Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

LEFASO.NET | Par Nicole Ouédraogo • mercredi 2 novembre 2016 à 23h08min

Les médecins du Burkina Faso exigent de meilleures conditions d’existence. Regroupés au sein du Syndicat des médecins du Burkina Faso (SYMEB), ces derniers étaient dans les locaux du ministère de la santé pour transmettre une plateforme revendicative à leur ministre de tutelle. En mission, le ministre de la santé a été représenté par son conseiller technique. C’était dans la matinée du mercredi 2 novembre 2016.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

« Les médecins veulent vivre mieux, huit ans d’études dans la galère et une carrière à vie dans la misère », « Bonnes conditions de travail des médecins=soins de qualité de tous ».Ces messages inscrits sur les banderoles expriment le cri de cœur des médecins burkinabè, celui de voir leurs conditions de vie et de travail s’améliorer.

Des conditions de formation en constante dégradation, de mauvaises conditions d’exercice professionnel (infrastructures, équipements, organisation et rémunération), telles sont les conditions qui caractérisent la situation actuelle du médecin Burkinabè. Ces conditions, à en croire le Syndicat des médecins du Burkina (SYMEB), ne permettent pas une prise en charge adéquate de la population et créent des conditions sociales très défavorables. « Tout ceci contribue à créer un malaise dans le corps de santé avec un sentiment d’abandon par les pouvoirs publics » a renchéri Dr Alfred Ouédraogo, Secrétaire général du Syndicat des médecins du Burkina.

C’est ainsi qu’après une assemblée générale tenue le 1er novembre 2016, les médecins du Burkina disent avoir décidé de se « réapproprier certaines valeurs et d’adhérer à un projet clair, dans le cadre d’un statut particulier ». Et cela, à travers une plateforme revendicative relative à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Quid de la plateforme revendicative ?

Les points de la plateforme revendicative portent sur 4 grands axes. De l’amélioration des conditions de travail, le SYMEB réclame entre autres, la relecture des textes réglementaires régissant les structures de santé, l’équipement des hôpitaux, la mise en place d’une pharmacie hospitalière dans toutes les structures de santé, la prise en charge gratuite des urgences sur tout le territoire national.

S’agissant de la rémunération des médecins, le SYMEB demande l’augmentation du salaire de base à 300 000 francs CFA. « Nous avons estimé qu’il n’est pas normal qu’un médecin qui passe 8 à 13 ans à étudier après le baccalauréat, ne puisse même pas avoir 300 000 francs CFA comme rémunération et qu’il soit obligé de travailler 24 heures sur 24 » a déploré le SG du SYMEB.

Et Dr Alfred Ouédraogo de poursuivre : « il faut le rappeler, c’est quasiment le seul domaine où la continuité du seul service public sanitaire oblige le médecin à se déplacer à 2 heures du matin…, à passer des nuits loin de sa famille pour prendre en charge les malades. Nous pensons que c’est une pénibilité » a-t-il confié.

Dans cette optique, le SG du SYMEB soutient qu’il faut aux médecins burkinabè, un traitement spécifique. « C’est le seul domaine où on travaille 24 heures 24h. Nous avons un statut particulier (…). Nous estimons qu’il faut une fonction publique hospitalière pour nous consacrer un statut particulier, de sorte à ce que nous puissions avoir une flexibilité dans la gestion des ressources humaines de la santé au profit du monde » a-t-il dit.

Quant aux indemnités, on peut noter, entre autres, l’augmentation de l’indemnité de formation spécialisée à 35 000 francs CFA par semestre, l’indemnité de technicité à 150 000 francs CFA, celle de risque à 125 000 francs CFA. Aussi, les médecins réclament une prime de garde à raison de 30 000 francs CFA/ garde pour le médecin généraliste et 35 000 francs CFA pour le médecin spécialiste.

De la carrière des médecins, le SYMEB attend une augmentation du nombre de bourses d’études de spécialisation à 300 bourses /an, l’adoption de l’avant-projet de loi de la fonction publique hospitalière, le reclassement sans délai de tout médecin engagé dans la fonction publique.

Le dernier point porte sur la participation du médecin dans les instances de prise de décision et de gestion des structures et des établissements publics, travaillant dans le domaine de la santé. Toujours au compte de l’amélioration de leurs conditions de vie et travail, les médecins demandent l’augmentation de la prise en charge du transport au cours des affectations à 3000 francs CFA/km, l’acquisition de véhicules, notamment par l’exonération de taxes et droits de douane.

Représentant le ministre de santé, le docteur Bonkoungou Mété, conseiller technique dudit ministère, dit avoir écouté avec une attention soutenue, le contenu de la plateforme. « C’est tout à fait légitime, tout ce que votre Secrétaire général a égrené ce matin » a-t-il confié. Ainsi, il promet de transmettre fidèlement ce qu’il a entendu, à « qui de droit » afin que des actions soient entreprises pour soulager un tant soit peu, les conditions d’existence des médecins.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 novembre 2016 à 18:20, par Le juste
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Je vous soutien entièrement les gars. C’est à vous qu’on devrait donner des salaires exorbitants sans que ça ne fasse un tollé. Les magistrats sont des bourgeois improductifs pour la nation si ce n’est de verser dans la corruption. Et puis ils sont irrespectueux envers les justiciables. Les médecins ont raison. Qu’est-ce que les magistrats font d’extraordinaire qu’eux ? Ils (magistrats) sont toujours bien cravatés en bourgeois et reçoivent souvent mal les justiciables. Ils chassent les gens de leurs bureaux sans prendre le temps d’expliquer pourquoi tel acte est ceci ou cela. Depuis le jour qu’un m’a montré la porte de son bureau alors que je voulais simplement comprendre, j’ai compris que ce que les gens disent d’eux sur les réseaux sociaux n’est pas gratuit. Parce qu’ils ont de gros salaires et des titres ronflants, ils pensent qu’ils sont au dessus de tout. Pardon M. le Président donnez gain de cause aux médecins qui travaillent jour et nuit pour la santé de nos populations.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 18:31, par Sans rancune
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Pour la première fois je suis d’accord avec vous. Les magistrats ne foutent rien mais ils gagnent plus que vous. Mais ne vous enfaitent pas c’est à la retraite que vous serrez encore plus bien et vous allez voir que c’est en ce moment que d’autres seront obligés d’escroquer leurs clients pour survivre.
    Sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 18:34, par CP1 Saïd
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    JE AVIEZ MON SOUTIEN TOTAL , C’EST NORMAL QUE DES POLICIERS ON DES MILLIONS PAR MOIS ET VOUS AUTRES N’ON QUE DES PERDIEM. IL FAUDRA LUTTE DUR . ET SURTOUT FAIT DES SORTIES AJUU PRÈS DU PEUPLE POUR LES EXPLICATIONS ET VOUS AURIEZ LEURS FEU VERT ! Et enfin vous devriez arrêtes de travailler dans les cliniques privées !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 18:41, par Odano
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Je n’aurais jamais cru que cette catégorie professionnelle si chère à nos vies croupissait dans une telle misère sociale et économique. Vite ! Que leur plateforme revendicative soit satisfaite le plus rapidement possible. J’ai les larmes aux yeux. Incroyable, quand on peut se permettre de donner le triple de leur revendication salariale (300 000 seulement) aux magistrats. Nous sommes dans quel pays même ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 18:47, par lecoq
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Allez doucement dans ce pays là ! a la fin de votre vous n’étiez obligé de devenir Médecin,foutez le camp,trop c’est trop,vous voulez quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 18:51, par ABAH !
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    En d’autres temps, j’aurai dit que c’était exagéré, mais après ce que ROCK à octroyé aux magistrats,je dirai que la plate forme des médecins est en deçà de ce qu’ils méritent. Et ce n’est que le début des revendications.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 18:53, par colombe
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    c’est du copier coller cette plate forme.que Dieu vous aide car je suis pas sûr que Roch peut vous aider

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 19:19, par patriote
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Vaut mieux tard que jamais, j espère que le gouvernement sera favorable a vos revendications car le domaine de santé est sensible.Les médecins courent partout parce qu ils ne sont pas bien traites.Ça pitié après tant d année d étude.il faut les motiver car eux ils travaillent vraiment,les autres font du bruit seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 20:36, par Jo Dicko
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Quand les nouvelles autorités étaient dans la logique d’isoler les magistrats qui sont des éléments de la fonction publiques afin de leur donner des avantages HENORMES de "Rang de ministre et d’élus", nous avions pensé que ce n’était pas opportun mais les magistrats nous ont taxés d’aigris et nous pensions aussi que pour des autorités pétries d’expérience de plus de 25 ans cela ressemblait à un "hara kiri"pure et simple. Que les agents de la fonction publique qui sont satisfaits de leurs conditions se taisent et dorment ! Félicitations aux magistrats et félicitations à l’Etat ! Vous êtes trop forts.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 20:51, par L’ Autre Africain
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Personne ne peut plaindre Roch car il a bien cherché ses problèmes. Si aux improductifs , il donne des salaires de ministres, j’espère qu’il aura la clairvoyance de donner des salaires de prėsident aux productifs.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 22:14, par Le patriote
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    habituellement je suis contre les revendications à la volet, mais pour une des rares fois sans être de votre corps je suis totalement d’accord avec les médecins. Les RSS ont montré qu’ils sont capables avec les magistrats qui ne méritent pas mieux que vous (je le dis en toute objectivité). Quand ils seront malade, je suis convaincu que leur première réaction est t’appeler un de leur ami médecin ( à moto très souvent) pour les venir en aide. Président Rockocko, veillez examiner rapidement la plateforme de nos médecins avant que les choses ne gâtent dans le pays. Il y’aura beaucoup de revendication, mais pour celle là je suis totalement d’accord avec leur revendication ( il semble que c’est le seul corps ou il n’y a pas repos d’après leur déclaration, On est ou là).
    A vous médecins, si jamais, si jamais, si jamais on vous satisfait et on ne vous trouve plus à l’hôpital la prochaine insurrection sera contre vous. Je vous le jure

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 22:26, par yameogo
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    vous ne pensez pas à donner des indemnités aux malades qui vous permettent d’engranger tout ce pactole ?

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 22:39, par Le citoyen
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Je suis d’accord avec mes prédécesseurs et je vous offre mon soutien. Il appartient maintenant au gouvernement de Répondre rapidement pour qu’on évite les grèves que nous n’aimons pas du tout. Bon vent à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 23:11, par pasekyélé
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    je vous soutien sincèrement. les réalités de vie actuelle des médecins font honte au Burkina.
    je pense que leurs revendications doivent être satisfaites. mais qu’il les soit interdit d’exercer en même temps dans le public et le privé. car cela est une concurrence déloyale.
    Respectons la noblesse de leur métier et le nombre d’années d’étudeS. au moins 8 et après ils partent en spécialisation.
    Que Dieu vous aide

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre 2016 à 23:53, par Ismael
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Ho, voilà encore probleme sérieux. Je suis de l’éducation, mais vous méritez mieux que nos magistrats qui ne foutent rien et sont mieux payé que vous. Dans votre grève la, si un magistrat ou un du gouvernement tombe malade ne les aidez pas pour qu’ils sachent que vous êtes plus important que ceux qu’on paye plus pour mieux nous corrompre. Nous aussi on est en route pour notre lutte. Chaque fois on parle de santé et éducation comme priorités et c’est nous qui peinons à joindre les fins du mois. Vives les enseignants, vive les médecins. La partie ou la mort, nous reussirons

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 03:37, par toutdroitdanslesyeux
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Vous avez mon soutien. Au moins en mettant à l’aise ces brave medecins nous savons où partent nos impots.Ces corrompus magistrats qui portent l’entiére reaponsabilité de la clochardisation du burkinabé au sens propre du terme ne meritent pas mieux que vous.Viva la lutte des Medecins.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 06:29, par Saïd
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Soutien total a vous, chers médecins. Vos revendications sont justes et légitimes vu tous les efforts que vous faites pendant et après vos études ! Nous sommes de cœur avec vous ! Courage !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 07:03, par L’oiseau perché
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Pour une des rares fois presque tous les internautes soutiennent cette lutte. Allons, ensemble marchons pour les médecins car nous sommes tous des malades ambulants. Le magistrat ne nous soignera jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 07:33, par Frederic
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Bravos à vous nos médecins, rarement les internautes sont unanimes sur une lutte syndicale. j’espère que si vous rentrez en grève ils vont pouvoir vous soutenir. Pour ma part je pense également que vous mérité mieux sans pour autant vous comparer avec d’autres couches qui seraient mieux payé.
    Bonne chance dans votre lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 08:06, par Marou
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    soutient total à ce syndicat de medecin.
    voilà un corps même s’il demande million comme de salaire de base on doit satisfaire. ce corps est très sensible le plus sensible de tous les autres. s’ils arretent de travailler même un seul jour c’est la catastrophe dont gouvernement gerer cette situation au plus vite

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 08:06, par USA
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    LES MEDECINS DOIVENT S’ASSOCIER AU SYNSTHA !!!!!!!!! S’ILS VEULENT GAIN DE CAUSE

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 08:15, par sam victor
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    le gouvernement pourra gerer cette plate forme.comme il a satisfait les magistrats ,les prof duniversite.il doit doit satisfaire les autres agents de la meme fonction publique.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 08:16, par voubié
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Président Rock, s’il vous plait, n’attendez point qu’un Burkinabé meure parce que les médecins sont allés en grève avant de satisfaire leurs requêtes. Et si cela devrait arriver tout le peuple burkinabé vous tiendra pour responsable de cette mort. Pour les médecins , personne ne vous en voudra ( cf réactions des internautes ). Donc recevez les au plus vite et prenez les décrets qu’ils attendent. Nos vies en dépendent papa.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 09:04, par Ben
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Soutien, vous au moins vous méritez plus que ce que vous demandez.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 09:30, par DF
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Je suis totalement d’accord avec le syndicat des medecins...si vous avez un jeune frère qui est medecin, vous comprendrez leur misère...après 7/8 ans d’etude, beaucoup n’ont meme pas un bon 200 000 ans...et pas de conges...pas d’avantage...le magistrate ne fait pas mieux que le medecin...

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2016 à 09:51, par G. Hermann
      En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

      De toutes les luttes, celle qui tend à réclamer des subsides parait vraisemblablement la meilleure en ce qu’elle nourrit le plus son homme. De ce fait, ce combat des medécins recoit mon entier soutien. Cependant je me demarque de ceux qui font du bon traitement des magistrats leur chéval de batail. Aucun fonctionnaire ne souhaite que ses conditions restent en l’état. Pas un seul, pas meme vous. Ne voyez pas que les magistrats. On est tous du meme acabit. Pensez vous vraiment que les magistrats ne foutent rien et qu’ils ne connaissent que la corruption. Pour ma part il s’agit d’un procès à l’emporte-pièce, d’un ressentiment stérile et aride. La réalité ne fait pas toujours élection de domicile sur le net. Il peut etre à ailleurs. Allez un jour dans les tribunaux pour vous enquerir et je suis certain que vous jouerez le modérateur. Parlant justement de corruption ; sans rentrer dans des discussions byzantines et oiseuses, on peut simplement se poser la question suivantes : s’il n’y avait que les magistrats qui sont corrompus dans notre pays, est-il vraiment exact de parler de corruption ? J’ose croire que la corruption des non magistrats précède celle des magistats. C’est là tout le problème que personne ne veut regarder en face. Et puis, pourquoi faire chaque fois la compaison avec les magistrats ? Faisons des raisonnements plus cohérents. Cela pourrait à mon sens, mieux faire avancer les choses..

      Répondre à ce message

      • Le 3 novembre 2016 à 11:30, par Amadoum
        En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

        Parlant de coherence, comment le gouvernenemnt a t-il pu trouver des sous pour satisfaire les magistrats et pas tous les autres fonctionanaires Burkinabe dont les conditions de vie sont tout aussi precaires ?
        Nous souhaitons tous que tout Burkinabe qui travaille pour un employeur, soit-il le gouvernement, puisse jouire d’un revenu qui lui permette de mener une vie decente. Mais il faut aussi reconnaitre que le Burkina Faso ne dispose pas d’assez de moyens pour satisfaire tout le monde.
        La question a la quelle le gouvernement a repondu, d’une maniere arbitraire, est la suivante : qui satisfaire en premier lieu ? Et si vous etes pret, je vous prie d reponre a la meme question, et dites-nous pourquoi.

        Portez-vous bien et passez une bonne journee !

        Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 09:36, par José Mendoza
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    En tout cas les accompagnants des malades et tous ceux qui sont malades et tous ceux qui semblent être en bonne santé soutiennent et soutiendront nos médecins. Les conditions d’équipement des csps, des cma et des chr sont déplorables. Les populations ont droit à la santé. Soutien à tout corps de la fonction publique qui veut améliorer ses conditions de travail et d’existence comme nos valeureux magistrats.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 09:36, par sida
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    quand tu satisfait paul il faut satisfait pierre c est rock m^me qui a chercher et il a trouvé car tout le monde était avec le gouvernement quand les magistrats grévaient et a notre grande surprise un petit matin un décret est signer pour mettre les magistrats sur la lune maintenant voila d autres corps vont montrer a rock que les magistrats ne sont pas importants que eux.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 09:38, par azer
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Non ces du mensonge ce que raconte ces médecins. et les infirmiers , vous les mettez ou ? Allez y dans les CHR et voyez ces quel personnel qui dort 24h sur 24 h et bien ce sont les infirmiers. Les medecins ont été à la maison ou dans les cliniques. Luttez plutôt pour une prise en compte globale de tout le personnel de santé. Tout le monde reclame statut particulier. Pour desarmocer toutes ces crises, je propose au RSS de revoir à la baisse le salaire des magistrats qui ne font rien de bon et sont assis dans les bureaux climatisés. je suis dacor qu’ on augmente les salaires des infirmiers et attachés mais pas les medecins qui sont deja en categorie P. Dites franchement le net à payer que vous gagnez au lieu de donner seulement le salaire de base.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 09:53, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    ’’Nous avons estimé qu’il n’est pas normal qu’un médecin qui passe 8 à 13 ans à étudier après le baccalauréat...’’.

    - Évoquez vos difficultés sans vous vanter de vos 8 ou 20 ans ans d’étude après le BAC que vous claironnez chaque fois ! Il y en a qui font moins mais qui sont plus utiles que vous. Il y a plein de chercheurs que je connais qui ont fait plus mais ils sont tranquillement dans leurs labos entrain de chercher à améliorer nos semences.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2016 à 11:28, par Some roumial
      En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

      Si le nombre d’années d’études n’est plus un critère de valorisation et d’excellence à quoi sert d’aller à l’école. Pour un soit disant koro vous devez saluer et encourager le dévouement et l’excellence. Les médecins sont de la tranche de la société qui a un QI au delà de la moyenne et il doit en être fier. Soigner un être humain c’est pas une mince affaire !! Sils ont BAC +20ans qu’ils sen vantent car c’est leur mérite et je pense qu’ils mérite un meilleur traitement social pour tout ce qu’ils ont enduré. Mon fils est médecin et je connais ses souffrances sociales !! Sans rancune.

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2016 à 12:10, par Djafar
      En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

      Cher monsieur,
      On peut faire fi de ces années d’études. Le salaire au Burkina part du principe qu’on est classé et renumeré en fonction du nombre d’années d’étude au recrutement. C’est le premier déterminant du salaire. C’est pourquoi il faut toujours le rappeler.
      Cordialement

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2016 à 13:02, par rebel
      En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

      bien dit koro yam
      d’ailleurs ils ne font que 4 ans d’étude si on veut bien voir.
      en effet après leur 4 eme année ce n’est que des stages. et c’est eux même qui veulent que ca soit 7 ans à travers leur ordre de machin.
      je connait des pays ou en 5 ou 6 ans maxi on forme un médecin plus compétent que les nôtres.
      je propose au ministère une reforme dans ce sens

      Répondre à ce message

      • Le 3 novembre 2016 à 17:20, par Djafar
        En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

        Rebel, c’est de la diffamation.
        Les cours se font de la 1ere à la 6ème année. Avec une année d’internat et une année de recherche. Comme les autres qui font 6 mois de stage lors de leurs formations professionnelles de 2 ans soit plus d’1/4 de la durée de formation alors que le médecin n’en fait que 1/7.
        Aussi, vous confondez, les pays où les etudes font 6 ans, la spécialisation est d’office. Ces étudiants ne soutiennent pas à cette étape ils font directement la spécialisation qui dure en moyenne 4 ans. C’est le cas en France, aux USA, aux UK.
        Merci de ne pas parler de ce que vous ne savez pas.
        Cordialement

        Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2016 à 13:50, par Vérité
      En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

      Cette réaction est confuse et biaisée. Je ne suis pas un des leurs, mais je pense qu’il y’a bien un rapport de proportionalité entre niveau d’études et salaire partout dans le monde. En général dans tous les domaines, plus tu étudies longtemps, plus important est ton salaire. Donc, même si l’on mettait de coté l’extrême importance de leur métier, le nombre d’années qu’ils passent sur les bancs et le niveau terminal de leurs études font qu’ils ne doivent pas être rétribués avec des minables 200 000 en fin de mois. C’est juste une question d’équité et de justice sociale. Du reste, il y’a beaucoup de chercheurs aussi dans le corps médical. Seulement ils ne font pas de la recherche sur des semences, mais sur les maladies humaines.

      Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 10:57, par Par chelar
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Soutien total aux médecins. Du courage,seule la lutte paie. Mr ROCH, s’il vous plait ne laissez pas ces médecins aller en grève car ces la vie humaine qui en jeux.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 11:14, par Un retraité
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Bonjours a tous ! Voila au moins un syndicat qui mérite que le gouvernement soutienne. Leurs revendications sont légitimes je pense. Un médecins pauvre et endetté n’est pas un médecin épanoui et un médecin angoissé ne peut pas bien soigner les malades !! Je souffre d’insuffisance rénale et je vois comment les médecins se battent pour nous. Vous méritez un bon salaire. Du courage à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 11:15, par Amadoum
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Maintenant que disent les dirigeants ?
    Pour arreter ce barrage de revendications, pour la plupart legitimes, le president Kabore sera oblige de faire du jamais vu et jamais entendu, "annuler la mesusre intenable que le gouvernenemnt a prise de satisfaire les magistrats". Tout le monde commence a comprendre l’ampleur de la mesure.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 11:15, par djo
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Le problème du système français que nous avons copier collé,plus ton diplôme est élevé
    moins tu travailles.Le comble au Burkina c’est que le peu qu’ils doivent faire ,ils le font pas et cela est vrai pour nos braves médecins.S’ils vont en grève,cela se sentira peu car ils ne voient pas 1% des malades qui passent dans le système de santé.
    Il faut que chacun commence par faire ce pourquoi on le paie le salaire qu’il qualifie de misérable avant de revendiquer.J’ai suivi Dr Alfred Ouedraogo,qui a pris exemple sur les gynécologues qui travaillent 24/24 et cela est archi faux qu’il me donne l’exemple d’un seul qui n’ait de clinique en province,pire il recrute les malades dans les cliniques qu’ils opèrent dans le public avec l’aide des aides chirurgiens et aides anesthésistes et se font des sous sur le dos des malades et des hôpitaux publics.C’est comme une famille qui a un champ commun et autorise chacun à avoir un champ individuel,l’ainé de la famille travail peu dans le champ commun,détourne les intrants qu’il utilise dans son champ et pire c’est lui qui a la plus grosse quantité de récolte du champ commun.Tel est la caricature de la situation dans notre système de santé.L’évènement a mené une enquête au CHUSS et ce n’est que la partie visible de iceberg.

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre 2016 à 00:25, par Kinda
      En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

      Je vous lis, et en meme temps que vous me donner envi de rire, vous me faite pitié. Et là, je ferme les yeux et formule une prière pour vous, je dis : 《seigneur pardonne le car, il ne sait pas ce qu’il dit.》 Le jour ou vous ferez parti des 1%, vous comprendrez

      Répondre à ce message

      • Le 4 novembre 2016 à 15:56, par sergy
        En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

        Mon frère,je n’ai pas attendu de faire parti des 1% pour comprendre que vous ne méritez votre salaire dans la fonction publique.C’est un débat et ton post n’apporte pas d’arguments qui infirment mon écrit.Tu as déjà ressuscité un cadavre ?Ce sont les profanes que vous pouvez intimider pas moi.La finalité de tout Homme c’est la mort et le plus important est de mourir digne.Je parie que tu n’as jamais été soigné par un médecin avant d’intégrer la faculté ( y a pas de médecin dans ton village) mais tu as survécu par le fait des autres corps de la santé.

        Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 11:27, par tps
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Le tord de ROCK est d’avoir favorisé un seul corps de la fonction publique et laissant les autres dans une misère incommensurable. Comment peut-on comprendre qu’un jeune magistrat de 25 ans touche plus de 700 000 f par mois alors que le médecin n’a à peine 200 000 f. Quand dans une famille on a des enfants et qu’on privilégie les uns par rapport aux autres, la paix ne sera jamais possible dans cette famille.
    Est-ce-que le fait de juger LES GENS rend les magistrats plus importants que les autres fonctionnaires ?
    L’insurrection passerait un jour si cette façon de gérer les enfants de la république continue !!!
    LAISSER PASSER SVP§§§§

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 12:03, par TRAORE
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    La santé n’est pas importante pour les autorités de notre pays. Ils n’ont pas honte d’être évacuer à l’extérieur à tout moment pour se soigner avec l’argent du contribuable ! On est assez nombreux au Burkina. La politique du gouvernement c’est de laisser les gens mourirent...
    Tous ceux qui nous gouvernent, voyagent, et ils voient ce qui ce passe chez les autres sur la plan de la santé et de l’éducation. Ils sont justes méchants et mauvais...
    Chers dirrigeants soyez seulement justes et prôner l’équité !
    Courage aux medecins !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 12:44, par vision2020
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Dans le gueto, on dit : "CELUI QUI DORT, C’EST POUR LUI QUI SA VA"
    Chacun lutte pour améliorer sa situation. Arrêter de parler des autres( policiers, magistrats). Lutter pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:24, par Docteur Socrates
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Face à tous ces mouvements sociaux, le gouvernement doit adopter une approche novatrice, notamment voir ce qui se fait de mieux dans le monde. Dans un des pays scandinave, le gouvernement se retrouve avec la confédération des syndicats de ce pays pour négocier et parvenir à un accord sur les avantages minimum à accorder aux travailleurs au cours des trois années à venir. Une fois cet accord conclut, il lie les 2 parties pendant les 3 années à venir. Cependant, les employeurs, qui peuvent donner plus que le minimun convenu pour motiver leurs employés, sont libres de le faire. Ensuite tout le monde se remet au travail, ce qui permet à ce pays d’enregistrer de très bon taux de croissance.

    Les travailleurs de ce pays scandinave, sont surpris de voir qu’en France et autres pays assimilés, il y a tout le temps des grèves et qu’il y a comme un langage de sourd. Le gouvernement du Faso pourrait peut-être en prendre de la graine. C’est dommage que les autorités n’aient jusque là pas mis à la disposition du peuple leur compte twitter pour que les uns et les autres puissent leur faire par de leur réflexion pour faire avancer le débat !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:29, par Le doyen
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Kôrô Yamyélé, je suis très souvent d’accord avec tes commentaires. mais cette fois ci je pense qu’on doit être de leur coté. Cependant ceux qui font la comparaison n’ont pas raison et n’ont pas d’esprit critique suffisant (ne soyons pas ridicule).
    Pour revenir aux médecins (dont un de mes cousins faisait parti du lot et qui a du rester en hexagone car mieux traité), je trouve ahurissant et inadmissible de les voir trainer sur la route ( qui à pied, qui sur des motos mal fichus...) pour rejoindre leurs services. Par contre si jamais on vous soutien sur la toile et vous gagnez gain de cause, je vous mets en garde si vous désertez nos hôpitaux pour les cliniques ou ailleurs. La guerre sur internet se ferra contre vous jusqu’à la fin des temps.
    Sortez et marchez et on sera avec vous, l’état se rendra compte que même la population vous soutien. Parmi toute les revendications syndicales, c’est l’un des seuls dont j’ai apprécié à sa juste valeur les déclarations ( j’ai failli verser les larmes. vous êtes vraiment modeste en demandant 300000 frs comme salaire de base). Je ne suis pas de la fonction publique, mais l’état doit trouver les moyens pour vous satisfaire. Ayant beaucoup voyagé ailleurs, la plus part des médecins que j’ai côtoyé en Europe et en Afrique du Sud (dont certains sont mes amis) sont parmi les mieux traité de leur société. Beaucoup ne veulent même pas le privé à cause de leur traitement salarial du publique.
    Mr les conseillers du président ou même le président si vous nous lissez, prenez cette revendication au serieux ( je ne dis pas que les autres ne le sont pas, mais nos médecins font parti de nos priorités car tôt au tard personne n’échappera à leur service). Parole du doyen

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:32, par voyonsjuste
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Que vaut un medecin sans un infirmier, ou un attache ?? Ces medecins qui passent tout leur temps a orienter les pauvres patients vers leur clinique pour mieux les ruiner.

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2016 à 17:07, par Djafar
      En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

      Vraiment tu n’as pas le niveau mon ami,
      Tu devrais t’inscrire en coursbdu soir pour poursuivre tes études arrêtées trop tôt.
      Relevons le niveau du débat.
      A part Ouaga et Bobo, il y a bonne clinique où ? Et t’es tu déjà dit que si les médecins partaient tant en clinique c’est peut-être qu’ils sont mal payé.
      Mais, je conviens avec toi qu’un médecin sans infirmières aura du travail mais infirmieres sans médecin aussi est difficile car c’est lui qui conçoit et c’est d’ailleurs le médecin qui forme l’infirmier.
      Nous sommes complémentaires seulement chacun doit assumer sa place.
      Cordialement

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre 2016 à 17:21, par François
      En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

      Est-ce qu’un attache n’est pas infirmier ? éclairé ma lanterne. Sinon courage à nos médecins qui méritent un meilleur traitement. C’est comme si vous dites que vaut le gouvernement sans le peuple ? que vaut le président sans gouvernement ? mais tous n’ont pas le même traitement. Acceptons d’accompagner ces pauvres médecins pour le bien de tous. De toute façons même les infirmiers et attachés sont sous la coupe de ces derniers

      Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 14:43, par lecoq
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    bien dit koro yamyelé,ce n’est pas la longueur des études qui fait l’importance du service rendu.D’ailleurs je préféré qu’on soulage les infirmiers qui affrontent au quotidien nos malades qu’un médecin qui passe son temps dans une clinique privée et laissant nos pauvres parents malades mourir dans les hôpitaux à la recherche de leurs intérêts égoïste. foutez là bas

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:45, par TOGSZANGA
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Lutte noble et légitime,mais vous mettez les ,autres corps de la santé ou ?je ne suis pas de la santé mais il m’a tout l’air que dans ce domaine les choses sont trop liées,par exemple,le médecin ne pose pose un bon diagnostic et bien prendre en charge un patient sans avoir à recourir au laboratoire ou a la radio,en plus l’infirmier doit administrer les soins et la fille ou garcon de salle doit veiller à la propriété des lieux,si on vous satisfait seul,l’attaché de santé,le radiologue le PEP ou le TBM pourra aussi revendiquer ou refuser de travailler car n’étant pas satisfait de sa condition.
    Je suis par contre d’accord pour la loi hospitalière pour le personnel de santé.
    Un conseil pour mes amis médecins,oubliez le nombre d’années que vous scandez et exhibez comme comme trophée de guerre.Si notre état a une mauvaise politique de formation de son personnel tapis,sinon à Dakar comme a Tunis ou au mali tu es médecin à 5 ans et tu passe à la spécialisation,pas besoin de perdre du temps inutilement mes amis médecins,au Burkina on a des vieux médecins,c’est pas bon.Bonne chance à tout le personnelo de santé.
    Vous personel de santé vous méritiez mieux que ces affairistes de magistrats

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 15:59, par PIONON
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    allez les gars ne baissez pas les bras . le pays ne va rien ressentir de grand si on venait a fermer les palais de justice pendant un mois, par contre on sentirait l’impact si l’on fermait les hôpitaux pendant deux semaines.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 17:09, par zagas
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    je ne sais pas.Quel médécin travaille 24h sur 24H ?et où ?Revendiquez de meilleurs conditions de vie et de travail,c’est normal mais ne versez dans le dilatoire et ne comparez pas avrc d’autres corps car comparaison n’est pas raison.D’ailleurs je propose qu’on satisfasse leurs revendications et qu’on les oblige à être permanents dans les hôpitaux,C MA,CSPS au lieu de venir consulter 2 ou 3 fois uniquement dans la semaine et aller travailler dans les cliniques !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 17:25, par etudiant sds
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    voyonsjuste , a ta question je te demanderait : que ferait un système de santé sans gynécologue obstétriciens (pour les complications), chirurgien (pour les opérations), biologiste pour certains examen importants, généraliste....
    Un infirmier peut il faire le travail de l’anesthésiste,du endocriniens du radiologue,Anatomopathologiste...?
    J ’AI l’impression QUE LES INFIRMIERS ONT UN COMPLEXE D’INFÉRIORITÉ VIS a VIS des MÉDECINS.(personnellement ils n’ont pas a l’être car beaucoup sont très comptant dans leur domaine et pendant mon stage en soins infirmiers J’ai beaucoup appris au près d’eux)

    POUR VOTRE INFORMATION LES INFIRMIERS AUSSI TRAVAILLENT DANS LES CLINIQUES PRIVÉS !!!!

    CHACUN A SA PARTITION A JOUER, C’EST DES CORPS a COMPLÉMENTARITÉ, IL N’Y A PAS DE PATRON (d’ailleurs pour la population toutes les blouse blanches sont "docteurs" ) alors ARRÊTEZ les COMPARAISONS INUTILES NON CONSTRUCTIVES.
    la plateforme est légitime oui, ou non ? En ce qui concerne l’amélioration des équipement et la prise en charge des patients dans les unité d’urgences ne va pas rentrer dans la poche d’un médecin ou dans la caisse d’une Clinique.

    JE SUIS ÉTUDIANT EN MÉDECINE MAIS SI LES INFIRMIERS REVENDIQUENT DES POINTS LÉGITIMES JE LES SOUTIENDRAI ET S’ILS NOUS INVITENT (nous étudiants) COMME L’A FAIT LE SYMED, ON VIENDRA MARCHER A LEUR CÔTÉ.

    NON A LA DIVISION !!!
    MEILLEUR QUALITÉ DE LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 18:08, par Cheikh
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Tout à fait légitime comme revendications, pour lesquelles toute personne consciente vous soutiendrait, car tout le monde sait que vous êtes au dessus du lot.
    Mais c’est parce que votre lutte est noble et particulière, que vous auriez dû justement la mener longtemps avant. Puisque vous ne l’aviez pas fait, il fallait alors attendre que les choses se stabilisent mieux pour ce nouveau gouvernement. Sinon en vous manifestant dans une cohue imitative comme les autres, et à la suite des magistrats, journalistes et bien d’autres, vous portez atteinte à votre propre image, qui se veut de tout temps plus magistrale et hautement respectable. Mais enfin, à y réfléchir, mieux vaut tard quand même que jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 18:11, par etudiant sds
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    j’ai côtoyé personnellement des médecins et internes qui travaillaient 36h d’affilé au CHU YO.
    Sinon pour le reste je suis d’avis avec vous et TOGSZANGA

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre 2016 à 22:50, par Samory
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    Où est donc le SYNTSHA ? Ça me fait de la peine que ce vieux syndicat ne s’intéresse pas à de telles préoccupations concrètes des personnels de santé.

    Répondre à ce message

    • Le 4 novembre 2016 à 14:22, par Samory - Le vrai
      En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

      Ce n’est pas parce que je ne poste plus sur ce site depuis quelque temps qu’il faut usurper mon pseudonyme. Avant de choisir un pseudonyme assurer vous qu’il vous soit bien spécifique. Y’a des noms qui ont une longue histoire ici.
      Comme c’est la première fois que je constate cela, je suppose que vous n’étes pas mal intentionné et que c’est peut être par ignorance que vous choisi ce pseudonyme. Sans rancune donc.

      Du reste, je marque mon SOUTIEN TOTAL À LA DÉMARCHE DES MÉDECINS. Ceux qui connaissent la précarité dans laquelle de nombreux médecins Burkinabè vivent ne peuvent que témoigner leur soutien.
      Comme de nombreux Burkinabè, la première fois que j’ai respiré, le premier cri que j’ai poussé, c’était à l’hôpital. Les mains qui m’ont accueilli dans ce monde étaient celle d’un agent de Santé, médecin ou infirmier.
      Et comme de nombreux Burkinabè, peu importe qui je suis maintenant, à quel corps j’appartiens, ce que je deviendrai dans le futur, c’est dans nos mêmes hopitaux que je passerai avant de rejoindre ma derniere demeure. Ce sont ces mêmes agents de santé qui s’occuperont de mon moi et/ou de mon corps.
      On veut tous naître, vivre et mourir dignement. Si les lits d’accouchement sont vétustes au point de se casser sous le poids d’une mere, ou si la chambre froide de la morgue est en panne, ou si encore l’agent de santé lui meme qui doit s’occuper de vous est dans une précarité extreme, comment voulez-vous etre digne ? Des agents de santé précaires dans un hôpital precaire, c’est nous tous qui sommes dans la précarité.
      Soutien au aux médecins et à tous les agents de santé car comme vous le voyez leur plateforme revendicative si elle est acceptée, bénéficiera a tout le corps de la Santé. Ne travaillons pas à séparer Medecins et Infirmiers. Vivement que le SYNTSHA se joigne au SYMEB. Un pour tous, tous pour un.

      Seule la lutte libère.

      Courage aux Medecins !

      Répondre à ce message

  • Le 4 novembre 2016 à 17:53, par un enfant
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    normalement on ne devrait pas arrivé à cette situation où les médecins doivent aller en grève.
    NB : un médecin soigne sa propre famille a ses propres frais comme tout BURKINABÉ (question : qui contamine sa famille ? apparemment c’est lui même.) Et vous ne voulez pas qu’il demande un minimum. restons raisonnable et non HUMMMM (Humain Uniquement Mauvais Mesquin Misérable Méchant)
    Moi ma peur c’est si les médecins font une grève de 4 jours sans service minimum. COMBIEN DE MORTS ????
    Évitons sa

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2016 à 12:30, par l’analyste
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    La médecine est une profession libérale comme celle des avocats , celle des courtiers etc... Donc, si à la fin de votre formation vous avez décidé d’integrer la fonction publique et non d’ouvrir vos propres cliniques pour être aussi riche comme les avocats et d’autres médecins exerçants à leur propre compte, il faut vous assume. Un député ou un ministre ou un magistrat ne peut pas ouvrir son cabinet pour consulter dans des domaines qui relevent de son pouvoir, de ses comptences . on dit que ces derniers exercent des fonctions de souveraineté. Donc arreter les comparaisons. Mais c’est vrai que s’il y a la possibilité de revoir juste un peu vos indemnités ça ferait pas du mal. Mais de grâce, ne demander pas des salaires comme ceux des titulaires de pouvoir comme les ministres , les députés ... Vous êtes des agents d’une administration comme tout les fonctionnaires. La raison !

    Répondre à ce message

  • Le 5 novembre 2016 à 19:55, par l’analyste
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    La médecine est une profession libérale comme celle des avocats , celle des courtiers etc... Donc, si à la fin de votre formation vous avez décidé d’integrer la fonction publique et non d’ouvrir vos propres cliniques pour être aussi riche comme les avocats et d’autres médecins exerçants à leur propre compte, il faut vous assumer. Un député ou un ministre ou un magistrat ne peut pas ouvrir son cabinet pour consulter dans des domaines qui relevent de son pouvoir, de ses comptences . on dit que ces derniers exercent des fonctions de souveraineté. Donc arreter les comparaisons. Mais c’est vrai que s’il y a la possibilité de revoir juste un peu vos indemnités ça ferait pas du mal. Mais de grâce, ne demander pas des salaires comme ceux des titulaires de pouvoir comme les ministres , les députés ... Vous êtes des agents d’une administration comme tout les fonctionnaires. La raison !

    Répondre à ce message

  • Le 13 novembre 2016 à 17:37, par DUGOK
    En réponse à : Santé : Le Syndicat des médecins du Burkina présente sa plateforme revendicative

    MON SOUTIEN 100 POUR 100 AUX MEDECINS.COURAGE.ROCK AURAIT DU Y PENSER QUAND IL METTAIT EN PLACE LA GRATUITE.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés