Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Quatrième étape du Tour du Faso : La Côte d’Ivoire s’impose à Tiébélé, le Burkina perd le maillot rose

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • lundi 31 octobre 2016 à 23h23min
Quatrième étape du Tour du Faso : La Côte d’Ivoire s’impose à Tiébélé, le Burkina perd le maillot rose

L’Ivoirien Karamoko Bamba s’est imposé à la quatrième étape courue entre Kombissiri-Pô-Tiébélé. Longue de 136 km, l’étape a été bouclée en 3h 25mn 15 secondes. Le Français Kwiatkowski Grzegorz est le nouveau propriétaire du maillot jaune. Le Burkina a perdu le dernier maillot en sa possession, celui des points chauds.

L’étape Kombissiri-Pô-Tiébélé a véritablement répondu à son de « route de l’enfer ». Avec ses 26 km de piste, elle a donné du fil à retordre aux coureurs qui ont pris le départ ce lundi 31 octobre 2016.

Occasion pour les Erythréens de protéger leur maillot jaune chèrement conquis, pour les Français de le conquérir et les Burkinabè de le reconquérir. Les jeux étaient ouverts.

Lancés à 8h35mn, les coureurs se sont donné un temps d’observation avant de lancer les attaques. Au premier point chaud discuté à Nioryida, l’Algérien, Saidi Nassim s’impose au sprint devant Abdoulaye Sokondo du Burkina et Bassirou Monean de l’équipe belge.

Le peloton reprend son allure vers Nobéré où est discuté le deuxième point chaud. Là encore Saidi Nassim se classe premier juste avant l’Erythréen Bereket Yemane et le Burkina Yacouba Yaméogo. Au troisième et dernier point chaud, c’était le tour de l’Erythrée. Haile Dawit a pris le chapeau du roi au détriment du Français, Kwiatkowski Grzegorz, l’Ivoirien Karamoko Bamba.

Le Burkina perd aussi son maillot rose

A une vingtaine de kilomètres de Pô, six coureurs réussissent une échappée de plus de deux minutes. A partir de Place Nemaro de Pô, les cyclistes s’engagent sur une piste pour 26 km. Les fuyards maintiennent et creusent même d’avantage l’écart. Le peloton se sentant distancé multiplie les coups de pédale. Mais peine perdue.
A Tiébélé où la population s’était amassée pour l’occasion, trois hommes arrivent loin devant les autres. Karamoko Bamba surprend ses challengers et remporte l’étape. Il est suivi de l’Erythréen Haile Dawit et du Français Kwiatkowski Grzegorz qui était à trois secondes du maillot jaune. Il devient ainsi le nouveau patron du maillot du leader.

Dernière possession du Burkina, le maillot rose a été confisqué par l’Algérien Saidi Nassim vainqueur de deux des trois points chauds de l’étape.

Mathias Sorgho est également sanctionné

Mathias Sorgho, blessé la veille, est très mal en point. Parce que tracté par un véhicule après sa chute à l’entrée de Ziniaré, il a écopé d’une sanction d’une minute sur son temps. Le Tour du Faso semble désormais fini pour lui. Alors qu’il présentait tous les atouts de ramener au moins le maillot jaune.
La prochaine étape sera courue entre Kokologho et Boromo. Longue de 136 km, elle est sans obstacle. Une autre occasion pour les Burkinabè de reconquérir leurs maillots perdus.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Portfolio

  • Karamoko Bamba

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés