Une princesse thaïlandaise nommée Ambassadrice spéciale de la FAO pour l’initiative ’Faim Zéro’

Ceci est un communiqué de l’Organisation des Nations Unies (ONU). • mardi 1er novembre 2016 à 18h00min

L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) a annoncé lundi 17 octobre 2016 que la Princesse Maha Chakri Sirindhorn de Thaïlande a accepté de représenter l’agence en tant qu’Ambassadrice spéciale de la FAO pour l’initiative ’Faim Zéro’.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Une princesse thaïlandaise nommée Ambassadrice spéciale de la FAO pour l’initiative ’Faim Zéro’

« L’acceptation par Son Altesse Royale de représenter l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture en tant qu’Ambassadrice spéciale de la FAO pour ’Faim Zéro’, contribuera grandement à l’amélioration de la sensibilisation des responsables politiques et de la population sur ce que nous devons faire, collectivement, pour parvenir à un monde libéré de la faim », a déclaré la Sous-directrice générale de la FAO et représentante régionale pour l’Asie et le Pacifique, Kundhavi Kadiresan, dans un communiqué de presse. « Avec la volonté et l’engagement politique nous pouvons être la génération de la ’Faim zéro’ ».

L’annonce a été faite lors d’une cérémonie pour marquer la 36e Journée mondiale de l’alimentation au Bureau régional de la FAO pour l’Asie et le Pacifique dans la capitale thaïlandaise, Bangkok.

La Princesse Maha Chakri Sirindhorn défend depuis longtemps des projets pour mettre fin à la faim et améliorer la nutrition en Thaïlande et dans d’autres pays de la région Asie-Pacifique, dont le Bangladesh, le Bhoutan, le Cambodge, le Laos et le Timor Leste.

Elle a consacré de nombreuses années à la lutte contre la faim et a soutenu l’amélioration de la nutrition. C’est pour cette raison que le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, lui a proposé le rôle d’Ambassadrice spéciale de la FAO.

Selon la FAO, la région Asie-Pacifique a fait de grands progrès au cours du dernier quart de siècle pour réduire la faim. Près de 24% de la population avait faim en 1990. À la fin de 2015, ce pourcentage a été réduit de moitié, mais certaines parties de la région, en particulier les pays d’Asie du Sud, sont à la traîne.

La réalisation d’un monde, d’ici à 2030, où la faim est éliminée est l’un des Objectifs de développement durable qui ont été adoptés l’an dernier par la communauté internationale.

Source : http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=38314#.WAY1VP51TIU

Contact :
Centre d’Information des Nations Unies (CINU) Ouagadougou
Tél : (226) 25 30 60 76 / 25 33 65 03 – site web : http://ouagadougou.unic.org
E-mail : unic.ouagadougou@unic.org/cinu.oui@fasonet.bf

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés