pratiques d’un autre temps. Pour certains, la mémoire est encore vivace concernant tous les crimes commis par Salif, pour d’autres, ils auraient voulu faire table rase sur le passé mais vu que l’homme ne veut pas s’assagir, ils faut réveiller tous ses crimes et mauvaises pratiques. ça fera beaucoup pour lui à un moment donné et il risque de porter le chapeau de tous les actes criminels du régime COMPAORE. Et tout ça n’est que le début. Bientôt, il deviendra l’homme le plus détesté du Burkina tout comme DIENDERE. Quand les Burkinabé commencent à te haïr, c’est fini. On dirait que leur haine s’accompagne de malédiction(l’exemple de François COMPAORE en est illustratif). Qu’il fasse tout pour qu’aucun cheveu de Hervé OUATTARA ne soit touché, sinon, il sera perdu à jamais. Il y a des choses qu’on ne peut plus faire dans ce pays et Salif doit le savoir. En bon entendeur !!!

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre 2016 à 12:49, par Minute En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

      HORUDIAOM, tu semble être un instrumentalisé qu’on s’en sert pour vilipender un adversaire politique. En écoutant ou en lisant les gens, c’est comme si tout ce qui se prend comme décision dans le MPP est seulement l’œuvre de Salif DIALLO. Je crois qu’on vous enduit en erreurs. Ce qu’il ya aujourd’hui, c’est que nous devons rester serein et voir comment sortir notre pays du sous développement. Salif Diallo est un politicien et comme il a l’habitude de dire, il ne boxe pas son adversaire au dessus de la ceinture. Les Hervé Ouattara et consort, ne sont que des individus, des sa-profites et opportunistes qui ont bénéficié des grâces avec certains de la transition et comme un enfant à qui on lui a retiré le sein commence à se plaindre en trouvant Salif Diallo comme celui là par qui son incapacité à se nourrir est venu. Et tous ceux qui n’ont rien compris et menacent M. Diallo, qu’ils sachent que le monopole de la violence n’est pas dévolu à eux et à eux seuls. Aujourd’hui le peuple a donné sa voix au MPP pour conduire sa destiné pour 5 ans. Tous ceux qui s’y inscrivent en appui à nos dirigeants éclairés comptent exécuter le programme du président et feront le bilan au soir de 2020. Les agitations et les accusations sans fondement ne doivent pas nous inquiéter à poursuivre le programme du PF pour le mieux être de notre peuple. Je pense qu’il ya lieu de mettre balle à terre pour le bien de nous tous. De toutes les façons, à croire que se sera les autres qui en pâtiront dans ce que vous manœuvrez, ce sera peut être le contraire. Le pays appartient à nous tous et chacun doit savoir raison gardé

      Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:51, par le dodu En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Tu as bel et bien des griefs personnels contre Salif DIALLO .Ne ferais tu pas parti des gens qui ont brulé son domicile ?.Tes propos cachent quelque chose . N’ entraine personne dans tes histoires de régionalisme . Tu sembles être quelqu’ un de machiavélique .Quand le RSP tirait sur les manifestants , tu as du certainement fuir pour te réfugier au milieu de la foule pour éviter les balles . vous avez utilisé de pauvres innocents comme chair à canon .( Les morts de l’ insurrection ). Pauvre type tu dois avoir lié un pacte avec le diable . A ta place je ferais comme Zida et je me ferai tout petit . Au lieu d’ aller enseigner dans les garderies ou s’ occuper des veuves et orphelins tu veux faire de la politique . Attention à l’ effet boomerang de tes idées sordides . Profiteur de l’ insurrection on t’ as assez vu ; tu penses que Diabre n’ a rien à faire ..

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre 2016 à 07:07, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

      - dodu, tes fesses cendrées ! Si tu manges chez Salif DIALLO, ce n’estt pas le cas de Hervé OUATTARA ! Voyou-là !

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

      • Le 4 novembre 2016 à 12:37, par Djénéba En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

        Merci Kôrô, moi je lance un appelle à mes Sœurs de regarder LES hommes qui vous font la cour avant d’accepter. Il y’a des gens moribondes qui prennent des médicaments DE dernières générations , atteints du sida, tout le monde en parle , toute la ville sait , parce qu’ils ont l’argent OU sont President d’institutions, vous vous livrer . Je n’ai pas prononcé DE nom hein ! Ne gâcher pas votre vie POUR des mourants ! Ca c’est un message du front de refus FEMME .

        Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 13:53, par Patience En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    La patience doit guider tes prises de position Mr OUATTARA. Pourquoi vouloir jeter l’huile sur le feu précocement alors que le pays doit maintenant avancer avec les nouvelles autorités démocratiquement élues par le peuple souverain. Je dis non à tes projets destructifs contre notre pays. Le pays doit maintenant avancer et tes idées révolutionnaires avec ses intentions cachées (on ne sait pour qui tu roules encore) ne feront que retarder la nation. Si OUATTARA Hervé a quelque chose contre Mr Le Président de l’Assemblée Nationale, qu’il le dise ouvertement et le peuple avisera. Mais, passer par ces moyens qui n’honorent pas le peuple, nous disons non. Encore non ! Mr Hervé doit du respect pour sa nation à travers ses institutions ; Mr DIALLO Salifou est Président d’une institution (d’ailleurs la deuxième après la présidence),donc respect à son égard.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:18, par Intègre En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    hé cher monsieur arrêté d’emmerder les gens . ou vous étiez depuis ? pourquoi maintenant ? quand Salif a quitté le gouvernement en 2008 vous croyez que s’il y’avait des choses contre lui , Blaise , François et bien d’autres n’allaient l’enterrer avant l’insurrection ? Tout le monde dans ce pays a été acteur de l’insurrection. tu crois que sa serait une raison pour réclamer des postes . on se connait dans ce pays . question d’intérêt individuel. quand vous mangiez et que c’était bon, personne ne vous a entendu . maintenant vous voulez des alliés pour votre combat ? on n’est fatigué de vous tous . pétition mon œil.......

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:23, par Tu es vrai garçon En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    J’aime voir des garçons de ce genre, on t’admire pour avoir osé mais ce n’est pas facile de dire la vérité dans des systèmes pareils/

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:27, par Razack Bila En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Ce Hervé Ouattara là est ce que les psychologues appellent un pyromane paranoïaque !!!
    Mon cher si tu as peur de mourir, Ne dis plus quelque chose sur Salif Diallo , et sur les autres.
    Comme ça tu dormira tranquille et nous aussi !!!
    TOI TU CHERCHE PALABRE ET PUIS TU VIENS NOUS DIRE DE FAIRE QUOI ???
    TU AS DIS TU PEUX NON ???
    QUAND TU AS PRIS LES MILLIONS AVEC ZIDA, TU AS DONNÉE UN PEU A ZÉPHYRIN DIABRE ???
    POURQUOI LA PRESSE ÉCOUTE DES ENFOIRÉS COMME CE OUATTARA LA ???

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:29, par bouba En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    courage . tu as notre soutient. que la jeunesse sache qu’elle doit ecrire son histoire. tous ces sorciers aux longues dents qui s’entourent de vous au moyen de corruption( miette) ont tracé leur voix à leur jeunesse n’ayant pas l’age de certains d’entre vous, ils l’ont par des moyens diaboliques ; par le sang de nos freres. si aujourd’hui , nous monaiyons notre conscience, notre avenir restera sterne et que dira t- on de nos enfants. jeunesse , tous ensemble derriere ouattara afin que la vérité soit dite et que la page soit définitivement. aucun petit malin ne saurait se cacher sans etre deniché. p
    * par le sang et les intimidations ils gouvernent ; par la justice ils repondront de leurs crime#

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:38, par Sawadogo En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Herve, tu es un polonticien, je me méfie un peu de toi. Il faut dire que la ligne de démarcation entre la politique et les OSC n’est pas bien définie. Tu n’es peut être pas tout à fait blanc. Permets mois de te donner tes conseils : fait des dénonciations générales des injustices qu’on connaît tous et évite de t’en prendre à Salif Diallo. Tu sais quelqu’un qui a mangé la tete n’a pas peur des yeux rouges. En fait , il a mangé plus gros que toi. Ne te cherches pas de problèmes inutiles surtout que toi même Tu serait un peu mouillé dans la politique. Certains pensent même que tu étais le bon petit de ZIDA. Moi je n’en sais rien’ c’est pour cela que j’utilise le conditionnel.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:38, par camarade En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    He les gens. Ils veulent qu’on parle d’eux. Tous les moyens sont bon

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:40, par Rigo En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Hervé Ouattara s’est alors posé la question de savoir pourquoi le président, Salifou Diallo se « confine à l’Assemblée nationale s’il n’a pas peur de la justice ».
    Moi même je me pose aussi la question pourquoi toi tu te confines devant au CAR si ce n’est pas pour remplir ton ventre.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:40, par Dasylva En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Rappelles-toi bien, tu as eu à combattre des gens dans ce pays pour leur opinion. Alors assumes au lieu de pleurnicher..

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:54, par Le juste En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Hervé OUATARA, à vrai dire je t’ai jamais aimé mais là s’agissant de Salif DIALLO, on sera ensemble pour ce combat. Mais un conseil Hervé, garde ton calme parce que c’est quelqu’un qui joue son va tout. Il ne sait pas exactement comment ça va se terminer pour lui. Donc il n’est plus dans ses états et est capable de tout. J’avais dit au gens que Blaise va tout faire mais il finira par tomber un jour et nous on attendait ce jour. Finalement en octobre 2014 c’est arrivé. C’est la même chose avec Salif DIALLO le grand politicien pardon politicard. Il a instrumentalisé certains jeunes du nord à qui il donne quelques sous pour des basses besognes. Mais ces jeunes ne savent pas encore que la roue tourne et le jour où ça va tourner en leur défaveur ils n’ont qu’à prendre le chemin de l’exil. Gare à eux si un seul cheveu de Hervé tombe. Ils ne sont pas les seuls à connaître brûler. A cette allure la deuxième insurrection est déjà bien mur. Vous brûlez chez Hervé et on brûlera chez vous aussi. ça, on vous attend. Que Salif DIALLO sache ça. On en a marre de ce type maintenant. Le problème de Rock c’est de trainer des gars comme ça derrière comme Blaise trainait François COMPAORE comme un boulet derrière lui. Sinon Rock, on a rien a te reproché. Tu n’as jamais été cité dans une affaire de crime de sang comme ton ami Salif DIALLO. Il était si arrogant si fait qu’il s’est laisser entraîner dans des choses où il n’aurait du se mêler s’il était sage. C’est ça aussi la lutte de positionnement auprès du Président de l’époque Blaise COMPAORE où Salif se croyait le numéro 2 devant les François et autres. Et c’est cette lutte avec François qui l’a emporter et qu’il n’a pas digéré qui est à l’origine de sa rancune contre ses anciens compagnons de lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:57, par fatu En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    le temps où on te fait y a rien semble révolu non ?!

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:06, par lapatriote En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Nous sommes fatigués de tout ça. Travaillons maintenant !!!

    "Il a affirmé qu’il y a beaucoup de choses qui sont toujours cachées. Il a pris exemple du dossier Norbert Zongo en posant une autre question du comment David Ouédraogo a reçu les clés de son véhicule après l’assassinat du confrère, Norbert Zongo ? Pour Hervé Ouattara, il est grand temps que le peuple burkinabè et le monde entier sachent la vérité sur les dossiers pendants".
    c’est quoi ça encoooore. Ayi sabari !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:07, par siddata En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Hey mon frère,tu t’entendais à quoi ?faut bander les muscles et assume.
    Il faut se donner les moyens de ta politique parce que par ta façon de t’agiter aucun Homme politique ne va ta couvrir.
    Si tu es convaincu de tes dires,va simplement déposer une plainte à la justice et le monde entier suivra l’histoire plutôt que de jouer à jimmydanger

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:10, par Yacouba En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Il y a deux personnes que le juge chargé de l’’affaire DABO Boukary, étudiant en 7è année de médecine, doit entendre :

    - le Général Gilbert DIENDERE, chef de l’ex-RSP (à l’époque)

    - Salif DIALLO (1er Conseiller de Blaise COMPAORE et N°2 du régime à l’époque). Salif DIALLO lui-même a reconnu avoir été présent sur le campus de l’Université de Ouaga, le jour du meeting des étudiants que les éléments de l’ex-RSP sont venus disperser et procéder à des arrestations. Depuis ce jour, on n’a plus vu DABO Boukary. Ses parents ne savent pas s’il est mort ou pas. S’il est mort, on ne sait pas où est-ce qu’il a été enterré.

    Salif DIALLO qui a déclaré pendant la campagne électorale présidentielle « avoir mangé avec le diable sans en être un », s’il veut être crédible, doit lever son immunité parlementaire et se mettre à la disposition de la justice.

    Si on touche à un cheveux de Hervé OUATTARA, c’est immédiatement une autre insurrection qui va être en marche et des gens vont prendre la frontière. Ce sera la colère et les manifestations de 1998 (après la mort de Norbert et ses 4 compagnons d’infortune) plus nos frustrations et insatisfactions de l’insurrection d’Octobre 2014.

    Je conseille à Hervé OUATTARA, dans ses consultations, d’aller saisir aussi le MBDHP et les syndicats (si ce n’est pas déjà fait) et de continuer ses activités d’animation de la société civile.

    Nan Lara en sara !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:12, par le regard En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    tu viens de soulever un autre lièvre qu’il faut abattre.. Mais celui là n’est seulement un lièvre, il est plutôt une meute de lion qu’il faut combattre.. Prends tes précautions, le peuple vaillant te soutient, mon camarade. Quand on veut gérer le pays par ethnicisme ,nepotisme et par le régionalisme , alors la scission ne peut que venir de par tout . Salif est le problème du Burkina actuellement , utiliser les autres au combat et venir placer ses frères du nord dans les bons postes.. et ça il faut qu’on en finisse avec ces methodes batardes .. divisionistes et ségrégationniste ..il est loin d’être un homme de la gauche... Salif doit repondre ..

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre 2016 à 10:44, par sos En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

      mon type laisse les gents du nord tranquille on ne veut de problème avec toi. c’est parce-que les richards du Nord ne valent rien si non la Capitale du Burkina serait à Ouahigouya. parce que rien ne nous manque.
      si tu as affaire avec Salif il faut voir avec lui. la haine que tes ancêtre ont eu avec le Nord n a pas empêché le Nord d’être le Nord. et je sais que politiquement tous ceux qui ne sont pas du Nord veulent noyer le Nord. dites vous que le pouvoir sans le nord vacille. je m’en fou de ce que tu es mais il ne faut pas attaquer la région. de toute façon ce sont les Nordiste qui devraient se plaindre, car si un leader du nord se pointe le nez, soit vous le tuez soit vous l’humiliez ; Moumini ouedraogo, Jean Baptiste, Sankara, Gerare Kango, Salif Diallo à l’époque avec blaise qui a travaillé comme un âne pour développer le Burkina surtout vers l’Est, le Sud..... ils ont tous été malmené et d’autre tués. tu penses qu’on a pas cette histoire ? tous nos petits enfants ont cette histoire. Sankara il a géré le pouvoir pendant 4 ans, vas y celui à thema boquin, on dirait même pas que ce village a eu un fils qui était président, pas même une bonne route, Salif au temps de blaise, il a investi de barrage partout sauf le Nord, le jour qu’il a eu les 500 000 000 000 et voulait tourner vers le Nord, vous l’aviez mis dehors.
      la voirie si tu regardes bien, tout doit passer à Ouaga. Ouahigouya Tougan = 0 Ouahigouya Kaya via Kongoussi = 0 Ouahigouya Dori Via Djibo = 0. au regard de tout ça tu penses qu’on est aveugle et bête en même temps ? sache que si Salif nest pas là 1000 Salifs naîtrons. dit à Ouatara de se taire et mange..........

      Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:18, par l’Errant En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    (...comment David Ouedraogo a reçu les clés de son véhicule après l’assassinat du confrère Norbert Zongo(paix à leur âme) ?...). quelqu’un pour me clarifier ce passage svp.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:21, par Le fils de l’homme En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Si seulement ce que vous avez dit de Blaise COMPOARE était fondé, aujourd’hui tu n’allais pas t’inquiéter sur ta situation. Aujourd’hui si tu es inquiet cela démontre toute ta naïveté. SI TU NE LE SAIS PAS IL FAUT LE SAVOIR POUR DE BON LES VRAIS BOURREAUX DU PEUPLE C’EST CEUX QUE VOUS AVEZ CONFISQUE LE POUVOIR DONNER. Vous passerez un à un à la casserole si vous ne vous réorganisez pas rapidement pour prendre le devant.
    COMPAORE n’a jamais tirer sur aucun de ses concitoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:21, par Le Pourri En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Mon Ami, va rejoindre ZIDA pendant qu’il est encore temps. D’ici peu, ton derrière sera dehors

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:24, par continuité En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    courage à toi m.ouattara h le peuple dans son ensemble te sera reconnaissant. vivement que cette immunité soit levée afin que m. diallo salif puisse répondre .

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:25, par nous En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Monsieur, on ne lève pas l’immunité parlementaire parce que les gens parlent. La pétition non plus n’est pas la voie indiquée pour lever l’immunité parlementaire. Il appartient à la justice d’apprécier l’opportunité suite à une plainte ou à une action publique mise en mouvement par le ministère public. Le pays me semble -il est gouverné et obéit aux lois.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:50, par Togcé En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Au Burkina , les problèmes c’est les autres ;personne ne veut reconnaitre ses propres turpitudes.Hervé ,tu es sorti de l’anonymat au travers des agissements de la société civile , si pas parce que maintenant tu connais des déboires qui savait que tu connaissais même Salif Diallo ?
    Chacun quand ses intérêts sont menacés il provoque des secousses pour se faire entendre, à Zeph maintenant de faire attention pour ne pas être mélangé dans des histoires qui étaient cousues sans lui.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:58, par TS En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Courage mon frère. on s’est maintenant qui est l’ennemi du Burkina. Salifou Diallo a intérêt a se calmé et a calmé ses éléments. il se croit toujours a l’ancien temps. il s’est très bien que certains n’aime pas OUATTARA et c’est dans cela qu’ils vont l’assassiner et lui Salifou sera accusé. il a intérêt a se calmé. a bon attendeur salut...

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 16:07, par Incomprehension En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Bizarre.. selon lhistoire c’est en enquetant sur la mort de David Ouedraogo chauffeur de Francois Compaore que le journaliste Norbert Zongo a été tué..!!mais selon Hervé Ouattara :#Il a pris exemple du dossier Norbert Zongo en posant une autre question du comment David Ouédraogo a reçu les clés de son véhicule après l’assassinat du confrère, Norbert Zongo ?#ce qui signifie que Norbert Zongo a été assassiné avant David Ouedraogo...C’est a ne plus rien comprendre

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 16:14, par TAZARTCHE En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Tu as été trop prétentieux mon frère Ouattara, tu as pensé que être le dernier à rencontrer Blaise faisait de toi un héro de la nation. c’est de la malédiction, il t’as laissé tous ses nombreux malheurs (DABO, Thom, Clément, Norbert, Nébié) avant de partir. Quoi que tu fasses tu devras les assumer avant de t’en allé toi aussi. Tu as manqué de sagesse, je me souviens tes déclarations quand on installait le CNT, tu te vantais d’être incontournable. Hervé Ouattara par ci, Hervé Ouattara par là, Hervé Ouattara aujourd’hui malgré toi. Il faut savoir quitter la scène quand tu as fini ton rôle. mais toi, tu as tout mélangé, de CAR contre le Référendum, tu as mué en structure panafricaine. qui sait demain CAR sera un parti politique.
    Tu n’as pas su mesurer tes ambitions. A la fin de l’insurrection, tous les acteurs de la société civile sont retournés qui dans la rue, qui en amphi, qui au labo, qui devant ses étals, qui à son micro, qui dans sa robe et bien d’autres se sont inscrit en politique. Toi et toi seul, tu as voulu manger au MPP, avec ZIDA et aujourd’hui avec Zéphirin. C’est de la prostitution et ça se paye cash.
    Je suis pas d’accord avec toi, tu fais dans le dénigrement de Salif Diallo une arme de combat, c’est perdu. Nous, on est pas dans ça. Depuis quand toi Hervé tu milite dans l’ANEB ? pendant toutes ces années où l’ANEB a cherché la vérité sur l’assassinat de Dabo, tu trinkais derrière notre dos, aujourd’hui tu fais dans la confusion. Si tu as une bagarre avec Salif, va l’affronter et arrêter de salir les pages blanches des journaux.
    Tu as dit que tu voulais étudier, alors viens, viens en amphi rejoindre les autres et arrête de distraire le Burkinabé nouveau.
    Tu as encore une chance, tu dois te repentir et avancer avec nous dans le Burkina nouveau.
    Pour te rafraichir la mémoire, Salif a animé une conférence à l’amphi ISSP de UO I JKZ, il est revenu en large sur cette question, nous les anciens militants et nouveaux militants de l’ANEB l’avons criblé de questions, à la fin il nous a montré qu’il n’en était rien. De plus peu de militant ANEB peuvent encore se rappeler des évènement de Mai 1990.
    Pour finir, je voudrais éclairer ta lanterne et celle des autres que cette insurrection n’est ni pour Thom sank, Ni pour Oumarou clément, ni pour Norbert, ni pour juge Nébié, encore moins pour toi. Nous avons lancé cette insurrection pour que plus rien n’entache l’équité, la justice et la liberté dans notre pays.
    En bon entendeur, TAZARTCHE

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 16:18, par Sage En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Un point à clarifier d’abord. Je ne suis pas membre du MPP et n’ai rien à voir M. Salif Diallo. C’est en lisant le texte que je me pose des questions.
    Je ne comprends pas la démarche. Pour qu’on prenne le CAR au sérieux, étant membre de la société civile qui a joué un rôle très important et qui continue de le faire (même si beaucoup n’y sont que pour des questions alimentaires), donc sans partie pris, après le CFOP, il aurait fallu aussi allez rencontrer les gens d’en face (Pouvoir) ; ou bien le CAR est devenu membre de la CFOP ?

    Pour le contenu du texte :
    - si vous avez des griefs précis contre M. Diallo, dites-le et saisissez la Justice sur la base d’un dossier. Si c’est la pétition, moi je suis à la signer, encore faut-il que je sache pourquoi je demande la levée d’une immunité ; ce sera certainement bénéfique pour tous. Les arguments du type, il peut contribuer à l’écriture de l’histoire du pays me semblent faibles ; puisque aussi bien vous que nous tous, pouvons contribuer, il suffit de créer un Comité de rédaction et vous verrez, même si on n’est pas des historiens de profession ;
    - Aller se cacher à l’AN par peur de la Justice : je crois que tous les députés bénéficient d’une immunité, pas seulement le Président de l’AN. Je ne sais si tous ces honorables y sont allés par peur de la Justice. Et puis en quoi cela vous fait échapper à la Justice, puis l’immunité peut être levée ; vous même M. Ouattara, vous proposer de faire signer une pétition pour ;
    - pourquoi c’est sa seule maison que le RSP a brulée : là je ne sais pas s’il faut être un devin ; en effet, au BF, une idée largement partagée est que s’il y a une personne que Blaise, son CDP et son ex RSP en veulent le plus, c’est salif Diallo, qui aurait été à l’origine de tous leurs déboires.
    M. Ouattara dites quels sont les griefs, monter votre dossier, saisissez la Justice, et envoyer votre pétition, ou constituer le Comité d’écriture de l’Histoire du BF ; dans le cas contraire, on vous prendrait pour un simple plaisantin en mal de publicité.

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre 2016 à 14:48, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

      - Sage, c’est quelle hypocrisie que tu développes ici ? C’est toi-même dans des posts passés tu critiquais que la justice est inéfficace et qu’elle traînait sur les dossiers pendants. Alors tu veux maintenant que Hervé Ouattara aille encore ajouter un autre dossier qui va pendre sur le longue liste déjà dans vieilles armoires là-bas ? Toi aussi !

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 16:19, par by En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    mon frere du courage sinon ce monsieur est impliqué dans beaucoup de crime de sang et économique mais comme c’est lui qui detient actuelement le pouvoir a la place du president elu il sera dificile voir trés dificile à la justice de l’inquiéter.en verité ce salif a fait trop de mal au burkinabé et continu de ns tromper.que dieu protege le burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 16:24, par Le fou du roi En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    J’ai toujours trouvé injuste et incomplet que Blaise soit chassé et que Salifou Diallo se la coule douce ici parmi nous. Les voies du Seigneur sont insondables dit-on et la prophétie complète se réalisera bientôt. Foi de nos ancêtres et de Dieu.
    Quand je me rappelle des sévices et traitements cruels subits par Valère Somé et que le mis en cause vienne nier, je suis écœuré. Quel intérêt Valère Somé a à mentir sur Salifou Diallo après 27ans de silence si ce n’est simplement qu’il a jugé le moment favorable pour dire la vérité et surtout, éviter que nous commettions l’erreur de remettre ce sieur aux commandes ? Pourquoi Valère va laisser des officiers et soldats bien en vue à l’époque, pour s’acharner sur Salifou Diallo le civil ? Était-il le seul civil de la galaxie Compaoré de l’époque ?
    Mais comme je l’ai dit, la prophétie complète et totale se réalisera bientôt. Qu’il continue ses Œuvres Maléfiques.
    Soit serein Hervé Ouattara

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 17:21, par Cheikh En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Quant à moi, je constate aussi la confusion relative au passage sur David Ouédraogo. C’est certainement un coupé collé qui a été mal effectué quelque part, pour prendre à tort une phrase qu’il ne fallait pas prendre. Quant au reste, je demande à Hervé d"être réaliste, car ce n’est pas en donnant des coups de pieds à la ruche, qu’on obtient du miel. Donc plus il en donnera, plus il courra le risque d’être plutôt piqué

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 17:29, par ganem En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Hervé nous te prions laisse le pays là tranquille, nous on veut travailler,si tu n’as rien à faire demande une bourse tu vas aller étudier je ne suis pas un politicien je n’ai pas de parti pris mais quand je t’écoute tu faire rire tu n’as pas besoin de tapage médiatique ou bien tu veux faire la publicité. C’est simple nous avons une justice indépendante,avec toutes les preuves que tu as va à la justice ou dans une brigade nul n’est au dessus de la loi.le Burkina Faso est un pays de savane tout se sait mon jeune frère si tu as besoin de gombo. va secrètement voir le mogo, soyons sérieux tu étais au Cnt s’était plus facile pour toi,de voir les autres et mené une enquête parlementaire sur Salif vraiment Hervé tu te cherches ya plus gombo laisse nous travailler, on a trop souffert merci

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 17:36, par Prudence En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Et si c’était Salif Diallo qui a monté Hervé Ouat, pr se mettre à la disposition des juges corrompus d’une autre manière et se faire blanchir de tous les actes criminels ?
    Un peu bête comme scénario mais en fait....soyons prudents.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 19:27, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    je sais que le confrére journaliste qui a remplacé Norbert zongo a sa mort a la direction s appellait David Sandwidi (decedée des suites d une courte maladie)pas ouedraogo !accusation grave ??? affaire a suivre

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 19:41, par Diallo Welkolore En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    A Monsieur le Ministre d’Etat je voudrais vous demander le role des OSC du Burkina Faso,car a cette allure le pays sera en danger,memes les vendeurs de tomates ce reclame de la osc .

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 19:56, par barkimba En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Trop bête on doit plutôt poursuivre Mr Ouattara pour avoir détenir des infos pour la justice et ne le fait pas.Tu était où.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 00:17, par Xmen En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Même ceux qui se sont cachés sous la jupe de leur femme en son temps parlent maintenant, pour un saut d’humeur, de déclencher une nouvelle insurrection,c’est facile. Nous ,on vous a compris.Mr Ouattara vous êtes très incohérent,vous pensez pouvoir emballer Mr Diabre pour vos intérêts personnels ?je ne pense pas ,prenez d’abord conseil chez Ablasse de Faso autrement,il vous dira que Mr Diabre est très lucide.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 07:39, par le panafricain En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Mon ferre c’est n’est que le début :vous vous aviez bruler les domiciles des Burkinabés qui sont resté au CDP ! et maintenant c’est a ton tour de subir tu cries !!! même tous ceux qui te menacent ne seront pas aussi epargnés

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 07:53, par DEMAIN En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Question pertinente posée par TABSOBA INTERNAUTE 3. C’est en cherchant la vérité sur l’assassinat de DAVID OUEDRAOGO que NORBERT ZONGO est a son tour assassiné. Alors que ce transfuge de la secte décapité jadis appeler ABC nous disent clairement si DAVID est toujours vivant ?. Parce que voila un monsieur très bien informer qui peut vraiment aider la justice dans ses investigations dans pas mal de dossiers .

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 08:13, par Danka En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Monsieur OUATTARA, ton histoire sent le pourri. Je pense que si tu détiens des preuves, il serait souhaitable que tu te rende au Tribunal pour faire ta déclaration. Sinon personne ne va te suivre aveuglement dans ta démarche ni queue ni tête. Un conseil si tu ne fais pas attention le retour du bâton sera douloureux pour toi car, des accusations sans preuves sont qualifiées de calomnies et tu sais bien que c’est un délit donc sanctionner par la loi. L’heure de la transition est passée. C’est un conseil d’ami

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 08:15, par RAS En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Bien vu Prudence.je sais que Gorba est capable de tout.dc soyons prudent

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 08:27, par balbi En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Hervé Ouattara, tu nous pompe l’air.
    Merci de se taire et bien mourir, car un homme c’est celui qui est responsable de ces actes et qui les assument.
    Hier tu as mangé avec le soit disant ton diable (Salifou), aujourd’hui c’est toi, qui demande de lever son humilité parlementaire. C’est bon maintenant, ferme la bouche et meurt comme les martyrs de l’insurrection, ton nom sera gravé dans l’histoire.
    Toi, tout le monde te connaissait avec l’insurrection, tu n’étais qu’un ras d’église, avec une veille moto Best. Maintenant, tu es devenu un opérateur économique (avoir beaucoup d’argent) sans une seule boutiques, ni une usine. Tu as eu ce argent où ???
    C’est quel travail tu fais ou tu as fais pour avoir cette richesse ?
    Reponds à ces questions et tu verras que le peuple de soutiendra pour combattre Salifou Diallo, sinon ferme la.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 09:00, par Marx En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    ..."Il a pris exemple du dossier Norbert Zongo en posant une autre question du comment David Ouédraogo a reçu les clés de son véhicule après l’assassinat du confrère, Norbert Zongo ? ..."
    Rien que cette phrase me fait penser à un Publi-reportage et me rend la lecture du "texte" indigeste. Chez Faso.net, respectez vos lecteurs

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 09:05, par Yohito En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    « Il a pris exemple du dossier Norbert Zongo en posant une autre question du comment David Ouédraogo a reçu les clés de son véhicule après l’assassinat du confrère, Norbert Zongo ? »
    D’autres ont deja pose la question mais sans reponse satisfaisante. Ainsi donc David O. Serait-il en vie pendant que N Zongo enquetait sur sa mort ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 09:15, par wuro-yiré En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Mr Hervé Ouattara tu peux compter sur nous. On est ensemble et il faut qu’on arrive à libérer notre cher pays des griffes de cette fauve qu’est salif diallo. La lutte continue

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 09:37, par war En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Nous avons personnellement connu David ouedraogo et son petit frere le journaliste Arthur ouedraogo et nous savons pourquoi il a ete assassine (probleme du sacrifice humain de l’albinos).Il est mort pour avoir ete temoin visuel du crime de l’albinos,les assassins ont su qu’il a vu.Dans la peur il s’est confie a arthur qui l’a accompagne expliquer a Norbert qui etait un journaliste d’investigation a l’independant.David au lieu de se taire s’est confie a d’autres collegues.Ils ont tous ete pris au conseil et tortures vers kamboinse pour savoir a qui d’autres ils ont expliques le crime.c’est dans ca que David qui etait asthmatique est mort accidentellement sous la torture.Norbert a ete par la suite zigouille mais la cle de son vehicule calcine et les affaires de son bureau ont ete remis par salif a son remplacant a l’independant DAVID SANDWIDI et non david ouedraogo qui etait deja mort ;Herve va voir arthur pour avoir la vraie version des faits et des noms.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 09:38, par Francky En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    courage à vous ! tous ceux qui sont coupables de quoi que ce soit, devrons repondre et payer, meme salifou Diallo s’il est coupable de quelque chose. Qu’ils essaient quelque chose contre vous et ils verons que les gens n’ont pas chassé Blaise pour que n’importe qui vienne faire n’importe quoi au Faso. C’est fini ça

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 10:02, par citoyen En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Je crois que ce monsieur a un problème. Sa démarche ne sied pas, ses déclarations portent sur des dossiers sensibles (qui intéressent le peuple), son histoire dans les évènements sociopolitiques récents du pays trahissent ses déclarations. Pire encore, il semble utiliser le régionalisme. J’ai juste un conseil à lui donner : "Attention à ce que tu dis, à ce que tu fais, mais dis toujours la vérité et soit un artisan de la justice" !
    Pendant les troubles sociopolitiques, une certaine opinion (et pas les moindre) disait ceci : "Est ce que vous voyez les teeng-biiga dans cette lutte s’exciter comme les autres ? "
    Hervé, je crois que tu sais ce que tu es entrain de faire..... Si tu as quelques choses à dire sur le PAN qui permettent la manifestation de la VERITE sur des dossiers pendants, dis-le et peut-être ton salut viendra de là. Ceux du Nord auxquels tu parles, tu t’attaque à quelque chose de très très dangereux !
    Je n’ai aucune relation avec le PAN, mais attention à son influence dans l’opinion. Tu risque de créer une autre situation dans le pays, celle qui va t’emporter.
    Attention ! Attention ! Je suis juste un simple citoyen qui participe et analyse l’évolution sociopolitique de mon pays !

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 10:38, par Gasin En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    cette histoire est tordue nous savions bien que c’est après la mort de David Ouedraogo qu’a suivis l’assassinat de Norbert Zongo comment un mort peut reçévoire des clés néant moins qu’il ne soit siccité or ça c’est du jamais vue !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 11:35, par madess En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Si M. OUATTARA a des indices sur l’affaire Norbert ou tout autre affaire de crime impliquant Salif DIALLO, qu’il aille les présenter au juge. Hervé OUATTARA ne sait rien faire d’autres que de rassembler des foules, un spécialistes fauteur de trouble. Le BF n’a pas besoin de rassembleur de foules, mais des leaders intellectuels qui proposent des solutions aux problèmes des Burkinabè. Zeph ne peut rien pour toi, la récréation est terminée.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 11:37, par camarade En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Mes amis pourquoi vous faites aveuglement confiance à ces genres d’individu. Bientôt lui aussi va rejoindre le CDP.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 12:08, par en verité je vous le dis En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Ouattara Hervé veut peut créer un parti de l’opposition pour s’allier à UPC sinon comment comprendre sa démarche auprès de Zephirin s’il était aller voir le mogho Naba ou les Églises on pouvait le comprendre.
    Mais je crois que l’homme a quelques choses à se reprocher avec le PAN donc évite de transformer le combat personnel en combat commun et vouloir mêler les régions. en composant avant avec lui tu savais qu’il était du nord donc ne soit pas surpris que ceux du nord le soutiennent.Au lieu de faire des pétitions pour qu’on juge Djedjeré tu nous parle de ce qui t’arrange si tu as peur de la mort ne t’affiche plus car le prix à payer pour l’affichage publique de fois passe par la mort.soit on accepte d’être martyr ou on se tait la vie est un choix n’emballe pas des gens des soient disant pétition laissent les gens tranquilles les gens cherchent à manger car la vie est dure

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 13:21, par IB En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Nous avons personnellement connu David ouedraogo et son petit frere le journaliste Arthur ouedraogo et nous savons pourquoi il a ete assassine (probleme du sacrifice humain de l’albinos).Il est mort pour avoir ete temoin visuel du crime de l’albinos,les assassins ont su qu’il a vu.Dans la peur il s’est confie a arthur qui l’a accompagne expliquer a Norbert qui etait un journaliste d’investigation a l’independant.David au lieu de se taire s’est confie a d’autres collegues.Ils ont tous ete pris au conseil et tortures vers kamboinse pour savoir a qui d’autres ils ont expliques le crime.c’est dans ca que David qui etait asthmatique est mort accidentellement sous la torture.Norbert a ete par la suite zigouille mais la cle de son vehicule calcine et les affaires de son bureau ont ete remis par salif a son remplacant a l’independant DAVID SANDWIDI {} et non david ouedraogo qui etait deja mort ;Herve va voir arthur pour avoir la vraie version des faits et des noms. Merci à War pour ces éclairages. Je crois que la justice doit entendre Salif Diallo, ne serait-ce que pour comprendre

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 14:00, par DIOS En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Le plan de Hervé. Humm. Comme il sait qu’il sera coute que coute arreté parce qu’impliqués dans des histoires pendant en justice, il veut se faire passer pour la victime d’un système. Là si on venait à l’arrêter il dira que c’est pour ses opinions. Celui qui veut un peu d’infos sur cet éducateur de l’action sociale, qu’il prenne juste des renseignements sur son sejour de service vers Kampti. Je veux juste que les gens ne se laissent pas berner

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 14:13, par paysannoir En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Moi je pense qu’il veut se faire prendre pour un persécuté pour avoir un visa HCR. Avec ça il circule partout, il anime des conférences, on le paie grassement et il vit pénard. Si c’était vrai pourquoi commencer par la CFOP. Notre Majesté est là. Comme certains ne reconnaissent pas son autorité......

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 14:50, par Lionceau En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Il est allé chez Zeph à 11h 20. Un jour ouvré.

    En tant que fonctionnaire et "citoyen exemplaire", j’espère qu’il a obtenu une permission en bonne et due forme pour quitter son poste de travail. Ou bien il est en congés ? ça peut se trouver aussi qu’il a anticipé sur sa pause !

    A défaut M. Ouattara Hervé mérite une demande d’explication, pour abandon de poste de travail. et j’espère que ses responsables ne sont pas de ceux qui laissent impunies les fautes professionnelles et les enfreintes au règlement intérieure.

    Ne me dites surtout pas qu’il bénéficie d’une immunité en sa qualité de Leader d’OSC ! Lol

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 17:13, par WALAY En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Hervé OUATTARA fait parti de ceux qui ne savent pas que la transition est terminée ou qui pense que sans eux les RSS n’allaient jamais arriver au pouvoir, donc ils veulent tout. Il voulait être nommé ambassadeur et on lui a dit que ce n’était pas possible avec son profile et son niveau.
    En fait c’est a partir de quelle plainte en justice que tu veux que la justice entende le PAN ? Va déposer une plainte d’abord à la justice avec des éléments sérieux et au moment du jugement le PAN sera entendu si nécessaire. Mais tu te lève comme cela, parce que le PAN est couvert par l’immunité parlementaire tu dit qu’on doit lever son immunité pour qu’il réponde à la justice sans nous dire sur quoi il doit s’expliquer. Si tu t’en prend au PAN sans fondement tu trouvera ses supporters en face et je te préviens qu’ils sont plus nombreux dans les autres régions que le nord. Semeur de trouble, svp arrêter pendant qu’il est temps. WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 17:34, par Boubacar En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Il faut prendre la situation au sérieux car en moins d’un an, il y a eu beaucoup de morts suspectes, surtout du côté de la justice. On se rappelle, il y a quelques temps Bado Laurent était menacé. J’espère que cette sortie de Hervé Ouattara dissuadera ces criminels à la solde de quelqu’un tapis dans l’ombre. On croyait que les crimes prendraient fins avec le départ de blaise, Or non. ça veut dire que ce n’était pas Blaise le seul criminel ou même que le principal criminel court toujours dans nos murs.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 20:05, par MAXWELL En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Je pensais que cet Hervé Ouattara avait un certain niveau de réflexion mais plus le temps passe, plus on se rend compte que ce n’est qu’un des agitateurs comme on en connait depuis l’insurrection. J’aurai compris qu’il demande qu’une enquête soit ouverte contre le PAN et si c’est le cas, ce n’est même pas lui qui va demander la levée de l’uminité mais le juge. L’intéressé même se dit prêt à se mettre au service de la justice si cela est nécessaire. Moi je demande aussi aux médias de nous proposer des informations qui peuvent faire avancer les choses. . Tout le monde veut se faire voir dans les médias. Que les gens aient l’humilité de savoir que ce qu’ils pensent n’est pas forcement le point de vue de toute l’opinion publique. Hervé Ouattara, ne commence pas ce que tu ne peux pas terminer. Dans le film, le brave tchè ne pleurniche pas, il assume jusqu’au bout et en général il sort victorieux à la fin du film. Si tu ne peux pas jouer ce rôle, va planter des choux et laisses nous tranquille. Tu veux que Zéphirin n’a qu’à faire quoi ? Ou bien c’est lui qui t’a envoyé ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 22:00, par le singe armé En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    le jeu devient énigmatique et repart à la case départ si la chronologie des assassinats est bien citée par Hervé. Vivement que la pétition et son objectif aboutissent pour qu’on découvre des mystères.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 22:20, par Ka En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Mon jeune Hervé Ouattara, tu suis un chemin épineux, et en tant qu’un père ou grand-frère qui admire ton courage et ton intelligence, ‘’je te demande de s’abstenir :’’ Car tout le peuple Burkinabé sait la culpabilité de Salif Diallo dans les crimes impunis depuis le 15 Octobre 1987 dont il a donné un alibi béton a blaise Compaoré au moment où Thomas Sankara et ses compagnons ont été canardés. Pour connaitre le complice des crimes impunis de Blaise Compaoré et sa famille qui est Salif Diallo, il suffit de savoir comment le faux complot de coup d’état contre Blaise compaoré dont Henri Zongo et Lenganin ont été fusillé, surtout de savoir qu’est ce qui s’est passé à cette réunion du 18 septembre ou étaient réunis Salif Diallo, Hermann Yaméogo, Diendéré Gilbert, Lingani Jean-Baptiste, Issa Tiendrebeogo ? Depuis ce jour, le président Blaise Compaoré a pris ses distance avec ses camarade d’armes, et finir par les fusillé par un complot fabriqué sur une cassette audio, dont Salif Diallo et Hermann Yaméogo ne sont pas étrangers a ce faut complot. Mon petit Hervé, s’il y a une vraie enquête, avec une vraie justice au Burkina, Salif Diallo et Hermann Yaméogo n’échapperont pas comme coupables aux dossiers des crimes impunis de l’introverti caméléon Blaise Compaoré et son frère François. Avec le temps, le passé de Salif Diallo le rattrapera. Et ce n’est pas Gilbert Diendéré ni Blaise Compaoré qui me diront le contraire. A tous les internautes de bonne foi, même si le jeune Hervé ne connait pas beaucoup de choses sur les crimes impunis, associons a sa jeunesse dont il n’était pas mur au moment des faits pour l’aider à dire à Salif Diallo, comme il a eu le courage de rentrer au palais de Kossyam et dire à Blaise Compaoré de dégager, car rien ne sera plus comme avant, et chacun récolte ce qu’il a semé.

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2016 à 10:52, par war En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Merci a koro yamyelle et a ka pour la qualite de leurs analyses qui montre leur epaisseur et densite intellectuelle et une connaissance de la faune politico-militaire du Faso.Quand S diallo est arrive ici de Dakar en 1984 tout pauvre sur sa puchoma rouge nous menions deja au sein de l’aevo la lutte contre la pretendue revolution du CNR qui, en fait ,etait un coup d’etat militaire transforme en revolution.Il nous a soutenu etant lui-meme militant de l’aevo ; juliette bonkoungou qui etait directrice de cabinet de blaise en ce moment Numero 2 et ministre de la securite voulait un planton/coursier pour l’aider a distribuer le courrier et. C’est salif qui a ete retenu par juliette.Compte tenu de son dynamisme,blaise l’a d’abord recuperer avant d’en faire son confident .Allez demander a juliette la verite.Le coup d’etat de lingani et henri zongo etait un vrai projet de coup de force mal prepare et trahit par Diendere.la partie politique du coup etait assuree par clement oumarou qui avait deja regroupe la gauche sous le nom de OD/MT(organ democratique/mvt du travail) ainsi que les militaires revolutionnaires et les civils marxisants et socialistes avaient decides d’en finir avec blaise sauf Diendere et le cnec qui n’ont pas joue le jeu ;blaise a tout juste couper la tete militare du complot(lingani,zongo et koudyamba le chef des transmissions militaires),sanctionne les jeunes officiers comme Laurent Sedego ,tuer en douce les sous officiers et hommes de rangs impliques et liquider plus tard la branche politique incarnee par clement oumarou ouedraogo,Ludovic tou,tall moctar en transformant au passage l’OD/MT de oumarou clement en ODP/MT confie a son fidele bongnessan Arsene ye pour preparer le retour a une vie constitutionnelle normale sans coup d’etat ;Le complot etait vrai mais la sanction a ete extreme car ils n’ont passe a l’acte.Tout se saura un jour ;

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2016 à 17:19, par Ka En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Merci War intervenant 77 : C’est comme si c’était hier. Nous tous, nous étions dans les couloirs du pouvoir a tâtonné pour le démariage de la VIe république qui venait d’être construite mais sans toit ou tous les coups sont permis pour être à l’intérieur. Merci de citer le nom du feu capitaine notre camarade Ludovic Tou, Ludo pour les intimes, qui, s’il était vivant avant l’insurrection, saura avec son intelligence en sociologie, mettre à terre les prétentieux Yoda, Tapsoba, Kouanda, Sanou, les caméléons Gilbert Ouédraogo, Hermann Yameogo, François Compaoré, et dire à l’introverti Blaise Compaoré de s’abstenir et partir avec une tête haute qui lui permettra de revenir les dix années à venir au pouvoir. Salif Diallo, comme un valet de chambre de Juliette a l’époque, la puissante collaboratrice de l’homme fort mais faible nommé Blaise Compaoré, Salif a tout fait pour prendre la place de la patronne en tant que Directeur de Cabinet. Et devient l’homme-orchestre du pouvoir Compaoré jusqu’à se faire chasser par un cas sociale d’une famille nombreuse appeler François Compaoré. Tout ce que je demande aux RSS, c’est de se rappeler que le Burkina veut avancer avec sa jeunesse, et le temps des ruses et partages des postes clés aux familles et amis est résolu : Car la jeunesse dont leur nombre a fait la différence le 31 Octobre 2014 avec des personnes comme les responsables du Balai Citoyen, le CAR, ne les laisseront pas volé leur victoire éternellement. Et je suis de leur côté, car la retraite est faite pour tout le monde et non pour des moutons. Et comme je l’ai toujours dit : Lénine nous fait savoir que sans une politique juste, et sans une justice équitable dans un pays, une classe donnée comme celle des RSS ne pourra maintenir sa domination, et par conséquent ne sera en mesure de développer leur programme présidentiel, ou les promesses au peuple de régler les dossiers des crimes impunis. Crier sur les toits que la justice sera fait sans des résultats concrets, vous conduise devant l’arme la plus redoutable du peuple Burkinabé qui est le soulèvement populaire depuis l’indépendance du pays des hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre 2016 à 00:07, par Le justicier solitaire En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    Je soupçonne ce Hervé Ouattara de vouloir faire diversion !
    Selon certaines informations, il aurait été entendu par la gendarmerie pour des raisons que j’ignore, suite aux accusations pour enrichissement illicite faites contre lui il y’a quelques mois, par un certain Rahouf Bayiré qui a démissionné du CAR. Ainsi il serait possible que pour détourner l’attention des citoyens, il joue à la victime en :
    1- Demandant la démission du gouvernement ;
    2- En s’attaquant au PAN ;
    3- En se déclarant menacé ;
    4- En mettant en contribution le CFOP ;
    5- En réunissant toutes les conditions d’un réfugié politique ;
    6- En demandant un asile politique, pourquoi pas pour rejoindre ZIDA ;

    Le hic est qu’il ne s’est pas confier aux autorités réligieuses et coutumières et à ses collègues OSC ; ce qui donne une une autre coloration de son son de cloche !
    Que celui qui sème le vent récolte la tempête !

    Répondre à ce message

  • Le 8 novembre 2016 à 10:41, par la femme battante En réponse à : Situation nationale : Hervé Ouattara se dit menacé pour ses opinions

    S’il vous plait arrêtez de faire la publicité de ce Hervé la, quelqu’un qui n’est pas a mesure de gerer une Osc normalement, pensez vous qu’il en vaut la peine ? Qu’il rende compte de sa gestion au CAR.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés